Agenda et médias

Suivez les interventions de Jean-Pierre Chevènement pendant la soirée électorale du second tour


Pendant la soirée électorale du dimanche 6 mai, Jean-Pierre Chevènement est invité sur les plateaux de télévisions. Les horaires ci-dessous sont indicatives, sous réserve de modifications.


22h : France 2
22h30 : France 3


Mots-clés : soirée électorale
Rédigé par Chevenement.fr le Dimanche 6 Mai 2007 à 20:00 | Lu 4238 fois



1.Posté par Bouchard le 06/05/2007 21:22
Merci à Jean Pierre pour son combat pour la candidate de gauche. Mais la gauche ne gagne que lorsque nous sommes unis. Or jamais de mémoire de militant, nous n'avons été aussi désunis. Une campagne,et à ce titre la campagne de Bayrou est exemplaire, doit clairement montrer un chemin.
En faisant voter pour Chirac au deuxième tour des élections présidentielles de 2002 , la gauche s'est coupé de son électorat populaire. Bien mal lui en a pris. Et le charme ségolénien a fait fuir cet électorat vers le candidat de la droite. Un seul mot , bravo!

2.Posté par Snyck le 06/05/2007 22:42
Un message trés proche du précédént; merci à Jean-Pierre Chevènement qui à mon sens a été à l'origine pour une bonne part du score honorable de la candidate de la gauche.
Un mot sur sur quelque chose qui m'a profondément scandalisé : Sarkozy au plateau des Glières , s'appropriant l'esprit de la resistance , lui qui en est si éloigné , réactionnaire impénitant .S'approprier les morts et d'une certaine façon le programme du C.N.R. , après Guy Moquet , trop c'est trop mais ça marche.J'ai pensé immédiatement à Lucie Aubrac en 2002 , soutien de J.P.C. , à Jean Moulin , et j'ai honte , vraiment honte , que ce beau pays se soit donné après notre démagogue voleur-menteur un type aussi méprisable

3.Posté par Snyck le 06/05/2007 23:00
Il faudrait que Jean-Pierre nous dise rapidement ce que l'on doit penser du raliement du centre de Bayrou . Il avait obtenu en 2002 un important soutien de ce coté ( chrétiens de gauche ? ) .Rallier les communistes et les centristes de bonne volonté , J.P.C. sait le faire mais il faut qu'il nous dise pourquoi et comment. Avec les affectueuses pensées de ses amis lillois.

4.Posté par Elie Arié le 06/05/2007 23:02
La diabolisation de Sarkozy a aussi mal fonctionné que le slogan du "facho-Chirac", ou, plus loin de nous, les manifs au slogan du "fascisme ne passera pas" lorsque de Gaulle revenait au pouvoir en 1958: ce n'est pas avec des arguments absurdes qu'on peut gagner.

Le Bad-Godesberg tenté par Ségolène entre les deux tours n'a pas fonctionné, car, faute d'avoir été préalablement théorisé et clairement annoncé, il est apparu comme une chasse opportuniste à l'électeur bayrouiste et au débauchage du "futur ministre" UDF, encore traité de "droite sans aucune différence avec Sarkozy " jusqu'au 22 avril.

Enfin, Ségolène Royal a certainement souffert d'absence de toute proposition structurée en matière de protection et de Sécurité sociales, à la fois sujet majeur de préoccupation des Français pour l'avenir, grands points faibles du programme de Sarkozy, et thèmes sans lesquels aucune gauche, même social-démocrate, n'a plus d'identité propre.

5.Posté par dominique78 le 06/05/2007 23:04
Il est vrai que nous pouvons tous remercier JP Chevènement et Ségolène Royal pour leur combat pour la gauche.
Il faut maintenant, comme l’a dit ce soir JP Chevènement, une refondation de la gauche mais surtout pas, à mon avis, que le PS s’oriente vers un parti social démocrate comme l’a suggéré ce soir DSK. Si DSK ne se sent pas de gauche et bien qu’il prenne ses valises et qu’il aille rejoindre Bayrou dans le nouveau Mouvement Démocrate.
Je pense que lui et Jospin avec leurs soutiens portent une lourde responsabilité dans la défaite de ce soir : sous-entendre que Ségolène serait incompétente, dire qu’on ne votera pas Ségolène, sans oublier les trahisons avérées (Besson) ou perfides (Charasse, Allègre, Kouchner à un certain moment). Plusieurs pendules devront être remises à l’heure dans tous les partis de gauche.
En réponse au message précédent de Bouchard, il était tout à fait normal que la gauche ait appeler à faire voter Chirac en 2002, ne pas le faire c’était voter implicitement pour le fascisme incarné par le FN. Plus que les couches populaires, ce sont les électeurs de plus de 65 ans que la gauche a perdus. Dans une estimation basée sur le1er tour, Ségolène l’emportait dans toutes les tranches d’âge, hormis la tranche des plus de 65 ans où elle ne recueillait que 25 % et Sarkosy 75%.

Une petite anecdote pour terminer : à 21 h 15, sur France 2, la journaliste interroge trois jeunes UMP à la sortie de la salle Gaveau : Paul-Antoine, Sixtine et un troisième dont je n’ai pas retenu le prénom. Tous trois semblaient sortir du sketch « Auteuil-Neuilly-Passy » réalisé, il y a quelques années par les Inconnus. Je comprends maintenant ce que sont les jeunes UMP.

6.Posté par Snyck le 06/05/2007 23:26
Le tournant social-démocrate dont parle mon prédécesseur n'est pas une bonne solution car ce qui a fait perdre la gauche , c'est d'une part la désaffections des classes laborieuses et d'autre part le défaut de prise en compte des attentes de la classes moyenne.
Je rappelle à notre aimable blogueur que la droite a toujours eu l'agilité de surfer sur le populisme de l'une et l'immense capacité de cocufiication de l'autre.La droite ne défend que les intérêts d'une classe infinitésimale de nantis. Quand va-t'on comprendre cela une bonne fois pour toutes ?

7.Posté par Snyck le 06/05/2007 23:35
J'ajoute que quand même , mettre en parallèle les "idiots utiles" de 58 comme Paul Reynaud avec les anti-Sarko-Facho de 2007 , ce n'est quand même pas de trés bon goût.Désolé mais le Bonaparte de Neuilly est un type dangereux. Dire à l'occasion de l'affaire Clearstream que celui qui en est à l'origine , on le pendra "à un croc de boucher" , non , non , et non bon sang.

8.Posté par rajeev le 07/05/2007 00:11
Merci à Jean-Pierre Chevènement de son soutien sincère, construit et argumenté à Ségolène; Et ce soir encore, les propos de J.P Chevènement ont été dignes et lucides. Merci à Ségolèle pour sa belle campagne : elle a montré de la solidité et du courage. Son score est honorable. Elle est le leader incontestable de la gauche. Les propos que Strauss-Khan et Fabius ont tenu ce soir sont assez scandaleux.
Ce qui compte à présent c'est d'être unis pour les législatives et surtout la gauche doit construire un véritable projet cohérent sur les bases que celui esquissé par Ségolène.

9.Posté par bernard le 07/05/2007 08:13
bravo et merci pour la formidable campagne de Jean pierre Chevenement aux cotés de Segolene Royale .Militant du MRC j'attends avec serenité et combativité la suite a donner pour les prochaines echeances

10.Posté par Bouchard le 07/05/2007 09:00
Notre problème à tous, c'était que le couple Jean Pierre Ségolène n'était pas crédible. Sur l'europe et l'Euro, sur le nucléaire, sur l'Irak et l'Iran, sur nos relations avec la Russie et les Etats unis,nos positions étaient trop divergentes. Ou plutôt on avait l'impression que Jean Pierre donnait le la et que la candidate suivait ou pas. Un leader rassemble. Ségolène a suivi au gré des sondages. Je suis désolé pour Dominique mais de nombreux jeunes des classes populaires ,en particulier en banlieue, ont voté Sarkozy parce que le projet était paradoxalement moins conservateur que celui de la candidate et promettait un changement auxquel ils veulent croire.Cet échec est de la responsabilité de la candidate et ,comme Jospin, elle doit en tenir compte. Quand à jean Pierre il doit rejoindre le parti socialiste car seul un grand parti socialiste et une candidature unique de la gauche ( j'ai bien dit unique, de Besancenot qui a fait entre nous soi dit une trés bonne campagne à Jobert pour ne facher personne) nous evitera un long hiver ideologique.

11.Posté par Elie Arié le 07/05/2007 09:31
À Bouchard: ce n'est pas le couple Chevènement-Royal qui apparaissait comme trop improbable, mais le couple Chevènement-Bayrou.

12.Posté par Bouchard le 07/05/2007 11:42
Mais c'est bien Ségolène qui a tendu la main à Bayrou au lendemain du deuxième tour , a désigné Strauss Kahn comme son premier ministre et s'est affiché avec Delors. Comme un fleuve à la mer, mais il faut choisir la pente sinon on reste un ruisseau. Et puis encore un mot. L'antifacisme , ce cache sexe misérable du vide idéologique de la candidate, petite fille de la repentance et des bons sentiments, n'explique plus rien au 21eme siècle et ne mène qu'à la domination sans partage du libéralisme et des Etats unis. Alors choisisons une pente forte faite de liberté et de justice et reconstruisons un futur à notre polis avec Jean Pierre Chevènement .

13.Posté par Josette le 07/05/2007 14:35
Merci à J.P. Chevènement pour sa présence dans cette campagne . Merci à Ségolène pour son courage, son sourire, son discours d'hier soir : elle est décidée à ne pas abandonner ses électeurs !

A Dominique : Oui, les trahisons internes ont desservi Ségolène. Elle n'a pas trouvé dans son camp la cohésion que N.Sarkozy a pu trouver dans le sien.
Mais les chiffres restent :
Le Pen au 1° tour :10,5% des voix. Report sur Sarkozy :66% de
10;5% =6,93% de l'électorat. Report sur Ségolène : 15% de 10,5%=
1,58% de l'électorat.
Bilan : 6,93 - 1,58 = 5,35% de bénéfice pour Sarkozy . Ce bilan corres pond presque à lui seul au différentiel final des candidats qui est de 6,12%.Quelles questions cela pose-t-il?

14.Posté par Claire Strime le 07/05/2007 15:24
Dans le fil sur la personnalité de Ségolène, j'ai énuméré les 3 raisons qui me viennent spontanément à l'esprit pour expliquer l'échec.
Je ne fais pas de Bayrou le diable ou un bouc-émissaire, il est tout aussi problématique de s'allier avec quelqu'un tel que DSK. Mais il faut clarifier, contre les menaces contre la démocratie, au sens le plus large du mot, il faut l'union des Français ("de Thorez à Paul Reynaud" comme le PCF disait en 1935). Ce qui ne fait pas tout à fait le programme d'un gouvernement de "transformation sociale" (je n'aime pas trop ces 2 derniers mots très flous.

En renonçant à la fiscalité comme arme de redistribution limitée à l'intérieur du système capitaliste, la gauche est en deça de Guy Mollet et du libéralisme social de Rawls.

Il faut envisager à la fois l'urgence et la perspective à moyen terme.

15.Posté par duhameeuw francis le 07/05/2007 16:43
Q'on le veuille ou non l'arrivée de Mitterrand en 81 a tué "la gauche"( le parti communiste,les syndicats,neutralisé de ce fait les augmentations de salaire et l'impact direct sur la bourse qui n'a jamais aussi bien servi les actionnaires etc....sans oublier biensur la necessité de maintenir la force de frappe et la participation l'aide spontanée à l'invasion de l'Irak etc...enfin le chomage qui n'a pas baissé comme on aurait pu s'y attendre.En homme dit de gauche il a fait à mes yeux une politique de droite en cocufiant les socialistes qui comme d'autres n'en sont pas encore remis!!!!Voilà maintenant le résultat.C'est d'une logique linéaire.
C'est vrai que ce fut un bon président !!!!!!!!
Aujourd'hui seul JP CHEVENNEMENT (un authentique homme de gauche) peut changer les choses en se désintéressant de la "sociale démocratie" .Le pire des systémes"dixit Michel JOBERT"

16.Posté par dominique78 le 07/05/2007 23:34
Je rejoins Francis quand il dit : l'arrivée de Mitterrand en 81 a tué "la gauche".
Je me souviens d’une réunion interne de militants PS en 80 à la Régie Renault. Pendant les deux heures de la réunion, l’invité Jean Poperen n’a eu qu’une phrase : il faut prendre les voix aux communistes. Certes, ce n’est pas la seule chose qui fait que le PCF soit aussi faible actuellement mais maintenant le PS peut s’en mordre les doigts. Le pire a bien sûr été le dernier gouvernement Jospin avec ses privatisations à outrance et sa désinvolture vis-à-vis de son électorat populaire. Nous n’allons pas réécrire l’histoire, il faut maintenant se tourner vers l’avenir avec la refondation d'une gauche responsable, non laxiste, en un mot : une gauche républicaine.


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Novembre 2016 - 21:55 "Jacques Berque, mon ami et mon maître spirituel"




Derniers tweets
RT @Place_Beauvau: La Fondation de l'#Islam de 🇫🇷 soutient des projets culturels et éducatifs pr une meilleure connaissance de la religion…
Jeudi 8 Décembre - 15:00
RT @Place_Beauvau: [Communiqué] @BrunoLeRoux salue le lancement de la Fondation de l'Islam de France. https://t.co/E662y8efkL
Jeudi 8 Décembre - 14:09
RT @AnouarKbibech: Accueil au Siège du @CfcmOfficiel de @chevenement : échange sur les Projets de la Fondation de l'islam de France et Conc…
Jeudi 8 Décembre - 00:04

Abonnez-vous à la newsletter