Agenda et médias

"Je suis surpris que Dominique Strauss-Kahn fasse de sa femme son porte-parole"


Jean-Pierre Chevènement était l'invité de Ruth Elkrief, mercredi 9 février 2011. Voici le podcast ci-dessous.




Rédigé par Chevenement.fr le Mercredi 9 Février 2011 à 22:04 | Lu 4586 fois



1.Posté par françois Racine le 10/02/2011 12:34
C'est toujours un plaisir de vous écouter. Mais il faut constater que Ruth Elkrief, à l'instar de la quasi totalité des journalistes — Yves Calvi étant une des rares exceptions— est le porte parole d'un maître invisible, mais malheureusement beaucoup trop audible, qui pose toujours les mêmes questions prévisibles , le "prêt à questionner" n'étant que l'interrogation factice d'un "prêt à penser" qui ne tolère que lui même : la pensée unique et le politiquement correct. Ainsi a-t-elle consacré les quatre cinquièmes de son interview à des histoires futiles, avec lesquelles on essaie d'agiter les chaumières au 20 h, ce qui, comme vous l'avez justement souligné, lui a évité de parler des choses sérieuses. C'est un peu mieux toutefois que ce que font certains autres en transformant le débat politique en théâtre de guignols. Il n'y a en France qu'une poignée d'hommes politiques (les politiciens comme on dit maintenant en franglais globish) qui ne sont pas des perroquets du maître en question : vous, Hubert Védrine, Nicolas Dupont Aignan, Jean-Luc Mélanchon et Marine Lepen.
Je ne mets pas évidemment au même niveau que les autres les deux derniers, qui sont des sortes de manifestations du refoulé d'une société malade d'avoir évacué la Politique. A cet égard, feu Jean Edern Hallier qualifiait J. M. Le Pen de ferrailleur de la République. Mais enfin on a le sentiment que vous êtes les seuls, ou presque, à faire de la politique. Heureusement il y a aussi des penseurs, comme Marcel Gaucher, Pierre Manent, mais ils ne peuvent toucher qu'un public très restreint. Je trouve qu'il y a une sorte de censure sournoise exercé sur votre livre — à tous égards remarquable, un livre d'historien autant que d'homme politique, tant il est vrai que l'on peut difficilement séparer la pensée politique de la pensée historique, c'est ce qu'enseignent les penseurs que je citais, spécialistes de la philosophie politique—une censure qui utilise toujours les mêmes ficelles de chien écrasés pour ne pas débattre de tout ce qui, selon elle, ne fait pas débat, mais justement exigerait un grand débat, ainsi que le note plaisamment Philippe Murray. Continuez, les français sont nombreux qui vous regardent et vous écoutent!

2.Posté par Yves Marcel le 20/02/2011 14:40
Bonjour,

Malgré le profond respect que j'ai pour votre action et vos idées, permettez-moi de vous dire cependant que j'ai été peiné, presque même choqué, que vous ayez pu ainsi prendre la défense publique de nos minsitres pris la main dans le sac de leurs vacances chez les dictateurs. Ce n'est pas là ma conception d'une république vertueuse et exemplaire que de se laisser prendre à ce jeu compromettant de telles relations, même si hélas tant d'autres l'ont fait. Les relations d'Etat à Etat sont une chose,, les vacances et l'amitié des dictateurs en sont deux autres, je n'aurais jamais pensé que sur ce point vous puissiez admettre une telle compromission de l'image de la France et de notre République. Avec toute ma considération.

Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Novembre 2016 - 21:55 "Jacques Berque, mon ami et mon maître spirituel"




Derniers tweets
RT @AnouarKbibech: Accueil au Siège du @CfcmOfficiel de @chevenement : échange sur les Projets de la Fondation de l'islam de France et Conc…
Jeudi 8 Décembre - 00:04
A ce stade, j’entends avant tout préserver ma liberté de jugement et d’expression afin de faire valoir ces exigences https://t.co/YK1tUAN3BY
Mercredi 7 Décembre - 13:30
Deux défis pour la France: se plier à un devoir de vérité et accomplir un effort de rigueur équitablt partagé https://t.co/YK1tUAN3BY (2/2)
Mercredi 7 Décembre - 13:30

Abonnez-vous à la newsletter