Actualités

Chevènement dénonce une "orthodoxie maastrichtienne qui conduit au gouffre"


Dépêche AFP, mardi 20 septembre 2011, 11h26.


Chevènement dénonce une "orthodoxie maastrichtienne qui conduit au gouffre"
Le président d'honneur du Mouvement républicain et citoyen (MRC), Jean-Pierre Chevènement, a dénoncé, mardi dans un communiqué, une "orthodoxie maastrichtienne" des responsables européens "qui conduit au gouffre".

L'ancien ministre estime que le secrétaire d'Etat américain au Trésor, Timothy Geithner, a "eu raison de pointer le risque d'une nouvelle récession mondiale", "l'insuffisance du Fonds européen de stabilité financière (FESF) pour faire face aux crises à venir" ou encore "la nécessité de faire intervenir la Banque centrale européenne pour racheter de la dette souveraine avec la garantie du FESF pour exercer un effet de levier".

Face à lui, les ministres des Finances européens font "preuve à la fois de beaucoup d'aveuglement et d'arrogance", écrit M. Chevènement, jugeant que "ces recommandations de bon sens ont été balayées par MM. Schaüble, Juncker et Trichet au nom d'une orthodoxie maastrichtienne qui conduit au gouffre".

"Pourtant il est évident qu'une sortie de crise doit être envisagée à travers une relance coordonnée de part et d'autre de l'Atlantique, appuyée sur l'action des deux banques centrales, le Federal Reserve Board et la Banque centrale européenne", affirme M. Chevènement.


Mots-clés : bce, états-unis, euro, europe
Rédigé par Chevenement.fr le Mardi 20 Septembre 2011 à 15:01 | Lu 2810 fois



1.Posté par Jacques POUZET le 20/09/2011 16:46
Merci , Monsieur Chevènement , de nos faire part , en temps réel, de votre analyse de la situation dans une période aussi tendue. Vous présentez très clairement les choix essentiels. La démocratie en a besoin!

2.Posté par REP 5.2 le 20/09/2011 20:24
Oui, en effet merci pour porter la contradiction auprès de ces "dogmocrates" (l'époque sied aux néologismes)...

3.Posté par Claude TROUVÉ le 20/09/2011 20:47
Monsieur le Président,
Votre communiqué me laisse un peu sur ma faim parce que soit il s'agit d'une mesure de sauvetage ponctuelle et nous tombons dans "les accommodements raisonnables" à Maastricht soit c'est une volonté d'aller vers la gouvernance économique (voir mondiale pour certains) et le fédéralisme.
Je crois que la deuxième trajectoire est le reniement des Etats, comme le voulait Jean Monnet, et j'y vois les plus grands dangers dans cette Europe des marchands contrôlée par la finance internationale. La première ne peut continuer à tordre l'esprit de Maastricht sans remettre en cause le fonctionnement de l'Europe. Elle est une solution provisoire qui ne saurait perdurer dans aboutir rapidement au fédéralisme et, en attendant, à la déresponsabilisation des Etats.

4.Posté par Jacques CARLE le 20/09/2011 21:33
Bien sûr, l'intervention de J.P.C à propos du gouffre maastrichtien est le bon sens même!!! Il ne faut pas lâcher cette option interventionniste nécessaire de la BCE pour racheter les dettes; il y a les émissions de bons du trésor à proposer aux particuliers et cent autres mesures qu'il faut maintenant imposer à l' Europe et aux dogmatistes maastrichtiens qui n'ont pas compris que depuis 30 ans, cette course au libéralisme effréné va trouver son terme dans le chaos général et la faillite des Etats. Oui, l'Europe se meurt de son dogmatisme absurde, d'une hégémonie sans partage de l'Allemagne libérale qui considère l'Euro comme sa propriété monétaire et est en train d'imposer par la l'économie toutes ses solutions politiques. Belle revanche sans doute après un long exil diplomatique de l'Après-guerre! Je ne suis pas germanophobe, loin de là, mais il faut regarder la réalité en face; qui fait réellement la politique européenne? Une partie de l'Allemagne libérale en train d'ailleurs de perdre chez elle élection sur élection car les allemands eux-mêmes, à peine sortis de l'investissement considérable que la belle santé de leur économie leur a permis de faire en absorbant les Länder de l'Est, ne veulent pas compromettre leur relative aisance en payant pour le restant de l'Europe. On les comprend, que ferions-nous à leur place? Cela suffit; assez de cette Europe moribonde qui méprise les décisions des peuples, celle "Assis", des "bien-pensants" d'un affairisme libéral qui s'assoit sur la volonté des peuples et se moque bien de leur destin!

5.Posté par Patrick LENORMAND le 22/09/2011 23:22
Mr Chevenement vous dites "Pourtant il est évident qu'une sortie de crise doit être envisagée à travers une relance coordonnée de part et d'autre de l'Atlantique, appuyée sur l'action des deux banques centrales, le Federal Reserve Board et la Banque centrale européenne"
.... c'est pour moi très décevant !
Bref on continue comme avant.... On fait encore confiance à la BCE !
Des économistes "sérieux" envisagent positivement la sortie de l'euro.. Qu'en pensez-vous ?
Ne croyez-vous pas qu'il est de votre devoir, au lieu de ne parler que de la "gôche" , d'envisager un rassemblement de français qui tiennent à garder leur liberté de décision, qui en ont marre qu'on leur cite en exemple l'Allemagne (ou d'autres pays..) ?
Ne pensez-vous pas que des échanges avec Dupont-Aignan sur ces sujets européens pourraient être un embryon de ce rassemblement que j'appelle de mes voeux ?
Français, rassemblons-nous pendant qu'il en est encore temps !

Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 14 Novembre 2016 - 13:59 Une perte considérable




Derniers tweets
RT @vtremolet: La gauche,l'islam,la France.Le 11 janvier @chevenement invité des grandes rencontres du @Le_Figaro Réservations https://t.co…
Lundi 5 Décembre - 22:15
RT @NLenFrance: "Nous avons besoin d'un djihad laïque", dit Jean-Pierre @Chevenement sur l'#Islam en FR lors d'une réunion des ambassadeurs…
Vendredi 2 Décembre - 11:06
François Hollande a su trouver une issue digne à une situation qui ne l’était pas
Jeudi 1 Décembre - 21:17

Abonnez-vous à la newsletter