Carnet de Jean-Pierre Chevènement
Jean-Pierre Chevènement livre ses réflexions sur la campagne et sur l'actualité.

Ségolène structurante

La reconquête par la gauche de l’électorat populaire, voilà l’objectif excellemment fixé par Ségolène Royal samedi. Ségolène Royal est « structurante ». Et les classes populaires ont un intense besoin d’être rassurées et, pour ainsi dire, « fixées ».

Réponse à Claire Strime

Claire Strime évoque hier en commentaire à mon blog une « royalisation » de Jean-Pierre Chevènement plutôt qu’une « Chevènementisation de Ségolène Royal », selon l’expression un brin perfide d’Alain Duhamel. Elle ajoute : « Pour une fois, je vais me référer à Saint Thomas et attendre ce que réservera l’avenir ».

Economistes libres contre économistes institutionnels

Emmanuel Todd a justement signalé ce matin dans son exposé à la Conférence sur l'emploi et les revenus l’énorme tabou qui pèse sur la question du libre-échange.

Un nouveau printemps pour l’antichevènementisme

L’antichevènementisme fleurit à nouveau chez les bien-pensants. Et cela, c’est profondément rassurant !

Un peu de diplomatie, M. Aphatie

Cher Jean-Michel Aphatie, vous devriez moins prêter l’oreille à des dirigeants socialistes courageusement anonymes qui ne veulent certainement pas que du bien à Ségolène Royal...

Une page se tourne. Une autre s’ouvre

Dans la grave crise que traverse notre pays et face au danger de régression que représenterait, au plan intérieur et au plan extérieur, l’élection de Nicolas Sarkozy, j’ai considéré qu’il était de mon devoir d’aider Ségolène Royal et d’anticiper sur le soutien que je lui aurais, de toute façon, apporté au deuxième tour. J’entends les objections de ceux qui auraient voulu que nous nous battions jusqu’au dernier sang, le mien bien évidemment, pour faire entendre une voix originale.

M. Baker et le prince de Lampedusa

L’establishment conservateur américain dispose d’esprits déliés. Monsieur James Baker en rendant public le rapport du « groupe d’études sur l’Irak » illustre fort bien cette capacité à se projeter dans l’avenir en oubliant le passé.

Il est beau, le traité de Maastricht...

Le constat est accablant : avec sa politique monétaire et budgétaire au service de la rente financière, l’Union européenne a organisé sa propre stagnation.

L'oliphant du XXIè siècle

Dans un précédent billet, je vous ai demandé de me donner un coup de main pour faire « turbuler » un système médiatique qui enferme la campagne présidentielle dans un moderne Roncevaux.

Le temps presse

Est-il possible d’être candidat à l’élection présidentielle en France en s’attirant d’emblée une condamnation du CRIF ? C’est ce qui est arrivé à Ségolène Royal après son audition par une commission du Parlement libanais, où un député du Hezbollah a - semble-t-il - tenu des propos inacceptables.

Hugo Chavez et la démocratie

Dans l’univers occidental de la vigilance, Hugo Chavez se fait piéger tous les jours. Il s’en fout.

Obscurantisme postmoderne

Imbécile polémique des catholiques intégristes vis à vis du Téléthon. Il paraît que le diagnostic préimplantatoire serait un attentat contre la vie !

La faute bien cachée de M. Sarkozy

Hier, 29 novembre, visite de terrain aux Ulis, dont le maire Paul Loridant m’a fait visiter ses réalisations en matière de politique de la ville et rencontrer, dans sa mairie, les syndicats de police, particulièrement une délégation de l’UNSA, conduite par l’un de ses secrétaires nationaux, M. Willem.

De la Chanson de Roland au Chant des partisans

Je m’étouffe de rire en découvrant le compte rendu dans Le Monde daté du 30 novembre de mon meeting de lancement de campagne à Japy mardi 28 : trois lignes pour un discours d’une heure et demie ! Si encore il n’y avait pas eu de substance !

Saïd et la République

J’avais pointé dès 1998 l’inadaptation de l’ordonnance de 1945 sur la délinquance des mineurs. En vain. Mais bien évidemment il ne suffit pas de marquer les limites.

Chiens de garde

« Le système » voilà l’ennemi ! » Ainsi s’exprimait jadis le Général de Gaulle. Mais qu’est-ce donc que « le système » ? Le « régime des partis » répondait-il.

Minimalisme de la politique

Lionel Jospin avait inventé la candidature à l’élection présidentielle par fax. Il vient d’innover avec le soutien par blog à Ségolène Royal. Le minimalisme triomphe dans la politique comme dans l’art.

Les Bienveillantes, un livre révisionniste

J’ai été fasciné et gêné à la fois par la lecture des Bienveillantes de Jonathan Littel.

Le bon sens populaire

Un mot jaillit : « Protectionnisme ! ». Ce n'est pas politiquement correct. Mais dans un monde où les inégalités de coût salarial resteront, des décennies durant, de 1 à 10, voire davantage, le bon sens populaire a fait entendre sa voix...

Le Pen, bâtard de l’Establishment

L'Establishment et Le Pen fonctionnent en étroite symbiose. L'un l'a produit. L'autre le sert, en contribuant à maintenir le statu-quo.
1 ... « 16 17 18 19 20



Derniers tweets

Abonnez-vous à la newsletter








Mots-clés des 30 derniers jours