Carnet de Jean-Pierre Chevènement

Gratitude pour Chirac



Jacques Chirac s’en va. Il a tort de paraître vouloir s’excuser d’avoir soumis à référendum le projet de Constitution européenne. Il a ainsi offert au peuple français la possibilité de réclamer un redressement bien nécessaire de la construction européenne.

Quand Nicolas Sarkozy rappelle qu’il a toujours été un pro-européen farouche, mais qu’il n’a pas voulu cette Europe-là, celle de l’euro fort et de l’ouverture sans contrôle de son marché, il y a comme une contradiction que seul le peuple pouvait relever avec force, comme il l’a fait le 29 mai 2005. Tout n’est pas négatif, loin de là, dans le bilan de Jacques Chirac. Je n’oublie pas, quant à moi, qu’il a été à son meilleur quand, sous son impulsion, la France s’est opposée, en 2003, à l’invasion de l’Irak. Cela vaut bien un peu de gratitude.


Rédigé par Jean-Pierre Chevènement le Mardi 15 Mai 2007 à 17:21 | Lu 6129 fois



1.Posté par Bouchard le 15/05/2007 21:04
Cela vaut bien sur une gratitude d'autant plus grande qu'au fond de nous même nous savons que Jospin serait intervenu en Irak au nom du droit d'ingérence et de peur d'être isolé en Europe. Si notre candidate avait gagné , compte tenu de ses positions sur L'Iran , on se voyait bien lacher une ou deux bombes sur l'Iran au coté de nos amis américains. Après on s'étonne que le clivage gauche droite donne de la bande.

2.Posté par MERCIER Jean-louis le 16/05/2007 12:08

Oui ! Une grande gratitude pour le Président Jacques Chirac qui a marqué à jamais l'esprit profond du Monde dans sa grande idée Française de liberté absolue pour les peuples à majorité musulmane... et autres !

Merci, une fois encore, à Monsieur Chevènement qui, comme toujours, marque sa volonté de souligner les actions positives, même pour les personnalités avec qui il ne partage pas toutes les idées profondes.

3.Posté par F.GEORGES le 16/05/2007 20:17
Tout à fait d'accord avec JPC; le Président qui part s'est montré démocrate en proposant une ratification par référendum.

Espérons que le nouveau fera de même; c'est un des enjeux des législatives qui viennent; c'est pourquoi, je penche pour le vote centriste au premier tour des législatives, car F.BAYROU. Je pense qu'il s'agit du vote utile à cette occasion. Pour le second tour, cela dépendra de la situation, mais je crains que l'UMP soit en position de force.

Or, le candidat élu a promis à nos voisins étrangers qu'il ferait valider un mini-traité constitutionnel par l'Assemblée Nationale.

F.Bayrou s'est engagé au contraire à ne rien faire passer sans référendum.

C'est un des enjeu; alors prudence.

Salutations républicaines


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:18 A propos des primaires à gauche

Mardi 6 Décembre 2016 - 11:47 Deux bonnes décisions




Derniers tweets
RT @InstitutDiderot: 🔴 🔜 FÉVRIER 🔵 #DialoguesDuMatin ✔️ «Le défi de l'#islam de #France» ✔️ L'@InstitutDiderot invite Jean-Pierre @Chevenem…
Jeudi 12 Janvier - 12:07
En 2017, le candidat idéal: Fillon pr la pol. étrangère, Valls pr le régalien, Montebourg pr l'économie et l'Europe https://t.co/CtFGLeAFVS
Mercredi 11 Janvier - 16:14
Entretien @laprovence "Si @EmmanuelMacron l'emporte, que restera-t-il du PS?" https://t.co/be6EVbsfdq
Mercredi 11 Janvier - 16:12

Abonnez-vous à la newsletter