Agenda et médias

"Je serai candidat en 2012 pour faire bouger les lignes, et je les ferai bouger car je poserai les bonnes questions"


Jean-Pierre Chevènement était l'invité du Talk Orange Le Figaro, mercredi 11 mai 2011. Il répondait aux questions de Judith Waintraub.


Verbatim express :

  • Il faut mettre l'esprit public à la hauteur des défis, et en particulier de la crise de l'euro que nous voyons devant nous
  • Quand je lis M. Sarkozy qui dit que toute sa politique d'austérité est fondée sur le triple A que la France doit conserver dans les notes de Standard & Poors, comment mieux avouer qu'il n'y a plus de souveraineté nationale ?
  • C'est Standard & Poors qui fait la politique de la France aujourd'hui.
  • En 2002, je disais déjà : "ce ne sont pas les marchés financiers qui sont l'horizon de l'humanité, ce sont les peuples et les nations". Je dis toujours la même chose !
  • Le projet du Parti socialiste n'est pas sans mérite. Il comporte des dispositions avec lesquelles je ne suis pas d'accord : par exemple une allocation d'autonomie à tous les jeunes. Je pense que c'est de l'assistanat. Il vaudrait mieux multiplier les bourses en grande quantité.
  • Le projet socialiste n'est de toute façon pas réalisable dans la logique actuelle ; il faut changer les règles du jeu !
  • On ne peut pas accepter l'austérité à perpétuité.
  • Je ne vois pas Dominique Strauss-Kahn faire en France et en Europe une autre politique que celle qu'il impulse à la tête du FMI, où il demande par exemple à la Grèce d'accélérer ses privatisations.
  • J'ai dit que je serai candidat pour faire bouger les lignes, et je les ferai bouger car je poserai les bonnes questions.
  • Sur la République, je poserai la question de savoir si on la confond avec une identité rétractée et frileuse ou si on la dissout dans un différentialisme sans rivages.
  • Il faut affirmer l'identité républicaine de la France.
  • Il faut ramener la France sur le devant de la scène en Europe et dans le monde. La France est un pays qui équilibre l'Allemagne.
  • Concernant le rapport de Terra Nova :
    C'est le social-libéralisme dans sa pureté de cristal. C'est une gauche qui oublie le peuple.
    C'est une stratégie qui a échoué partout, celle qui consiste à additionner les minorités pour qu'elles se substituent aux ouvirers et employés, qui existent toujours et habitent dans les grandes périphéries urbaines, et qui sont effectivement des classes populaires différentes de celles qu'elles étaient dans les années 1960, mais qui n'en existent pas moins.
    Il faut leur redonner un horizon d'espérance et de promotion.
  • J'entends ce que dit Terra Nova : "ils se préoccupent de tranquillité, ils veulent l'ordre, donc ils ont viré à l'extrême droite". Non mais c'est ridicule ! Ces aspirations sont tout à fait légitimes et la gauche républicaine que je représente prendra en charge ces aspirations à la tranquillité publique, à un emploi correctement rémunéré, à un emploi pour leurs enfants.

    Source : LeFigaro.fr.


Rédigé par Chevenement.fr le Mercredi 11 Mai 2011 à 21:53 | Lu 5123 fois



1.Posté par J R le 12/05/2011 08:26
"Poser les bonnes questions" ? ...
Quand on se présente à l'élection de la Présidence de la République, on a en général affaire à des électeurs qui attendent des réponses et des solutions de la part des candidats plutôt que des questions supplémentaires.

A moins que Jean Pierre Chevènement n'ait décidé de se présenter que pour être "la mouche du coche" d'un PS qui reste, hélas, sa cible privilégiée.
En ce qui concerne l'allocation d'autonomie des jeunes en formation, elle part du constat qu'une majorité de jeunes issus des classes populaires n'accède pas au bac ni aux études supérieures; 25 % des jeunes sont chômeurs, 40 % pour les non diplômés.il convient donc de rétablir une équité de l'école républicaine et laïque.
Cette allocation peut y contribuer.
On ne comprend pas le désaccord de JPC sur un "assistanat" qu'il conviendrait de remplacer par des bourses puisque c'est exactement ce que prévoit cette allocation qui regrouperait les bourses et allocations logements et serait placée sous critères de conditions de ressources.

L'avenir de la France et des Français est devant nous Jean-Pierre.

2.Posté par Jules DUNORD le 12/05/2011 22:49
@ JR
N’ayez aucune crainte, si Jean Pierre Chevènement sait poser les bonnes questions, il saura aussi apporter les bonnes réponses. Certes je comprends que cela dérange la partie sociale-libérale du PS car, comme le dit si bien JPC, « c’est une gauche qui oublie le peuple ».

De grâce, retirez le mot social tant ce mot devient galvaudé, même le groupuscule animé par L. Wauquiez se fait appeler « droite sociale », c’est dire !!. Il serait plus logique que le PS s’appelle désormais PL (Parti Libéral) et que les vrais socialistes (il en reste, cest sûr) rejoignent Jean Pierre Chevènement. En fait, nombreux le rejoindront dans l’isoloir, et c’est ce qui agace, mais agace !!

3.Posté par J R le 13/05/2011 08:53
Libre aux gens du Nord et d'ailleurs, cher Jules, de recommencer l'épisode du 21 avril 2002, et de venir nous dire ensuite que "c'est de la faute des socialistes" (et non des des libéraux ou socio-libéraux, termes sémantiques dont on se fiche éperdument d'ailleurs).
C'est pour l'instant, je le constate, la seule réponse effective apportée par Jean Pierre et par vous même dans le débat actuel.
Faire de la politique, ce n'est pas faire seulement de la sémantique.

Enfin ... à mon avis.

4.Posté par André DESAGES le 13/05/2011 17:18
Je recommande à tout le monde de lire la synthèse du rapport de TERRA NOVA que JPC met en lien. Ce rapport en dit long sur le lien qu'entretient la gauche européenne dans ses diverses composantes avec les classes populaires.
La stratégie politique et électorale décrite n'est pas de la sémantique, n'en déplaise à JR. Si elle gagne, elle aura des effets pratiques considérables.

5.Posté par Jules DUNORD le 13/05/2011 22:41
@JR
Le peuple ne s’occupe pas de sémantique, par contre, le peuple, lucide, voit ce qu’est devenu le Parti Socialiste, censé être proche de lui, de le défendre et de le soutenir comme le faisait Jean Jaurès.

Le peuple ne voit pas de différences entre le bling-bling de Sarkozy et celui de DSK, ainsi qu’entre les privatisations de deVillepin et Sarkosy par rapport à celles de Jospin et celles demandées à la Grèce par le directeur socialiste du FMI. Pas plus, entre l’UMP et le PS qui étaient de connivence pour s’asseoir sur le référendum voté par le peuple contre le traité de Lisbonne.

La nature ayant horreur du vide et le PC allant mal, le peuple s’est naturellement tourné vers le FN qui habilement a récupéré certaines valeurs défendues jadis par la gauche. Secouons le FN pour récupérer ces valeurs et il ne restera plus, à ce parti d’extrème droite, que son racisme, sa xénophobie et son fascisme. La sécurité et l’espérance d’une vie meilleure pour soi et ses enfants ne sont pas des valeurs d’extrème droite.
Mais pour les bobos de gôôche habitant dans les beaux quartiers, tout ceci est à cent lieues de leurs préoccupations.

Et avec tout cela, vous avez le culot de dire que c’était, et que ce sera, la faute de JP Chevènement si la gauche, la vôtre, n’est pas élue. Quel intérêt a le peuple de France de remplacer Sarkozy par DSK pour faire la même politique ? aucun, si ce n’est à discréditer encore la vraie gauche (pas la vôtre) et à faire monter le FN à des niveaux qui deviendront dangereux.

6.Posté par Patrick LENORMAND le 13/05/2011 23:24
En 2002 lorsque j'ai voté JPC je pensais qu'il avait compris que le peuple voulait sortir de la rnsempiternelle bataille droite-gauche qui ne voulait déjà plus dire grand-chose à notre époque.rn
Hélas Monsieur Chevenement n'a pas voulu endosser son habit de rassembleur (peut-être trop grand?). Et il n'a toujours que le mot gauche dans la bouche... rn
Quel score peut-il espérer faire dans ces conditions ?rn
Et pourtant JPC le sait fort bien.. la principale "fracture" passe entre les français inquiets pour l'indépendance de leur pays, par des décisions qui sont prises à Bruxelles, par les ravages de l'euro fort sur notre industrie, par les retraites constantes du role de l'Etat dans tous les domaines face aux puissances d'argent et les libéraux de tous bords.rn
Oui JPC le sait .. Alors qu'attend-t-il pour rassembler les français, notamment tous ceux et ils sont nombreux qui ne croient plus ni dans la droite ni dans la gauche ?

7.Posté par J R le 14/05/2011 10:24
Cher Jules,
Ne pensez pas à la place du peuple, il est assez grand pour penser tout seul, et surtout pour voter comme bon lui semble.
Le peuple est souverain et il se souvient du 21 avril 2002, ne vous en déplaise.
Et arrêtez un peu votre bras de bûcheron pour sabrer ce qui serait la fausse gauche à différencier de la vraie gauche, la vôtre évidemment. Cette sémantique renouvelée et doctrinaire n'est pas audible ni crédible. Si elle l'était, le MRC, parti de M. Chevènement, serait au plus haut. Ce n'est pas le cas. C'est même l'inverse.
Alors, pourquoi le peuple de gauche ne s'est-il pas tourné massivement vers le MRC, cher Jules ?

8.Posté par Jules DUNORD le 14/05/2011 23:49
Vous êtes en totale contradiction avec vous-même, cher JR. Si le MRC, parti de M. Chevènement, est au plus bas (inverse de plus haut) pourquoi craignez-vous un nouveau 21 avril ? Soyez cohérent, s’il est si bas, vous ne risquez rien.
En fait vous savez très bien que même si le MRC n’est pas très haut, que les idées républicaines, qu’il véhicule, ont le vent en poupe et qu'elles sont aux antipodes de celles des sociaux libéraux. C'est bien qui qui les agace.

Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Novembre 2016 - 21:55 "Jacques Berque, mon ami et mon maître spirituel"




Derniers tweets
RT @NLenFrance: "Nous avons besoin d'un djihad laïque", dit Jean-Pierre @Chevenement sur l'#Islam en FR lors d'une réunion des ambassadeurs…
Vendredi 2 Décembre - 11:06
François Hollande a su trouver une issue digne à une situation qui ne l’était pas
Jeudi 1 Décembre - 21:17
Entretien @lArcheMag : "L’idée d’une guerre de civilisations est un piège" https://t.co/J0CjqfxXzJ
Vendredi 18 Novembre - 21:59

Abonnez-vous à la newsletter