Le Conseil national du MRC réuni le 10 décembre 2006 à Paris, approuve le projet de déclaration commune du Parti socialiste et du Mouvement républicain et citoyen.


Il se réjouit d’y voir reconnues ses principales orientations, défendues avec conviction par Jean-Pierre Chevènement, depuis longtemps et notamment lors de sa campagne électorale. Avec la prise en compte ferme et sans équivoque du vote des Français le 29 mai 2005, une page nouvelle s’ouvre. En affirmant clairement que le projet de constitution européenne rejeté par les Français est caduc et ne sera pas ratifié, il permet d’engager la réorientation de la construction européenne que nous appelons de nos vœux : respect des souverainetés populaires, gouvernement économique de la zone euro, priorité à la croissance et à l’emploi.

Rédigé par Chevenement2007 le 10 Décembre 2006 à 13:17 | Permalien

A travers les projets qu’ils ont respectivement élaborés, le Mouvement républicain et citoyen et le Parti socialiste entendent définir un programme de législature qui constitue une alternative durable à une politique de la droite, faite d’acceptation d'une mondialisation sans règle et de résignation devant le chômage de masse et ses conséquences, d’injustice sociale, de démantèlement de nos industries, de liquidation des services publics, d’abandon des principes républicains.


Déclaration commune PS-MRC (volet politique)
Ils veulent réunir leurs efforts pour rassembler une majorité de Françaises et de Français en 2007. Ils entendent réussir ensemble après la victoire pour donner un sens à cette mondialisation et remettre la France en marche.

Le PS et le MRC se sont prononcés différemment lors du referendum sur le Traité constitutionnel européen. Ils prennent acte du vote des Français le 29 mai 2005, refusent toute ratification du texte rejeté, sauf introduction dans un simple traité institutionnel de dispositions ne posant pas de problème de fond (ainsi la désignation d’un président du Conseil européen pour deux ans et demi renouvelables) ou sur lesquelles un accord entre partis pourra intervenir. Ils entendent construire l’avenir en respectant cette volonté populaire.

Rédigé par Chevenement2007 le 10 Décembre 2006 à 12:52 | Permalien

Adoptée le 10 décembre pour le MRC et le 12 décembre pour le PS.


Volet électoral entre le PS et le MRC pour les élections législatives de 2007
Le PS et le MRC ont décidé de conclure, dans le prolongement de l’accord politique pour l’élection présidentielle et les engagements pour une plateforme de gouvernement, un volet électoral pour les élections législatives de 2007 permettant d’assurer la présence de candidats du MRC à ces élections et de députés à l’Assemblée Nationale.

Rédigé par Chevenement2007 le 10 Décembre 2006 à 12:47 | Permalien

Un accord politique est intervenu entre le Mouvement Républicain et Citoyen et le Parti Socialiste. Jean-Pierre Chevènement fera aujourd’hui à 15h00 une importante déclaration devant la Convention Nationale du MRC, salle Olympe de Gouges, rue Merlin à Paris XIème


Mots-clés : mrc parti socialiste

Rédigé par Chevenement2007 le 10 Décembre 2006 à 11:00 | Permalien

Carnet de Jean-Pierre Chevènement



L’establishment conservateur américain dispose d’esprits déliés. Monsieur James Baker en rendant public le rapport du « groupe d’études sur l’Irak » illustre fort bien cette capacité à se projeter dans l’avenir en oubliant le passé.

Beaucoup n’oublient pas que M. Baker fut l’un des artisans de la guerre du Golfe aux côtés de George Bush père, une guerre qui a fouetté le développement de l’islamisme dans tout le monde arabo-musulman, avec Oussama Ben Laden et les attentats meurtriers qui en ont découlé.

Rédigé par Jean-Pierre Chevènement le 8 Décembre 2006 à 12:47 | Permalien

Jean-Pierre Chevènement est l'invité de Jean-Pierre Elkabbach sur Europe 1 à 8h20.



Rédigé par Chevenement2007 le 7 Décembre 2006 à 21:24 | Permalien

Carnet de Jean-Pierre Chevènement



L’OCDE sonne l’alarme. L’Europe décroche dans sa politique de recherche. Mais, hors d’Europe, les dépenses augmentent. Les Etats-Unis distancent depuis longtemps l’Europe. La Chine s’est donnée les moyens de doubler le Japon et d’être demain une grande puissance scientifique.

Le constat est accablant : avec sa politique monétaire et budgétaire au service de la rente financière, l’Union européenne a organisé sa propre stagnation. Le sommet de Lisbonne (2000) ne s’est donné aucun dispositif de moyens cohérent avec l’objectif d’une dépense de recherche égale à 3 % du PIB. Triomphe du bla-bla européiste.

Comme je le propose depuis longtemps (au moins 2002), il y a pourtant un moyen simple de sortir de l’impuissance : exclure les crédits pour la recherche et le développement du plafond de dépenses publiques prévu par le traité de Maastricht. Cette proposition simple suscitera l’ire des financiers qui s’apprêtent à nouveau à resserrer le crédit : il est beau le traité de Maastricht …

Rédigé par Jean-Pierre Chevènement le 7 Décembre 2006 à 16:34 | Permalien

Carnet de Jean-Pierre Chevènement



Dans un précédent billet, je vous ai demandé de me donner un coup de main pour faire « turbuler » un système médiatique qui enferme la campagne présidentielle dans un moderne Roncevaux. Contre la mainmise des deux éléphants, certains d'entre vous me suggèrent d'emboucher l'oliphant du chevalier Roland.
Eh bien, l'oliphant du XXI ème siècle, c'est Internet ! Aussi, pour contourner la complaisance paresseuse des « spécialistes » qui, comme en 2002, se risquent à faire l’impasse sur le 1er tour, je vous invite à sonner de la trompe.
Rien de plus simple qu'utiliser la ressource internet pour créer un site ou un blog de soutien à ma candidature : la boite à outils est disponible sur www.chevenement 2007.fr, rubrique « campagne sur le net ». Qu'on se le dise !
Mots-clés : médias webcampagne

Rédigé par Jean-Pierre Chevènement le 6 Décembre 2006 à 12:31 | Permalien
1 ... « 246 247 248 249 250 251 252 » ... 260


Derniers tweets

Abonnez-vous à la newsletter








Mots-clés des 30 derniers jours