Actualités

Chevènement: le RDSE ne saurait «s'assimiler à un parti politique»


Dépêche AFP, mercredi 24 septembre 2008, 21h02.


Chevènement: le RDSE ne saurait «s'assimiler à un parti politique»
Jean-Pierre Chevènement, élu dimanche sénateur, a affirmé que le groupe RDSE au Sénat ne saurait "s'assimiler à un parti politique quel qu'il soit", en réponse à Jean-Michel Baylet, président du PRG, qui affirmait que l'ancien ministre rejoignait "les radicaux de gauche".

Le président du Mouvement Républicain et Citoyen (MRC) a précisé dans un communiqué publié mercredi qu'il souhaitait que le groupe RDSE (Rassemblement démocratique social européen - radicaux de gauche et de droite) au Sénat, "en cours de reconstitution, reste fidèle au pluralisme politique et à son esprit traditionnel".

"L'entière liberté de vote des parlementaires qui le constituent qui doivent pouvoir s'exprimer et voter selon leur conscience. Un tel groupe ne saurait donc s'assimiler à un parti politique quel qu'il soit", poursuit l'ancien ministre

Le président du PRG et sénateur du Tarn-et-Garonne, Jean-Michel Baylet, a assuré mercredi à l'AFP que l'ancien ministre "rejoint les radicaux de gauche" au Sénat.


Rédigé par Chevenement.fr le Mercredi 24 Septembre 2008 à 23:47 | Lu 5482 fois



1.Posté par BA le 26/09/2008 06:48
Dans son discours de Toulon, le 25 septembre 2008, Nicolas Sarkozy explique :

" Quand les banques centrales font tous les jours toute la trésorerie des banques, et quand le contribuable américain s'apprête à dépenser mille milliards de dollars pour éviter la faillite généralisée, il me semble que la question de la légitimité des pouvoirs publics à intervenir dans le fonctionnement du système financier ne se pose plus ! Oui, il arrive que l'autorégulation soit insuffisante. Oui, il arrive que le marché se trompe. Oui, il arrive que la concurrence soit inefficace ou déloyale. Alors il faut bien que l'Etat intervienne, qu'il impose des règles, qu'il investisse, qu'il prenne des participations, pourvu qu'il sache se retirer quand son intervention n'est plus nécessaire. "

http://www.lemonde.fr/politique/article/2008/09/25/le-discours-de-nicolas-sarkozy-a-toulon_1099795_823448_1.html

En clair : Nicolas Sarkozy est pour le libéralisme économique. Mais quand le libéralisme économique mène à la faillite, Nicolas Sarkozy est pour l'intervention de l'Etat ! Contribuables, payez ! Contribuables, payez des centaines de milliards pour renflouer les banques !

Puis, quelques années plus tard, quand ça ira mieux, que se passera-t-il ?

Nous reviendrons au libéralisme économique. Nous reviendrons aux privatisations. Nous recommencerons à cracher sur l'Etat. Nous recommencerons à critiquer l'Etat. Nous recommencerons à accuser l'Etat de tous les maux. Nous recommencerons à accuser l'Etat de prendre l'argent des contribuables.

Et tout recommencera.

2.Posté par Lagarde Jean le 26/09/2008 21:26
à prendre avec humour,mais un sénateur au groupe CRC et un autre au RDSE n'y aurait-il pas un manque de cohérence?je ne sais pas si un membre du rdse a appelé a refuser le projet de constitution européenne.......ceci écrit ,félicitation à Jean pierre Chevénement pour sa brillante élection.

3.Posté par lenormand le 27/09/2008 17:39
@lagarde jean et aux adhérents de MRC
Pour info... il existe un parti républicain, laic qui combat le projet de constitution européenne et dont le président (N.D.A.) a voté la censure contre le gouvernement et manifesté contre la privatisation de la poste => Debout la république.

4.Posté par BA le 28/09/2008 19:51
Pour répondre à Jean Lagarde :

Le 4 février 2008, les députés et les sénateurs sont réunis en Congrès à Versailles. Le 4 février 2008, les députés et les sénateurs ont le choix :
- soit ils votent pour la révision de la Constitution française, et alors il n'y a pas de référendum sur le traité de Lisbonne
- soit ils votent contre la révision de la Constitution française, et alors il y a un référendum sur le traité de Lisbonne.

Le résultat est le suivant :
- Pour l'adoption : 560 parlementaires ont trahi le peuple français.
- Contre l'adoption : 181 parlementaires ont sauvé l'honneur.

http://www.assemblee-nationale.fr/13/cri/2007-2008/99020416.asp

En ce qui concerne les sénateurs du groupe RDSE, est-ce que les sénateurs du groupe RDSE ont voté POUR, ou alors est-ce qu'ils ont voté CONTRE ?

Groupe Rassemblement démocratique social et européen (16 sénateurs en tout) :

Pour : 15 sénateurs du groupe RDSE ont trahi le peuple français. – MM. Nicolas Alfonsi, Gilbert Barbier, Jean-Michel Baylet, André Boyer, Yvon Collin, Gérard Delfau, François Fortassin, Mme Nathalie Goulet, MM. Pierre Laffitte, Daniel Marsin, Aymeri de Montesquiou, Georges Mouly, Georges Othily, Michel Thiollière et François Vendasi.

Contre : 1 sénateur du groupe RDSE a sauvé l'honneur. – M. Bernard Seillier.

http://www.assemblee-nationale.fr/13/cri/2007-2008/99020416.asp

Voici donc le groupe de sénateurs que vient de rejoindre Jean-Pierre Chevènement.

5.Posté par furaxauboulot le 28/09/2008 20:37
BA , quelle conclusion en tirez-vous ? C'est effectivement singulier. Le groupe PC et citoyen semblait-mieux adapté aux convictions de JPC. Une recomposition serait-elle en marche sur la base d'un centre-gauche libéré de la tutelle du PS avec un porte-parole charismatique ? La réalité est-elle plus prosaïque , à savoir peut-être une levée de boucliers dans le groupe naturellement présenti au nom d'une allégence au PS ? Certes d'illustres prédécesseurs comme Emile Combes mais il reste un point d'interrogation . A mon avis , il ne faut pas trop broder là-dessus. Cela n'a guère d'importance.

6.Posté par Fursy le 29/09/2008 00:46
Rejoindre le RDSE au sénat, la super idée ! C'est le seul groupe parlementaire dont le secrétaire général milite chez les Royalistes, appartient à l'Ordre de malte et défend l'Opus Deï .. C'est triste d'en arriver là !!!!

7.Posté par Julien Landfried le 29/09/2008 07:55
landfriedj
Bonjour,
serait-ce le retour du maximalisme politique sur le blog de JPC ?
Aller au groupe PS au Sénat ? Impossible évidemment. Le Groupe PC ? Sa présidente est une représentante éminente du sans-papiérisme...
Alors le groupe RDSE ? C'est la certitude que JPC pourra s'exprimer librement, et faire entendre une voix républicaine singulière...
Après le courage de JPC qui a dû affronter à nouveau le PS et l'UMP lors des élections sénatoriales, ça me semble un peu fort de café de trouver des raisons de stigmatiser son choix...
Julien L.

8.Posté par Jean Siry le 29/09/2008 14:56
Bonjour,

Appeler à la construction d'un Grand Parti de Gauche et pour JPC s'inscrire à un groupe qui a voté en majorité pour la réforme constitutionnelle ne me semble pas pertinent Les Sénateurs du MDC puis du MRC étaient associés au groupe Communiste et Citoyen, François Autain y est inscrit. Le seul Député du MRC est apparenté au groupe PS, bonjour la cohérence politique.
Le rattachement de JPC au Groupe Communise et Citoyen aurait un rententissement certain,aussi bien pour les militants du PCF, que pour le reste des militants de la Gauche

9.Posté par mcbob le 29/09/2008 15:13
Julien Landfried l'a bien dit et JPC l'a clairement explique, regardez ses interviews. Le RDSE lui assure une liberte de parole qu'il n'aurait pas eu autre part. Il l'a dit et redit.

10.Posté par Claire Strime le 29/09/2008 15:18
M.Chevènement ne semble ni voynetocompatible (sénatrice du groupe PS), ni borvocompatible.
Cela me semble plus cohérent avec le ton de sa campagne de 2002 qu'avec celle de 2007.
Pourtant, par monts et par vaux des plages de la mer du Nord aux rives de la mer de Sardaigne, des élus du MRC voisinent avec leurs alliés des verts, du PS, du PCF, du PRG...
Affaires locales qui n'ont rien à voir avec les questions de souveraineté qui intéressent la représentation nationale.
Pas tout à fait en ces temps de glocalisation et d'Europe des régions car je viens de lire la Gazette des Communes de la semaine (n°36/1950 du 29 septembre 2008).
Page 39 il y est indiqué que la région espagnole de Catalogne (la “Généralité”) a versé près de 3 millions d’euros de subvention à un collège français des Pyrénées orientales (qui assure 1 enseignement à 100% en catalan). Le député-maire UMP du Soler M.François Calvet a fait voter un bail emphytéotique de 99 ans à l’association Bressola qui gère ce collège. La région française Languedoc n’est pas en reste puisqu’elle a versé 150 000 euros de subvention en 2008.

11.Posté par Claire Strime le 02/10/2008 09:23
Victoire "posthume" du NON à Maastricht!!!??? Et maintenant Lisbonne à la poubelle?

".
Guaino : Maastricht "pas la priorité"
Source : AFP
02/10/2008 | Mise à jour : 08:53 | .
Henri Guaino, conseiller spécial du président de la République, estime que "temporairement", face à la crise financière, les critères de Maastricht "ne sont pas la priorité des priorités".

"Temporairement", les critères de Maastricht "ne sont pas la priorité des priorités. La priorité, c'est de sauver le système bancaire mondial et par conséquent de sauver les économies des citoyens, il n'y pas pas d'autre choix", a déclaré M. Guaino sur Canal+.

"Ce sont des règles de temps ordinaires, pas des règles de crise. Aujourd'hui la question est de savoir si oui ou non on laisse les choses dériver, le système s'effondrer, ou bien si on empêche que le système s'effondre", a-t-il poursuivi.

Les critères de Maastricht prévoient notamment un déficit public contenu sous la barre des 3% du PIB, ainsi que la stabilité des prix, des changes et des taux d'intérêts."

12.Posté par furaxauboulot le 23/10/2008 18:07
Nos amis Radicaux adhèrent en masse à République Moderne . Que vont-ils nous dire ? La suite au prochain épisode.

Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 14 Novembre 2016 - 13:59 Une perte considérable




Derniers tweets
RT @AnouarKbibech: Accueil au Siège du @CfcmOfficiel de @chevenement : échange sur les Projets de la Fondation de l'islam de France et Conc…
Jeudi 8 Décembre - 00:04
A ce stade, j’entends avant tout préserver ma liberté de jugement et d’expression afin de faire valoir ces exigences https://t.co/YK1tUAN3BY
Mercredi 7 Décembre - 13:30
Deux défis pour la France: se plier à un devoir de vérité et accomplir un effort de rigueur équitablt partagé https://t.co/YK1tUAN3BY (2/2)
Mercredi 7 Décembre - 13:30

Abonnez-vous à la newsletter