Actualités

[AFP] Régionales: Chevènement appelle à un "gouvernement de salut public"


Dépêche AFP, lundi 7 décembre 2015.


[AFP] Régionales: Chevènement appelle à un "gouvernement de salut public"
L'ancien ministre et président de République moderne, Jean-Pierre Chevènement, a appelé lundi à la formation "dans les temps qui viennent" d'"un gouvernement de salut public", tout en appelant d'abord à "partout faire barrage au Front national".
"Aucun des partis de gouvernement ne peut s'exonérer d'un examen de conscience approfondi", a estimé l'ancien ministre dans un communiqué au lendemain de la percée historique du Front national au premier tour des élections régionales.
"Il va falloir redresser le cap et ne pas renouveler les erreurs", a-t-il poursuivi à l'adresse de ces "partis de gouvernement".
Jugeant "raisonnable" le choix du PS de retirer ses listes dans trois régions, il a appelé à "voter au second tour pour les listes de gauche dans les régions où celle-ci peut encore l'emporter et à faire partout barrage au Front National".
Pour lui, "l'essentiel désormais est dans le changement de logiciel de la politique gouvernementale". "Il est temps de réfléchir à ce que peut être, dans les temps qui viennent et en tous domaines, un gouvernement de salut public", a-t-il conclu.


Rédigé par Chevenement.fr le Lundi 7 Décembre 2015 à 14:37 | Lu 2690 fois



1.Posté par Mustapha Stambouli le 07/12/2015 15:48
Jean-Pierre Chevènement, a appelé à la formation urgemment d’un gouvernement de salut public. JPC doit savoir que rien ne peut arrêter le FN, surtout pas un gouvernement peu cohérent et sans projet sociétal. Il ne s’agit pas de supprimer les symptômes de la maladie mais opérer un traitement immédiatement contre la maladie elle-même. JPC doit respecter la République et les règles démocratiques. J’aurais bien aimer entendre de JPC une proposition appelant à l’unité du Front de gauche pour se préparer aux prochaines échéances électorales et surtout pour préparer un programme commun de la gauche pouvant sortir la France de son arrogance et de sa crise systémique. Je peux comprendre l’appel de JPC et de ses réflexes républicains mais il faut d’autres outils contemporains pour sortir de l’impasse.

2.Posté par Bernard GALODÉ le 07/12/2015 17:17
Comme il est triste cet appel de JPC. Un peu court comme évolution face à une politique incohérente. menée par la gauche.
Trop éloignés les uns des autres , trop englués dans des circonvolutions, front républicain , et après uniquement pour battre le Fn , tel que c'est parti si ce n'est pas cette fois ci ce sera la prochaine.
Le divorce est prononcé depuis longtemps , des élites à l'abri , une Europe de commissaires , une économie dans la crise.... non c'est une reconstruction qu'il faut envisager et ne brulons pas toutes nos cartouches , Mme Le pen peut gagner et alors , elle a déjà gagné face à une classe politique déconsidérée......

3.Posté par Jp JP le 07/12/2015 18:46
Sachant que pour renaitre il faut d’abord mourir (c’est le minimum) Mr François va donner un grand coup de balai après ces régionales : 1) dissolution de l’AN, 2) démission du PR soumise à referendum. Vu l’état de la France sous son règne Mr François n’a pas d’autre choix.

4.Posté par Carl GOMES le 07/12/2015 20:59
Pour une fois, je pense que les Français ont fait un choix à la hauteur de la taille des problèmes rencontrés...Et pourquoi pas, après tout, le Front National...

5.Posté par Nicolas FAICHE le 07/12/2015 23:06
À Mustapha. Monsieur Chevènement devrait plutôt s'allier avec Nicolas Dupont-Aignan dont il partage les idées, pour créer un véritable rassemblement Gaulliste social souverainiste.

6.Posté par Frank THOMAS le 08/12/2015 09:32
Avec le grand respect que m'inspire la personne et l'action de notre hôte, je me permets d'exprimer ici un désaccord avec sa position au sujet du retrait de certaines listes socialistes du second tour des régionales.Cet épisode assez lamentable de la vie politique française est plus important et significatif qu'on pourrait le penser au premier abord.

C'est une violence très grande faite aux électeurs et aux candidats que de les forcer à renoncer à tout ce pourquoi ils s'engagent, souvent au détriment de leur vie personnelle, pour permettre un montage politicien dont le résultat escompté est rien moins qu'assuré.
Tout ce que je puis dire à titre personnel, c'est que, m'étant moi-même trouvé, dans une élection municipale, dans une situation où le retrait de ma liste aurait permis à la liste sortante que je combattais jour après jour depuis des années, de l'emporter au second tour, je refusais de me soumettre à cette prétendue nécessité. Je ne l'ai jamais regretté.

Une candidature est une sorte de contrat entre les candidats et les citoyens électeurs. Le terme principal de ce contrat est de représenter ceux-ci durant les années du mandat qu'on sollicite et de porter dans l'assemblée qu'on rejoint la parole et les espérances de ses mandants.
Toute défection autre que contrainte par des raisons personnelles majeures, tout refus de continuer la lutte entre les deux tours est une trahison.
On pourra l'habiller des oripeaux que l'on voudra, ce fait demeure et sera toujours reproché à ceux qui s'en sont rendus coupables.

Le Front National, malgré qu'on en ait, est un parti légal, subventionné comme tous les autres partis de France et son élection à la tête d'une collectivité municipale, départementale ou régionale l'est par conséquent aussi. Ce pseudo-cordon sanitaire que certains, dans l'affolement, prétendent dresser contre lui est à la fois injustifiable, inopérant et - je le crois - totalement contreproductif.
En effet, l'état d'esprit des Français étant ce qu'il est, leur rejet des politiques étant parvenu au degré où il se trouve, je suis convaincu que ces oukazes et ces consignes produiront l'effet inverse de celui qu'on prétend vouloir atteindre.
Et à supposer qu'on y parvienne, l'échec des listes FN alors que tout permettait leur succès, créerait une frustration telle que la prochaine élection tournerait en raz de marée en faveur de ce parti.
Ceci n'est pas une hypothèse; c'est un fait démontré par la montée continue du vote FN dont la cause principale est sa sous représentation dans les assemblées nationales et départementales, laquelle entretien le phantasme que les affaires iraient peut-être mieux si "on les essayait".

Et sur un plan purement technique, puisqu'aussi bien il est tout à fait probable que le second tour, comme toujours, confirmera voire amplifiera les résultats du premier, ce retrait forcé de deux ou trois listes de gauche non seulement n'empêchera pas celles du FN de gagner, mais aboutira à ce que dans deux ou trois immenses régions le Front National gèrera les affaires sans aucun contrôle la Gauche.
Double peine, donc.

Dans de telles conditions il y fort à parier qu'après une semaine de réflexion les électeurs de gauche ne se précipitent pas aux urnes pour y déposer un bulletin Bertrand et encore moins Estrosi.
Je dirais même que tenter de les y contraindre par un matraquage de propagande a toute chance de les en dissuader, si ce n'est pas, surtout en région PACA, de les pousser à voter FN par rejet de Christian Estrosi, qu'ils combattent depuis des décennies et dont la proximité idéologique avec ses prétendus adversaires rend incompréhensible le soutien appuyé qu'il reçoit des socialistes officiels à commencer par le premier ministre.
On voudrait éloigner définitivement les citoyens les plus dubitatifs à l'égard de l'engagement politique et du vote qu'on ne s'y prendrait pas autrement.

Dimanche prochain, il est à craindre que cette tactique montrera son inanité : non seulement elle n'empêchera pas la victoire du Front National, non seulement elle désespèrera un peu plus les électeurs, mais elle déséquilibrera durablement le fonctionnement de l'exécutif régional en privant de représentation une très grande partie de l'électorat, aggravant encore la méfiance des citoyens à l'endroit de la politique et des élus qu'on ne pourra plus vraiment appeler leurs représentants.

7.Posté par Frank THOMAS le 08/12/2015 09:37
Je voudrais signaler une erreur dans l'adresse de mon site qui est www.frank-marie-thomas.vefblog.net

8.Posté par Jp JP le 08/12/2015 14:32
MAINTIEN DE JP MASSERET en ACAL justifié :
A la différence de trop d’Elus Jean-Pierre Masseret n’est pas une girouette, n’est pas une loque politique….
il dit : « Nous nous maintenons car c’est la meilleure façon de nous opposer au FN. C’est en siégeant dans l’assemblée que nous ferons reculer le Front national. On a le devoir de continuer le travail qui nous a réunis »
Cet homme intelligent, hardi, simple, direct, digne, énergique mérite notre respect.
Connaissons-nous beaucoup d’hommes politiques de cette trempe ?

9.Posté par Michel PILLIER le 08/12/2015 16:15
Jean-Pierre Masseret est l'honneur de la gauche en Grand Est. Non, le retrait des listes socialistes n'est pas "raisonnable" et je rejoins sur ce point l'analyse de Frank Thomas.
Le fameux "barrage au FN" n'est en rien républicain... et il est contreproductif. N'avons-nous rien appris depuis mai 2002 ?
J'ai depuis des années un profond respect pour JPC et je l'ai accompagné modestement pendant longtemps notamment au MDC et au Pôle républicain. Mais je l'ai connu mieux inspiré. Je ne suis vraiment pas convaincu par ce communiqué circonstanciel de vieille politique.
La réactivation du Club République moderne m'intéresse, mais il lui faudra un autre souffle !

10.Posté par Jp JP le 11/12/2015 08:46
1) IL FAUT NETTOYER LES ECURIES D’AUGIAS dit on :…
« Dans la mythologie grecque, Augias était le roi d'Élide. Malhonnête et corrompu, il possédait un troupeau de plusieurs milliers de boeufs principalement parqués dans des étables qui n'avaient pas été nettoyées depuis plus de trente ans….
Héraclès ne s'embarrassa pas d'un balai et d'une serpillière : il détourna le cours des fleuves Alphée et Pérée pour leur faire traverser les étables et, ainsi, emporter en un instant la bouse et le fumier accumulés depuis si longtemps…. »
Ça ressemble à la situation de la CLASSE POLITIQUE (des bœufs parqués depuis plus de 30 ans dans…….) qu’il faut éclaircir, nettoyer, en instaurant un GOUVERNEMENT DE SALUT PUBLIC le plus tôt possible. Sinon ça va continuer de pourrir. Le FN se nourrit de cette pourriture….. !
Au paragraphe 2) suivant Mr Toulemonde dresse « un tableau » de résultat de gestion de la CLASSE POLITIQUE complet, juste, mais inquiétant pour les citoyens QUI ON FAIT « confiance » à leurs dirigeants. Comme chez Augias, la bouse et le fumier transpire de partout. Ce qui se passe en France est inimaginable, la CLASSE POLITIQUE en est RESPONSABLE.
Le futur Tribun F Bayrou devra un jour monter sur l'estrade (l’écran, la tribune, le bureau, etc… ! ) pour proposer à notre peuple de NETTOYER le système politique de gouvernance de notre pays. Un scandale d'Etat a déjà été mis à jour et (après 20 ans de procédure !) plus de 400 millions vont être restitués par « un Monsieur » au trésor public. C'est bien, il faut continuer !!!

2). Et pour préciser à la CLASSE POLITIQUE le ras-le-bol des Régionales Mr Toulemonde explique … :
« Comment des élus peuvent encore se regarder dans une glace lorsque le matin ils dénigrent les idées de leurs adversaires et le soir, ils demandent de voter pour ces mêmes adversaires. Il est légitime de se poser la question de savoir si ces élus ont fait autant d'années d'études, des BAC plus X. Ceux qui votent ne voient qu'une chose : il y a des attentats et l'on pénètre sur le territoire français sans aucun contrôle ; l'analyse des résultats à l'école est catastrophique - des jeunes sortent sans diplôme pire sans aucune formation professionnelle ; il n'y a plus de sous dans les caisses de l'Etat mais il y a de l'argent pour recevoir des migrants - pour aller faire la guerre à droite et à gauche pendant que d'autres pays européens font du commerce ; tout va bien au niveau sécurité mais depuis l'équipe de Sarkozy il y a eu diminution des effectifs police gendarmerie ; le taux de rémunération des Livret A baisse ; les retraites sont quasi gelées (1 à 2 euros par mois ces derniers temps) ; Calais sert de sujet de discussion mais honnêtement, qui irait acheter une maison avec jardin près de la zone envahie illégalement ; la courbe du chômage augmente, augmente et continuera d'augmenter. N'oublions pas les petits malins de la classe, ceux qui devaient être assis au premier rang, ceux qui ont eu papa maman pour payer des études (même quand ils ont redoublé et redoublé et re redoublé) et qui parlementaires avaient la phobie des feuilles d'impôts. Agrégeons-y les évadés fiscaux, les magouilleurs de la politique. Alors nos élus à BAC plus X ont des têtes bien pleines, certes. Mais ils ne voient pas. Ils ne voient absolument pas la porte qu'ils vont prendre dans la figure. L'employé, l'ouvrier, le fonctionnaire, le militaire, le chômeur, l'étudiant ne sont pas dupent. En sus, maintenant il y a l'internet. Ils comprennent que les BAC plus X ne font rien. Que de beaux discours, vantant l'idéal français pendant que le terrorisme qui frappait hier encore à notre porte, tue aujourd'hui dans nos foyers. Ils comprennent les manipulations sournoises de certaines chaînes télévisées, de la presse écrite. Cette capacité qu'ont les institutions à délivrer des messages anxiogènes aux moments clés de la vie publique se retournera indubitablement contre ceux qui les ont ourdis. Le taux d'abstention est élevé et les politiques s'en plaignent. Mais à côté de cela, ils demandent à nos concitoyens de voter pour une personne ou plutôt pour des idées auxquelles ils n'adhèrent point - c'est insensé. Une personne qui s'est battue, non pas pendant trente ans, mais ne serait-ce qu'un seul jour, un tout petit jour, pour défendre ses idées, se voit contrainte de soutenir son adversaire. Imaginons trente secondes que l'on vous demande de soutenir en connaissance de cause, le régime de Vichy ! Il en va donc de même pour tout électeur qui vient d'avoir 18 ans et qui vote pour la première fois. Par exemple, il s'inscrit au Modem et doit voter pour les partisans de Sarkozy ou encore pour des socialistes, des communistes ou écologistes qui doivent voter pour des responsables représentant la droite française. De toute manière, à cette allure-là, les gens n'auront bientôt plus d'argent - et les politiques véreux n'existeront plus car il n'y aura plus rien à prendre. »

3). Conclusion : OUI, UN GOUVERNEMENT DE SALUT PUBLIC devient urgent. Repousser à plus tard, ça sera trop tard !

11.Posté par Carl GOMES le 12/12/2015 16:29
Personnellement, j'ai décidé de faire le choix du Front National. Le système de corruption généralisée, de traîtrise envers la Nation et de négation des problèmes actuels qui a été entretenu depuis des dizaines d'années maintenant successivement par le PS puis par Les Républicains m'est devenu insupportable!
Aucun remord!

12.Posté par Patrick LENORMAND le 12/12/2015 17:12
Monsieur Chevènement, encore une fois vous êtes tombé dans le piège ..... C'est incroyable de voir élection après élection les mêmes personnes accepter d'être cocus !
Quand les 'politiques' qui se disent patriotes comprendront que le but actuel principal doit être que la France retrouve sa liberté ? Et, enfin s'unissent dans un front commun.. à commencer avec DLF, parti qui, lui, n'a pas donné de consigne de vote.
Urgent ! il sera bientôt trop tard.

13.Posté par Carl GOMES le 12/12/2015 22:24
Il faut ouvrir les yeux, seul le Front National propose aujourd'hui une vraie alternative...
Les autres ont été corrompus par le système, ou l'ont corrompu. Comment peut-on voter encore une fois pour un Bartolone ou un Estrosi? Serviteurs jusqu'au bout des magnats de la finance et de l'économie, ils n'ont que pour seule ambition de se maintenir au pouvoir et de s'arroser au passage. Ce sont des bonimenteurs qui ont confisqué la démocratie aux Français. Leur apport positif pour la politique française ou européenne est nul.

14.Posté par Edmond DANTÈS le 12/12/2015 22:41
Monsieur Chevènement appelle à un "gouvernement de salut public"...

Ce qui est certain est qu'il faut changer de gouvernement, et en particulier le 1er ministre. Le gouvernement actuel n'est pas un gouvernement de rassemblement, mais de division de la gauche. Mitterrand avait réussi en fédérant la gauche...

De cet abandon du social et de la gauche au profit du libéralisme par le gouvernement, le FN profite. Tactiquement au moins, les nouveaux dirigeants du FN ont compris que considérer les partis comme formant un demi camembert les conduisait à une impasse où il était impossible pour eux de progresser, coincés à l'extrême droite du demi camembert. En considérant qu'ils forment un camembert complet (dont la gauche communique avec la droite par leurs extrêmes), il a renié le libéralisme au profit d'idées plus sociales affichées dans son programme (est-ils sincère?), aboutissant à un parti national socialiste (nom de sinistre mémoire, et à l'avenir risqué pour la France, vu qu'il comporte toujours des membres adhérant aux thèses de cette funeste époque de 1940) qui grignote la gauche d'abord par sa gauche, puis jusqu'à la gauche du PS exclue aussi par le gouvernement .
Si le Pdt Hollande conserve un gouvernement quasi libéral, dans un an et demi, suffisamment d'électeurs pourraient être murs pour le remplacer par Marine le Pen... Avec tous les risques que cela comporte... Où l'humain actuellement écrasé sous l'esclavage du libéralisme économique le deviendrait probablement sous la brutalité et l'autoritarisme..

Il est donc urgent que le Pdt Hollande qui a trompé la gauche et le PS laisse le pouvoir à un gouvernement d'union de la gauche qui pendant les 18 mois qui lui reste efface l'image libérale destructrice du pouvoir et prenne des mesures sociales importantes et concrètes susceptibles de ramener à gauche des électeurs partis vers le FN plus parce qu'ils étaient abandonnés par la gauche et surtout le président et son gouvernement que séduits par le FN. A la tête de ce gouvernement, il faut quelqu'un de brillant, rassembleur, convaincu par les idées sociales, et avec une santé et un moral de fer vu les difficultés actuelles rencontrées avec le terrorisme et la crise économique. En particulier, ce gouvernement devrait aboutir à des avancées vers une Europe plus sociale et démocratique, et à rendre à la France toute la souveraineté nécessaire si le cadre Européen est bloquant à ce sujet.

15.Posté par Laroussi SATI le 13/12/2015 10:28
Marine le Pen confond autorité et autoritarisme, François Hollande et Manuel Valls aussi ainsi que d'autres pour ne dire pas la plupart. D'ailleurs, des comme elle et comme eux, il commence d y en avoir partout dans l'administration, les services public, dans le privé ; bref des anonymes certes mais tout aussi dangereux.
La société toute entière me semble devoir être intéressée à les identifier et à les connaître ; ma marotte est modeste, ne pas me laisser faire par eux au quotidien. Faut du courage, là où la poltronnerie, la lâcheté et la couardise semblent être devenues la règle ; question de survie répondent ces lâches, poltrons et couards. Moi, je vais m'efforcer d'être preux, au sens moyenâgeux du terme, de "prudencia" ; ce mot qu'on demandait aux chevaliers d'appliquer par l'expression "soit preux" c'est à dire "Il faut réfléchir pour mesurer
et non pas mesurer pour réfléchir ”

Gaston Bachelard
La Formation de l’esprit scientifique

Mais, y a du boulot.

Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 14 Novembre 2016 - 13:59 Une perte considérable




Derniers tweets
RT @Place_Beauvau: La Fondation de l'#Islam de 🇫🇷 soutient des projets culturels et éducatifs pr une meilleure connaissance de la religion…
Jeudi 8 Décembre - 15:00
RT @Place_Beauvau: [Communiqué] @BrunoLeRoux salue le lancement de la Fondation de l'Islam de France. https://t.co/E662y8efkL
Jeudi 8 Décembre - 14:09
RT @AnouarKbibech: Accueil au Siège du @CfcmOfficiel de @chevenement : échange sur les Projets de la Fondation de l'islam de France et Conc…
Jeudi 8 Décembre - 00:04

Abonnez-vous à la newsletter