Actualités

Présidentielle: si Hollande renonçait, ce ne serait "pas déshonorant" (Chevènement)


Dépêche AFP, mercredi 16 novembre 2016, 16h15.


Présidentielle: si Hollande renonçait, ce ne serait "pas déshonorant" (Chevènement)
L'ancien ministre Jean-Pierre Chevènement a estimé mercredi que ce ne serait "pas déshonorant" pour François Hollande de renoncer à se représenter à la présidentielle de 2017, "un choix qui lui appartient".

Invité à dire si le président Hollande était en état de se représenter, au vu des mauvais sondages, M. Chevènement a estimé, devant l'Association des journalistes parlementaires (AJP), qu'il avait "le choix entre deux solutions".

François Hollande peut "se représenter, c'est normalement ce que font les présidents sortants", et "puis, il y a un autre choix, qui n'est pas déshonorant", a estimé cet ex-ministre et ancien sénateur, dans une allusion à un renoncement.

A ses yeux, cette deuxième option consisterait à dire: "J'ai fait les choix qui me paraissaient bons pour le pays, en même temps je vois que beaucoup de gens ne sont pas convaincus et que, peut-être, les résultats ne sont pas tout à fait à la hauteur de ce que j'espérais moi-même, donc je considère qu'il n'est pas déshonorant de..." et cela "serait un discours de dignité."

Celui qui fut candidat à l'élection présidentielle de 2002 (5,33%) a jugé que François Hollande avait été élu en 2012 "par un rejet de Nicolas Sarkozy", même si le discours du Bourget avait créé un "petit élan".

"Tout cela a évidemment débouché sur une certaine déception", a-t-il observé, glissant que, pour sa part, il ne "nourrissait pas d'illusions excessives sur ce qu'il y avait à attendre".

Invité à dire qui portait le mieux ses idées pour 2017, il a cité, "dans l'hypothèse où François Hollande ne serait pas candidat", Emmanuel Macron, Arnaud Montebourg et Manuel Valls. "Voilà trois hommes qui me paraissent pouvoir prétendre à des titres divers, à incarner la gauche", a-t-il dit.

Craignant que cette année électorale ne soit le "début d'une ère de secousses", car même si Marine Le Pen n'est pas élue, "elle fera un score certainement, et un trouble profond va s'installer", M. Chevènement a aussi relevé que le président élu, quel qu'il soit, n'aura pas l'assurance d'avoir une majorité.

Interrogé sur Nicolas Dupont-Aignan, candidat Debout la France à la présidentielle, qu'il avait tenté l'an dernier de faire dialoguer avec M. Montebourg et Jean-Luc Mélenchon, il l'a jugé "intéressant à écouter, à lire", mais il veut "faire turbuler la droite" alors que "c'est tout le système qu'il faut faire turbuler".


le Mercredi 16 Novembre 2016 à 17:52 | Lu 4039 fois



1.Posté par Jules DUNORD le 16/11/2016 22:46
Pensez-vous vraiment que E. Macron et M. Valls peuvent prétendre à incarner la gauche ? Au contraire, ce sont des libéraux-libertaires pur jus.

Avec F. Hollande et bien d’autres, ils ont trahi la gauche. Certes après les élections de 2017 et la déroute qui les attend, ils rejoindront, pour les uns, le corps d’administration qu’ils n’ont jamais quitté et pour les autres des postes dits à responsabilités (en réalité des pantoufles) dans des grands groupes privés.

Ils resteront toujours autant coupés du peuple car ils resteront dans l’entre soi des pseudos élites.

Ceux qui vont souffrir, ce sont les petits et les classes moyennes. Il suffit de voir ce que promettent les 7 mercenaires de la primaire de la droite et du centre. De vrais Robins de Bois à l’envers, ils prennent aux pauvres (un peu à beaucoup) pour donner aux riches (beaucoup à un peu). L’attitude de la pseudo gauche a fini par décomplexer la réelle droite.

Quant à N. Dupont-Aignan, c’est déjà très bien qu’il fasse turbuler la droite, il s’élève actuellement (cf Marianne.net) sur la privatisation demandée par l’Europe en ce qui concerne les centrales hydrauliques d’EDF financées par le peuple français. Les deux pseudos hommes de gauche (Macron et Valls) se sont-ils émus de ce vol fomenté au nom du libéralisme. Bien sûr que non !!

Et si vous l’aidiez à faire turbuler tout le système ?

2.Posté par Chantal MIDENET le 17/11/2016 03:28
Hollande s'est déjà déshonoré et se déshonore encore avec son parti. Ce n'est malheureusement pas de l'humour :
http://www.parti-socialiste.fr/signez-lappel-haro-droits-travailleurs/
https://www.labellealliancepopulaire.fr/actualite/haro-droits-travailleurs-ca-ne-passera-signez-lappel/
Aurait-il oublié le monde dans la rue pour la loi El-Khomri ?

Arnaud Montebourg incarne et parle de la France avec un polo rayé fait à l'étranger et il parait que Macron n'a pas de programme en dehors de privatiser, privatiser, privatiser encore. Nicolas Dupont-Aignan est un menteur et il ne fait pas bon demander des explications à son service. Malheureusement pour lui, les archives restent. C'est un Young Leaders même s'il affirme qu'il déposera plainte contre la personne qui l'affirmera !
http://archive.wikiwix.com/cache/?url=http%3A%2F%2Fwww.frenchamerican.org%2Fyoungleadersclasses
http://www.franceinter.fr/emission-lenquete-loncle-sam-un-ami-tres-influent

Il est fort possible que 2017 soit l'année du peuple !

3.Posté par Patrick LENORMAND le 20/11/2016 19:43
@ Chantal MIDENET
Dupont-Aignan menteur ? Vous insultez un homme qui a le grand mérite de nos jours d'être droit et intègre .... Est-il si dangereux que cela ?
Chevènement et NDA (et d autres patriotes) doivent unir leurs forces sinon ... pauvre France !
(êtes vous FN ou UPR ?)

Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 23 Novembre 2017 - 18:17 Hommage à Max Gallo




Derniers tweets
RT @jmblanquer: L'école à la base du "moment républicain" Heureux de retrouver J-P Chevenement pour en parler à @fondarespublica https://t…
Lundi 11 Décembre - 16:16
RT @fondarespublica: Début de la deuxième table ronde sur "L'exigence républicaine et la construction européenne" avec @CoralieDelaume #Gab…
Lundi 11 Décembre - 14:46
RT @fondarespublica: ⚡️Retrouvez les meilleurs moments de la première table ronde de notre colloque sur le moment républicain > “Cohérence…
Lundi 11 Décembre - 14:46

Abonnez-vous à la newsletter




Derniers commentaires