Agenda et médias

Entretien à Paris Match: «Si les francophones de Belgique le souhaitaient, les Français seraient prêts à les accueillir au sein de la République»


Entretien de Jean-Pierre Chevènement à Paris Match (édition belge), propos recueillis par Frédéric Loore, jeudi 8 juillet 2010.


Extrait de Paris Match
Extrait de Paris Match
Paris Match: Qu’est-ce qui vous a poussé à réagir par voie de communiqué à la victoire électorale de la N-VA et de Bart De Wever ?
Jean-Pierre Chevènement:
J’ai fait un communiqué parce que, bien évidemment, la poussée de cette formation séparatiste pose beaucoup de questions quant au devenir de la Belgique. Des questions auxquelles les Français ne sont pas indifférents même s’ils ne désirent pas s’ingérer dans les affaires belges. J’ai simplement souligné le fait que les Wallons, et les Francophones plus généralement, ne sont pas contraints de négocier le dos au mur. Par conséquent, j’ai rappelé que si la Flandre voulait devenir indépendante et si, comme l’a dit Bart De Wever, il s’agissait de faire s’évaporer la Belgique, les francophones doivent savoir qu’une majorité de Français - 66 % d’après les sondages -, seraient près à les accueillir au sein de la République française. Mais seulement s’ils en exprimaient le souhait dès lors que cela ne pourrait se faire que sur base de l’autodétermination et, bien entendu, si l’hypothèse de l’évaporation de la Belgique devait se concrétiser.

Etes-vous attentif depuis longtemps à l’évolution de la situation communautaire en Belgique ?
Oui, j’y suis attentif parce que c’est un mouvement de fond qui remonte au début du siècle précédent. Je le vois se développer comme une revendication de type national qui met aujourd’hui en jeu l’existence de la Belgique telle qu’elle a été construite en 1830, même si elle a évolué par la suite, passant de l'État unitaire à l'État Fédéral. J’observe donc ce qui se passe chez vous de longue date et je suis notamment informé de la façon dont certains Flamands veulent remettre en cause les droits linguistiques des francophones de l’arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde. Or, je trouve qu’au cœur de l’Europe, il est souhaitable qu’une minorité – même si elle majoritaire dans certaines communes, - puisse s’exprimer dans sa langue. C’est un droit de l’homme après tout.

La Belgique expérimente sur son sol les poussées autonomistes, voire les tensions nationalistes, dont on observe de plus en plus de manifestations ailleurs en Europe. Trouvez-vous cela inquiétant ?
Je pense que ces tendances sont en effet préoccupantes dans la mesure où elles s’opposent à la conception républicaine de la nation à laquelle nous sommes traditionnellement attachés en France, à savoir qu’une nation se définit comme une communauté de citoyens. Mais dès qu’on propose une définition de la nation fondée sur l’ethnicité, cela nous ramène aux débats du XIXe siècle. On a par exemple vu s’affronter ces deux conceptions dans le cadre de la controverse historique au sujet de l’Alsace-Lorraine. Les Alsaciens-Lorrains souhaitaient demeurer Français, mais cette volonté fut remise en cause par le traité de Francfort, considérant qu’à partir du moment où l’ethnie dominante en Alsace-Moselle était alémanique ou francienne, il devenait parfaitement légitime de rattacher l’Alsace-Lorraine à l’Empire allemand. En 1882, à la Sorbonne, Ernest Renan donnait une conférence demeurée célèbre sur le thème « Qu’est-ce qu’une nation ? », dans laquelle il opposait les deux conceptions dont nous parlons. Près d’un siècle et demi plus tard, en Belgique comme ailleurs, la question est encore de savoir si l’on souhaite s’inscrire dans le cadre d’une nation citoyenne ou d’une nation ethnique.

Alors, comment appréhendez-vous les revendications nationalistes flamandes dans le cadre de l’Europe de Maastricht à laquelle on vous sait hostile, précisément parce qu’elle nierait les nations selon votre analyse ?
Par rapport à Maastricht, je dis qu’en méconnaissant la diversité des nations qui composent l’Europe, on a bâti quelque chose de très artificiel qui s’appelle la monnaie unique, en crise actuellement. Mais je parle là des nations telles qu’elles sont constituées au sein de la zone euro, ayant chacune des structures économiques, des politiques économiques, des repères culturels et des principes différents. En revanche, la volonté autonomiste flamande pose – et j’y reviens -, le problème de la conception ethnique ou citoyenne de la nation. Ça, c’est une affaire que les citoyens belges doivent débrouiller. En tant que Français, nous sommes au résultat comme on dit en langage footballistique. Maintenant, un peuple se définit par la volonté. Si les Flamands, qui ont incontestablement un sentiment d’identité propre, décidaient de devenir indépendants, je n’aurais rien à y objecter. Un peuple, ça se constitue et ça vit.

Mais au-delà de l’aspect ethnique, les revendications flamandes participent également d’une remise en cause fondamentale du principe de solidarité entre une région prospère et une autre qui l’est moins…
La même chose pourrait se faire à l’initiative des Catalans vis-à-vis des Espagnols, la Catalogne étant plus riche. Ou encore de la part des Lombards et des Piémontais à l’égard des Napolitains et des Siciliens. C’est d’ailleurs ce à quoi on a assisté en ex-Yougoslavie : les républiques qui ont voulu faire sécession, la Slovénie et la Croatie, étaient plus riches que la Serbie, le Monténégro et la Macédoine. Ceci étant, vous avez raison, c’est une atteinte au principe de la solidarité nationale. Mais dès le moment où vous niez la réalité de la nation, la solidarité nationale ne suit plus fatalement.

Revenons au scénario du rattachement à la France. En dépit des sondages, croyez-vous que les Français sont véritablement prêts à accueillir les francophones de Belgique au sein de la république ?
Je le répète, si les francophones le souhaitaient et le demandaient par référendum et si, en toute hypothèse, les flamands prenaient leur indépendance - conditions qui ne sont pas aujourd’hui réunies -, je trouverais juste de les accueillir dans la République française sous un statut à déterminer. Ça pourrait être le statut actuel avec un simple rattachement de la sécurité sociale wallonne à la sécurité sociale française. Mais ça mériterait naturellement que l’on regarde ça de plus près le cas échéant. Ceci étant, je vous accorde qu'à l’heure qu’il est, la question de l'éventuel éclatement de la Belgique n’étant pas posée, les Français ont d'autres préoccupations. D'autant qu'ils se trouvent actuellement confrontés à un affaiblissement de la conscience nationale. On a connu des époques comparables, notamment dans les années 30, quand la France ne savait plus vraiment où se situer, regardant vers Rome, Moscou ou encore Berlin. Avec l'adoption du traité de Maastricht, nos élites de droite et de gauche ont propagé l'idée selon laquelle l’Europe se substituait à la France. L'Europe devenait notre horizon et notre patrie. Mais il s'agit en l'occurrence d’une Europe supranationale, ou postnationale, plutôt qu'une Europe des nations pour laquelle j’exprime ma préférence parce que je crois qu’elle est plus réaliste et, qu'en outre, la nation reste le cadre de la démocratie et le lieu de la solidarité. On le voit du reste avec le problème de la sécurité sociale que vous soulevez. Bref, en ce moment, les Français aspirent surtout à ce qu’on leur redonne un projet national valorisant, républicain, parfaitement compatible avec la construction d’une Europe des peuples. Ce ne sera pas un projet de fermeture nationaliste, auquel cas je m’y opposerais. Ils ont besoin qu’on situe mieux la France dans le monde du début du XXIe siècle où l’on voit que l’Europe, et pas seulement la France, poursuit un déclin accéléré.

Les responsables politiques français ne semblent pas non plus manifester un grand intérêt pour le futur de la Belgique. Est-ce le cas ?
Ça l'est et je le regrette. Je crois que cela tient en partie au fait qu’aucun d'eux ne veut jeter de l’huile sur le feu en ce moment. Ceci étant, je pense qu’ils devraient malgré tout se montrer plus attentifs au respect de droits légitimes ainsi qu'à celui de principes démocratiques menacés à quelques kilomètres de Bruxelles.

En cas de scission du pays, quel pourrait être le statut de Bruxelles d'après vous ? Etes-vous partisan de l’idée de certains d’en faire un district fédéral européen sur le modèle de Washington ?
Il appartient aux habitants de la Région bruxelloise de se déterminer si la Flandre devait choisir la voie de l'indépendance. Je ne vais pas me substituer à eux. Ils auraient le choix entre la Flandre, la Wallonie et une entité autonome abritant les institutions européennes. Quant à l’idée de faire de Bruxelles un district fédéral européen, je rappelle que l’Europe n’est pas une fédération. C’est, selon la Cour constitutionnelle de Karlsruhe : une organisation internationale qui met certes en commun un certain nombre de compétences, mais ce n’est pas une fédération. Par conséquent, il faut éviter de faire un district fédéral sans fédération.

Quitte à faire de la politique fiction, imaginons que Bruxelles et la Wallonie rejoignent l'Hexagone. Ne craignez-vous pas que l’Allemagne et la Grande-Bretagne voient d'un mauvais œil le passage des institutions européennes et du siège de l'Otan dans le giron de la France ?
Nous ne sommes plus au lendemain de Waterloo où tous les Européens craignaient de voir l’impérialisme français se réveiller à nouveau. Tout cela est dépassé. Il faudrait trouver des arrangements, mais c’est du détail.

Waterloo, justement. Dans son livre « Mélancolie française », Eric Zemmour considère que la Belgique est la résultante de la défaite de Napoléon et, par conséquent, une création artificielle qui n'aurait jamais vu le jour autrement. Votre avis ?
La défaite de Napoléon a Waterloo a eu des conséquences immenses. Pour la France, c’est une page d'histoire qui se tourne. À partir de 1815, le conflit d’hégémonie entre la France et l’Angleterre est tranché au bénéfice de cette dernière qui va imposer une Belgique neutre en 1830. Grâce aux bons offices de Taleyrand, elle met sur le trône un Saxe-Cobourg marié à une fille de Louis-Philippe. C’est alors de la grande diplomatie !

Quelle image avez-vous des Belges et de la Belgique ?
J’ai beaucoup de sympathie pour la Belgique et les Belges en général. Je vais toujours très volontiers à Bruxelles. J’ai visité Bruges avec mon épouse il y a quelques années et nous avons beaucoup aimé. D’ailleurs la Gaule Belgique au temps de César allait jusqu’à Belfort et je suis très fier d’être belge de réputation, les Belges étant, selon l’auteur de « La guerre des Gaules », les plus braves des Gaulois.

Entretenez-vous des contacts avec des dirigeants belges ou d'autres personnalités ?
A une époque, j’ai bien connu Etienne Davignon. J’ai plus récemment rencontré Louis Michel, notamment lorsqu’il était ministre des affaires étrangères. Je connais Elio Di Rupo, de réputation, mais sans l’avoir rencontré.


Rédigé par Chevenement.fr le Jeudi 8 Juillet 2010 à 18:06 | Lu 12086 fois




1.Posté par Claire D le 08/07/2010 18:48
J'ai retrouvé mon mot de passe, mais le système de ce blog devrait être précisé sur ce point.
Pour ma part, je ne suis pas vraiment favorable à l'intégration des Belges à la France. A mon avis, il faudrait d'abord faire voter les Français si une telle idée était envisagée.

2.Posté par Claire D le 08/07/2010 19:35
Je trouve qu'il n'est pas sérieux d'évoquer les modifications de frontières d'un pays -la France- sans parler d'un référendum proposé aux Français sur le thème; une telle décision ne pourait être prise sur la base d'un simple "sondage", surtout vu ce qu'est devenue la sondocratie en France et les doutes sur la scientificité de nombre de leurs "études". Si Jean-Pierre Chevènement avait voulu dynamiter sa candidature à l'élection présidentielle, il ne s'y serait pas pris autrement.
Je ne souhaite pas à priori une modification des frontières de la France, et non plus une américanisation de la France sous l'égide du FMI, américanisation diligentée par des responsables irresponsables et anti-français, rendus médiocres jusqu'à l'os par l'adoration de l'argent, esclaves bornés de Wall Street et consorts, dont les hausses éventuelles ne sont dues qu'au mensonge universel organisé pour des millionnaires et milliardaires sans charme, et un pays à la mentalité d'envahisseurs appelé USA, dont l'arrogance et la nocivité ne semblent avoir que d'égal la plus profonde médiocrité et stupidité.... Il n'y a personne aujourd'hui dans le monde politique capable de représenter la France, de s'intéresser aux populations, et de parler un langage vrai ?! Vous serez tous responsables de ce qui va advenir en France si les choses tournent mal.

3.Posté par Yves PIERLOT le 08/07/2010 23:07
La Constitution française prévoit le système du double referendum. En cas de rattachement à la France soit la Belgique francophone soit la Wallonie seule seront consultées suivant la demande faite mais aussi le Peuple français.

4.Posté par TONY KOPERA le 09/07/2010 11:49
Bonjour ;

Claire D
Mr JPC le dit il parle de référendum .

Mr le sénateur je vous remercie de rappeler les faits historique , bien que je ne partage pas du tout l analyse faites sur la 1 er guerre mondial et oui moi j appel un chat un chat , les guerres du 17et 18 eme siècles entres tous les empires moi j appel sa une guerre mondial , d ailleurs sur tout les continents ces guerres avaient lieux

Je vous cite :
Nous ne sommes plus au lendemain de Waterloo où tous les Européens craignaient de voir l’impérialisme français se réveiller à nouveau. Tout cela est dépassé. Il faudrait trouver des arrangements, mais c’est du détail

Si justement ont en est juste après et le système gagnant s impose comme tel depuis ( anglo-saxon )
Que Napoléon est fait un coup d états , bien cas la base il n est pas issue de la royauté
Ses un militaire fils d avocat donc de classe dite moyenne , aillant d abords obéis a la nation en repoussant les anglais et les portugais du sud de la France ( bataille de Toulon etc.. )
je suis contre le fait que la pensé unique le nommerez comme l agresseur alors qu il était avant tout le défenseur
que la France était en guerre face a l empire Austro Prussien depuis plusieurs décennies notamment pour l Alsace et la lorraine et contre l empire britannique qui imposez par la force sont intérêt avant tout commercial et royaliste
Que les agresseurs était tous royalistes alliés entre eux ( G.B , PORT , Aut etc... ) les 5 coalitions royaliste contre la république est le résultat d une politique dite royaliste voulant récupérez sont soit disant dut (le royaume de France ) dans leur esprit en tout cas

ho je ne dit pas que Napoléon était dans le vrai , mais il ne faut pas oubliez qu il est avant tout un militaire qui as prit le pouvoir par la force des chose
le pays était en ruine , affamé , et il était la proie des Empires voisins

sinon vous devriez vous méfier des journalistes comme dit Claire D , le systèmes dans lequel ils sont , catalogue très facilement
Ne trouver vous pas bizarre que sur 10 médias 1 ou 2 vous parle du font ?
ont ne vous poses pas les questions des véritable problèmes dans ceux pays et des projets qui pourrez y amener certaines réponses , ou bien même des parties proche ou même opposez et de leur programmes
seul Marianne et le Figaro ceux pose la question d un projet commun avec les partie ceux rapprochant le plus de vous
et même le journaliste de Marianne s étonne de vos commentaire
pendant que tout les autres vous parle de la Belgique ou de la Burga

pour exemple j ai écouter ceux matin Mr JLM sur France inter , face a Barbier et sont acolyte
évidement les manipulations et mensonges en tout genre ont pro fusé , sa était jusqua dire que Mi terrant et le Ps serrez le responsable du suicide de Berrigovoy
alors qu ont sait tous que ses une campagne médiatique très vivace sur ceux Mr et les appartements soit disant acheter aux rabais ou je ne sait plus qu elle infos que ses gens promulguer
Sa as mit Mr JLM Melenchon hors de lui je l avez encore jamais entendue crier comme sa
Sa na pas empêcher ses 2 journalistes de continuer leur propagande
plus marrant même juste après l émission : l'Eté en pente
ont a eu le droit aux théorie du complots
Quel franche rigolade , les pauvres il en sont a essayer d emboiter le pas des citoyens pour essayer de faire croire je ne sait quoi , chose ironique les même qui insulter de tout les noms les complotistes comme ils dises
Cette émission est a écouter franchement elle vaut sont pesant de cacahouète
Quand ils commence déjà par l histoire Médiapart ( un médias indépendant et uniquement d internet )
Je les cites , ne croyez vous pas incroyable d inventer des histoire contre Mr Woerth ? en s adressant as Mr JLM
n a t il plus ou pas une déontologie sur ses médias du net destructif etc.... cette bonne vielle propagande anti net
évidament a aucun moment ils ne parle du départ de cette affaire , ses a dire des preuves matériels ( des écoutes de l ancien trésorier de Mad Bétencour ) qui ont était validé par la justice par dessus le marcher et qu ils ne le reprendrons pas en infos
non non eux il parle de la secrétaire qui un jour dit jaune et le lendemain ceux rétracte
Voila comment ses gens manipules les informations , mais ils le nierons de toute leur force , ont peut les prendre dans le pot de confiture ils nierons ses comme sa ses dans leur système , ils appelles sa informer
moi j appel sa dés informer et manipuler les gens pour assener des mensonges
enfin peut importe , ses de charlots ses gens

pour finir car j ai encore pondu un beau pavé et je m excuse si ya beaucoup de fautes
MR JPC regardez sa :
Les dix agents secrets russes expulsés des Etats-Unis
http://fr.news.yahoo.com/76/20100709/twl-les-dix-agents-secrets-russes-expuls-1a8f422.html

les Néocon ont relancer la guerre froide , avec le bouclier anti missile etc..
ses sur ceux terrain la que vous pouvez remuer la chose
Il ne fait pas hésiter a ouvrir les esprits aux dangers de ses fous a enfermé
merci Mr le Sénateur , je vous salut et bonne journée





5.Posté par TONY KOPERA le 09/07/2010 11:56
ha si vous parliez des sondages , voila ceux que j en pense moi :

"Les sondages, c'est pour que les gens sachent ce qu'ils pensent."
Coluche

99% des sondage sont fait sur 1 000 personnes et ont veut nous faire croire que leur avis reflète ceux que penserez plus 60 Millions de Fr
le nombres de fois ou leur sondage se sont planter est impressionnante , regarder pendant les régional etc...
2005 , 2002 etc...
il est plus facile de trouver ceux qui ceux rapproche le plus des faits vue leur tout petit nombres
bien a vous

6.Posté par le Parisien Liberal le 09/07/2010 13:19
ParisienLiberal
Les francais seraient prets à accueillir les wallons ?
A quel cout ?
Pour quel projet ?
Pour un Etat jacoboin en faillite toujours plus tentaculaire, ou pour une democratie liberale federale, decentralisee et tournee vers l'Europe ?

7.Posté par Yves PIERLOT le 09/07/2010 16:08
Au Parisien Libéral: le coût serait de 40% de la dette publique belge soit peu par rapport à ce que les DOM- COM provoquent comme frais (moins de 2% de l'augmentation de la dette publique française). Les avantages sont en contrepartie, extension du territoire métropolitain et de la population qui approcherait celle de l'Allemagne, frontière avec les Pays-Bas, possibilité pour des navires de gros tonnage de joindre Dunkerque au Rhin, profiter des entreprises scientifiques de haut niveau wallonnes, de leurs ouvriers, médecins etc .. parmi les meilleurs du monde. 40% de l'économie wallonne appartiennent déjà à la France. Je n'y vois que bénéfices.

8.Posté par Claire D le 09/07/2010 19:19
Ok, admettons. Un référendum des deux côtés.

"La France à la reconquête de son destin", très bien.

Pour l'instant, mon opinion rapide sur les autres candidats PS :
Martine Aubry : que pense-t-elle de l'europe des multinationales et de la finance, et du rôle de M.Jacques Delors dans cette histoire ? Que pense-t-elle du FMI ?
Ségolène Royal : pense-t-elle qu'une personne à qui il est facile de mentir (histoire Ségolène Royal- François Hollande), pourrait sérieusement être présidente de la République ?
DSK : que pense-t-il sincèrement de Wall Street ?

... A suivre.

9.Posté par Fabien Fabre"Darthé-Payan" le 10/07/2010 15:55
@ Jean-Pierre Chevènement
@ Tous

Le républicain socialiste jacobin ne souhaite pas la destruction des Etats nations.

Il y a différentes manières de détruire l'Etat nation :

- il y a l'occupation puis l'annexion par un pays tiers ou la collaboration avec un état qui nous a envahi et nous occupe et nous commande. Ce fut le cas en juin 1940. Le Général De Gaulle, des résistants, des homme d'Etat ou politiques républicains comme Jean-Moulin eux représentaient à la fois la refus de cette destruction, de cette déchéance, la résistance à cet état de fait et la reconquête de l'existence concréte de la France comme Etats nations souveraine, unie et libre. Bref la patrie républicaine.

- Il y a aussi la construction Européenne qui jour après jour enfonce le clou dans l'existence des Etats nations et du peuple souverain. Le Supranational qu'est l'européiste, la fin des monnaies nationales et des compétences en matière de crédit ou de monnaie de la part des Etas (cf le traité de Maastricht, le traité de Lisbonne) la mise sous tutelle des budgets des Etats nations (véritable coup d'Etat de la Commission de Bruxelles), le vote du GMT dans le dos des peuples qui signent la fin des Etats nations et la vassalisation de la France et de l'Europe par les Etats Unis. C'est ce que nous constatons depuis plus de 30 ans.

- Il y a le capitalisme transnational, le système du libre échange et de la concurrence libre et non faussée qui font que les Etats Nations qui sont des garants et des protections contre le dit système capitalime doivent disparaitre ou n'avoir plus de signification politque, juridique, institutionnelle ou populaire affirmée ;


- il y a aussi le fédéralisme intérieur, les régionalismes, la décentralisation, les communautarismes, le système d'appartenance ou d'attavisme à un quartier, l'intégrisme religieux, linguistique ou individualiste qui petit à petit en défendant leurs intérêts particuliers contre l'intérêt général de l'Etat nation enfonce un clou dans cette belle construction politique et humaine qu'est la république démocratique, sociale et laïque.

- Entin ,il y les particuliarismes régionaux (Belgique, Espagne, etc..) ou d'Etats (yougoslavie) qui peuvent entrainer les pires dérives, les pires appartheid, les pires conséquences (guerres ethniques et nationalistes, racismes, génocide, communautés religieuses ou ethniques ou linguistiques poussées à outrance).

L'Europe de Lisbonne poussent à l'affaissement des Etats nations en vue du GMT et les seules entités retenues sont les régions et les communautés. Après la Yougoslavie, le Kosovo, la Belgique ira t-elle dans cette voie régionaliste intégriste ou nationaliste ? Avec les conséquences que personne ne peut prévoir ou alors c'est de la folie...


Je ne suis pas du tout favorable à l'éclatement, à la séparation de la Belgique et à son autodestruction. La Belgique bien que Royaume est un Etat nation et sa disparition serait un grave danger.

Si demain la Belgique devait évoluer vers une séparation des Flamands et des Wallons et signifiait sa disparition et bien il faudrait envisager toute perspective y compris de proposer aux Wallons un rattachement à la France ou une Etat associé. A condition que la majorité des Belges francophones et Wallons et la majorité des Français le décident et le veulent et l'expriment par referendum.


10.Posté par le Parisien Liberal le 10/07/2010 17:46
ParisienLiberal
Je souscris au commentaire de Fabien et j'ajoute que si la Wallonie devait rejoindre la France, cela serait la bonne occasion pour se pencher sur l'innefficacité de notre systme jacobin, anti liberal et ultra taxeur.

11.Posté par jean durieu le 11/07/2010 11:33
Avantages du rattachement de la Wallonie et de Bruxelles à laFrance:70.000.000 de Francophones,les 2 villes symboles de l'Europe(Strasbourg et Bruxelles) en France,Bruxelles=2eme ville Française en importance,frontière avec les Pays-bas...VIVE BRUXELLES,VIVE LA WALLONIE,VIVE LA FRANCE.

12.Posté par Pascal Olivier le 11/07/2010 19:27
Assez d'accord avec Jean Durieu.
Je rajouterai cependant qu'il faut faire part aux flamands de la sympathie qu'éprouve notre peuple à leur endroit et qu'une grande France retrouvée ne fermerait pas la porte aux flamands, si d'aventure ils venaient à se sentir à l'étroit dans une Europe au panache en berne.

13.Posté par V L le 14/07/2010 14:40
Bonjour,

cette intégration m'effraye. J'entends bien vos arguments économiques mais je pense à l'identité et au devenir des Flamands dans le cas d'une intégration, ainsi qu'à l'influence qu'ils pourraient avoir sur nos institutions, sur notre nation, sur nous.
Cette intégration, comment la verriez-vous pour que cela concorde au mieux avec nos intérêts respectifs ? Ne craignez-vous pas une sorte de cheval de Troie à l'intérieur de la France avec une population sans repère qu'il sera facile de manipuler à des fins politiques et en contradiction avec notre pays ?
Je me méfie toujours des raisonnements de ceux qui la tête dans le guidon, gardent les yeux rivés sur les chiffres et les compteurs en occultant d'autres paramètres aussi importants que la psychologie, la stratégie à court, moyen et long terme et les autres facteurs que ceux chiffrables .
Quel serait le plan en cas d'intégration ? Comment éviter de prendre des risques inutiles ? Sur quoi ne faut-il rien céder en termes de droits, de législations, d'économie, d'autonomie , etc...?
Est-ce plus dangereux de voir les Flamands en France ou des les laisser à la merci de n'importe qui à nos frontières ? Si nous le faisons pas , qu'elles sont leurs options ? Je ne suis pas expert et je me questionne sans trouver de réponse.
Quelqu'un a-t-il déjà penser à tout cela ? Son étude est-elle consultable ?
Merci et bon 14 juillet.

14.Posté par Yves PIERLOT le 14/07/2010 14:49
@ V L: Excellente fête nationale! Je suis belge francophone et bien au courant de ce qui se passe dans mon pays ou, du moins, ce qu'il en reste. Les Flamands ne voudront jamais de la France. Etes vous au courant de leurs manifestations du côté de Dunkerque et de la Flandre française? Je suppose que non d'après vos dires. Rattacher à la Flandre "belge", la Française, cela les intéresse mais le reste certainement pas. Ce sont des nationalistes ayant d'ailleurs des liens très étroits avec l'ETA. Cela me paraît très clair. Pour se rattacher à la France, vous pourrez compter sur les Wallons qui d'ailleurs sont d'expression française depuis très longtemps. Quant aux Bruxellois, c'est moins clair. Seuls les doubles referenda nous répondront à ces questions. Bien à vous.

15.Posté par TONY KOPERA le 14/07/2010 20:18
Je me suis forcé a ne pas regarder cette année le défilé du 14 juillet qui l année dernière était une spéciale Sarkosy
Le 14 juillet ses normalement une fête pour la population pour sont droit légitime d applaudir ou pas sont armée , Sensé être le garant de sont indépendance etc..
Hors ils ont supprimer tout ceux qui touche aux peuples , ses as dire les balles et fêtes , les réunion du peuples avec sont armée etc..
Ses devenue une sorte de propagande d état et parade nuptial entre les militaire et les politique
Une cassure la aussi grandi depuis quelques temps , sa as commencer avec la fin du service national ( le lien direct entre le peuple et sont armée ) sa continue avec les guerres non voulue , l Irak 1 et 2 puits l Afghanistan une guerre imposez , maintenant ont formes les jeunes as tuer et as débusquer , aux lieux de les former a servir et as défendre nos valeur ont en fait des tueurs ,des gens qui obéisses sans réfléchir
Dans tout sa De Gaule semble bien loin , regardons aujours dhuit a quoi sert notre armée ?
aux guerres et aux préparation en tout genres contre toute population :

Des Centre d'entraînements
http://leweb2zero.tv/video/jabamiah_974c3c957b2a698

http://www.actualites-news-environnement.com/21418-camp-militaire-sissonne-developpement-durable.html

35° ri cenzub
http://www.dailymotion.com/video/xaz8jp_35-ri-cenzub_tech

http://www.dailymotion.com/video/x723wx_27eme-bca_news

http://www.youtube.com/watch?v=3VO879d8mks

qui est l ennemi ?
pourquoi crée des villes typique Française pour s entrainer ?
pourquoi tout sa est cacher dans les médias ?
l ennemie ses le citoyen pour les militaire maintenant ?
quoique sa la toujours était en faite si ont regarde l histoire !
l évolution est a contre courant , l armée sert as servir les intérêt d un pouvoir qui est aux service de l argent , en gros ont entraines l armée contre sont peuples , le décalage est fait , peu arriverons a résister face a l oppression de l argent roi et qui commande contre toute humanité quel quel soit ?
ont vie dans un monde qui devient fou fait par des fous
Le lien entre le peuple et sont armée et coupé depuis un bon moment , beaucoup disez attention aux dérives du copier coller Anglo saxon , attention aux dérive de couper le peuple avec sont pays , sont état , sont armée
hé ba voila ont y arrive et qui commande tout sa ?
les Ulra libéraux qui piétine allègrement tout les pays
Salutations d un citoyen râleur

16.Posté par jean durieu le 14/07/2010 21:14
En ce 14 juillet, je tiens, en tant que belge francophone,à souhaiter une joyeuse fète à tous mes amis français.Il est possible voire probable à moyen terme ,que la France s'étende jusqu'à Bruxelles en passant par la Wallonie car la volonté de la Flandre de devenir une nation semble irréversible.Aujourd'hui, jour de joie et d'amusement,je vous propose pour voir comment sont les nationalistes flamands de regarder (you tube:PIrette en ministre)et pour voir comment sont les belges francophones de regarder(you tube:François l'embrouille).Il s'agit de 2 comiques qui ont du talent.Encore bonne fète!

17.Posté par V L le 15/07/2010 10:24
@ Yves PIERLOT : merci pour votre réponse. Effectivement, je suis ignorant concernant la situation en Belgique et aussi au sujet de la manifestation à laquelle vous faites allusion.
Concernant la 14 juillet, je ne sais pas pourquoi j'ai souhaité ce "bon" jour ici. Je ne me suis pas attardé sur cette débauche de pouvoir malsaine. Depuis que la France est présidé par N.Sarkozy, j'évite les manifestations nationales en sa présence ; elles me dégoutent et me donnent envie de vomir. Je reste fidèle à mon pays et au suffrage des électeurs mais je ne peux changer mes réactions instinctives. J'évite donc les situations à risques, et donc, les nombreuses apparitions de mon président. Il semble qu'il déclenche chez moi de fortes réactions d'auto-défense de la part de mon organisme. Or, lutter contre ces réactions seraient affaiblir mes sens, ce que je ne souhaite pas.
Je salue tous les contributeurs de cet espace de discussions à qui je souhaite du bien et je remercie ceux qui ont posté des liens.
Cordialement

18.Posté par Pascal Olivier le 16/07/2010 11:13
Merci à nos amis belges pour leurs vœux à l'occasion du 14 juillet.

Que les flamands aient la volonté de devenir une nation et qu'ils ne veuillent pas de la France ne fait pas de doute. Dans mon commentaire n°12, je me plaçais dans la perspective d'une "grande France retrouvée", pas celle des 130 départements dont la Flandre et la Hollande faisaient partie, mais une France agrandie et grandie par la Wallonie et Bruxelles. Il faut en effet espérer que Bruxelles ne devienne pas un oblast européen.

C'est dans cette heureuse perspective, mais j'en conviens j'ai brulé quelques étapes, que je suggérais qu'on laissât la porte ouverte aux flamands. Non seulement pour leur signifier avec politesse que c'est dans le cadre de la République française qu'ils pourraient agréablement retrouver à la fois la Flandre française et Bruxelles mais également que la France est cette nation politique où ils auraient leur place s'ils venaient un jour (on en est fort loin) à en éprouver le désir. Suggérer cette éventualité c'est déjà la faire exister, il faut bien un début à tout.

19.Posté par Yves PIERLOT le 16/07/2010 12:52
@ Pascal Olivier: les Flamands de Belgique ne sont pas des francophones. Cela semble vous échapper ...

20.Posté par Pascal Olivier le 18/07/2010 19:32
@ Yves Pierlot
Vous avez raison, et ils sont de plus en plus dans un processus de dé-francophonisation plus ou moins volontaire (à bas bruit, nous aussi malheureusement). Je sais également les misères qu'ils font subir aux francophones. C'est pourquoi, vu les circonstances, si vous trouvez mes propos déplacés, je vous prie de m'en excuser.

Cela dit Napoléon ne parlait pas le français avant l'âge de 10 ans ; les mahorais sont bien devenus français et Mayotte est en passe de devenir un département. Il a fallu pour cela renoncer à la charia et au droit coutumier. Ce fut accepté à 95,2% et cela malgré la pression des qadi-s, de la Ligue arabe et des efforts successifs des gouvernements français pour se débarrasser de Mayotte.

Il faut rendre grâce à Jean-Pierre Chevènement d'être l'un des très rares hommes politiques en France à avoir invité les belges francophones, si proches de nous, à nous rejoindre si la Belgique venait à "s'évaporer". N'a pas l'étoffe d'un chef d'Etat qui veut !

Je crois que c'est Eric Zemmour qui disait que si la Flandre était demeurée en France, le flamand ne compterait pas plus aujourd'hui que le provençal. Ou que l'alsacien si l'on veut prendre un exemple en dehors des langues latines.

Il nous faut réussir à nous libérer de l'étreinte que les puissances maritimes (commerçantes), exercent sur nous. Jadis la Grande-Bretagne, aujourd'hui les Etats-Unis. Elles ont des relais puissants et sûrs non seulement dans les institutions européennes mais également en France. Les toutes nouvelles instructions officielles pour les programmes scolaires font passer Louis XIV et Napoléon à la trappe ! Nous voila rattrapés par la Flandre et la Hollande dont il faut oublier jusqu'au souvenir !

Si nous nous n'étions pas laissés entraîner par les britanniques dans cette honteuse guerre de Crimée contraire à nos intérêts, la Russie aurait rendu à l’Europe l’une de ses plus glorieuses capitales, Constantinople. Nous aurions eu les russes à nos côtés en 1870 contre les prussiens et probablement évité les deux affreuses guerres du XXe siècle.

Le retour des deux principaux génocideurs du XXe siècle ne me dit rien qui vaille même si l'Allemagne a fait amende honorable contrairement à la Turquie.

Si la France est la nation politique par excellence, l'Allemagne est la nation ethnique par excellence. La déconstruction politique des nations en Europe bénéfique à la puissance maritime du moment, les Etats-Unis, peut également profiter à la nation ethnique par excellence, l'Allemagne, qui trônera au milieux des oblast-s plus ou moins autonomes que deviendront les isolats régionaux et les satrapies islamiques qui auront un terreau fertile pour prospérer. Les Etats-Unis qui établissent des satrapies islamiques presque partout où ils interviennent nous font la leçon sur l'interdiction du voile et de la Burqa (une première fois dans le discours du Caire d'Obama, une deuxième fois très récemment par la voix du porte parole du Département d'Etat sur la très récente loi votée au parlement). Ils prennent sous leurs ailes des Rokhaya Diallo ou des Ali Soumaré et leurs diplomates sont présents lors d'inaugurations de mosquées en présence d'un ministre des affaires religieuses algérien connu pour faire la chasse aux chrétiens dans son pays.

Pardon pour toutes ces digressions. Elles sont là pour donner un aperçu de ce qui nous attend sans retour de la France. La meilleure nouvelle de la décennie est le retour de la Russie. Notre continent a besoin également du retour de la France. Une France réduite aux frontières de Louis XV ou de Talleyrand ne sera pas à la hauteur de l'enjeu.

21.Posté par Yves PIERLOT le 19/07/2010 08:05
@Pascal Olivier: je reconnais bien humblement ne pas avoir vu le problème sous cet angle là. L'histoire de la Russie est complexe. Tsariste jusqu'en 1917 puis communiste jusqu'en 1991, elle est redevenue un état "capitaliste". Fera-t-elle encore le poids face à son voisin chinois? Quant aux dangers de l'Islam, j'abonde dans votre sens. J'ai la nette impression que les générations actuelles ne sont pas conscientes de ce qui les attend. En ce qui me concerne, je quitte la Belgiek l'an prochain pour m'installer en Nouvelle-Calédonie. Je n'espère qu'une chose, c'est que mes enfants m'y suivront.

22.Posté par TONY KOPERA le 26/07/2010 03:08
La Russie est quand même bien loin du système Capitaliste que sont des pays comme la France et la Belgique se sont englués .
Leur banque sont toujours national donc leur politique a bien plus de poids !, leur énergie et grosse compagnies sont toujours sous tutelle de l état
d ailleurs les Usa renationalise l énergie , voyant le Capital Stratégique .
La Russie et la Chine sont entrée dans la mondialisation oui mais ils ont toujours en grande partie la main sur leur état et ses pas le cas de la France ou de la Belgique et compagnie .

Pour le danger de l Islam et de la consciences des gens , j ai bien peur qu ont y voit bien aux contraire une forte propagande qui va jusqu a nos conscience nous rappeler cette guerre des civilisation temps espérez par les même qui prône les guerres sur cette planète depuis des décennies
Bush père , Clinton , Bush fils , Blair , Sarko etc...
les médias avec leurs feuilletons tous les jours sur les méchants musulmans limite Raciste même ou les intellectuel style BHL et d autre , ainsi que les politique nous baignes dans cette idéologie .
Alors je sait pas ou ont voit que les gens n en sont pas conscient et ses bien la un problème
Ils en sont trop as m ont sens , ont oublie qu ont nous formate a sa de 1
qu ont nous bassine avec sa de 2 et sous Sarko ses un coup les minarets , un coup la burga , un coup la polygamie et hop ont relance , rebelote et dix de der et peu le signal ses sa qui est décourageant , il me semble non ?
de 3 que tous ré alimente la religion a sein même du gouvernement dans LE pays dit Laïc . Je me marre disez Coluche !
Petit rappel peut être ? quand Bush a lancer la 1 er pierre de cette guerre de religion , jamais aux Usa l extrémisme religieux na prit autant d ampleur
de 91 a 2008 400 000 brebis prêt a en découdre chaque années , plus de 200 édifice par mois construit seulement aux usa , l Islamophobie aux Usa est un faite jamais souligner et qui s étend grâce a la TV
Non tout sa sent la manipulation a des kilomètre et ont finira par tomber dans leur piège as vouloir préférez les croire eux alors que ses eux qui fabrique le tout
qui a crée AL Q AIDA ? et pourquoi ?
les USA sous Carter en pleine guerre froide après l invasion russe en Afghanistan
ou sont les armées de l Otan actuellement ?
et oui sacré coïncidence non ? ses eux qui cré ceux monstre ! eux qui fournissez matériel et argent , les formes etc.. puits ensuite ont nous dit que les chiens ont mordues leurs Maitres ?
mais qui nous prouve déjà qu ils ont arrêter de le faire ?
Kesako ?
je suis désoler de le rappeler mais l Histoire ses une continuité et souvent elle ceux répète ! j invente rien ses l histoire et ses souvent les gagnant qui la dicte , ont parle de Napoleon , ba ont en as des preuves non ?
alors si nous ont ne prend conscience des vrai dangers , en étant informer etc.. qui va le faire ?
le problème n est pas l Islamisation ou le Christianisme ou le Judaïsme etc...
non le problème est la manipulation faite des religion pour continuer a perpétuer des massacres
ses sa le vrai problème , réussir as arrêter les cingler de ceux monde qui ne saves faire rien d autre que des guerres , mais bien sur ceux qui les crées sont tous bien planquer
et se sont les même fessant la morales aux autres , contradiction ni plus ni moins qu humaine
faut pas déconner non plus , salutations citoyenne amis


23.Posté par Yves PIERLOT le 26/07/2010 05:20
@ Tony KOPERA: la Russie a ses milliardaires et la situation de la population de base est pire que dans les pays occidentaux. Quant à son attitude vis-à-vis des Tchétchènes, elle se passe de tous commentaires. A propos de la tutelle de l'Etat, elle n'est pas du tout la même que celle de pays tels la Chine ou le Vietnam. En ce qui concerne l'Islam, nous nous retrouvons dans une situation assez semblable à celle de l'Eglise catholique il y a 5 siècles d'ici. Un grand malheur, pour la plupart des occidentaux, est de très mal connaître le Coran et ses sources qui existent quoiqu'en disent les musulmans. Seul l'étude et la connaissance peuvent nous éclairer.

24.Posté par TONY KOPERA le 26/07/2010 08:33
La Russie et ses milliardaires ont toujours exister Mr !
ses nouveau d ou ? , quasiment tout les pays occidentaux n ont plus du tout la main sur leur banque centrale , en France depuis 1973
le nerf de la guerre ses l argent , le pouvoir est la et nul par ailleurs , l un ne va pas sans l autre .
La France croule sous les dettes depuis le milieu des années 70 , coïncidence étrange quelques années suite a la loie Giscard modifiant l institution 1 er de notre pays ( La banque de France )
Oui la Russie as beaucoup de misère mais ses pareil sa Mr sa ne datte pas d hier , la Russie est a la base est un vaste pays , et sont paysage et de beaucoup désertique , le froid y règne en maitre !
La misère en Russie Stagne Mr mais en occident elle ne fait que monter , vous voulez des chiffres ?
je vous laisse sur celui la , 1 pays suffira il me semble :
l Allemagne que tout le monde nous vend ou nous as vendue super puissance etc...
25 % de citoyens sous le seuil pauvreté Mr et sa en moins de 10 ans
record a battre de 7 a 25 imaginer le délire des ultra liber eaux !
pourtant comme la France ceux pays na jamais était aussi riche
Contrairement a la chine ou la Russie l Europe a cré les machines outils d aujourd huit , demain ses la chine et la Russie qui les créons a ceux train la et oui !
et faut pas oubliez que dans les années 90 juste après la fin du communisme le FMI est passez faire sa petite affaire en Russie , ceux pays a fini ruiner par la suite , il ceux remet de cette effet que depuis 3 ou 4 ans et paf la crise , ont verra s ils s en tire mieux que nous
moi j en doute pas puisqu il ne sont pas obliger d être ligoter par les marcher
La chine a connue 6 mois de crise elle ceux relance depuis : l année 2009 8 % de croissance sa laisse rêveur non ?
et ses gens sont moins bêtes que nous , ils investisses dans l infrastructure de leur pays , montes les salaires , ainsi les produit intérieurs sont acheter et la misère diminue chaque année en chine malgré la crise , leur consommation explose avec leur salaires et oui ils sont moins cons les chinois
Pendant que nos salaire diminue , que les prix monte , que le chômage monte avec la misère et la précarité
la seul chose qui monte en Europe ses l argents des très riches , et comme ils consomme peu et très souvent dans le luxe ont est mal barrer!

Pour les religion Mr que sa soit l Islam ou d autre sa ne débouche que par des massacres , ses préoccupant parsqu ont tombe tout le temps dans ses pièges
doit ont rappeler qu encore hier ici en Europe les Catho et protestant aiment ceux fritter
bon ses vrai que les médias n en parle pas , donc regarder sa :
Violentes émeutes en Irlande
http://leweb2zero.tv/video/booly_834c3e180c0f9ff
Mr le 15/07/2010
Ses tout frai sa et ses a nos portes , aucun médias n en as parler , ont fait style que sa n existe plus !
Ont parle de l Islam mais il ya de grosses manipulation sur l Islam et juste ici dans notre pays en France sur le Burga
Loi anti-Burqa: l'UMP vote contre au Conseil de l'Europe
http://www.marianne2.fr/Loi-anti-Burqa-l-UMP-vote-contre-au-Conseil-de-l-Europe_a195541.html

je vous le dit moi tout sa ne sent pas bon quand il ya temps de manipulation et de mensonges
jamais dans notre pays les gouvernement n ont investie dans les bâtiments religieux , style mosquée etc... et dans le même temps il joue l islamophobie aux nom de la laïcité , de toute façon a chaque coup ses avec de beau concept ,de jolie mot qu ils nous abuses
La religion revie sous Sarko , et le comunautarisme prospère , mais tout sa n est pas dut aux hasard , je suis désoler ceux n est pas une fatalité
ses une politique menée tout simplement
La destruction de la République par ceux la qui sont sensé la protéger

Le Grand malheur en occident existe depuis toujours Mr , croire ceux qu ont nous raconte que tout sa est nouveaux ses oubliez l Histoire tout simplement ou croire trop as la Tv
L avidité et la stupidité humaine ceux combat et de tout temps , quand ont baisse les bras ont as ceux genre de Phénomène qui reviennent aux grand galop
et sa ne vient pas des religion non ses faux sa vient de ceux qui les utilises pour assouvir leur pouvoir , les même qui assouvisse les peuples
la Pauvreté et la Religion de tout temps sont manipuler par une poignée d énergumènes qui embobine la majorité
seulement eux le saves et nous ont essayent de comprendre

Le savoir ceux transmet mais quand il n est pas transmit ont doit pouvoir l acquérir dans une logique des choses
Pourquoi en est ont encore la ?
parsque ses humain , l humain as toujours voulue dominer sont prochain
ses tout bête en faite
pourquoi nous dit ton le passer ses le passer ?
parsqu ont ne veut pas vérifier le passer car sinon ont y verrez de large similitude avec aujourd huit
Si demain ont s arrêtent sur toutes les choses importantes et qu ont les change , fini la fête pour les dominants
hors le but des dominant ses de ne pas perdre leur pouvoir non ?
si ont nous mens et ont nous manipules ses tout bonnement parsque ses logiques puisqu il perdrez ceux pouvoirs
ya rien d extraordinaire dans tout sa , j ai aucun niveau moi et sa fait un bail que je sait tout sa
peut être que ses du aussi que je réfléchit par moi même et chaque jour ont apprend et moi le 1 er
la vous m intéressez quand vous dite :

le Coran et ses sources qui existent quoiqu'en disent les musulmans. Seul l'étude et la connaissance peuvent nous éclairer.
donner moi vos sources svp

bonne journée

25.Posté par Yves PIERLOT le 26/07/2010 09:22
Monsieur KOPERA: vous mélangez tout et, de plus, comme vous écrivez en phonétique, c'est très difficile à lire et à comprendre.

26.Posté par V L le 26/07/2010 14:01
@ Yves PIERLOT : vous écrivez :" la Russie a ses milliardaires et la situation de la population de base est pire que dans les pays occidentaux. "

Pourriez-vous nous éclairer ? Selon quels critères jugez-vous la situation de la population de "base" en Russie pire que celle des occidentaux ? Et de quels occidentaux parlez-vous ? Qui sont ces gens exactement ?

J'ai peur que vous ne fassiez des amalgames qui n'ont pas lieu d'être ...

Je suis Français et je refuse cette assimilation douteuse des peuples sous le terme "occidentaux", qui, selon moi, découle des théories de quelques stratèges à la limite de la psychopathie. Effectivement, la théorie du choc des civilisations semble être la source de cette digression malheureuse et fallacieuse. Je me sens parfois plus proche d'un russe que d'un étasunien et je préfère de loin Saint-Pétersbourg à New-York.

Pour revenir sur le sujet de nos amis francophones belges, j'ai compris que ce seraient eux qui ont "nourri" et "élevé" la partie néerlandaise de Belgique durant des années. Si nous cédons sur la séparation de la Belgique, qui seront les suivants ? Les Corses ? Les Bretons ? Les Normands ? Ne pourrait-on pas envisager de remettre les séparatistes à leur place via l'économie et la politique ?
A part la main tendue, qui n'est pas sans risque, quels rôles pourrait avoir la France et les Français pour résoudre les tensions et venir en aide à la Belgique ? Allons-nous laisser le peuple francophone de Belgique se faire ostraciser par une bande d'hurluberlus sans broncher ?

Cordialement

27.Posté par TOTO KOP le 21/08/2010 01:20
Mr Yves PIERLOT je ne mélange pas ,pour moi en tout cas !, tout ceux suit ,tout se touche , bien que je comprend qu il est difficile de me décoder voir de comprendre mon raisonnement , je comprend aussi très bien que mon raisonnement peu choquer ou titiller , je l assume entièrement et je comprend même qu ont met bloquer sa me dérange pas du tout car j arrive a me mettre a la place des autres , pas toujours mais j essaye !
Tout sa ne m empêcheras pas d apprécier l homme qu est Mr JPC et de militer pour un rapprochement d une autre politique que celle d aujourd huit
bien a vous Mr un citoyen qui vous salut

Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

1914-2014 : l'Europe sortie de l'histoire

Ma conférence à #Alger : "#France-#Algérie, une ambition à forger au service de la #paix dans le monde" http://t.co/RzdHbEYcSm
Samedi 18 Octobre - 10:35

Abonnez-vous à la newsletter









Dernières vidéos
15/10/2014 | 1301 vues
1 sur 60