Carnet de Jean-Pierre Chevènement



Cher Jean-Michel Aphatie, vous devriez moins prêter l’oreille à des dirigeants socialistes courageusement anonymes qui ne veulent certainement pas que du bien à Ségolène Royal : pouvez-vous franchement imaginer une seconde la scène où je demanderais à la candidate socialiste de mettre en cause M. Trichet devant les socialistes européens rassemblés à Porto, la veille d’un accord entre le PS et le MRC ? Ce serait surréaliste ! Cherchez la vérité : Ségolène Royal est libre. C’est ce qui fait sa force. Elle mène sa campagne comme elle l’entend. Et moi aussi je suis un homme libre. C’est peut-être cela qui crée des affinités …

Rédigé par Jean-Pierre Chevènement le 12 Décembre 2006 à 13:33 | Permalien

Jean-Pierre Chevènement est l'invité de Nicolas de Morand sur France Inter mardi 12 décembre pour dix minutes d'interview de 8h20 à 8h30 et vingt minutes de réponses aux auditeurs de 8h40 à 9h00.


Ecouter ci-dessous :
  • les 10 minutes d'entretien
  • les 20 minutes de discussion avec les auditeurs

Rédigé par Chevenement.fr le 11 Décembre 2006 à 14:15 | Permalien

Carnet de Jean-Pierre Chevènement



Dans la grave crise que traverse notre pays et face au danger de régression que représenterait, au plan intérieur et au plan extérieur, l’élection de Nicolas Sarkozy, j’ai considéré qu’il était de mon devoir d’aider Ségolène Royal et d’anticiper sur le soutien que je lui aurais, de toute façon, apporté au deuxième tour. J’entends les objections de ceux qui auraient voulu que nous nous battions jusqu’au dernier sang, le mien bien évidemment, pour faire entendre une voix originale. Je les rassure : cette voix, vous continuerez à l’entendre, et déjà par l’intermédiaire de ce blog, auquel j’ai pris goût, et plus généralement dans la campagne à laquelle j’entends participer pleinement avec mes amis pour créer une forte dynamique de premier tour au bénéfice de Ségolène Royal. J’ai considéré qu’il était de ma responsabilité de privilégier un choix stratégique : celui d’être présent et actif à l’intérieur plutôt qu’à l’extérieur, au risque de durcir inutilement les différences.

Rédigé par Jean-Pierre Chevènement le 11 Décembre 2006 à 14:09 | Permalien

Jean-Pierre Chevènement est l'invité de Radio France bleue lundi 11 décembre de 19h10 à 19h20 avec Denis Faroud.


Ecouter l'émission sur www.radiofrance.fr/chaines/france-bleu

Rédigé par Chevenement.fr le 11 Décembre 2006 à 13:02 | Permalien

Voici les deux premières minutes de l'intervention de Ségolène Royal le dimanche 10 décembre 2006 au conseil national du MRC, quelques instants après que Jean-Pierre Chevènement lui a publiquement apporté son soutien.



Rédigé par Chevenement.fr le 10 Décembre 2006 à 18:00 | Permalien

Jean-Pierre Chevènement est l'invité de Soir 3 sur France 3 à 22h30.



Chevènement à Soir 3
Vidéo envoyée par chevenement2007

Rédigé par Chevenement2007 le 10 Décembre 2006 à 13:30 | Permalien

Le Conseil national du MRC réuni le 10 décembre 2006 à Paris, approuve le projet de déclaration commune du Parti socialiste et du Mouvement républicain et citoyen.


Il se réjouit d’y voir reconnues ses principales orientations, défendues avec conviction par Jean-Pierre Chevènement, depuis longtemps et notamment lors de sa campagne électorale. Avec la prise en compte ferme et sans équivoque du vote des Français le 29 mai 2005, une page nouvelle s’ouvre. En affirmant clairement que le projet de constitution européenne rejeté par les Français est caduc et ne sera pas ratifié, il permet d’engager la réorientation de la construction européenne que nous appelons de nos vœux : respect des souverainetés populaires, gouvernement économique de la zone euro, priorité à la croissance et à l’emploi.

Rédigé par Chevenement2007 le 10 Décembre 2006 à 13:17 | Permalien

A travers les projets qu’ils ont respectivement élaborés, le Mouvement républicain et citoyen et le Parti socialiste entendent définir un programme de législature qui constitue une alternative durable à une politique de la droite, faite d’acceptation d'une mondialisation sans règle et de résignation devant le chômage de masse et ses conséquences, d’injustice sociale, de démantèlement de nos industries, de liquidation des services publics, d’abandon des principes républicains.


Déclaration commune PS-MRC (volet politique)
Ils veulent réunir leurs efforts pour rassembler une majorité de Françaises et de Français en 2007. Ils entendent réussir ensemble après la victoire pour donner un sens à cette mondialisation et remettre la France en marche.

Le PS et le MRC se sont prononcés différemment lors du referendum sur le Traité constitutionnel européen. Ils prennent acte du vote des Français le 29 mai 2005, refusent toute ratification du texte rejeté, sauf introduction dans un simple traité institutionnel de dispositions ne posant pas de problème de fond (ainsi la désignation d’un président du Conseil européen pour deux ans et demi renouvelables) ou sur lesquelles un accord entre partis pourra intervenir. Ils entendent construire l’avenir en respectant cette volonté populaire.

Rédigé par Chevenement2007 le 10 Décembre 2006 à 12:52 | Permalien
1 ... « 245 246 247 248 249 250 251 » ... 260


Derniers tweets

Abonnez-vous à la newsletter