Carnet de Jean-Pierre Chevènement

Gratis pro patria



Quatre jours après l’annonce de ma candidature, la majorité du Conseil de Paris dont on sait à quelle mouvance politique elle se rattache, vient d’inventer un nouvel « extincteur du débat public ». Après la menace aussitôt agitée d’un nouveau 21 avril, voici que M. Aidenbaum, maire PS du 3ème arrondissement de Paris et président de la RIVP dont je suis locataire depuis 1983, ne recule pas devant la relance d’une campagne de boules puantes, d’ailleurs passablement éventées. Il distille des insinuations mensongères dans la presse (L’Express, le Figaro) pour chercher à entacher ma réputation d’intégrité.

Selon lui, j’occuperais un « logement social ». Il joue sur les mots. J’occupe un logement à loyer libre dont le bailleur, c'est-à-dire lui-même, fixe le loyer. Je ne connais pas la famille modeste qui accepterait d’acquitter un loyer mensuel de 1541 € sans les charges, et qui sera porté à 1946€ dans 3 ans. Pour autant, ce logement n’a rien de luxueux comme l’avance l’Agence Reuters : il s’agit d’un ILN (Immeuble à Loyer Normal, au 3ème étage sans ascenseur).

M. Aidenbaum feint de s’offusquer de l’écart entre le loyer d’un appartement que j’occupe depuis 28 ans et celui que devrait supporter un primo accédant, indexé sur une spéculation qui, à Paris, est galopante. Si tous les locataires parisiens devaient acquitter le prix de la spéculation, baptisé par M. Aidenbaum « prix du marché », la révolte serait générale.

Ma situation est parfaitement légale, comme elle l’a d’ailleurs toujours été. Qu’est-ce qui autorise M. Aidenbaum et ses commanditaires à s’ériger en autorités pseudo morales ? Le fait que je sois parlementaire ? Je leur suggère de laisser l’antiparlementarisme à l’extrême droite. Ils détournent leurs fonctions pour mener une campagne de pure et simple délation d’un de leurs 13 000 locataires à loyer libre, bien entendu choisi au hasard, à un moment qui ne doit rien à l’actualité politique.

Sentant la faiblesse de sa position, M. Aidenbaum prétend que je touche une retraite de ministre, ignorant que les ministres ne bénéficient d’aucune retraite. Il est vrai que j’aurais pu me contenter de percevoir une retraite de député qui atteindrait, compte tenu de mes annuités de cotisations (j’ai été élu député de 1973 à 2002), le montant de l’indemnité parlementaire que je perçois aujourd’hui comme sénateur. Je précise pour le lecteur, qu’elles ne sont pas cumulables.

Eh oui ! je travaille « gratis pro Deo », oh plutôt, « gratis pro Patria ». Que le ridicule de cette campagne retombe donc sur la tête de M. Aidenbaum et de ses commanditaires ! Faut-il qu’ils n’aient rien d’autre à se mettre sous la dent pour entonner à leur tour le triste refrain du « tous pourris » ?


Mots-clés : logement
Rédigé par Jean Pierre Chevenement le Jeudi 10 Novembre 2011 à 14:44 | Lu 7460 fois



1.Posté par Jean François CAYLA le 10/11/2011 15:44
cayla
Une nouvelle preuve, si nécessaire, de la grande sympathie des socialistes en question pour JPC !
La mairie de Paris se propose certainement de loger à la place de JPC une famille en situation
irrégulière, victime du colonialisme et de l'esclavage ...

Merci à Jean Pierre Chevènement de défendre à nouveau les valeurs de la République comme en
2002 même si les conditions pour se faire entendre seront encore plus rudes cette fois-ci.

Bon courage.

2.Posté par Michel PILLIER le 10/11/2011 16:13
Ces procédés sont en effet lamentables et j'espère qu'ils se retourneront contre ceux qui les emploient.
Evidemment, il ne faut pas s'attendre à des fleurs (pas même des roses) de la part d'une soi-disant gauche parisienne qui a perdu toute idée de ce que ce mot signifie. Mais basta ! Les chiens aboient, la caravane passe.

3.Posté par Elaine BLIXEN le 10/11/2011 16:22
elaine
Pas d'inquiétude, cela ne nous impressionne guère.
C'est bien la preuve, qu'ils n'ont rien d'autre à vous reprocher, dans leurs "malettes"...(sic!)

4.Posté par Guillaume ANTOINE le 10/11/2011 16:54
Monsieur Chevènement,

Je me connecte pour la première fois sur votre blog. Je ne suis pas certain que ce message sera validé par le webmestre, mais je tenais à vous faire part de ma grande surprise devant votre réaction.

J'ai 33 ans, deux enfants, je travaille à Clichy dans une association et avec mon épouse professeur des écoles nous touchons à deux 3 950 euros par mois. Nous habitons tous les quatre dans un appartement de 68m2 près de la Porte de la Chapelle pour 1 440 euros/mois. Cela représente donc 36% de nos salaires, un pourcentage assez conforme à la moyenne des Parisiens.
Si je comprends bien, vous bénéficiez (à deux ou tout seul? vous devez déjà bénéficier d'un logement à Belfort, non?) d'un appartement près de deux fois plus vaste que le nôtre, dans un quartier incomparablement plus prestigieux, et pour un loyer à peine supérieur. Tout cela alors que votre rémunération d'élu se monte à plus du double de celle de mon foyer.

Oui, les prix atteints dans le parc immobilier sont scandaleux, mais ce n'est pas en vous accrochant à un logement trop vaste et trop bon marché que vous faites évoluer quoi que ce soit.
Oui, il y a sans doute un calcul politique derrière cette soudaine médiatisation de vos conditions de logement, pourtant connues de longue date. Il n'empêche que rien n'aurait pu être médiatisé si vous aviez quitté ce logement le jour où vous n'aviez plus ni le besoin (120m2?!) ni le droit (moral) de l'occuper.

Bref, j'ai bizarrement l'impression que les centaines de milliers de Parisiens mal logés pour des prix supérieurs à ce que vous payez sont plus conformes à l'idéal républicain que vous mettez pourtant régulièrement en avant.
Quant à votre allusion à "l'antiparlementarisme d’extrême-droite" de ceux qui vous critiquent, on appelle ça un "Godwin point". Et je crains malheureusement que ce soit vos pratiques et le fort ressentiment qu'elles provoquent qui feront progresser l'extrême-droite.

Guillaume Antoine.

5.Posté par Jean-Luc SOUBIE le 10/11/2011 17:17
Le journal de 13h de France Inter a fait une présentation pour le moins orientée de cette "information". Après avoir donné la parole à Mr Aidenbaum, il a présenté une intervention de Valérie Pécresse comme une défense de la position de JPC, alors qu'elle ne donnait aucun argument en ce sens. La présentatrice a elle même donné la position (simplifiée) de JPC. Ces pratiques ne sentent pas très bon...
Certains semblent oublier que le niveau actuel des loyers parisiens a été atteint par les augmentations très importantes au moment des changements de locataires. Je ne sache pas que les locataires de longue date aient dû tous déménager en banlieue, même si leur loyer a augmenté avec l'indice de la construction.
Enfin, les parlementaires qui effectuent un travail important ont besoin de disposer d'un logement à Paris. Par ailleurs, je pense que le logement dont "dispose" JPC à Belfort lui appartient.
Il ne faut pas laisser passer les basses polémiques et j'espère que cette réaction de JPC sera bien relayée par les médias honnêtes.

6.Posté par Michele Borghi-gastaut le 10/11/2011 18:07
Facebook
QIELLE triste République Merci à JPC de ne pas désarmer

7.Posté par Jules DUNORD le 10/11/2011 18:25
Il y aurait 50 000 logements ILN en région parisienne (c’est le Figaro qui le dit : http://www.lefigaro.fr/immobilier/2010/03/24/05002-20100324ARTFIG00701-appartement-de-tron-legal-mais-scandaleux-.php ). J’aimerais bien connaitre la liste des occupants ainsi que leurs revenus déclarés. Je pense que nous aurions de grosses surprises car il est si facile de favoriser les copains. A ce jeu-là le PS n’est pas en reste.

En tout cas, c’est sûr que JP Chevènement dérange. Certains au PS feront tout pour le déglinguer.
Tout comme une certaine presse qui a peur de perdre ses privilèges.

Courage, il faut tenir. Vos idées et vos propositions sont pleines de bon sens et rencontrent un écho de plus en plus favorable dans la population. Vous êtes la seule alternative démocratique valable face à l’UMP-PS.

8.Posté par Rachid ADDA le 10/11/2011 18:42
bonsoir

on ferait mieux de se demander comment certains de ses amis socialistes sont devenus propriétaires a Paris ou font prospérer des sci !!!

a part ca, dire que ce Aidenbaum est membre de la Commission nationale des Droits de l'Homme du PS depuis 1992 alors qu'il utilise des méthodes de calomnies que la STASI ne renierait pas !

cdt

Rachid

9.Posté par PeutMieuxFaire le 10/11/2011 18:47
Twitter
Vous n'avez qu'un seul défaut : avoir opté pour la location !

10.Posté par Guillaume DELYE le 10/11/2011 19:08
Ils cherchent, ils cherchent, mais ne trouvent que du pipi de chat.
Assurément, Jean Pierre Chevènement dérange dans la paysage politique français ...

Un bon moyen de ne pas parler des sujets de fond.

Tiens bon, Jean Pierre, les expulsions sont interdites l'hiver !!!

11.Posté par inderweltsein le 10/11/2011 20:56
Twitter
Guillaume Antoine, le problème est avant tout que cette question tout à fait secondaire est exploitée chaque fois que Jean-Pierre Chevènement fait un coup d'éclat, pour lui nuire et détourner du fond.

Avec une systématicité d'horloge, la RIVP mène une campagne contre JPC chaque fois, comme si l'homme n'avait pas droit à la parole, et chaque fois JPC se défend avec talent. Le plus inquiétant est en fait la servilité de la presse qui se fait chaque fois la voix de la RIVP sans le moindre esprit critique, sans se demander pourquoi un organisme public a un agenda politique (puisqu'à un tel degré de systémacité, on peut dire que c'en est un)

Pour finir, en hors sujet total, je vous trouve plutôt chanceux de votre situation, dont vous vous plaignez quelque peu. Mes parents, tous deux enseignants, ont terminé leur carrière il y a peu à 5000 euros pour le ménage. Avec 30 ans de moins vous êtes plutôt bien lotis.

12.Posté par Daniel RIGOLLET le 10/11/2011 22:28
Dur Dur le monde politique .
Amical souvenir du Sénégal.

13.Posté par Greg One le 11/11/2011 01:59 (depuis mobile)
Cher monsieur Chevenment,
Je suis vraiment surpris par votre facon de vous justifier sur ce sujet. Je souscrit a ce que dit guillaume Antoine avant moi, mais j ajouterais que votre reaction montre un inquietant decalage entre votre realité et les gens "normaux". Ce type de logement a 1500eur / mois n est pas destiné a des familles modestes, mais plutot a des familles aisées (cadres moyens) qui travaillent a paris mais ne peuvent y acceder vu mes prix. Savoir que ce type de logement benefecie en fait a des personnes ultra favorisées est ecoeurant!

Pour illustrer mon propos, je suis cadre travaillant a paris depuis 10ans vivant marié avec une femme travaillant a paris aussi et un enfant. Apres avoir vecu a cergy pontoise, a saint denis nous vivons maintenant a Asnieres. Et malgre des revenus confortables, et comme de nombreux francais nous ne pourrons jamais acceder a ce genre de quartier parisien et encore moins a des appartements de 120m2!! Voila et bien monsieur vous occupez la place d'une famille comme la mienne.

Evidemment cette histoire sort suite a votre annonce de candidature, mais votre facon de vous justifier est decevante et pourtant j ai souvent ete sensible a vos positions sur de nombreux sujets.

GregOne

14.Posté par Jean-Yves LE GOFF le 11/11/2011 11:22
M. Greg One,
Votre intervention montre que les manoeuvres de la RIVP ont réussi auprès de vous. Tout le monde sait que le logement est un problème à Paris. C'est bien pour cela que je me réjouis d'avoir la chance de me plaire en province et d'être dans un logement de 180M².

Mais l'essentiel n'est pas là.
Comme le dit M. Chevènement, les idées portées par sa candidature sont fortes et font peur à certaines personnes qui, ne sachant qu'opposer à ces idées, tentent ce qu'elles peuvent pour les discréditer.
Chez moi, c'est l'effet inverse de celui espéré qui se produit: Cela renforce mon envie de relayer le message politique et républicain porté par le MDC.

15.Posté par Jean François CAYLA le 11/11/2011 15:23
cayla
Il est compréhensible que certains se sentent "défavorisés" par rapport à JPC et son logement près du Panthéon ; cependant depuis plus de 40 ans JPC fait honneur à son engagement au service de la France et de la République et cela mérite quand même une reconnaissance, sachant que beaucoup d'autres bénéficient d'avantages autrement plus conséquents sans pour autant les mériter.
La campagne présidentielle ne se situe pas à ce niveau et il serait plus approprié de débattre des solutions à la crise actuelle ; mais alors le PS est moins à l'aise après avoir entériné Maastrich et nié le vote de 2005.

16.Posté par Michel JOBLOT le 11/11/2011 22:46
Quand on ne peut pas attaquer sur les idées, on attaque sur ce qu'on peut!

Pas de Rolex, de partouzes, d'escort-girls, de femme de chambre, de Tristane Banon, de chambre d'hôtel à 3000€ la nuit! Pas de Pâtes aux truffes, pas de Porsche, à reprocher à Jean-Pierre Chevènement!

Pas de valises africaines, de paires de chaussures aux prix exorbitants, de soupçon de pédophilie au Maroc, de compte secret au Japon ou ailleurs, pas d'Association de malfaiteurs, non plus!

Pas de reproche possible sur la trahison du suffrage universel exprimé lors du Referendum de 2005, sur sa responsabilité dans le fiasco de l'Euro et de l'Europe, sur la désindustrialisation de la France, sur le détricotage systématique de la République, sur le transfert de toutes nos souverainetés à des fonctionnaires irresponsables, pas de soutien à la guerre en Irak ou en Afghanistan, en Serbie ou en Lybie, etc...

Alors qu'est- ce qu'ont trouvé les socialistes tendance Delanoë-Fabius-Aubry-Désir-Girard-Hidalgo... ? « Mr Chevènement ne veut pas quitter son logement qu'il occupe depuis 28 ans, dont Il bénéficie tout à fait légalement dans un immeuble de la Ville de Paris! C’est un scandale ! »
Et Delanoë qui nous dit "qu'il en a besoin pour le donner à des gens modestes..."!

Qui peut croire que cette attaque n'est pas directement lié à la candidature de JPC à l'élection Présidentielle....

Parce qu'elle gêne François Hollande ? Mais cette thèse ne tient pas! Ceux qui attaquent JPC ne sont pas les amis de François Hollande...et la candidature de JPC, au contraire, favorise François Hollande, en enlevant des voix à Mélenchon et à ...Marine Le Pen!

(Souvenons- nous que le MRC a invité François Hollande à ses Universités d’été à Valence, quand celui-ci était le paria du PS, et que le champion de tous ces « vertueux, soucieux des pauvres et des sans-grades" soutenaient le Grand DSK, le soi-disant « Sauveur de la Gauche et de la France ! »)

Ainsi c'est plutôt le fait d'empêcher la possibilité d'un 21 avril à l'envers qui est susceptible d’irriter les ex-supporters d’Aubry ! Par sa candidature ou l'influence qu'il pourrait avoir sur les questions sociétales auprès du candidat Hollande...

Car c’est bien la stratégie scandaleuse adoptée par Martine AUBRY et ses amis depuis longtemps « Faire monter le FN pour affaiblir la Droite » ; Il ne vous a pas échappée que les socialos tendance AUBRY, comme l'a déclaré GUIGOU au soir de la "prise du Sénat" ont comme priorité...le droit de vote des étrangers! (et la régularisation massive des clandestins, et la construction de mosquées payées par les contribuables...)

Il ne vous a pas échappé non plus, que Jean-Pierre Chevènement a changé récemment d'avis sur le droit de vote des étrangers, il est maintenant "contre". (ce dont je me réjouis, même si c'est un peu tardivement à mon goût)

Ces mêmes socialistes vont probablement le traiter de raciste, de xénophobes, de crypto-lepéniste pour avoir osé une telle transgression du politiquement correct bobo-mediatico-politico--gaucho...

On peut penser que la candidature de JPC les gêne car elle pourrait enlever à Marine Le Pen les queques voix qui pourraient lui manquer pour arriver au second tour.

Les Socialistes sont vraiment tombés très bas pour s'attaquer ainsi à une des hommes politiques les plus honnêtes de France!

Mais un mystère demeure, pourquoi Jean-Pierre Chevènement continue-t-il à se commettre avec cette Gauche qui depuis longtemps à renier le Peuple aux profit des bobos-écolos-gays friqués ( j'ai pu constater que le drapeau arc-en-ciel des GLBT flottait systématiquement dans les meetings socialistes,et les élus socialistes se bousculent pour être au premier rang de la Gay Pride) qui trustent les Centre-Ville et repoussent toujours plus loin les pauvres ?

17.Posté par Jean-François DELAHAIS le 12/11/2011 02:46
Jean-Pierre Chevènement, lorsqu'il était député, aurait pu acheter à Paris un logement semblable à celui qu'il loue actuellement en le finançant à l'aide d'un prêt de l'Assemblée nationale, très avantageux à une époque où les taux d'intérêt étaient beaucoup plus élevés qu'aujourd'hui. Il aurait maintenant complètement remboursé ce prêt et n'aurait plus maintenant qu'à régler, chaque mois, diverses charges bien moins élevées que ce qu'il paye aujourd'hui à son bailleur. De plus il bénéficierait très certainement à l'heure actuelle d'une plus-value conséquente du fait de la flambée immobilière dans la capitale depuis cette époque. Si Jean-Pierre Chevènement avait recherché un intérêt financier en se logeant à Paris, j'imagine que c'est vraisemblablement ce qu'il aurait fait.

Puisqu'ils avaient cette possibilité, des députés de tous bord et de toutes les régions de France ont contracté un tel prêt pour acquérir un logement à Paris. Il ne vient maintenant semble-t-il à l'esprit de personne de s'en offusquer et de lancer des campagnes à leur encontre.

18.Posté par Daniel RUEDA le 12/11/2011 10:31
Ce n'est pas parce que d'autres ont péché par des taux d'intérêts avantageux, que JPC ne pêche pas par un loyer avantageux. Péché au sens républicain du terme bien sûr. Les français ne comprennent plus que leurs représentants aient des avantages cachés alors que les temps sont difficiles. Que JPC communique à travers ce site l'ensemble de ses revenus et des avantages en nature qu'il perçoit et les choses seront claires. Le problème des "boules puantes" vient du fait qu'il y a opacité et non conformité entre le discours et la réalité. Ceci n'était pas un problème il y a quelques années mais ne peut plus continuer dans une démocratie moderne. La transparence et la cohérence entre le discours et les actes sont maintenant des qualités indispensables pour un homme politique.

19.Posté par Roland MAIRE le 12/11/2011 16:25
Sans vouloir parodier Jules RENARD et encore moins Benoît XVI, tout le monde ne peut pas être républicain, ni citoyen, ni avoir la foi…

Alors que nos compatriotes de l’appareil d’Etat y font carrière toute leur vie jusqu’à leur dernier souffle, argent public à l’appui, quelles que soient d’ailleurs leurs bifurcations vers la politique
ou ( et ) le privé, par contre nos amis Américains y ont mis bon ordre : il leur faut faire le choix , car la barrière STOP leur coupe la 1ère voie…

Sous notre 3ème République, l’époque pratiquait une certaine tolérance qui n’était toutefois pas monnaie courante. Sous notre 5ème celle d’après 1968 ( pourquoi cette date ? ), ces abus ont évolué en privilèges acquis et gangréneux, devenant au fil des décennies une fausse monnaie autorisant toutes les fadettes souveraines s’écoulant au fond du tonneau des Danaïdes de Bercy, si proche de la Seine.

Les privilégiés d’avant la nuit du 4 août en disposaient-ils d’autant ?! Voire, aurait dit Panurge.

Toujours est-il que nos compatriotes, ceux qui vont aller voter comme ceux qui n’y allaient plus, sans pour autant faire de rapprochement avec la femme de César, souhaiteraient que vous les dédouaniez clairement avant de mettre votre bulletin dans l’urne… ! Chiche…

20.Posté par Roland MAIRE le 12/11/2011 16:25
Sans vouloir parodier Jules RENARD et encore moins Benoît XVI, tout le monde ne peut pas être républicain, ni citoyen, ni avoir la foi…

Alors que nos compatriotes de l’appareil d’Etat y font carrière toute leur vie jusqu’à leur dernier souffle, argent public à l’appui, quelles que soient d’ailleurs leurs bifurcations vers la politique
ou ( et ) le privé, par contre nos amis Américains y ont mis bon ordre : il leur faut faire le choix , car la barrière STOP leur coupe la 1ère voie…

Sous notre 3ème République, l’époque pratiquait une certaine tolérance qui n’était toutefois pas monnaie courante. Sous notre 5ème celle d’après 1968 ( pourquoi cette date ? ), ces abus ont évolué en privilèges acquis et gangréneux, devenant au fil des décennies une fausse monnaie autorisant toutes les fadettes souveraines s’écoulant au fond du tonneau des Danaïdes de Bercy, si proche de la Seine.

Les privilégiés d’avant la nuit du 4 août en disposaient-ils d’autant ?! Voire, aurait dit Panurge.

Toujours est-il que nos compatriotes, ceux qui vont aller voter comme ceux qui n’y allaient plus, sans pour autant faire de rapprochement avec la femme de César, souhaiteraient que vous les dédouaniez clairement avant de mettre votre bulletin dans l’urne… ! Chiche…

21.Posté par Jack SIMONNET le 12/11/2011 18:03
germinal
Que tout cela est mesquin!!!!
Il vous suffit cher ami de déclarer votre candidature pour que l'on cherche une faille dans votre vie privée et avec vous ce n'est pas facile;les donneurs de leçons feraient bien de balayer devant leur porte
cela est bien bas ,à fortiori venant d'un élu de 'gauche '(à propos serait t il SDF?)
Certes Guillaume ANTOINE a raison il y a plus mal logé que vous,il y a mieux aussi
Et alors ? il est bien normal pour un élu de disposer d'un pied à terre à Paris,avec le confort que mérite tout citoyen ,et bien sur vous l'agencez comme vous voulez cela ne regarde personne.
Courage dans votre campagne et libérez cet appartement quand vous emménagerez à l'Elysée
Amitiés républicaines

22.Posté par Grégory BAUDOUIN le 12/11/2011 19:24
baudouingregory
ces idiots ferait bien d'essayer d'avoir un peu plus de mémoire . Il l'avait déjà sorti quand vous vous êtes présenté aux Sénatoriales et vous avez été élu, remarque peut être est ce une bonne augure .... ;) Nos amis ont ressorti vainement l'immeuble, Clearstream, un compte chez Saddam, une appartenance à Honneur et Patrie à la fin , ils vont chercher si vous avez pas mis votre première dent de lait sur un compte en suisse hihihhi mais non, décidément, ils ne trouveront rien car vous êtes probe,
vous.....

23.Posté par Emilie DURAND le 12/11/2011 19:35
Monsieur Chevènement, non les ministres ne touchent pas de pension de retraite mais vous oubliez juste de mentionner votre indemnité représentative de frais de fonction qui est justement censée servir à payer un logement
je cite ; "Contribuables Associés a lancé une pétition en juillet dernier auprès des présidents des deux chambres du Parlement : Gérard Larcher pour le Sénat, Bernard Accoyer pour l’Assemblée nationale.
Cette pétition réclamait la transparence des frais de mandat des députés et sénateurs, couverts par l’indemnité représentative de frais de mandat (IRFM). Indemnité qui s’élève à 5 884,91 euros pour un député, et 6 209,13 euros pour un sénateur, et s’ajoute à leur traitement de base.

Au total, un député touche 11 146 euros net par mois, et un sénateur touche 11 976 euros net
par mois !"
http://www.observatoiredessubventions.com/tag/indemnite-representative-de-frais-de-mandat/://

Alors "Gratia pro patria" n'exagerons pas.

24.Posté par Bruno BOISNARD le 13/11/2011 15:50
"La bave du crapaud n'atteint pas la blanche colombe"! .....
J'ai lu votre livre "Sortir la France de l'impasse": vous m'avez convaincu. Je voterai pour vous au 1er tour et je suivrai vos consignes de vote ensuite.. car vous ne serez probablement pas en lice au 2ème tour, vos idées visionnaires étant en décalage avec le "politiquement correct" qui sied à l'air du temps. De Gaulle ne disait-il pas déjà que les français se conduisaient comme des veaux (qu'on amène à l'abattoir) ?

25.Posté par Jean-François DELAHAIS le 14/11/2011 12:55
A l'attention d'Emilie Durand

Ou vous ne vous êtes pas renseignée à la bonne source, ou votre interprétation n'est pas bonne. L'indemnité représentative de frais de fonction n'est pas destinée à payer le logement du parlementaire mais sa permanence, le lieu où travaillent ses assistants et son secrétariat. Cette indemnité doit servir aussi à payer le salaire du personnel de secrétariat et divers frais de bureau.

26.Posté par Emilie DURAND le 19/11/2011 18:10

Un site intéressant sur les diverses indemnités perçues par un sénateur :

http://www.senat.fr/role/senateurs_info/statut.html
http://www.senat.fr/role/senateurs_info/moyens_senateurs.html
Sur le site du Sénat (mal renseigné lui aussi probablement...) :

5405 € net imposable +6 240,18 € net non imposable + bureau+ train 1ere classe + frais de taxis + Carte intégrale RATP+ salaires de 3 collaborateurs + Communications téléphoniques+Equipement informatique + prêt immobilier à 2% +...

Alors que monsieur Chevènement ne nous dise pas qu'il travaille "Gratis pro patria"...

Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 21:19 Communiqué de Jean-Pierre Chevènement

Mercredi 9 Novembre 2016 - 10:59 Alliés des Etats-Unis mais non alignés sur eux




Derniers tweets
RT @NLenFrance: "Nous avons besoin d'un djihad laïque", dit Jean-Pierre @Chevenement sur l'#Islam en FR lors d'une réunion des ambassadeurs…
Vendredi 2 Décembre - 11:06
François Hollande a su trouver une issue digne à une situation qui ne l’était pas
Jeudi 1 Décembre - 21:17
Entretien @lArcheMag : "L’idée d’une guerre de civilisations est un piège" https://t.co/J0CjqfxXzJ
Vendredi 18 Novembre - 21:59

Abonnez-vous à la newsletter