Carnet de Jean-Pierre Chevènement

Nicolas Sarkozy a définitivement cessé de prendre le temps de penser avant d’agir



Hier soir, le Président de la République était :
  • Court, sur les délocalisations industrielles qu’il impute aux 35 heures et à la taxe professionnelle, comme si la surévaluation de l’euro et l’ouverture à tous les vents de notre économie, y compris aux concurrences les plus déloyales, n’en étaient pas les causes principales.
  • Silencieux, sur l’abandon de la police de proximité.
  • Insuffisant, sur l’identité nationale, jamais corrélée aux valeurs de la République, sauf dans une incidence sur la laïcité.

    A force de développer un activisme brouillon qui l’amène à paraitre en « Spiderman » sur tous les fronts, il manifeste qu’il a définitivement cessé de prendre le temps de penser avant d’agir.

    Après avoir écouté « paroles, paroles aux Français », on termine épuisé, et vaguement peiné de la vanité de l’exercice du pouvoir.


Mots-clés : nicolas sarkozy
Rédigé par Jean-Pierre Chevènement le Vendredi 11 Février 2011 à 12:41 | Lu 2674 fois



1.Posté par Jean-Philippe Delalandre le 12/02/2011 23:08
Exactement, c'était étrangement laborieux, confus, déconnecté des réalités, dispersé (manque de vision, de lignes directrices, de capacité de synthèse), mensonger parfois, pétri d'idéologie masquée sous des atours compassionnels... (etc.).

J'avoue que je fus très étonné de voir et d'entendre celui que l'on gratifie du qualificatif de "grand communicateur" s'empêtrer ainsi, alors même que de cette interview émanait la docilité, l'absence de réaction, de contradiction...
Bizarre au moment où la Tunisie et l'Egypte se soulèvent : une impression accentuée de décalage avec les réalités...

2.Posté par Pascal Olivier le 13/02/2011 20:35
"Nicolas Sarkozy a définitivement cessé de prendre le temps de penser avant d’agir". (JPC)

C'est au contraire très bien pensé :

- Comme NS n'a pas l'intention de changer quoi que ce soit à la construction européenne et qu'il ne trouve de salut pour la France que remorquée par l'Allemagne, il continue à nous infliger une mortelle cure d'anorexie.

- L'incidence sur la laïcité est justement le passage le plus inquiétant de son intervention. Notre peuple supporte de plus en plus mal le prosélytisme agressif qu'est l'occupation islamique de l'espace public. La puissance publique ne pourra pas longtemps continuer à laisser faire sans prendre le risque de violents désordres. NS accordera en compensation aux musulmans le financement public des mosquées, en toute légalité cette fois-ci et non pas en contravention avec la loi comme c'est la règle aujourd'hui. Le chanoine de Ryad aura accompli son rêve d'en finir avec la loi de 1905.

Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 29 Mai 2018 - 10:08 Hommage à Serge Dassault




Derniers tweets
Les actes du colloque de la @fondarespublica : "Désertification et réanimation des #territoires" sont en ligne >… https://t.co/xkPVAbgj0D
Vendredi 13 Juillet - 10:48
RT @fondarespublica: Le programme d'activités de #ResPublica pour la fin de l'année 2018 : 24/9 : "L'#Europe face à l'#extraterritorialité…
Mercredi 27 Juin - 13:34
"#Alstom#GeneralElectric : les engagements pris doivent être tenus" https://t.co/OUw7Tovt2f
Mardi 19 Juin - 11:43

Abonnez-vous à la newsletter




Derniers commentaires




Mots-clés des 30 derniers jours