Carnet de Jean-Pierre Chevènement
Jean-Pierre Chevènement livre ses réflexions sur la campagne et sur l'actualité.

« Faire le ménage »

A lire Jacques Delors , la manière dont s’est construire l’Europe n’est pour rien dans nos actuelles difficultés.

La vérité de M. Monti sur l’affaire Alstom : mensonges, bras de fer et coups tordus

M. Monti, ancien Commissaire européen à la concurrence, publie aujourd’hui dans le Figaro un article intitulé « Ma vérité sur l’affaire Alstom », intéressant à plus d’un titre :

La triste fin des Chantiers de l’Atlantique : encore bravo M. Sarkozy !

Nicolas Sarkozy se targue fréquemment d’avoir « sauvé Alstom » en 2004.

« Contre le communautarisme » de Julien Landfried, un livre symbole de la vivacité du républicanisme civique

En écrivant « Contre le communautarisme » (Editions Armand Colin, mars 2007), Julien Landfried a mis le doigt sur ce qui mine depuis le début des années 1980 « le républicanisme civique » et par conséquent la France : la substitution à la figure traditionnelle du prolétaire de celle de la « victime ».

Sarkozy et l’Europe : une politique de Gribouille

Le cinquantenaire du traité de Rome va, sans nul doute, être l’occasion de faire tonner les grandes orgues de la bienpensance « européiste » : j’appelle ainsi l’idéologie de ceux qui, au nom de l’idée européenne, ont en réalité mis bas tout ce qui pouvait permettre l’émergence d’un acteur européen stratégique pour le XXIe siècle.

Lucie Aubrac, cette femme admirable

La disparition de Lucie Aubrac me touche profondément.

Ah ! si le faux nez de M. Bayrou était un peu plus long...

Inviter François Bayrou à rejoindre le pacte présidentiel de Ségolène Royal est une erreur, d’autant que le pacte présidentiel concernant par exemple l’Europe n’a rien à voir avec le projet de François Bayrou qui consiste simplement à rendre « plus lisible » le projet de Constitution européenne.

M. Bayrou fait radoter l’Histoire

Le discours de François Bayrou, homme au demeurant fort sympathique, et que je trouve même courageux dans la détermination qu’il a mise depuis cinq ans à prendre ses distances avec l’UMP, n’en reste pas moins étonnement creux.

Le petit « et » de M. Sarkozy fait mal à tous les républicains

Il n’est évidemment par malvenu de parler d’identité nationale dans une campagne présidentielle.

Faire la différence

Ségolène Royal a justement indiqué que le vote des couches populaires fera la décision dans cette élection présidentielle.

La chute des Bourses modifie les anticipations

Un signe qui ne trompe pas. Les conjoncturistes révisent leurs prévisions de croissance à la baisse pour 2007 et 2008.

Chine : une croissance plus sociale ?

Pékin, selon le Premier ministre chinois, M. Wen Ji Bao, veut rendre sa croissance plus sociale : une excellente nouvelle qui va au-devant des désirs exprimés par Ségolène Royal lors de son dernier voyage en Chine.

La compétition à droite

Bayrou a trop de retard à combler sur Sarkozy pour devenir un nouveau Giscard, d’autant que Simone Veil et Jean-Louis Borloo, grandes références centristes, ont choisi leur camp en apportant à Nicolas Sarkozy leur soutien.

La France contre les « neo-cons »

J’ai écouté attentivement l’allocution de Nicolas Sarkozy, consacrée à la politique extérieure et de sécurité.

Airbus : le rôle nécessaire de l’Etat républicain

L’Airbus A 350 ne pourra être développé sans la contribution des Etats.

Mon chapeau ? sur ma tête !

Je réponds avec retard à plusieurs messages, et en particulier à celui de Lionel en date du 23 février, qui me demande « jusqu’à quand je vais avaler mon chapeau » suite à la demande de Lionel Jospin, corroborée par une déclaration publique de Daniel Vaillant, de ne pas me voir figurer dans le « pack » du pacte présidentiel de Ségolène Royal.

François Bayrou remet ça !

M. Bayrou ne parle jamais des délocalisations industrielles. C’est un signe, non ?

Technophobie et redressement de l’Europe : d’abord vaincre la peur

Edmund Phelps a raison : il est temps de réhabiliter les valeurs de la connaissance, le goût du défi intellectuel, l'amour du changement.

Bayrou, son score, de rejet plus que de projet, rend son effritement inéluctable

Le candidat centriste n’offre en aucune manière un dépassement de la droite et de la gauche. Son européisme grand teint en constitue plutôt le redoublement.

L’essentiel, c’est que les éléphants n’arrivent pas après la bataille

Rappelons-nous qu’Hannibal a gagné ses plus fameuses batailles grâce à sa cavalerie d’éléphants.
1 ... « 11 12 13 14 15 16 17 » ... 18



Derniers tweets

Abonnez-vous à la newsletter



Dernières notes

Derniers commentaires