Actualités

Pourquoi ne pas inscrire le Territoire de Belfort dans la Constitution?


Communiqué de presse de Jean-Pierre Chevènement, vendredi 3 octobre 2012.


J’apprends, non sans effarement, que l’Assemblée de Corse demande l’inscription du mot « Corse » dans la Constitution.

Deux hypothèses sont à envisager :

Première hypothèse, il s’agit de faire passer des revendications inconstitutionnelles, telle la coofficialité du corse et du français pour couvrir une politique d’exclusion de l’emploi au détriment des continentaux, ou bien de geler le corps électoral à la mode calédonienne, ou bien encore de réserver l’appropriation du foncier aux autochtones, ou bien enfin de déléguer une compétence législative à la Corse.

Le référendum de 2003 a clairement écarté tout ce qui pouvait séparer le destin de la Corse de celui de la France.

Deuxième hypothèse, certains veulent nous faire croire que l’inscription du mot « Corse » dans la Constitution n’aurait qu’une portée purement symbolique. A quoi alors rimerait-elle ? Il faut donc l’écarter. Sinon pourquoi ne pas inscrire le Territoire de Belfort dans la Constitution ?


Mots-clés : corse
Rédigé par Jean Pierre Chevenement le Jeudi 3 Octobre 2013 à 13:20 | Lu 2088 fois



1.Posté par Patrick Jungo le 03/10/2013 16:37
Facebook
Il est exact que la CORSE a été " annexée " par l'Etat Français , bien avant le Territoire de BELFORT, ancienne possession autrichienne, puis Franc-Comtoise, puis sous-Préfecture d" Alsace!! alors, si nous n'avons pas adopté, ici, le modèle "Saugeais ", c'est bien pour faire la preuve que, par nos divers participations glorieuses de défenses de la Patrie, nous y étions attachés et fiers d'en faire partie!!!

2.Posté par Charles ANTONIN le 03/10/2013 19:39
Je suis moi aussi effaré. Je me demande de rétablir la peine de mort pour punir cette acte de sécession d'une classe politique corrompue à la solde des autochtones.

3.Posté par Charles ANTONIN le 03/10/2013 19:48
Non, mais sans rire, M. Chevènement, vous croyez quoi : qu'un référendum sur la fusion des départments, ça engage la Corse pour 600 ans ? Et quand vous avez perdu les élections, qu'ont-ils faits les électeurs ? Ils ont fait jouer l'alternance. C'est la base de la démocratie.
Vous êtes républicain, pas démocrate.
Je suis démocrate, avant toute chose. Voilà la différence.

4.Posté par Gabriel Diana Sculpteur le 04/10/2013 10:47
Facebook
Monsieur Jean-Pierre Chevenement a depuis toujours souffert du "complexe corse" et en ce sens, sa seule qualité est sans doute la cohérence...

5.Posté par Jocelyne DELAITE le 11/10/2013 08:46
Cela serait bien que le Territoire de Belfort devienne indépendant, je comprends tout à coup le rêve corse.
Vous deviendriez enfin Président !
En attendant, je vous en prie, ne quittez pas votre poste de sénateur, vous êtes un jeune sénateur, cinq ans seulement et non cumulard !
Votre intelligence est toujours aussi vive et votre écriture magnifique!
RESTEZ !

Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 14 Novembre 2016 - 13:59 Une perte considérable




Derniers tweets
RT @AnouarKbibech: Accueil au Siège du @CfcmOfficiel de @chevenement : échange sur les Projets de la Fondation de l'islam de France et Conc…
Jeudi 8 Décembre - 00:04
A ce stade, j’entends avant tout préserver ma liberté de jugement et d’expression afin de faire valoir ces exigences https://t.co/YK1tUAN3BY
Mercredi 7 Décembre - 13:30
Deux défis pour la France: se plier à un devoir de vérité et accomplir un effort de rigueur équitablt partagé https://t.co/YK1tUAN3BY (2/2)
Mercredi 7 Décembre - 13:30

Abonnez-vous à la newsletter