Agenda et médias

Meeting de lancement de campagne à Paris le mardi 28 novembre


Le 1er meeting de campagne aura lieu mardi 28 novembre à Paris à 19h30.


Rdv au Gymnase Japy, 2 rue de Japy, 75011 Paris.
Métros : Voltaire, Charonne (ligne 9)


Mots-clés : meeting
Rédigé par Chevenement2007 le Mardi 28 Novembre 2006 à 09:46 | Lu 11056 fois



1.Posté par Joseph K. le 18/11/2006 01:51
Cher Monsieur Chevénement

En tant que nouvel adhérent au MRC, je suis inquiet par les articles qui mentionnent votre RETRAIT possible de la course à l'Elysée.

Le MRC est le seul parti de gouvernement qui soit VRAIMENT A GAUCHE. Contrairement au PS avec Mme ROYAL.

Allez vous retirer votre candidature ? Ce serait une catastrophe pour le peuple de gauche qui ne veut voter ni PCF ni LCR.

2.Posté par didier le 18/11/2006 22:38
Bonjour Monsieur Chevénement
Au chomage depuis plusieurs années, j'ai décidé de me lancer dans une création d'entreprises portant sur l'aide à la création. Par conséquant, j'aimerai savoir quelles mesures pourriez vosu proposer afin de pérenniser la création et en plus sécuriser le créateur. Actuellement, beaucoup de personnes aimeraient créer mais la peur et le fait de se retrouver seul les dissuadent. Je me suis énormément intéressé dans la problématique de le création
Cordialement

3.Posté par Maximilien le 20/11/2006 17:25
J'attends beaucoup de ce meeting! Hélas, comme beaucoup, je ne pourrais pas m'y rendre. J'espère et je souhaite qu'il soit filmé comme la déclaration du 13 Novembre.

C'était une excellente initiative que de filmer, puis de mettre en ligne la conférence de presse du 13 Novembre! Car, en effet, il n'y a que par l'image et internet que l'on peut être entendu!

Je vous encourage donc pour ce travail. Et si cela pouvait être filmé par au moins deux caméras, ce serait encore mieux!

Je demande aussi à ce que tous les meetings soient filmés et mis en ligne! Car c'est l'un des plus importants moyens pour contrer Sarkozy!

4.Posté par Fontaine André le 21/11/2006 11:11
Monsieur André Fontaine
17 rue des Grands Champs aux adhérents du MRC
75 020 - Paris (tel 01 43 70 91 78)
Paris, le 16 novembre 2006


objet : conférence de presse du 13 novembre


Avant d’en venir à mes critiques que je voudrais amicales vis à vis de Chevènement et du MRC ,
je tiens à préciser que j’ai toujours pensé et dit que l’homme et le militant Chevènement était, à mes yeux, le seul à même de représenter valablement le courant républicain ; la conférence de presse a donné lieu à un exposé de qualité. de même je trouve que le slogan “faire rebondir la France” est un excellent slogan pour le projet politique du MRC.

Ceci étant, je regrette que les positions sur certaines questions n’aient pas été suffisamment affirmées pour dégager le candidat et le MRC de la gangue des autres candidats et des autres partis. Je résume mes critiques par la formule : “trop d’économisme, trop d’Europe, trop de Gauche” et donc en contrepartie “pas assez d’humanisme, pas assez de France, pas assez de MRC”.

- trop d’économisme et pas assez d’humanisme -

En centrant le plus souvent les questions sur les problèmes économiques, on entre dans la logique dominante de la prépondérance de l’économie sur l’homme. Personnellement, je vois la civilisation occidentale séparée en deux grandes entités antagoniques : le monde anglo-saxon de l’utilitarisme et le monde français de l’humanisme. L’utilitarisme conduit à l’économisme et au libéralisme, aujourd’hui triomphant en raison de l’impérialisme états-uniens. L’humanisme est en pleine régression et je le qualifie de français car, à partir du 18ème siècle, il fut porté et enrichi par notre pays avec la Révolution et la Laïcité, ce qui fait de notre peuple un des rares à avoir encore des réactions anti-économistes.

La défense de l’humanisme en tant que philosophie n’a pratiquement pas été abordée. Certes une campagne présidentielle se prête mal à un cours d’histoire ou de philosophie, qui serait sans doute nécessaire vu les contresens qui accompagne le mot. Cependant par exemple sur la question de l’école, j’aurais aimé qu’on rappelle que l’éducation nationale n’a pas pour objet de former des bataillons de main d’oeuvre corvéables par les multinationales ( comme le demande ceux qui veulent toujours plus d’apprentissages ), mais des hommes capables de raisonner et d’apprécier l’énorme patrimoine spirituel développé à partir de la philosophie grecque, de la Renaissance européenne, du siècle des Lumières et de la Révolution Française. Il y aurait aussi beaucoup à dire sur la façon d’instruire les enfants, car dans la plupart des matières elle est vue sous l’angle de l’utilitarisme, ce qui montre à quel point l’identité culturelle française est battue en brèche par des directives ministérielles élaborées par des politiques inféodés aux intérêts états-uniens.




- trop d’Europe et pas assez de France -

Sur le sujet européen, l’économisme était inévitable. Quoi qu’il en soit, on ne lutte pas contre le libéralisme en proclamant qu’on va promouvoir une Europe plus sociale avec une banque européenne contrôlée par les Etats ou leurs représentants. C’est toujours le même problème : peut-on vraiment faire évoluer des structures de l’intérieur? La réponse est non et elle a été celle du peuple français. Comment croire qu’avec des pays comme les actuelles Grande Bretagne, Italie, Espagne,... on va les faire changer dans les cinq ans à venir? Sur ce sujet, on se distingue peu du PS qui explique qu’il a voté oui parce qu’il pensait que les réformes constitutionnelles envisagées permettraient d’influer sur les autres pays pour avancer vers une Europe plus sociale.

Pas de telles fausses naïvetés. La France a donné l’exemple en disant non aux rappels des traités européens existants et à la “libre concurrence non faussée”. Il faut donc hautement proclamer qu’on veut “faire rebondir la France” en se débarrassant des carcans maastrichiens et autres, en reprenant toute notre autonomie politique, économique et militaire. Seule une France maître de ses options pourra négocier de nouveaux traités bilatéraux ou multinationaux, pourra même, pour se protéger du libéralisme et de la domination états-unienne, envisager un certain protectionnisme national dans des domaines vitaux et la création de monopoles d’Etat si nécessaire.


- trop de Gauche et pas assez de MRC -

Le MRC continue de croire qu’il pourra influencer une Gauche dans laquelle il inclut le Parti socialiste. Pourtant Chevènement et des membres de son courant ont quitté le PS, sans doute parce qu’ils pensaient que la lutte interne était sans issue. Et ils avaient raison : les partis évoluent dans le sens de leur majorité car les anciens vieillissent et disparaissent, tandis que les nouveaux adhérents le font attirés par la ligne majoritaire. La dérive droitière libérale atlantiste du parti socialiste va continuer.

Dans son exposé, Chevènement a souligné à juste titre que le projet socialiste n’analysait pas les Etats-Unis ; c’est logique car analyser les Etats-Unis reviendrait à révéler la convergence du PS avec ce pays et son libéralisme. J’aurais souhaité qu’alors Chevènement analyse le parti socialiste et montre pourquoi il l’avait quitté en son temps et pourquoi le MRC devait se présenter comme le recours des citoyens pour soutenir et porter au pouvoir une réelle gauche non léniniste. Là encore on ne peut pas croire qu’on pèsera sur une Gauche incluant un puissant parti de Droite ou tout au moins du Centre. Cette campagne présidentielle devrait être le moment pour placer le MRC dans une position politique claire, seule garante d’un développement à venir.





Disons quelques mots sur les mesures démocratiques qui n’ont pas été abordées
l’introduction d’un quota de députés élus à la proportionnelle (à mon avis au moins 50%) de façon à contrebalancer les effets néfastes du mode de scrutin actuel qui n’a qu’un objectif conserver les places pour deux partis. Si cette mesure démocratique existait, au lieu de se prostituer rue Solférino, le MRC disposerait alors d’une quinzaine d’élus.
le déplacement des élections législatives à mi-mandat présidentiel. On ne cesse de répéter que le monde évolue vite ; dans ces conditions une démocratie se doit de consulter le peuple le plus souvent possible. Il a fallu la conjonction d’un Jospin et d’un Chirac pour concocter des aménagements constitutionnels qui organisent une tyrannie pendant 5 ans comme on vient de la vivre. La proposition de lier la dissolution de la Chambre avec le départ du Président est intéressante en soi, mais elle n’a aucune chance de s’appliquer puisque maintenant Président et Chambre sont élus dans le même contexte politique.



Par les quelques paragraphes précédents à destination des adhérents du MRC, je veux simplement souligner qu’il dépend de nous, et pas seulement du candidat, de “faire rebondir la France”. A cet effet, il nous faut un parti qui construise un pôle républicain sans compromission avec un parti socialiste dont on ne peut douter de sa nature droitière. Certes une telle affirmation peut paraître difficile à faire passer ; il nous faut donc l’affirmer avec force en n’oubliant pas que le PS a voté oui et le peuple non.

5.Posté par Niepceron yvon le 22/11/2006 11:27
Monsieur chevènement si je vous ai bien compris pour l'instant vous commencez votre campagne sur Paris, mais bientôt vous viendrez en province.
Faut-il vous aider pour organiser vos réunions publiques en province et aider votre comité de campagne à démarcher des Maires afin que vous puissiez obtenir vos 500 parrainages ?


6.Posté par Oualid le 23/11/2006 01:09
je partage l'avis de Maximilien !

internet est un excellent instrument pour diffuser les idées et débattre !

c'est ainsi que le NON à la constitution européenne l'a remporté !

il faut également plus de jeunes, il faut mettre de l'ambiance également.

à mardi !


7.Posté par DjBast le 23/11/2006 19:22
Une campagne réussie est une campagne d'union nationale. Comme l'a déjà dit Maximilien les républicains, dans l'histoire se sont toujours placés à gauche. Mais le succès du mouvement chevènementiste réside en une union . Le discours de JPC serait retentissant s'il parvenait à une union avec N. Dupont-Aignan.

8.Posté par Jean-Simon le 24/11/2006 04:48
Cher Jean-Pierre.

Vous trouvant, moqué et attaqué, j'ai pris la liberté de vous défendre.
http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20061123172410AAteLf9#Rcd9D2bpUmVLEDIg12Q4aXa5jUR1T5W3t2SFzB_rx5cqheP8haQW

J'espère n'avoir rien trahi de votre pensée. Je laisse les camarades en juger.

9.Posté par SNYCKERTE le 24/11/2006 10:10
Beaucoup de reflexions intéressantes sur ce site , carrefour de la Parole Citoyenne . J'ai toujours beaucoup de plaisir à le consulter. Puisque chacun apporte sa pierre à l'édifice , j'aimerais insister sur la nécessité de répondre au désarroi des classes moyennes , à leurs inquiétudes , voire leurs angoisses ( perte de pouvoir d'achat , paupérisation galopante , incertitude sur l'avenir professionnel des enfants etc ).Il y a un vrai besoin d'écoute et donc d'un signal fort de la part de notre candidat :" Je vous ai compris , vous n'êtes pas des nantis mais la force vive de la Nation ". Je crains par dessus tout la déconexion du discours par rapport à l'attente des Français. Il faut du concret , de la proximité , au delà de la dénonciation à juste titre du mécano institutionnel Européen. J.P. Chevènement est capable d'un signal fort dans ce sens.

10.Posté par B.VALENTIN le 24/11/2006 11:51
Pour ceux qui ne peuvent se déplacer...
Oui à une "retransmission" sur internet des meetings de JPC...
Utilisons le bon coté de la toile !
N'hésitez à faire connaitre le site de CHEVENEMENT...

"Il ne faut avoir aucun regret pour le passé, aucun remords pour le présent, et une confiance inébranlable pour l'avenir." Jean JAURES

En avant Jean-Pierre !

11.Posté par Bouchard le 26/11/2006 00:22
L'échec du rassemblement des antilibéraux est maintenat patent aprés le départ de José Bové.
Comme l'avait déclaré Jean luc Mélanchon, des milliers de militants socialistes allaient regarder vers cette gauche antilibérale.
La candidature de jean pierre Chevènement est le nouveau point d'ancrage de cette gauche qui ne renonce pas à son non à l'Europe libérale et atlantiste.
Les résultats des élections aux Pays bas prouvent la force de ce courant antilibéral.
L'espoir né pendant la campagne du référendum d'aprés Olivier besancenot ne doit pas se terminer dans une concurrence libre et non faussée ou les électeurs auraient le choix entre des bulletins de vote Laguiller, Bové, Buffet, Besancenot.
Avec la candidature Royal, les militants socialistes risquent de se réveiller avec la gueule de bois.
Emmanuel Tod confirme les déclarations d'Olivier Besancenot en déclarant que Mme Royal peut faire perdre la gauche.
La candidature de Jean Pierre Chevenement comme point de rassemblement de gauche est donc un nouveau défi républicain.



12.Posté par BP de VITRY sur Seine le 26/11/2006 12:54
En toute laicité et en respectant les religions,
le Parisien dimanche publie un entretien avec un illuminé qui compare Ségolene à Marie,
Après les Miterandolatres qui le nommaient Dieu,
après la fête à Nicolas (4 decembre) qui plutôt que St NICOLAS se revèle en père fouettard (Cf la légende de ST Nicolas),
que personne ne compare JP CHEVENEMENT en JC, JPC n'est pas qui vous savez (Jesus) même si le rapprochement vis à vis de la mort peut être trop facilement fait. Même mort je reviens!
Soyons sérieux. Merci de votre humour mais restons lucides.

13.Posté par john le 26/11/2006 12:59
A propos des autres candidats, j'ai trouvé une analyse assez pertinente qui compare point par point ce que l'on sait déjà des programmes de Nicolas Sarkozy et de Ségolène Royal.
On peut y voir ce qui les rapproche et ce qui les différencie radicalement. C'est plutôt intéressant, ça se passe là :

http://ulfablabla.free.fr/

14.Posté par Christine le 27/11/2006 12:29
Bravo et merci pour votre souci d'être présent dans les médias. Bravo et merci pour votre souci d'utiliser Internet.Si davantage de gens connaissaient vos positions, ils pourraient cesser d'envisager de voter Royal pour éviter Sarkozy, alors qu'une majorité de Français reconnaît l'incapacité de celle-ci à résoudre les problèmes économiques. Or, l'économie est le nerf de la guerre ; si on ne change pas le fonctionnement de l'Europe et de la banque européenne, tout ne sera que vaines incantations. Occupons le terrain, faisons parler de nous, réveillons un peuple à qui d'aucuns veulent faire croire que médias et sondages suffisent à faire un homme d'état. Les Provinciaux absents au meeting attendent avec impatience de le voir retransmis sur Internet.

15.Posté par Bernard le 27/11/2006 19:53
Cher Jean Pierre
Bien sur je ferais campagne pour vous cette fois ci encore. Mais pour gagner, il faut un appareil digne de ce nom. Quel dommage d'avoir dissous le MDC, et d'avoir laissé en jachère les 5,3 % de 2002.
En fait au fond, vous avez toujours espoir dans le PS. Moi pas.
Bien à vous

16.Posté par yves le 27/11/2006 22:11
C'est étrange; je ne me sens ni antilibéral, ni nationaliste, mais je comprends le positionnement de Jean-Pierre Chevènement et le pense même utile, même si je n'en comprends pas tous les aspects.

Le commentaire de Didier me parait très intéressant, et chacun de nous devrait l'examiner dans le détail: si être antilibéral, c'est être opposé à la liberté d'activité, il me semble que ce point de vue n'est pas conforme à la pensée de Jaurès cité par un autre internaute. Cette position sous-estime la liberté et la fierté que peut ressentir un créateur d’entreprise lorsqu'il parvient à créer sa propre activité, voire quelques emplois.

Il y a là, à mon avis, une difficulté qu'il faudrait lever: un travailleur ayant créé sa propre entreprise n'est pas un traître à la République, mais oeuvre à sa prospérité. J'ignore ce qui dans la mentalité des français en général nous a éloigné de ce message humaniste, dont je pense intimement, mais j'admets une position inverse, qu'elle est le trait marquant de la synthèse jauressienne, et qu’elle pourrait être le fondement d’une politique cohérente.

Salutations républicaines

17.Posté par yannouck le 28/11/2006 02:14
Des idées pour une Europe forte et indépendante des USA et des lobbies financiers, pour un service public moderne et de qualité, pour une vraie politique économique et sociale de gauche, un courage qui l'a conduit à choisir plusieurs fois la démission par conviction plutôt que la compromission par amour du pouvoir.
Chevènement, européen plutôt qu'européiste, est le seul à avoir un vrai programme, une vraie vision à long terme pour notre société, au-delà des 5 ans à venir, normal lorsque l'on ne cherche pas le pouvoir pour le pouvoir.
Après l'élection de Royal, sortie tout droit de la Star Ac politique, libérale et homophobe, le PS ne se relèvera plus et la gauche est perdue.
Chevènement est un anti-Royal qui nous évite, encore une fois, le bipartisme à l'américaine et la dictature libérale UMP-PS.
J'espère que, cette fois, les Français voteront intelligemment et ne contribueront pas à faire de la France et de l'Europe le nouvel état des USA !!!
Bon courage Mr Chevènement. Le vrai peuple de gauche vous soutiendra !!!

18.Posté par Ferré le 28/11/2006 09:15
Non Mme Royal, toutes les régions ensemble ça ne fait pas la France !
Le tout est supérieur à la somme des parties.
Voilà une déclaration dui révèle toute la différence entre vous et elle, entre nous et eux.
Ils ont abandonné la France, même celle que chantait jadis Jean Ferrat... il faut le faire !
En avant Chevènement !

19.Posté par chassonnerie chantal Res saturne 925 av de l'europe 34080 mo le 28/11/2006 16:34
Monsieur le Ministre nous souhaitons que votre candidature soit maintenue jusqu'au bout car nous avons l'espoir de voir revenir les valeurs de la France,de la république celle de la sécurité pour tous la police de proximité à été le fleuront de votre mandat de Ministre de l'intérieur nous souhaitons Monsieur le Ministre que vous veniez s'il vous plait à Montpellier je serais tres honoré de vous rencontrer je suis conseillére Municipale et je dis que vive nos quartiers que la police les pompiers et les citoyens retravaillent ensembles je souhaite que le futur Président de la République fasse le ménage chez nous avant de le faire chez les aures et que le pays avance arrétons de faire des procés d'intentions nous avons combattus pour une liberté d'expressions alors que la presse la respect que dieu Monsieur chevenement vous proteje et vous porte au plus haute instance de la Nation amitié chantal chassonnerie

20.Posté par Denis 62 le 28/11/2006 20:17
Ce soir, c'est le grand SOIR,
la première rencontre électorale, ou meeting si vous preferez,
En faisant le tour des prétendants à l'Elysée, je me dis pourquoi pas CHEVENEMENT PRESIDENT, car vu le programme et la situation actuelle de la France, je pense qu'il peut être l'invité surprise du 2ème tour.

Un programme qui correspond aux attentes des Français, avec des thèmes forts comme l'Europe.

Mais Mr Chevènement pas se focaliser simplement sur ce thème, ou en faire la prioritée, car les Français ne seront pas réceptifs.
Mias plutot le chomage, l'insécurité, les services publics....
je suis infirmier moi même
Il faut une campagne dynamique, novatrice, pour attirer, curiosité,adhésion.... même si vous n'avez pas le monopole des médias, utilisez le net, pour diffuser infos, meetings , les campagnes d'affichage .....
savoir mobiliser les sympathisants en les contactant, pour diffuser infos tracts. Etre réceptif à leurs demandes, c'est être proche des Français.
Car les indécis feront encore une fois la différence, et j'en suis un.
la tache est lourde, mais l'enjeu est de taille puisque c'est l'avenir de la France enfin n'hésitez pas un instant Chevènement président
ne retirez pas votre candidature.
A vous de jouer .....

Bon courage
Salutations Fraternelles

21.Posté par fabián le 28/11/2006 22:40
j´aimarais voter pour vous, mais je suis espagnol mais j´adore vos propostes
salut mrc, salut republicains, salut Français heritiers de la LIberté, egalité et fraternité
fabian

22.Posté par alain girard le 28/11/2006 23:11
Bonjour ,
De plus en plus ,il mê paraît indispensable que la candidature de Jean-pierre Chevénement soit un bol d'air pour nos concitoyens .Ni le PS , ni le semblant de rassemblement des dits a

23.Posté par beatrice le 29/11/2006 02:17
Oui, la candidature de JPC est nécessaire, parce que notre République, notre France est en danger.
J'étais au meeting ce soir. Jean-Pierre, vous avez été vraiment très bon et de propositions très concrètes, très modernes... Non, vous n'êtes pas has been!!!...
Mais ce qui me gave... Excusez-moi du terme... Ce qui me gonfle c'est que ce soir au retour du meeting, j'ai voulu entendre les commentaires à la télévision... Sur France 2 : bon démarrage... Mais j'ai été horrifiée d'entendre en fin de reportage que vous vous présentiez CAR vous n'aviez pas eu d'investiture pour la prochaine législature!!!.... Une chaîne PUBLIQUE!...
Comment faire pour que les medias arrêtent de nous assassiner... Comment faire pour faire entendre notre voix?....
Oui, je vous soutiens mais le combat est inégal.
Merci pour cette soirée pleine d'espérance et surtout remplie de bon sens et d'avenir pour notre pays.

24.Posté par pierre Chavinier le 29/11/2006 14:40
Pour répondre à Béatrice, je lui dirais que nous sommes habitués à ces traitements, insultants pour nous et infantilisants pour les citoyens.
En 2002 ,le meeting de cloture de campagne au Zenith de Paris fut magnifique, du monde, de l'ambiance, des discours puissants...; ce meeting avait été programmé à 19h 30 ds l'idée de passer aux journaux de 20h00 des TV, et? Rien, pas un mot, pas une image et pire des reportages sur l'avant meeting de lePen qui lui commençait à 21h00!
Personnellement j'en garde une amertume profonde et le dégout des médias qui roulent tous ds le même sens et servent les intérêts des mêmes. Voir la campagne référendaire pour le TCE, voir aujourd'hui le bourrage médiatique pour annoncer Sarkosy candidat demain 20h00/France 2, tout le monde le sait, heuresement de plus en plus s'en foutent.
Alors la leçon est tirée, la campagne c'est internet, les militants et les sympathisants, c'est toi Béatrice, en famille, au travail, partout tout le temps.... Faisons connaître les positions et argumentons, expliquons sans relache...... Tout dépend du Ché , de Nous et de Toi.
Bon courage, bonne campagne.

25.Posté par monique le 01/12/2006 01:48
j'étais à Paris le 28/11 : 12h de bus et pas de Festival Entrevues mais aucuns regrets . c'était mon 1er meeting MRC et c'était génial !!! c'était du "Che" comme on en veut. je ne détaille pas , tout était bon !

mais attention , ça sera dur et une campagne , c'est long et épuisant : il faudra bien écouter le docteur !

nous serons là : courage et ... bonne santé !


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Novembre 2016 - 21:55 "Jacques Berque, mon ami et mon maître spirituel"




Derniers tweets
RT @Place_Beauvau: La Fondation de l'#Islam de 🇫🇷 soutient des projets culturels et éducatifs pr une meilleure connaissance de la religion…
Jeudi 8 Décembre - 15:00
RT @Place_Beauvau: [Communiqué] @BrunoLeRoux salue le lancement de la Fondation de l'Islam de France. https://t.co/E662y8efkL
Jeudi 8 Décembre - 14:09
RT @AnouarKbibech: Accueil au Siège du @CfcmOfficiel de @chevenement : échange sur les Projets de la Fondation de l'islam de France et Conc…
Jeudi 8 Décembre - 00:04

Abonnez-vous à la newsletter