Actualités

Le traité simplifié de Nicolas Sarkozy : un grave coup porté à l'indépendance de la France


Extrait de la dépêche AFP du 21 juin 2007.


Le président d'honneur du Mouvement républicain et citoyen (MRC), Jean-Pierre Chevènement, a dénoncé jeudi devant la presse à Belfort le projet de traité simplifié qui porte, selon lui, un «grave coup» à l'indépendance de la France.

«M. Sarkozy est en train de négocier un traité qui réintroduit par la voie parlementaire un grand nombre de dispositions qui ont été rejetées par le suffrage universel», a déclaré l'ancien candidat à l'élection présidentielle de 2002, qui avait alors obtenu 5,33% des voix, au sujet de la proposition de Nicolas Sarkozy de faire adopter un traité simplifié limité aux questions institutionnelles au sommet européen de Bruxelles.

«Je considère que faire l'Union Européenne à 27 signifie que nous nous résignons à obéir à une majorité atlantiste. C'est un grave coup porté à l'indépendance de la France», a-t-il poursuivi.

«Si j'avais été élu député, je doute fort que j'aurais voté ce traité (prétendument) simplifié», a ajouté le candidat malheureux à l'élection législative.


Rédigé par Chevenement.fr le Vendredi 22 Juin 2007 à 14:54 | Lu 7205 fois



1.Posté par FRANCOIS jean M.R.C. 62 le 22/06/2007 18:10
je partage ce point de vue
de quelle façon pouvons nous encore espérer pouvoir empêcher la
réalisation de ce projet ?

2.Posté par muncerus le 22/06/2007 22:30
Oui, mais vous n'avez pas été élu député! Grâce, en partie sans doute non négligeable, à vos "amis" du PS, Dreyfus-Schmitt et Forni. Grâce aussi, certainement, à celles et ceux qui n'ont pas compris votre ralliement à Ségolène Royal.

Que pensez-vous, aujourd'hui, Jean-Pïerre Chevènement, des positions que prend Ségolène Royal apparemment en rupture de plus en plus évidente avec le PS qu'elle entend malgré tout diriger??

Comment peut-on prétendre se porter candidat à la direction d’un parti qu’on s’acharne à détruire de l’intérieur et de l’extérieur? d’avec lequel on n’a de cesse de se désolidariser? pour lequel on n’a jamais éprouvé que mépris au point de le doubler sur la droite en structurant un parti parallèle? qu’on ignore en lançant toutes sortes d’initiatives sans le moindre aval des instances de ce parti?

Allez-vous bientôt prendre quelques distances avec les délires d'avenir? Allez-vous revenir vers celles et ceux qui, jusqu'à votre incompréhensible alliance avec cette frange indistincte et mortifère du PS, vous avaient suivi???

Le MRC va-t-il, lui aussi, retourner à ses fondamentaux?

3.Posté par Lucie le 23/06/2007 20:11
J'ai éte pendant très longtemps pour l' Europe!
J'ai voté " oui " en 1992!
Au fil des ans, je me suis aperçue que l' U E devenait un grand souk ingérable, que chaque pays y perdait son identité et sa souveraineté!
Alors, le 29 mai 2005, j'ai divorcé d'avec l 'Europe et ai voté: " Non"!
Je me sens DOUBLEMENT TRAHIE puisque MR SARKOZY nous concocte avec ses pairs " un Traité" pour lequel le peuple ne sera même pas consulté!
C'est vraiment HONTEUX , c'est un DENI fait à la démocratie!
Mr Chevènement, vous futes l'un de mes ministres préférés!
J'avais mis à mon actif l'enseignement civique, un peu avant que vous ne le rendissiez obligatoire !
Vous avez la trempe d'un Homme d'état comme quelques rares!
Rien à voir avec notre Président qui a transformé l' Elysée en Elywood!
Je suis plutôt désappointée de voir comment il a envoûté la France!
Il faut lire la presse francophone pour fuir la censure!
C'est grave !
Vers quelle forme de régime allons-nous?
Pendant combien de temps allons-nous vivre dans le sarkozisme?
J'ai le "maelstrom"!
C'est sûr, j'eusse préféré Ségolène que j'apprécie!
De surcroît, il y aurait eu autre vision qu'un personnage unique qui monopolise tout et qui se prend pour le " Gourou" de la planète!
Ce goût du pouvoir absolu, c'est dangereux, très dangereux !
Je suis déçue que les électeurs ne vous aient pas élu!
C'est regrettable de se priver de quelqu'un de valeur!
Je trouve aussi dommage que certaines personnes de gauche aient cédé
aux sirènes du pouvoir !

4.Posté par Antoine le 23/06/2007 23:14
Electeur de droite, attaché à la démocratie et - donc de ce fait attaché à la patrie et à la nation comme espace de liberté, de solidarité et de démocratie, j'espère que le camp du non (droite et gauche) pourra mener une campagne commune pour protester contre le coup de force de Nicolas Sarkozy et ses ministres de (fausse) ouvrture (aucun partisan du non).

Au non de l'Europe (en réalité de l'UE) on tue ce qui fait le génie de l'Europe, cete différence de nations avec leurs caractères propres qui a permis la reconnaissance des droits et de la liberté. Le cynisme des déclarations autour du mini-traité fait froid dans le dos : l'empire UE est en réalité une tyrannie. Il l'a montré à visage découvert.
La France a besoin de vous M. Chevénement, j'espère que vous continuerez à porter haut vos convictions malgré cette défaite electorale que je regrette.

Avec tous mes respects

5.Posté par Elie Arié le 24/06/2007 10:45
Il faut quand même remarquer que Sarkozy a fait retirer la référence à la "concurrence libre et non faussée" du nouveau traité.

Qui a dit ce qui est ci-dessous?C'est Sarkozy, hier (extrait du "Monde"), mais ça aurait pu être Chevènement...:

"Nicolas Sarkozy a prôné une "vraie politique industrielle européenne" face à la concurrence de géants comme la Chine, les Etats-Unis. A l'intention des partenaires européens de la France, il a souligné que la politique de la concurrence devait s'inscrire dans la perspective d'une politique industrielle européenne, en récusant "une approche idéologique qui fait de la concurrence une fin en soi". La France a demandé le retrait de la concurrence "libre et non faussée" des impératifs du nouveau traité européen, provoquant vendredi une demande de clarification de la Commission européenne.


Le chef de l'Etat a réclamé la réciprocité "aux Etats-Unis et à la Chine en matière d'accès au marché". "La naïveté c'est fini, la réciprocité ça commence", a-t-il lancé. "Vous voulez que nous ouvrions nos marchés, nous les ouvrirons à la minute où vous les ouvrirez" et "nous déferons nos barrières tarifaires à la minute où vous abaisserez les vôtres", a-t-il déclaré à l'adresse des Etats-Unis et de la Chine.

"Nous devons mener une politique industrielle avec la même liberté d'interprétation que celle que s'accordent nos amis américains, chinois, indiens ou brésiliens", a-t-il fait valoir.

6.Posté par Chérasse le 25/06/2007 17:40
Un homme politique de cette dimension et de cette classe ne disparaitra pas à cause d'une erreur du suffrage universel....
S'il y a une véritable "refondation" de la gauche,c'est autour de lui qu'elle doit être conçue et organsée.
Vive Jean-Pierre Chevènement !


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 14 Novembre 2016 - 13:59 Une perte considérable




Derniers tweets
RT @Place_Beauvau: La Fondation de l'#Islam de 🇫🇷 soutient des projets culturels et éducatifs pr une meilleure connaissance de la religion…
Jeudi 8 Décembre - 15:00
RT @Place_Beauvau: [Communiqué] @BrunoLeRoux salue le lancement de la Fondation de l'Islam de France. https://t.co/E662y8efkL
Jeudi 8 Décembre - 14:09
RT @AnouarKbibech: Accueil au Siège du @CfcmOfficiel de @chevenement : échange sur les Projets de la Fondation de l'islam de France et Conc…
Jeudi 8 Décembre - 00:04

Abonnez-vous à la newsletter