Carnet de Jean-Pierre Chevènement

Le vice fondamental de l’euro



La faillite de l’euro procède d’un vice fondamental : le traité de Maastricht a voulu ignorer les nations. La réalité aujourd’hui se venge.

Les lilliputiens qui nous gouvernent sont incapables de proposer des solutions à la hauteur du problème: soit changer les missions de la Banque Centrale pour mutualiser les dettes tout en relançant la croissance, soit penser à l’avance la mutation de l’euro, monnaie unique en monnaie commune.

Evidemment ces perspectives sont révolutionnaires. Mais la situation l’est : On attend un homme d’Etat. Nous n’en avons pas: Mme Merkel, soumise à la pression du Bild, ne veut pas que l’Allemagne paye. Quant à Nicolas Sarkozy, il se bat sur la crête du triple A comme jadis Pierre Mauroy sur la crête des 2 millions de chômeurs. Heureusement, nous avons M. Juncker.


Rédigé par Jean-Pierre Chevènement le Jeudi 14 Juillet 2011 à 10:12 | Lu 3247 fois



1.Posté par Ivo Cerckel le 14/07/2011 10:50
Twitter


Vous voulez dire la faillite du pacte de stabilite et croissaince?.

L’euro ne souffre pas sur les marches des changes..

La monnaie est un contrat a dit Duisenberg en mai 2002 en recevant le prix Charlemagne d’Aix-la-Chapelle en 2002 par lesquelles les personnes dans une société conviennent de ce qui constituera la monnaie et instituent une autorité monétaire (maintenue en vie par l’impȏt, alors que le voleur ne revient périodiquement ni ne prétend voler dans l’intérêt général) à cet effet.

Le Traité de Maastricht de 1992 a confie à la BCE un mandat qui est de préserver la valeur de la monnaie des citoyens européens a enchérit Trichet recevant le même prix en juin 2011.

Les Léviathans de la zone euro ont conclu un section contact, un "Pacte", le Pacte de Stabilité et Croissance, les normes de Maastricht pour Union Economique et Monétaire, qui sont ouvertement bafouées par " nos" gouvernements démocratiques..
L’euro, dont on nous disait avant 1999 qu’il était impossible sans ledit Pacte, ne souffre pas du tout sur les marchés des changes.

La caducité en droit français est la sanction d’un élément essentiel du contrat qui est présent lors de la formation du contrat et qui disparaît lors de son exécution.

Afin d’éviter que le bafouage dudit Pacte des Léviathans n’entraine la caducité du contrat par lequel les personnes de zone euro ont institué l’euro
un pare-feu (appelé aussi coupe-feu, garde-barrière ou firewall en anglais), un système permettant de protéger l’euro contre les politiciens démocratiques qui veulent toujours imprimer (digitalement) plus de sous pour leurs politiques démocratiques, tel le bail-out,
a été institue entre l’auro et ses reserves d’or.

Freegold signifie que l’euro se divise en un partie or et une partie papier, et qu’un garde-barrière a été institué entre les deux afin d’eviter que le prix de l’or en tant que préservateur de fortune ne puisse dégringoler par l’inflation inévitable de la partie papier des devises circulantes.

C’est evaluation par trimestre des reserves dy Système Europeen des Banquestères Centraux (SEBC) le Système euro au prix de marché (mark to market(-pice) (MTM)) pas au modele de 42,2 dollar (35 dollar en 1944 lors de la conclusion des Accords de Bretton Woods0 comme le banquestere central americain 9

L’euro et Freegold coexistent afin de se complementer, sans interaction entre les deux. C’est de cette facon-la que l’euro obtient sa legitimite democratique.. Tout comme Charles-Louis de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu (1689 – 1755), divisait Leviathan en trois branches et appelait son idée la "separation des pouvoirs", Freegold separe la partie or et la partie papier dela devise. Alors que la separation des pouvoirs politiques n’a toujours pas été atteinte de garde-feu, que constitue le MTM, garantit que le separation soit effective.

Et Duisenberg dès lors d’ajouter dans son allocution lors de la reception du Prix Charlemagne en 2002 que l’euro est la premiere devise qui a coupe le lien non seulement avec l’or mais egalement avec l’etat-nation.

La coupure du lien avec l’etat-nation signifie que l’actuelle crise de la dette n’engendra pas l’hyperinflation en eurolande parce que eurolande ne peut etre force de supporter les dettes des PIIGS.

]SOURCES:

Duisenberg; [....], money is, in essence, a social contract + The euro is the first currency that has not only severed its link to gold, but also its link to the nation-state.
http://www.ecb.eu/press/key/date/2002/html/sp020509.en.html

Trichet : Le Traité de Maastricht de a confié à la BCE un mandat qui est de préserver la valeur de la monnaie des citoyens européens
http://www.ecb.int/press/key/date/2011/html/sp110602.fr.htm



2.Posté par Patrick BOULÉ le 16/07/2011 07:13
Septembre , fin des vacances : il y a des retours qui vont être difficiles et pas seulement sur les routes .
Bien malin qui peut prévoir les conséquences sur la vie quotidienne des français .

Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:18 A propos des primaires à gauche

Mardi 6 Décembre 2016 - 11:47 Deux bonnes décisions




Derniers tweets
RT @AnouarKbibech: Accueil au Siège du @CfcmOfficiel de @chevenement : échange sur les Projets de la Fondation de l'islam de France et Conc…
Jeudi 8 Décembre - 00:04
A ce stade, j’entends avant tout préserver ma liberté de jugement et d’expression afin de faire valoir ces exigences https://t.co/YK1tUAN3BY
Mercredi 7 Décembre - 13:30
Deux défis pour la France: se plier à un devoir de vérité et accomplir un effort de rigueur équitablt partagé https://t.co/YK1tUAN3BY (2/2)
Mercredi 7 Décembre - 13:30

Abonnez-vous à la newsletter