Carnet de Jean-Pierre Chevènement

Un peu de diplomatie, M. Aphatie



Cher Jean-Michel Aphatie, vous devriez moins prêter l’oreille à des dirigeants socialistes courageusement anonymes qui ne veulent certainement pas que du bien à Ségolène Royal : pouvez-vous franchement imaginer une seconde la scène où je demanderais à la candidate socialiste de mettre en cause M. Trichet devant les socialistes européens rassemblés à Porto, la veille d’un accord entre le PS et le MRC ? Ce serait surréaliste ! Cherchez la vérité : Ségolène Royal est libre. C’est ce qui fait sa force. Elle mène sa campagne comme elle l’entend. Et moi aussi je suis un homme libre. C’est peut-être cela qui crée des affinités …

Dans votre précédent blog, vous me voyiez tout entier dans la « tactique ». Et pourtant je vous ai dit en clair : « Je suis candidat pour faire avancer nos idées et pour peser ». Qu’ai-je fait d’autre ? Lisez le texte de l’accord MRC-PS : il prend pleinement en compte la nécessité de réorienter la construction européenne au service de l’emploi et du progrès social exprimée par le peuple français le 29 mai 2005. Comme je vous le disais dans mon blog du 15 novembre : « Je suis un pragmatique au service d’une vision de longue durée ». Pourquoi faudrait-il toujours sous-estimer les hommes et les femmes politiques ? Evidemment nous sommes dans l’action, mais il arrive qu’il y ait un rapport entre les moyens et les fins. En arrêtant le film au 10 décembre 2006, vous croyez pouvoir vous gausser.

Mais l’Histoire ne s’arrête pas le 10 décembre 2006. Vous savez bien que je ferai tout, avec mes amis, pour créer une dynamique de rassemblement autour de Ségolène Royal dès le premier tour pour assurer la victoire au second. C’est à partir de cet élan que nous pourrons ensemble créer une République moderne qui permettra à la France de rebondir et d’ouvrir en Europe une perspective nouvelle. Le rassemblement de la gauche n’est pas une « vieille ficelle ». C’est un moteur extrêmement puissant pour qui sait le mettre en marche. Je parle d’expérience… Et c’est là, je le crois, l’intérêt profond du pays… Il faudra le faire comprendre à tous les républicains sincères qui ne veulent pas de M. Sarkozy.

Cher Jean-Michel Aphatie, je ne me déroberai pas à votre question. Vous êtes un homme trop avisé pour ne pas comprendre ce que Ségolène Royal a voulu dire sur le nucléaire iranien : compte tenu de la faible étanchéité entre le nucléaire civil et le nucléaire militaire, l’Iran, qui a signé le traité de non-prolifération nucléaire, doit accepter tous les contrôles de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) de Vienne dans le cadre des résolutions votées par le Conseil de Sécurité des Nations-Unies. C’est une position de négociation assez forte me semble-t-il. Ségolène Royal a également déclaré qu’elle entendait parler avec tout le monde. C’est la définition même de la diplomatie : si on ne parle pas avec ses adversaires à qui parlera-t-on ? et pour dire quoi ? Bien sûr l’objectif est qu’un jour l’Iran puisse se compter comme un membre responsable de la communauté internationale…


Rédigé par Jean-Pierre Chevènement le Mardi 12 Décembre 2006 à 13:33 | Lu 6804 fois



1.Posté par Toto le 12/12/2006 14:22
Ce sera difficile de lui passer la laisse au cou, mais avec sa satisfaction de lui -même si l'on y met des plumes pour la décorer, Jean-Michel la portera lui aussi...

2.Posté par Joseph Tura le 12/12/2006 16:50
J'ai du mal à vous imaginer devant l'écran quand vous parlez du NET mais voilà un usage intelligent de l'internet: le droit de réponse aux éditiorialistes pénibles.

Face à Jean-Michel Pathétique, il ne faut pas rester apathique.

3.Posté par nanard le 12/12/2006 19:02
Je suis désolé, vraiment désolé, pas à cause du retrait de JPC, ça y est, je l'ai intégré et digéré, mais je suis désolé pour l'odieux Olivier Duhamel membre du Ps qui n'a pas cécé de vomir son fiel sur Jean Pierre. Je suis également désolé pour les commentateurs politiques et éditorialistes des pseudos journaux de gauche que sont Libération et le Monde. Ces propagandistes devront se chercher une autre tête de turc. Cela ne les n'empêche pas en attendant de minimiser l'accord PS-MRC en le présentant d'abord comme un raliment à la dame blanche contre une poignée de circnscriptions. Pour ma part, je ne fais pas confiance au PS, il s'est tellement libéralisé, qu'il aura du mal à admettre les termes de l'accord.

J'ai entendu Jean Pierre sur France-inter ce matin -du grand Jean Pierre-, dire que l'accord liant les deux partis pouvait être consulté sur le Net. Ce n'est pas suffisant, tout le monde n'est pas équipé d'un ordinateur. Il faut prendre les Français à témoin par une campagne de distribution de tracts reprenant les termes de cet accord. Ca serait plus sûr et peut-être que ça obligerait le PS à tenir parole.

Salut et Fraternité

4.Posté par Elie Arié le 12/12/2006 22:50
Le cauchemar de Jacques Chirac ("j'ai fait un cauchemar: j'ai rêvé qu'il y avait un troisième Duhamel, en plus d'Alain et de Patrice") s'est réalisé: c'est Olivier.

5.Posté par Mordicus le 13/12/2006 00:44
Merci mille fois à jean-Pierre Chevènement.
Pour son honnêteté et sa rigueur intellectuelles: quand certains pseudo-éditorialistes politiques cherchent à présenter une "girouette", un politicien qui "va à la soupe", moi je ne vois rien d'autre qu'un homme constant dans ses combats, et bien difficile à prendre en défaut, par la maîtrise qu'il a de ses dossiers .
Merci à lui aussi pour son aptitude à prendre des décisions couageuses, et sa capacité à être visionnaire pour d'autres.
J'ajouterai seulement que c'est un bonheur de vous lire, Monsieur Chevènement sur ce blog! Puissiez-vous continuer à prendre du plaisir à y écrire... et nous à vous lire!!
Je vous souhaite bon courage pour la suite des combats qui s'annoncent.

6.Posté par Xavier DUMOULIN le 13/12/2006 07:54
On ne peut pas plaire à tout le monde, surtout pas à ceux dont le jeu permanent vise à discréditer la grande politique en minimisant les enjeux majeurs. Les commentaires médiatiques laissent à penser que tout est cuisine électorale. Si certains de nos amis, encore sceptiques sur la portée de l'accord MRC-PS, ont bien le droit de s'interroger sur notre capacité à le traduire dans les faits, il convient résolument d'apporter la preuve par le mouvement. Se contenter à présent d'attendre passivement la suite, c'est le meilleur moyen de laisser place au tropisme d'un parti socialiste qui a bien besoin de muter. Que peut-on faire dans cette campagne? Comment trouver notre place dans le dispositif de campagne? Quels thèmes pouvons-nous développer à partir de la logique de notre accord? Nous sommes au pied du mur et c'est tant mieux car il s'agit de battre le candidat du capitalisme mondialisé. Jean Pierre Chevènement nous explique que le courant passe. C'est bien. Ce serait encore mieux si nous pouvions caler notre action sur notre logiciel. L'union est un combat qui a besoin de fantassins!

7.Posté par Madinia le 13/12/2006 23:41
Rien de plus à dire : j'adhère aux éloges qui vous sont fait.
Juste un point qui m'a énorméent déçu lors du voyage de Ségolène Royal au moyen orient.
Le soutien inconditionnel qu'elle a manifesté au gouvernement israélien, oubliant quand même qu'il est à mes yeux le coupable N° 1 du sort qui est fait au malheureux peuple palestinien.
Si j'étais Palestinien, je serais du coté des pires adversaires du gouvernement israélien et je ne suis pas choqué par le qualificatif de "nazi" qui lui a été attribué. Je pense que quiconque essaie de se mettre à la place des Palestiniens ne peut raisonner autrement. Depuis la fin de la guerre ils sont les éternels spoliés. Israel n'a respecté quasiment aucune des résolutions de l'ONU sans que cela soulève l'émoi internationnal et encore moins Américain .......Ceux qui qualifiaent, à just titre, le mur de Berlin de "mur de la honte" sont complètement aphone devant celui construit par le gouvernement Israélien !!!!
Deux poids ... deux mesures !!! pourtant les Palestiniens n'ont aucune responsabilité dans l'hoocauste.
Bref : madame Royale ferait bien de revoir sa copie sur ce sujet. Il conditionnera mon vote.

8.Posté par justin le 14/12/2006 10:46
A Madinia
Je ne partage pas toute ton analyse car je pense qu'il faudrait dire que le sort des malheureux palestiniens est surtout le fait des arabes eux memes.
La plupart étant des jordaniens et égyptiens rejetés par leur état et parfois meme massacrés par eux.
Ensuite c'est un peu comme si depuis 60 ans les "prussiens" seraient en guerre permanente contre la pologne. Revendiquant la maison du grand père du grand père.
L'idéal aurait été que des arabes puissent se sentir pleinement et uniquement citoyens d'israel. J'ai l'impression que le "peuple palestinien" a été créé puis utilisé par les dictatures nationalistes arabes puis manipulé en plus par les islamistes.
Je pense qu'il faut les aider d'abord à voir que ceux qui les envois à la mort depuis des générations contre quelques dollars les utilisent d'abord pour que rien ne change et que leurs dictatures militaires ou féodales se maintiennent au pouvoir. Il y a des palestiens qui ont se raisonnement, je ne l'invente pas. Mais on les entend peu c'est vrai. Surement que le statu quo arrange beaucoup de monde.

9.Posté par jano le 14/12/2006 12:48
Madinia, voilà ce que je veux dire : la façon dont vous raisonnez est l'illustration même des raisons du conflit en Palestine. Aucun dialogue n'est possible quand on utilise à dessein les mots comme des armes. Vous êtes surement trop jeune pour avoir connu les nazis. Alors, modérez vos propos, sinon rien de ce que vous direz ne sera pris au sérieux... Comment s'entendre quand on assassine d'emblée la parole ? Sachant de quoi je parle, je peux vous dire que les israéliens sont des enfants de coeur à côté des nazis. Si Hitler était à Jérusalem, le conflit aurait depuis longtemps cessé faute de combattants...

10.Posté par MERCIER le 15/12/2006 16:40
Je me permettrais peut-être d'aller plus loin encore... J'ai signé un document contre la dernière intervention militaire en Iran. Si demain on me demandait de signer le même document sur les intervention militaires à Nagasaki ou à Iroshima, je le ferai avec le plus grand coeur.
Qui a permis à n'importe quel peuple, quel qu'il soit, de tuer des innocents désarmés, femmes, enfants, civils impuissants devant telle sauvagerie.
L'armement nucléaire à l'Iran... cela est un grand problème Mais, ce même problème n'est-il vrai aussi pour d'autres puissances, capables, sous d'autres prétextes, d'apporter l'effroyable guerre dans des Pays qui, en fait, n'avaient rien à ce reprocher... sinon le tort d'être riche en certaines matières premières...? A Marseille,nous dirions :"pauvre de nous"...!


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:18 A propos des primaires à gauche

Mardi 6 Décembre 2016 - 11:47 Deux bonnes décisions




Derniers tweets
RT @Place_Beauvau: La Fondation de l'#Islam de 🇫🇷 soutient des projets culturels et éducatifs pr une meilleure connaissance de la religion…
Jeudi 8 Décembre - 15:00
RT @Place_Beauvau: [Communiqué] @BrunoLeRoux salue le lancement de la Fondation de l'Islam de France. https://t.co/E662y8efkL
Jeudi 8 Décembre - 14:09
RT @AnouarKbibech: Accueil au Siège du @CfcmOfficiel de @chevenement : échange sur les Projets de la Fondation de l'islam de France et Conc…
Jeudi 8 Décembre - 00:04

Abonnez-vous à la newsletter