Agenda et médias

"La recomposition de la vie politique française est à faire sur la base d'un logiciel républicain"


Jean-Pierre Chevènement était l'invité de Nicolas Beyout à L'Opinion, lundi 19 juin 2017.




Mots-clés : emmanuel macron
Rédigé par Chevenement.fr le Lundi 19 Juin 2017 à 20:37 | Lu 2979 fois



1.Posté par Yves KUNA le 19/06/2017 21:32
Et quid de la chasse aux sorcières, dont Natacha Polony n'est qu'un exemple, parmi d'autres souvrainistes?

2.Posté par Carl GOMES le 22/06/2017 16:45
Le problème de Philippe, c'est qu'il n'y a pas de logiciel du tout: le système d'exploitation tourne en roue libre

3.Posté par Jean-Paul BIANCAMARIA le 26/06/2017 09:06
Bonjour,
avez-vous bien pris conscience que pour la première fois depuis 1958 la majorité parlementaire ne représente plus que 15% du corps électoral?
Ces 15% de votants vont donc "imposer" pendant 5 ans, leur loi à 85% du reste des inscrits.
Ne voyez-vous pas là un danger mortel pour notre démocratie car la légitimité de TOUS nos représentants est désormais en cause?
L'adoption de la proportionnelle et du vote obligatoire me semble maintenant nécessaire si nous ne voulons pas que l'immense majorité de notre peuple, mal représenté par le type de scrutin actuel, se détourne de la démocratie avec les risques que cela va entraîner pour la vie en société (individualisme exacerbé, montée des comportements violents, dé-socialisation accrue, etc.)
Ces questions me semblent aujourd'hui essentielles et devraient faire l'objet de l'attention accrue de nos gazettes et de nos penseurs, plutôt que l'étalage de leur l'admiration béate pour le nouveau Jupiter et la nouvelle Junon.

4.Posté par Emmanuel GILQUIN le 23/07/2017 17:09
Comment la gendarmerie se coupe, sur ordre, des derniers citoyens qui la respectent, en "taxant le costard" (expression d'un vieux policier de mes voisins)
Je sors le 29/06 de chez mon radiologue à Luzarches, gêné par une ambulance entrante, je ne mets ma ceinture que quelques mètres plus loin. Comme je ne suis pas député ni sénateur, je n'ai pas la sottise de contester, bilan 90 euros et trois points. Hier ces mêmes gendarmes se sont fait tirer dessus au mortier à Beaumont sur Oise. Ils auront l'ordre de ne pas porter plainte, car les cités votent à gauche. On a vu la lenteur de l’enquête sur les malheureux policiers brûlés vifs. Il aurait fallu boucler la cité des incendiaires, les voyous criminels auraient été dénoncés par les dealers. Pour le reste je vais faire un dossier sur le scandale des constructions, à Viarmes (95), sous le croisement des lignes à 400000 volts et à 200000 volts Je vous l'enverrai avant de le transmettre au Canard enchaîné( canal habituel), en notant que la future gendarmerie sera construite à l'abri de la chute des lignes.

Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html



Derniers tweets
Avec la mort de Gonzague Saint Bris, la France perd un ecrivain talentueux et infatiguable animateur de la culture https://t.co/Vy2yNlNA3H
Mardi 8 Août - 21:40
Nicole Bricq, une militante socialiste engagée https://t.co/UTIcxgjNt4
Dimanche 6 Août - 19:57
Dans @lemondefr: Osons la codétermination pour réformer le code du travail! https://t.co/fvwRzmD9dS cc… https://t.co/0po2xe4jrI
Samedi 22 Juillet - 13:44

Abonnez-vous à la newsletter