Carnet de Jean-Pierre Chevènement

Actualité de l’idée républicaine !


Edito de Jean-Pierre Chevènement à Citoyens Militants, le bulletin d'informations du Mouvement Républicain et Citoyen, juillet 2009.


Actualité de l’idée républicaine !
La crise du capitalisme financier mondialisé est profonde. Ses effets sont ravageurs (plans sociaux, chômage, inégalités, précarité). Mais la gauche n’apparaît pas comme un recours. Elle est elle-même en crise.

La social-démocratie était une bonne idée au milieu du siècle dernier. Elle apportait de substantiels avantages aux travailleurs d’Europe Occidentale, à la faveur de la rente de situation que créaient le communisme alors triomphant et la peur qu’il inspirait aux classes dirigeantes d’Occident.

Ce temps est derrière nous : La victoire du néo-conservatisme libéral à la fin des années soixante-dix et la mondialisation financière ont créé un rapport de forces déséquilibré entre le capital et le travail. Parallèlement les taux de syndicalisation ont chuté. La puissance syndicale s’est défaite ; dans toute l’Europe, et pas seulement en France, la social-démocratie est en crise.

En France, c’est la gauche qui a rétabli la Bourse, mis la nation en congé au nom de l’Europe, libéré les mouvements de capitaux, instauré, à travers l’Acte Unique, le primat de la concurrence dans toutes les politiques et à travers le traité de Maastricht, l’indépendance de la Banque Centrale Européenne. Elle a accepté de désarmer commercialement l’Europe à travers le GATT puis l’OMC. Elle a ouvert le cycle court du social-libéralisme en 1983. L’an dernier encore, en 2008, le PS adoptait ses statuts à l’unanimité pour les mettre en phase avec cette orientation. Ce cycle s’est brutalement refermé avec la crise du capitalisme financier mondialisé. Certains prétendent que les idées socialistes ont triomphé. N’est-ce pas plutôt les idées que les socialistes avaient reniées ?

Nous avons cherché depuis trois décennies à réconcilier la gauche avec l’exigence républicaine : sur la nation, son indépendance, sur l’Ecole et la priorité à donner à la formation, à la recherche et à la technologie, sur la politique industrielle, sur une Europe des peuples, sur une concurrence équitable plutôt qu’un libre échangisme débridé, sur le civisme, sur la conception républicaine de la décentralisation, de la défense, de la sécurité, de l’immigration, etc.

C’est peu dire que le PS ne nous en a pas été reconnaissant. Nous avons cependant résisté à la campagne de marginalisation lancée contre nous, depuis longtemps et redoublée depuis 2002. Nous continuons à porter haut le drapeau de l’idée républicaine. Celle-ci, revisitée à la lumière d’une recherche exigeante, peut seule fournir la base d’un ressourcement. Le PS tarde à admettre ce qui pourrait passer pour une autocritique. Progressivement coupé des couches populaires depuis le tournant libéral de 1983, il voit aujourd’hui s’éroder l’électorat des couches moyennes qui lui restait. « L’effet essuie-glaces » sur lequel il a toujours compté pour revenir aux affaires n’est plus garanti. Les « quadras » s’interrogent à juste titre sur l’avenir que leur réservent leurs caciques.

Pour ce qui concerne le MRC, il entend peser sur l’élection présidentielle de 2012. Nous n’avons pas en effet pour vocation de rouvrir le cycle du social libéralisme.

La question de primaires ouvertes de toute la gauche a été évoquée. Il va de soi que nous ne saurions cautionner un énième rafistolage du PS social-libéral. Ces primaires n’auraient de sens que si elles étaient co-organisées entre plusieurs partis de gauche, et permettaient le débat seul capable d’enclencher une nouvelle dynamique. Le MRC fera donc entendre sa voix en toutes circonstances.

D’ici là nous avons deux objectifs :

- la réussite de notre Université d’été à Toulouse les 5 et 6 septembre à laquelle nous avons invité Arnaud Montebourg, Jean-François Kahn et Paul Quilès.
- l’élaboration d’un « programme de salut public » mettant l’accent sur les initiatives à prendre pour dégager la France de l’étreinte mortelle du capitalisme financier mondialisé : reconstitution d’un Ministère de l’Industrie digne de ce nom, contrôle du crédit, revitalisation de notre tissu économique, définition des règles d’une concurrence équitable, réforme fiscale permettant l’effort partagé, construction d’une Europe des peuples, élaboration d’un nouveu modèle de développement à l’échelle mondiale. En tous domaines, l’intérêt général est à redéfinir. Actualité de l’idée républicaine !


Rédigé par Jean-Pierre Chevènement le Lundi 29 Juin 2009 à 23:48 | Lu 4632 fois



1.Posté par maël le 30/06/2009 00:24
Ajoutons à cela que les projets de N. Sarkozy en outre-mer illustrent, à leur manière, l'actualité de l'idée Républicaine.
À la crise de l'inégalité sociale, le Président répond en offrant aux élus des Antilles l'autonomie. Cette fuite en avant institutionnelle n'est nullement à la hauteur des enjeux. Le Président semble oublier que la Martinique et la Guadeloupe ont rejeté en 2003 le statut particulier de collectivité unique qui leur avait été proposé, marquant ainsi leur attachement à la République et à l'égalité.

2.Posté par citoyen le 30/06/2009 00:29
Mince alors.

Vu le programme qui clôt l'article, ce qu'il va falloir avant tout, c'est de la créativité intellectuelle.

Ce n'est pas gagné...!

3.Posté par CM le 02/07/2009 19:05
Tout est dit !

La définition d'un programme d'urgence est en effet la priorité, avec des mesures pratiques et novatrices, qui permettent de faire renaître auprès des classes moyennes, l'espoir de pouvoir sortir la tête haute de l'ornière dans laquelle la France est enfoncée.

Avec un tel programme, fondé sur des valeurs républicaines, nationales et citoyennes, le MRC gardera un "coup" d'avance sur les autres formations de gauche, qui en sont encore à se chercher des valeurs...

à noter l'initiative du MRC13 sur ce propos, qui va lancer à la suite de l'Université d'été, une grande réflexion, avec toutes les bonnes volontés, en vue d'établir une première liste de mesures de ce "programme de salut public".

voir là :

http://mrc13.over-blog.fr/article-33161539.html

Amitiés citoyennes,

CM

4.Posté par Claire Strime le 03/07/2009 12:34
Les déclarations du Pdt chinois Hu Jintao sont peut-être susceptibles d'intéresser ou éclairer les rédacteurs du programme de salut public:


http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/07/03/01011-20090703FILWWW00334-chine-marches-financiers-plus-controles.php

5.Posté par Patrice le 13/07/2009 22:44
Enfin, un programme républicain de gouvernement pour donner une issue structurée et cohérente aux progressistes au moment où le ps cherche des alliances tactiques de survie avec le modem et les verts et que le NPA tente de plomber le Front de gauche .
La participation d' économistes, de syndicalistes, de politiques et de professionnels de la société civile renforcera son impact pour sortir du libéralisme et renvoyer ses représentants à leur incompétence.

6.Posté par LENORMAND le 14/07/2009 20:29
Et Nicolas Dupont_Aignan il n'est pas invité ..il aurait des choses interessantes à dire pourtant ....

7.Posté par khelili m salah le 26/08/2009 13:03
jp chevenemnet est un grand monsieur c un politicien de garnde envergure je lui doit mes respects jai eu l'occasion de le saluer et toucher la main en 1981 a belfort a la mairie il est serieux et intelligent au service de la population de belfort malgres j'etais en vacances dasn cette ville .khelili mohamed salah skikda algerie

8.Posté par J.A.Colin le 31/08/2009 17:58
Idée simple et naïve d’un citoyen concernant l’organisation de « primaire » à gauche.. :

L’organisation de cette primaire devrait être le fait d’une « Convention » réunissant, à parité et sans prétention à leadership, les représentants des partis ayant adopté solennellement les préambule et déclaration des droits de 1793 (à réécrire et débarrasser de formules obsolètes) qui sont des modèles de déclaration de principes.
Les nombreux candidats seraient départagés par l’addition des voix obtenues dans des votes régionaux et deux (ou trois.. ?,)les mieux placés auraient à s’affronter sur un programme
dans un vote national..

Il faut faire vite pour proposer cette convention… !
Je soutiens entièrement la démarche de J.P.C.

Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 11:47 Deux bonnes décisions

Jeudi 1 Décembre 2016 - 21:19 Communiqué de Jean-Pierre Chevènement




Derniers tweets
.@BrunoLeRoux, connaît bien les problèmes de sécurité. C’est un homme d’expérience qui saura « tenir la boutique » https://t.co/x1zLhueHLv
Mardi 6 Décembre - 11:51
La désignation de @BCazeneuve comme Premier ministre répond pleinement à l’intérêt supérieur de l’Etat https://t.co/x1zLhueHLv
Mardi 6 Décembre - 11:49
RT @vtremolet: La gauche,l'islam,la France.Le 11 janvier @chevenement invité des grandes rencontres du @Le_Figaro Réservations https://t.co…
Lundi 5 Décembre - 22:15

Abonnez-vous à la newsletter