Carnet de Jean-Pierre Chevènement

Le 13 novembre : une césure historique



Les attentats du 13 novembre marquent une césure profonde dans l’Histoire longue de notre pays, un peu comme mai 1968 l’avait fait en sens inverse, en clôturant les trois décennies qu’avait dominées la figure du général de Gaulle et en donnant le champ libre à l’idéologie libérale-libertaire.

Le 13 novembre 2015 (le 13.11) donne son congé définitif à cette idéologie qui s’était épanouie dans les trois décennies du néolibéralisme triomphant. L’Europe, telle qu’elle a été conçue et construite montre aujourd’hui ses limites : Schengen est une passoire. La monnaie unique a creusé le gouffre d’un chômage de masse qui touche d’abord les jeunes. La « défense européenne » apparaît pour ce qu’elle est : un mythe mité. La France doit d’abord compter sur ses propres forces.

C’est autour de la France et de la République que le pays se rassemble. La nation républicaine, communauté des citoyens, apparaît comme le recours, et non pas la nation ethnique. C’est la puissance tranquille de ce sursaut national qui frappe. La France sent qu’elle doit relever le défi d’une profonde mutation : l’intégration des jeunes nés de l’immigration. Le communautarisme n’est évidemment pas la réponse mais au contraire l’adhésion à la nation française de tous ceux qui, au fond d’eux-mêmes, doutaient et quelquefois se vivaient comme des « Français de papiers ». Ce temps est révolu : un Français, c’est un citoyen français. On a le droit de ne pas être français mais quand on l’est, c’est pour l’être pleinement.

De l’Etat hier venait tout le mal. Il incarne aujourd’hui le salut. Les nouveaux féodaux se croyaient à la mode. Le moment est venu de revenir à une conception républicaine de la décentralisation. L’hyperindividualisme se déchaînait. Le citoyen se réveille, car les droits de l’Homme ne peuvent être garantis que par l’exercice d’une citoyenneté active. Le civisme découle et se nourrit du patriotisme républicain. A la permissivité doit succéder le respect de la loi et de son esprit. Au laxisme maquillé aux couleurs de l’angélisme, le droit à la sûreté et le respect dû à la force publique, dès lors qu’elle est exercée au bénéfice de tous. Au pédagogisme qui plaçait l’élève construisant ses savoirs au centre de l’Ecole, doit succéder la reconstruction d’une Ecole républicaine moderne remettant à l’honneur la transmission et l’acquisition des savoirs et des valeurs.

A la politique extérieure inféodée doit succéder une politique étrangère indépendante. A l’occidentalisme et à l’interventionnisme extérieur systématique, une Europe européenne ouverte à la coopération la plus large et d’abord avec l’Afrique et le Moyen-Orient qu’il faut réconcilier avec la justice et ouvrir à la modernité. En matière militaire, la protection du territoire et des populations devra venir compléter la capacité de projection.

Une nouvelle période historique s’ouvre. La France pourrait y disparaître. Mais elle ne disparaîtra pas. Elle relèvera les défis qui sont devant elle. Il nous revient de construire la France moderne, ouverte, faisant de tous ses enfants, quelle que soit leur origine, autant de bras ouverts aux cultures du monde.

Le pire reste possible : l’engrenage des haines, des ressentiments et de la violence conduirait à la guerre civile. C’est ce que veulent les ennemis de la France. Mais le pire n’est pas sûr. Nous l’éviterons en relevant le défi moral qui nous a été jeté. C’est en elle-même que la France trouvera les ressources pour se mettre à la hauteur des temps difficiles qui sont devant elle : sang-froid, courage, générosité. Ce défi est aussi une chance, s’il est relevé. C’est pourquoi nous le relèverons, par la force de l’âme. Nous ferons ainsi surgir une France renouvelée, armée pour les défis du XXIe siècle.


Rédigé par Chevenement.fr le Jeudi 3 Décembre 2015 à 19:27 | Lu 3262 fois



1.Posté par Laroussi SATI le 03/12/2015 22:26
Bonsoir ou Bonjour Monsieur le Ministre,

Je partage l'intégralité de votre point de vue qui s'il n'est pas un programme politique y ressemble et j y adhère sans réserve. Cependant, si vous le permettez j'ai une nuance à formuler. D'après moi il n y a pas lieu d'intégrer les jeunes nés de l'immigration, donc nés sur le territoire français. Je préfère parler en terme d'insertion, sociale en particulier. De même m'est avis qu'il est dommageable de poursuivre dans la voie de l'assimilation sous l'étendard d'une pseudo idéologie laïciste pour le coup elle aussi radicale et radicalisée que certains politiques nous imposent depuis quelque temps. Un laïcisme revanchard, plein de haine, de préjugés, de passions à l'endroit pas seulement des musulmans mais aussi des catholiques et protestants. A la lumière de la mode ce laïcisme montre et démontre toute sa méchanceté: celui qui porte une barbe look "Hipster" pour lui tout va bien et celui qui français d'origine maghrébine porte aussi la barbe et pourtant toujours look Hipster", on lui dit (cela m'est personnellement arrivé) "je t'avais pas reconnu avec ta barbe" (pauvre monde). Ce à quoi je répond et répondit en son temps (récemment à l'occasion de l'exacerbation de la ce laïcisme par le biais d'une charte de la laïcité) (re- pauvre monde) : "ah bon, pourtant elle a tout d'une barbe laïque, le look hipster en plus".
Vive la France et vive la République, une république (pas une démocratie, la démocratie c'est du communautarisme) où la laïcité ne sert et ne peut servir ni d'alibi ni de prétexte mais sert et peut servir des valeurs morales que je souhaiterais "républicaines".

2.Posté par 17 CHB le 03/12/2015 23:55
La passoire Schengen est morte ? RIP. Et découvrons une méthode plus efficace que cette sale forteresse xénophobe pour sauvegarder ce qui mérite de l'être.
Je suggère de cesser l'exploitation éhontée des pays plus faibles, de renoncer aux guerres néo-coloniales et à la conduite des affaires du monde par l'oligarchie « occidentale » financière et maffieuse. La montée en puissance de la coalition du Bien, version 2016, ressemble si fort à la préparation d'une guerre mondiale n°3, provocations et fascisme inclus !
Quant à l'Ecole Républicaine comme ferment de la Nation, elle est plutôt en fin de course au moment où certains de ses élèves passent au terrorisme, au moment aussi où la maxi-régionalisation s'apprête à couper un peu plus les citoyens français de la chose publique et à occire le concept même de service public (éducation, transports, social...). Tout en confirmant l'inféodation budgétaire et diplomatique.
Disons que le pire n'est pas sûr.

3.Posté par Daniel RIGOLLET le 04/12/2015 14:20
Toujours censuré ...
Pas si Moderne que ça cette République ...
En tout cas, pas ouverte à tous !
Déception.

4.Posté par Chantal MIDENET le 04/12/2015 16:06
Certes, le 13 novembre est et restera une césure importante, mais cette césure avait commencé bien avant. A quelle moment ? Peut-être sous Sarkozy ? Hollande s'est fait un plaisir de poursuivre !!
Alors, pour qui voter ? Droite, PS, FN, certainement pas ! Je n'ai voté ni pour Sarkozy, ni pour Hollande, j'ai voté blanc. Et là, sous prétexte de faire barrage au FN, il me faudrait accorder ma confiance au PS ? Impossible !!
La France, sous le PS, a touché le fond !

Le 2 octobre 2015, les élus PS du Conseil régional de Lorraine ont voté une subvention de 600 000 euros d’argent public pour la formation à la guerre des militaires saoudiens. (sic, pas assez riches les saoudiens ?) :
http://yetiblog.org/index.php?post/1519

Bonne chance à vous Monsieur Chevènement, j'ai toujours apprécié votre sagesse. Puisse cela continuer.

5.Posté par Frank THOMAS le 05/12/2015 11:20
Il est roboratif de lire une analyse aussi claire. C'est en quelque sorte l'enterrement de mai 68 dont il est question.
Comme professeur - et pour me limiter au domaine de l'Ecole - je peux dire que je me suis battu durant quarante ans contre un laxisme qui, sous ombre de "mettre l'élève au centre ", formule au mieux creuse et au pire dangereuse, a laissé s'installer un manque de respect de moins en moins dissimulé pour le savoir, le professeur et l'institution entière.
Cette évolution a eu lieu dans l'indifférence et de mes collègues et des autorités à tous ses échelons.
Elle n'a évidemment pas abîmé que l'Ecole, j'en puis témoigner comme élu local.
Cette dérive peut-elle encore être stoppée et un mouvement inverse peut-il être amorcé ?Vous semblez le croire; je ne demande qu'à être convaincu.

6.Posté par Laroussi SATI le 05/12/2015 12:12
depuis que l'on a mis l'élève au centre du système éducatif, on a ni plus ni moins, me semble t il, contribué à créer une génération de pit bul (tête bien pleine mais pas bien faite). Et le plus grave, le plus grotesque est que l'on ne le percevait pas mais n'aurait t-on pas pu faire l'effort d'essayer. Maintenant, on le perçoit et là je ne sais pas où l'on va mais on y pas et à grands pas. Evénement du 13 novembre et ses suites contre-productives ; on fait sur la base d'une réaction plutôt que de l'action. Sous prétexte d'une guerre, on exacerbe la guerre civile qui était déjà là et que l'on pouvait voir en germe si l'on avait voulu mais voilà on a pas ou peu voulu, préférant les "Pujadas", la liberté d'expression (se balader nu comme les "femens", s'attaquer aux prostitués et aux consommateurs, pourtant c'est le plus vieux métier du monde et elles au moins elles font du social (car le consommateur n'est autre qu'un individu démuni, en rupture, et qui n'a pas besoin d'être doublement exclu (lire Pierre JOXE "droits des pauvres, pauvreté des droits"), après y aussi quelques pervers déséquilibrés, qu'il faut enfermer mais non on les enferme pas car ces pervers là ont du blé ; la perversité née de l'excès, la sociabilité née du besoin de conserver un lien) contrairement à ces pseudos assistantes sociales de pacotille, au courant de rien que d'elles mêmes (charité bien ordonnée commence par soi) et institutionnalisées, politiquement correctes ; je dis " pauvre monde"

7.Posté par Jp JP le 06/12/2015 09:28
Avec Larousse au moins c'est clair ! Pas besoin de lire entre les lignes !!!

Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 21:19 Communiqué de Jean-Pierre Chevènement

Mercredi 9 Novembre 2016 - 10:59 Alliés des Etats-Unis mais non alignés sur eux




Derniers tweets
RT @NLenFrance: "Nous avons besoin d'un djihad laïque", dit Jean-Pierre @Chevenement sur l'#Islam en FR lors d'une réunion des ambassadeurs…
Vendredi 2 Décembre - 11:06
François Hollande a su trouver une issue digne à une situation qui ne l’était pas
Jeudi 1 Décembre - 21:17
Entretien @lArcheMag : "L’idée d’une guerre de civilisations est un piège" https://t.co/J0CjqfxXzJ
Vendredi 18 Novembre - 21:59

Abonnez-vous à la newsletter