Carnet de Jean-Pierre Chevènement

Le gouvernement Philippe met un terme à trente ans d’hypocrisies et de faux-semblants



La répartition des portefeuilles au sein du gouvernement d’Edouard Philippe qui fait une place très substantielle à des ministres issus de la droite et du centre, illustre la profondeur de la recomposition politique qu’a voulue Emmanuel Macron.

Une ère se clôt : cette recomposition met un terme à trente ans d’hypocrisies et de faux-semblants. Le système fondé sur « l’alternance du pareil et du même » a turbulé.

Le paradoxe de la situation tient à ce que le gouvernement d’Edouard Philippe concentre, à gauche et à droite, la quintessence des élites formées à la Doxa maastrichtienne au moment où, justement, le système que symbolisait Maastricht est arrivé à son épuisement. En effet, les problèmes qui ont mis la construction européenne en crise demeurent : déficit démocratique, Brexit, fragilité de la monnaie unique, chômage de masse dans les pays de l’Europe du Sud, insuffisance de la croissance dans la zone euro, réfugiés et migrants, enlisement en Ukraine, etc.

Les héritiers de dogmes européistes ou atlantistes obsolètes vont devoir s’en dégager, car tel est le prix de la réussite. Ils doivent ensemble s’affranchir des tabous d’une vision du monde dépassée pour ouvrir, comme l’a dit le Premier ministre, « une voie difficile et risquée », celle de la réussite, pour eux-mêmes mais aussi, et avant tout, pour la France.

C’est pourquoi je forme tous mes vœux pour la réussite du nouveau Président de la République et pour celle de son gouvernement. Il leur faudra, pour cela, beaucoup d’audace, car sans audace point de salut !


Rédigé par Jean Pierre Chevenement le Mercredi 17 Mai 2017 à 19:30 | Lu 29585 fois



1.Posté par Jean Frederant Poisstoine le 17/05/2017 21:23
Comme dirait Danton, "de l'audace, encore de l'audace, toujours de l'audace" !
Hélas, je crains que ce soit de l'audace dans le mauvais sens : une Union européenne
toujours plus fédérale et toujours plus libérale.

2.Posté par Carl GOMES le 17/05/2017 23:14
Dépasser les clivages droite-gauche c'est une bonne chose, mais j'ai bien peur que les gens mettent sous de mêmes mots des choses différentes...Quelles sont les valeurs défendues par cette nouvelle alliance? Quel est leur projet commun concernant les problèmes concrets de la France?
Je veux bien laisser à ce gouvernement, voulu par les Français,et qui en l'espèce ne me déplaît pas, sa chance...

3.Posté par Michel PILLIER le 18/05/2017 00:06
Voilà un communiqué bien paradoxal lui aussi. Certes, il faut toujours souhaiter la réussite du gouvernement de son pays, Et sans doute faut-il se réjouir que les hypocrisies soient tombées. Mais "les héritiers de dogmes européistes ou atlantistes obsolètes" qui peuplent ce gouvernement ne semblent pas du tout décidés à "s’affranchir des tabous d’une vision du monde dépassée"...

4.Posté par Michel VIGNEAU le 18/05/2017 09:03
S'il y a une chose certaine, avant même de pouvoir en vérifier la réalité dans l'action gouvernementale, c'est que nous avons affaire à une équipe d’obédience libérale et européiste. L'engagement politique ou professionnel passé des nommés le démontre.

Aussi, il me parait assez paradoxal de souhaiter le réussite d'un tel Gvt lorsqu'on a, comme vous, combattu ces thèses toute sa vie durant, les jugeant néfastes pour la France.
La simple courtoisie ne tient pas longtemps face à l'intérêt national.

Je reste donc stupéfait à la lecture de votre déclaration, comme du reste de vos déclarations les plus récentes qui semblent marquer une sorte d'inflexion dans le sens d'un certain accommodement avec le libéralisme économique, qui vous a conduit à appeler à votre pour E. Macron, de souhaiter à présent la réussite de son gouvernement et peut être dans les jours prochains, d'appeler à voter pour des candidats à la députation REM afin de lui donner la majorité qui permette à son gouvernement d'appliquer la politique définie par E. Macron.

Et la boule sera bouclée, comme sera bouclée votre voix souverainiste.

5.Posté par David Tripard le 18/05/2017 09:29
Je crois que notre démocratie est en crise et ce gouvernement le confirme : qui seront les ministres qui devront renier les valeurs qu'ils ont toujours défendues pour ne pas bloquer toute l'action du gouvernement ? Entre N.Hulot et les autres, qui cédera ?
Où se trouve l'intérêt général et la justice pour tous que nous attendons de nos responsables politiques ?
Je milite pour une révision du processus constituant qui passerait par une votation pour que nous, citoyens, choisissions celui qui répond le mieux à nos attentes. Je suis prêt à en discuter avec vous, M.Chevènement. Je vous laisse découvrir la pétition que je défends.
www.change.org/p/nous-voulons-voter-pour-choisir-le-processus-constituant-de-notre-pays

6.Posté par Jean-Paul BIANCAMARIA le 18/05/2017 12:08
Un gouvernement pro-UE et libéral (pléonasme?) vient d'être nommé. Je doute que l'immense majorité de la population y trouve son compte (code du travail mis en pièces, services publics sacrifiés,dérive masquée vers une UE fédérale nous ôtant le peu de souveraineté qu'il nous reste, alignement masochiste sur les critères économiques et sociaux des libéraux de droite et de "gauche" allemands,etc.).
Je constate, avec beaucoup de regrets, que vous vous croyez obligé de chanter les louanges de ce gouvernement d'austérité pour les plus modestes. Quel aveuglement!
Je souhaite me tromper, mais je pense que la dégradation de la situation de ceux qui ne vivent modestement que de leur travail et de ceux qui en sont exclus, conduira à une explosion dont personne aujourd'hui ne peut prévoir les conséquences...

7.Posté par Thierry RUSSO-DELATTRE le 18/05/2017 12:21
Si l'on est cohérent, on sort de l'UE, de l'Euro et de l'OTAN par l'article 50, si l'on veut retrouver notre indépendance et notre liberté, j'allais dire notre démocratie, comme le précise François Asselineau. Tout le reste n'est que verbiage puisque tout est décidé ailleurs qu'en France.

Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 3 Novembre 2017 - 08:18 Voici venu le moment de nous séparer...




Derniers tweets
RT @jmblanquer: L'école à la base du "moment républicain" Heureux de retrouver J-P Chevenement pour en parler à @fondarespublica https://t…
Lundi 11 Décembre - 16:16
RT @fondarespublica: Début de la deuxième table ronde sur "L'exigence républicaine et la construction européenne" avec @CoralieDelaume #Gab…
Lundi 11 Décembre - 14:46
RT @fondarespublica: ⚡️Retrouvez les meilleurs moments de la première table ronde de notre colloque sur le moment républicain > “Cohérence…
Lundi 11 Décembre - 14:46

Abonnez-vous à la newsletter




Derniers commentaires