Agenda et médias

"J'ai beaucoup réfléchi et j'ai décidé de me porter candidat"


Jean-Pierre Chevènement a annoncé officiellement sa candidature à l’élection présidentielle de 2012 lors du 20h de France 2, samedi 5 novembre 2011. Il répondait aux questions de Laurent Delahousse.


  • A propos de la crise : Je suis un de ceux, avec le regretté Philippe Seguin, qui ont combattu le traité de Maastricht, la monnaie unique. Le vice est dans la monnaie unique car elle a juxtaposé 17 pays très différents par leurs structures économiques, leur langue, leur culture, leurs options politiques. Les écarts se sont creusés : l'Allemagne excédentaire, industrielle au nord et les pays d'Europe du sud, déficitaires, en voie de désindustrialisation.
  • Il y a des courants républicains très différents qui, sans se dire ouvertement chevènementistes, défendent des idées proches de miennes et je salue le progrès des idées d'Arnaud Montebourg au sein du PS.
  • A propos de sa non-participation aux primaires socialistes : Je me serais mis à la merci du résultat donc d'une ligne politique qui n'est pas la mienne.
  • Je pense qu'il y a deux solutions à la crise actuelle : soit on renforce la Banque centrale européenne et alors on peut garder la monnaie unique, soit on ne peut pas car l'Allemagne s'y refuse et il faut envisager la mutation de la monnaie unique en une monnaie commune.
  • J'ai beaucoup réfléchi et j'ai décidé de me porter candidat pour faire bouger les lignes c'est à dire pour mettre la gauche et la France à la hauteur des défis. Nous sommes dans l’œil du cyclone.

  • A propos de sa responsabilité dans le 21 avril 2002 : Le problème est de savoir ce qu'ont dit les candidats . J'ai mis en garde contre l'omnipotence des marchés financiers, j'ai proposé de redresser l'Europe, de la réindustrialiser, de fixer des repères clairs en termes de sécurité, d'école.
  • En 2002 j'avais le tort d'avoir raison avant tout le monde. Je n'accepte pas que ceux qui font le lit du Front national en se ralliant au néolibéralisme puissent me transformer en bouc émissaire.
  • A propos de François Hollande : c'est un homme intelligent. On peut l'aider à se mettre à la hauteur.
  • Je développerai quatres repères fondamentaux dans la période troublée qui est devant nous : une monnaie moins chère pour permettre la réindustrialisation, la croissance plutôt que la récession, la souveraineté de la France, les droits du parlement c'est-à-dire souveraineté budgétaire et fiscale et enfin une Europe redressée, confédérale, démocratique.
  • Je veux mettre d'aplomb la République.


Rédigé par Chevenement.fr le Dimanche 6 Novembre 2011 à 00:44 | Lu 5101 fois



1.Posté par COMA81 le 06/11/2011 01:49
Bonjour,

Citoyen inquiet, j'ai créé un site afin de tenir une chronique engagée des bouleversements économiques et politiques en cours. Ma réflexion m'a amené à souhaiter la victoire dès que possible d'une gauche en rupture avec l'ordre néo-libérale qui s'effondre sous nos yeux et qui menace de nous emporter avec lui dans sa chute.
Traditionnellement proche du front de gauche, je constate l'incapacité de ce mouvement, en dépit d'un leader méritant, à prendre la mesure et à tirer toutes les conséquences de la crise. Les récentes polémiques qui ont traversées l'ensemble du spectre politique à propos de la "démondialisation" et de la monnaie unique m'ont convaincu que seul JP Chevènement, non seulement incarnait le mieux cette nouvelle gauche, mais était le plus à même de rassembler derrière lui toutes les sensibilités républicaines, à commencer par le Front de gauche ainsi que les hommes et femmes convaincus par la démondialisation de M.Montebourg.

La candidature de JP Chevènement ne doit donc pas être une candidature de témoignage, mais doit viser le succès électoral, avec la ferme intention de battre la gauche néo-libérale, donnée favorite par les sondages.

Aujourd'hui, certains peuvent être dubitatifs quant aux chances de M.Chevènement d'accéder à la présidence de la république, mais d'ici le 6 mai 2012, la crise de l'euro aura produit des bouleversements dont il est difficile de mesurer encore l'ampleur.

Les partis classiques de gouvernements sont d'ores et déjà profondément désorientés par la crise, et face à eux, deux discours s'imposeront alors, celui du Front National, qui, comme l'a dit l'historien Emmanuel Todd, arrive avec "le seul programme économique crédible, celui de la sortie de l'euro" et celui de JP Chevènement, qui, à défaut de sauver la monnaie unique, sera le seul homme politique français capable de négocier avec les Allemands, dans un esprit de coopération, la mutation à une monnaie commune.

Vous l'aurez compris, mon soutien n'a de sens que si la candidature de Jean-Pierre Chevènement se donne pour ambition de rassembler en vu de gagner les élections présidentielles.

http://et-pendant-ce-temps-la.eklablog.com/

2.Posté par Bruno MARTIN le 06/11/2011 10:04
Je suis d'accord avec Patrick.
Je ne crois pas que multiplier le nombre de candidatures à gauche soit très judicieux. Il faudrait mieux tenter d'échanger pour faire partager vos valeurs.
De plus, excusez moi mais 72 ans ça commence à faire tard...

3.Posté par Elaine BLIXEN le 06/11/2011 10:45
elaine
Je voterai pou vous.
Je souhaiterais que vous donniez plus d'éléments concernant votre entourage conseiller.

4.Posté par Letizia NICOLET le 06/11/2011 10:52
Ô combien je suis heureuse d'apprendre cette présentation républicaine. Bien sûr qu'elle me parait évidente et je n'exposerai pas ici les raisons pour lesquelles elle me semble aussi lumineuse. D'autres le feront mieux que moi.
Je parlerai de ce que je connais peut-être le mieux : je parlerai de la vie. Depuis quelques années, je m'étiolais sous l'étau d'une Insuffisance Républicaine Sévère. J'essayais bien de tendre le cou, d'ouvrir la bouche pour respirer, j'étais asphyxiée .... manque d'oxygène. Soudain, je respire mieux comme si la joie m'ouvrait le ciel. Je regarde mon petit jardin et me dit que malgré mes peines, mes tristesses, mes désespoirs, mes rages et mes colères aussi, j'ai eu raison de continuer à le cultiver. Jamais il ne m'est apparu aussi beau sous l'automne. Je suis heureuse, sincèrement, profondément, sûrement heureuse. Je ne puis en douter.

5.Posté par Jacques POUZET le 06/11/2011 11:08
A tous les grossiers qui considèrent qu' à 72 ans , on devrait jouer à la belote:
- souvenez-vous de la connerie de JOSPIN qui jugeait CHIRAC "vieux"
- dites-vous bien qu' à 72 ans , un engagement politique de cette ampleur suppose une démarche patriotique à laquelle J P C n'a jamais manqué
- enfin, je préfère des septuagénaires aux quadra/quinca aux dents qui rayent le parquet et pensent déjà à l'élection suivante.

Enfin , vous votez pour qui vous voulez mais ne perdez pas votre temps à tenter de dégoûter les autres. Bonne journée !

6.Posté par J R le 06/11/2011 13:41
CURARE HUMANUM EST.

7.Posté par France RÉPUBLIQUE le 06/11/2011 14:00
Enfin !
Même si la médiacratie, comme à son habitude s'ingéniera à enfermer les débat présidentiel entre Sarko et Hollande, et empêchera donc JPC de donner une pleine audience à ses idées, la gauche patriote, laique, républicaine et sociale va donc pouvoir se compter.

Bien entendu, les socialistes, par refus de penser, feront de JPC un traitre, comme s'il n'avait pas maintes et maintes fois prouvé qu'il était, lui, un homme libre. Le PS a choisi un candidat par défaut, d'une insigne mollesse, ontologiquement inapte à la décision et intrinsèquement libéral : il ne peux donc s'en prendre qu'à lui et les militants du PS se sont tiré une balle dans le pied en choisissant celui qui sera sans doute le plus mauvais des candidats socialistes de la Vème République.
Une convergence aurait sans doute été possible entre Martine Aubry et JPC : elle ne sera, en aucun cas possible avec Hollande. D'ores et déja, bcp de soutiens de Aubry se prononceront pour JPC car la proximité d'idées est réelle.

De ce point de vue, le MRC ne doit pas s'autocensurer pour faire plaisir à Hollande et consorts, le MRC ne doit pas être intimidé par cette Gôche Canal + qui a abandonné le Peuple au FN.

Bravo, JPC, pour votre courage, plutôt que de m'abstenir une nouvelle fois, je sais enfin pour qui je voterai à cette présidentielle

8.Posté par Dona FERENTES le 06/11/2011 15:37
Est-ce qu'enfin un candidat va obtenir un moratoire suspendant au moins les machines à voter invérifiables par l'électeur?
Celles que nous avons en France sont non conformes à leur agrément, permettant à plus d'un million de votes d'être détournés par des gens sans scrupules.
À votre disposition pour toutes les précisions voulues.

9.Posté par Jacques POUZET le 06/11/2011 15:39
A France République .( pseudo déposé ?)..
Merci , tout est dit . Il s'agit maintenant de peaufiner les argumentaires destinés à la compréhension aussi large que possible pour montrer les véritables enjeux pour les "générations futures" concept utile aux démagogues de la pensée unique pour justifier la rigueur.
Avec un peu de chance , les perroquets de la médiacratie ne pourront pas complètement botter en touche;

10.Posté par PATRICK CUPER le 09/11/2011 01:21
JOSPIN N' A JAMAIS PERDU PAR LA PRESENCE DE JEAN PIERRE CHEVENEMENT , MAIS , PARCE QU ' IL AVAIT SOUTENU JUSQU' AU BOUT CONTRE LES ENSEIGNANTS ALEGRE , DONT ON SAIT VERS QUEL PARTI IL S' EST ORIENTE , ENSEIGNANTS DONT J' ETAIS ET QUI AVAIENT PEU DE DIFFICULTE A FAIRE LEUR CHOIX ALORS . M. HOLLANDE N' A PAS L' ETOFFE NECESSAIRE ET PROVIENT DE MILIEUX AISES , DE MEME QUE SEGOLENE , PROCHES DE LA MONDIALISATION ET PEU SOUCIEUX DES CLASSES MOYENNES OU "INFERIEURES " QUI AUGMENTENT : IL SUFFIT DE SORTIR DANS LA RUE OU DE PRENDRE UN BUS HORS PARIS ! M MONTDEBOURG N' ETANT PLUS LA , JE VOUDRAIS POUVOIR MILITER POUR M CHEVENEMENT .

11.Posté par J R le 09/11/2011 08:26
Je dirais 2 choses aux contempteurs de la Gauche qu'ils semblent vouloir vouer aux gémonies une nouvelle fois en oubliant qui est notre véritable adversaire et en niant les modalités des primaires du PS :

1- Il n'est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre
2- La démocratie est le pire des systèmes à l'exception de tous les autres.

S'ils veulent le maintien au pouvoir de M. Sarkozy, qu'ils le disent clairement !

12.Posté par Dona Ferentes le 09/11/2011 11:08
@JR
:1- Il n'est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre
2- La démocratie est le pire des systèmes à l'exception de tous les autres.
... À condition de la respecter un minimum.
Les 1500 machines que des charlatans nous ont refilées avant "la crise" sont non conformes à leur agrément, permettant à plus d'un million de votes d'être détournés par des gens sans scrupules, très facilement, sans risque si personne ne réagit.
À votre disposition pour toutes les précisions voulues.

13.Posté par PATRICK CUPER le 09/11/2011 14:44
IL EST SIGNIFICATIF QUE LES COMMENTAIRES 11 ET 12 REPRENNENT LES MEMES " PROVERBES " ME RAPPELANT LES METHODES ACTUELLES DE L' U.M.P. DONT LES REPONSES SONT DICTEES A L' AVANCE , OU ENCORE LE DISCOURS DES MARXISTES LENINISTES DE MAI 68 DONT JE SUIS UN " ANCIEN COMBATTANT " , OU ENCORE ENFIN LE DISCOURS BRODE DES COMMUNISTES PURS ET DUR DES ANNEES 80 / 90 . POUR CERTAINS , DONT JE SUIS , LA NON - SURDITE ME LAISSE ENTENDRE PEU DE DIFFERENCES DANS L' AVENIR , QUE CE SOIT AVEC SARKOSY OU HOLLANDE . LEUR DEMOCRATIE LAISSE A LA RUE LES GENS DE LA RUE MANQUANT DE TOIT ET DE NOURRITURE ET ABAISSERA ASSUREMENT LE POUVOIR D' ACHAT DES CLASSES MOYENNES . QUAND L' UN D' ENTRE EUX S' ATTAQUERA T' IL VRAIMENT AU CAPITAL QUI SE DETRUIT LUI MEME A NOS DEPENDS . " IL N' EST PIRE AVEUGLE ......"

14.Posté par J R le 09/11/2011 14:55
Et concernant le 10 et le 13 :
AU PAYS DES AVEUGLES,
LE BORGNE SERA ROI.

15.Posté par PATRICK CUPER le 09/11/2011 15:20
MERCI DU COMMENTAIRE 14 D' UN BON MANQUE D' HUMOUR : JE PLAISENTAIT EN VOUS PARODIANT . JE SUIS ASSEZ CULTIVE ET NE CONTINUERAI PAS A VOLER SI BAS DANS UN DISCOURS SECTAIRE ...

16.Posté par J R le 09/11/2011 15:25
Je retourne donc cultiver candidement mon jardin tellement inculte.

17.Posté par Philippe CONSO le 11/11/2011 16:28
Bonjour Mr Chevènement,
Je vous remercie de votre courage car « l’heure est à la décision ». Jamais autant le titre du livre d’André Tardieu écrit dans les années 20-30 n’a eu autant d’acuité depuis la seconde guerre mondiale. Même s’il paraît que l’Histoire ne se répèterait pas, les mêmes maux produisent les mêmes effets, les mêmes souffrances, les mêmes chances alors de pouvoir en sortir…
J’ai 42 ans, je vous suis depuis 1991 lors de la première guerre du GOLF où déjà je vous avais trouvé particulièrement courageux, profondément humaniste car bien entendu profondément républicain. Parce que « la République ne saurait faire mourir des enfants » avais je pu entendre dire.
La vision de l’Homme d’Etat que d’aucuns, déjà, vous reconnaissaient, le courage, la démission du gouvernement.

J’étais à l’époque étudiant. Lors de mon DEA Recherche fondamental en Droit public, mon Maître de Mémoire en Histoire des Idées politiques souhaita que je m’intéresse aux idées républicaines en me proposant dans un premier temps de comparer les Vôtres avec celles de P SEGUIN. Mais finit par me demander d’analyser la pensée politique d André TARDIEU. Bien entendu je m’y suis exécuté en m’interrogeant toujours sur sa première idée. Sans le trahir, il n’était certainement pas Chevènementiste ou Séguiniste, mais sans le savoir il alla me convertir définitivement à votre pensée politique.
Profondément attaché à la conception du Droit de la Nature des gens dans une version sécularisée et laïque, je me retrouve toujours, à la lecture de vos pensées politiques, dans votre engagement. Il me semble que nous ayons au moins ensemble quelque chose que nous partageons.
Mais mieux que ce partage intellectuel entre Vous et un homme ordinaire que je suis, je retrouve dans vos pensées politiques, comme dans celles de SEGUIN, de GAULLE et André TARDIEU un continuum de valeurs et de réflexion nécessaire pour conduire les affaires de la France.
Mais nous savons la grandeur du peuple de France, de ses Femmes et Hommes ordinaires qui la composent, lorsqu’ils s’emparent de la chance qui leur est donnée de choisir la personne digne de les représenter dans les grandes périodes qu’impose « la nécessité de l’heure présente », redressent par leurs actions la France du pouvoir subi vers celle du pouvoir consenti.
Nous sommes arrivés à une sorte de carrefour « où tout à coup nous allons prendre une direction définie ». Nous avons cette extraordinaire chance d’avoir en legs, un peu comme dans nos gènes, l’Histoire Républicaine, gommée de ses parenthèses et excès, pour nous guider dans nos choix politiques.
Vous êtes celui qui le mieux s’inscrit dans cette Histoire multi séculaire pour remettre la France dans le concert des nations et parce que le monde multi polaire d’aujourd’hui attend toujours de la France qu’elle fasse entendre sa voix Universaliste, humaniste, républicaine. « Peu importe d’où l’on vient ce qui m’importe c’est que nous allons faire ensemble ».
Mieux que Tardieu, Cassandre des années trente, Jean Pierre Chevènement saura t il se faire davantage entendre dans ce brou AAA, dogme néo libérale étriqué et asphyxiant des peuples?
Serez-vous comme lui, condamner à prévenir ? Votre esprit de clairvoyances condamnant les dérives d’un système monétaire voué à l’échec parce que vicié dès sa conception que trop peu voulaient entendre. Vos prédictions jamais démenties par les faits. « C’est dans les faits et par les faits que les choses prennent valeurs d’efficacité ».
Malgré leur étonnante modernité, les idées de Jean Pierre Chevènement n’échapperont pas à la fièvre d’une époque, seulement pourvu que nous réussissions à les entendre pendant qu’il en est temps. Peut être alors, comme vous l’aimez le dire « Etiam mortus rodeo », même mort je reviens, quelqu’un, comme de GAULLE en son temps reprenant à son compte des idées d’André Tardieu, anonyme ou pas, indigné, sortira du boisseau pour nous les faire revivre.
Mr Chevènement, vous avez toute mon admiration et mon soutien.
Philippe Conso

Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Novembre 2016 - 21:55 "Jacques Berque, mon ami et mon maître spirituel"




Derniers tweets
RT @NLenFrance: "Nous avons besoin d'un djihad laïque", dit Jean-Pierre @Chevenement sur l'#Islam en FR lors d'une réunion des ambassadeurs…
Vendredi 2 Décembre - 11:06
François Hollande a su trouver une issue digne à une situation qui ne l’était pas
Jeudi 1 Décembre - 21:17
Entretien @lArcheMag : "L’idée d’une guerre de civilisations est un piège" https://t.co/J0CjqfxXzJ
Vendredi 18 Novembre - 21:59

Abonnez-vous à la newsletter