Carnet de Jean-Pierre Chevènement

Afghanistan : l’urgence est dans la définition d’objectifs politiques clairs


J’ai participé du 22 septembre au 1er octobre 2009 à une mission d’information et d’évaluation de la situation en Afghanistan et dans son environnement proche (Inde, Pakistan).


Cette mission était conduite par Josselin de Rohan, Président de la Commission des Affaires Etrangères, de la Défense et des Forces Armées, et de deux de ses Vice-présidents, Didier Boulaud, sénateur de la Nièvre, et moi-même.

Je suis revenu préoccupé par la dégradation des relations indo-pakistanaises après les attentats de Bombay.

Préoccupé aussi après l’entretien que nous a accordé le Général Stanley McCristal, commandant l’ISAF (International Security Assistance Force), les forces de l’Otan, par l’absence de définition claire de ce que j’appellerais les « buts de guerre ».

L’état de contre-insurrection qui sous-tend la stratégie américaine vaut, à mon sens, quand les combattants sont des autochtones et pas des forces étrangères dont la présence dans le pays ne peut durer éternellement.

Je rappelais au Général Mc Chrystal, ce qu’avait été l’issue de la guerre d’Algérie que j’ai vécue de près de 1961 à 1963. Les Américains aussi bien ont connu des expériences comparables (Vietnam, Irak).

Le gouvernement de Peshawar dans les zones tribales du Pakistan nous a indiqué ce que pouvaient être à ses yeux les trois conditions du départ des forces de l’ISAF :
- La rupture du cordon ombilical avec le terrorisme international (Al-Qaïda)
- L’éradication de la culture du pavot, principale source de financement de la guérilla et origine des 4/5ème de l’héroïne consommée en Europe
- Enfin, la neutralité de l’Afghanistan s’engageant à ne pas déstabiliser ses voisins.

Pour parvenir à ce résultat, un gouvernement de large union incluant l’élément pachtoune, et la réunion d’une conférence internationale rassemblant l’ensemble des pays concernés, et notamment les pays riverains, pourrait être une solution appropriée.

La tâche est difficile mais on ne peut rien faire de solide qui ne procède d’une claire définition des objectifs politiques.


Rédigé par Jean-Pierre Chevènement le Samedi 3 Octobre 2009 à 11:21 | Lu 3631 fois



1.Posté par ffi le 04/10/2009 02:14
En effet,
force est de constater que, géographiquement, que la zone de la Palestine à l'Afghanistan, en passant par l'Irak et l'Iran, est le carrefour de toutes les routes terrestres entre l'Europe, l'Asie et l'Afrique.

On pourrait très bien imaginer que la guerre dans cette partie du monde, récurrente depuis des décénies, soit issue de la stratégie d'un empire pour contrôler toutes les relations entre l'Asie, l'Europe, l'Afrique.

Ainsi, en développant une impossibilité de développement à long terme dans cette région, un Empire pourrait bloquer toute construction de voies commerciales terrestres qui permettent à ses continents d'échanger.

L'Eurasie-Afrique resterait ainsi tributaire des lents voyage en mer pour commercer en son sein.

2.Posté par henri34 le 08/10/2009 12:03
L'Afghanistan paraissant s'être engagé,certes avec difficulté,sur la route de la démocratie ne serait-il pas envisageable d'organiser un référendum sur la présence des forces miltaires étrangéres?Ce pourrait être un des thémes de la conférence internationale.Toutes les tendances politiques et claniques afghanes seraient obligées de se découvrir et le double jeu de beaucoup ne pourrait plus s'exercer.
Pour fifi les lents voyages en mer sont moins consommateurs d'énergie et moins polluants que les transports terrestres(on peut regretter le peu d'intéret porté au transport fluvial en France).L'itinéraire de Marco Polo n'est pas celui des camions dans le futur.Ce sera celui des gazoducs et oléoducs et c'est là qu'est un des aspects géopolitiques du probléme afghan.

Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 21:19 Communiqué de Jean-Pierre Chevènement

Mercredi 9 Novembre 2016 - 10:59 Alliés des Etats-Unis mais non alignés sur eux




Derniers tweets
RT @NLenFrance: "Nous avons besoin d'un djihad laïque", dit Jean-Pierre @Chevenement sur l'#Islam en FR lors d'une réunion des ambassadeurs…
Vendredi 2 Décembre - 11:06
François Hollande a su trouver une issue digne à une situation qui ne l’était pas
Jeudi 1 Décembre - 21:17
Entretien @lArcheMag : "L’idée d’une guerre de civilisations est un piège" https://t.co/J0CjqfxXzJ
Vendredi 18 Novembre - 21:59

Abonnez-vous à la newsletter