Carnet de Jean-Pierre Chevènement
Jean-Pierre Chevènement livre ses réflexions sur la campagne et sur l'actualité.

Les Bienveillantes, un livre révisionniste

J’ai été fasciné et gêné à la fois par la lecture des Bienveillantes de Jonathan Littel.

Le bon sens populaire

Un mot jaillit : « Protectionnisme ! ». Ce n'est pas politiquement correct. Mais dans un monde où les inégalités de coût salarial resteront, des décennies durant, de 1 à 10, voire davantage, le bon sens populaire a fait entendre sa voix...

Le Pen, bâtard de l’Establishment

L'Establishment et Le Pen fonctionnent en étroite symbiose. L'un l'a produit. L'autre le sert, en contribuant à maintenir le statu-quo.

Quel dommage que je n’aie pas été chez les Jésuites...

Jean-Michel Aphatie, qui me reçoit ce matin sur RTL, est l’un des meilleurs de la presse parlée, si du moins l’excellence se juge à l’art de « déconstruire » le discours de l’interviewé. « C’est un titre, Président d’Honneur ? C’est honorifique ! », le ton est tout de suite donné.

On a oublié la République

Je m'attendais à ce que les sujets qui font problème avec le Parti socialiste soient au centre des questions. Point du tout.

La « pol-prox » au coeur de la campagne

Enfin ! Dominique de Villepin veut créer « une police de tranquillité publique » ! Excellente idée que de rétablir la « police de proximité » que j’avais créée en l’an 2000...

Hou ! Hou ! Dormez en paix braves gens !

Deux jours après l’annonce de ma candidature, les retombées sont à peu près ce que j’en attendais : les orgues de la bienpensance ont commencé à tonner.
1 ... « 14 15 16 17



Derniers tweets

Abonnez-vous à la newsletter




Derniers commentaires