Carnet de Jean-Pierre Chevènement

A propos des primaires à gauche



Je n’entends pas prendre position dans les primaires organisées par le parti socialiste auquel je n’appartiens plus depuis 1993.

Arnaud Montebourg a toujours tenu des positions méritoires et continues sur la nécessité d’une politique industrielle fondée sur le patriotisme économique. De même a-t-il constamment pointé les vices de conception de l’actuelle construction européenne.

Manuel Valls quant à lui a pris la mesure des problèmes de sécurité que le pays va devoir affronter. Son sens de l’autorité de l’Etat est indéniable.

Les orientations portées par ces deux candidats sont à mes yeux plus complémentaires qu’opposées.

La France, qui seule compte, est placée devant deux défis :
- relever l’idée républicaine dans sa cohérence et dans son exigence ;
- se plier en tous domaines à un devoir de vérité et accomplir un effort de rigueur qui, pour être accepté, devra être équitablement partagé.

Sur ces deux sujets, le pays mérite un débat approfondi et sans démagogie.

A ce stade, j’entends avant tout préserver ma liberté de jugement et d’expression afin de faire valoir ces exigences et ainsi servir le pays.


Rédigé par Jean Pierre Chevenement le Mercredi 7 Décembre 2016 à 13:18 | Lu 6249 fois



1.Posté par Robert Bolle Reddat le 07/12/2016 15:06
Cher Jean Pierre, je suis comme toi bien indécis sur le choix du candidat qui est en capacité de mettre en oeuvre (et non pas seulement énoncer !) les mesures nécessaires à résoudre les problèmes de la mondialisation qui sont devant nous (j'ai bien lu ton dernier livre).
Très cordialement
Robert

2.Posté par Phil MN le 07/12/2016 19:08
Comme souvent, la synthèse entre les politiques représentées respectivement par Montebourg et Valls se trouve dans leur dépassement, dans une logique supėrieure. C'est précisément celle qu'incarne un candidat comme Jean-Luc Mélenchon qui se trouve précisément hors champ de la primaire.

3.Posté par Constant Sabatier le 08/12/2016 17:40
Monsieur Chevènement.
J'ai également bien lu votre dernier livre et je n'y ai pas vu ce que j'espérais depuis des années, étant un de vos fervents partisans.
Il n'y a qu'un seul moyen de sortir la France du désastre, c'est sortir de l'Europe.
C'est sortir de ces traités que l'on ne peut pas modifier autrement qu'à l'unanimité (et ce n'est pas demain la veille que les pays de l'est - qui ont un SMIC à moins de 200€ et veulent la protection des USA - auront la même vision que nous).
C'est de quitter cet article 42 du traité de Lisbonne qui soumet la défense européenne à l'OTAN et nous entraîne dans les guerres illégales des Etats-unis. C'est de quitter cet article 63 qui empêche toute régulation des mouvements de capitaux non seulement dans l'Union mais aussi avec des pays tiers (et donc qui empêche de lutter contre les délocalisations).
C'est quitter cet article 106 qui nous oblige à démanteler nos entreprises et nos services publics.
C'est quitter ces articles 120 et 121 qui donnent pouvoir à la Commission (non élue!) de nous imposer nos politiques économiques.
C'est de quitter évidemment cette monnaie-piège qu'est l'euro.
En ne disant jamais clairement ça vous cultivez l'ambiguïté et laissez croire comme les autres qu'une "autre Europe" est possible, ce qui est archi-faux: aucun traité ne pourra être modifié autrement qu'à l'unanimité.
Valls et Montebourg feront la même politique que Hollande car elle est définie dans les GOPE (Grandes Orientations de Politique Economiques) par Bruxelles.
Il faut activer l'article 50 est sortir de cette prison avant qu'il soit trop tard.
Cordialement.
Constant Sabatier, un fidèle qui vient de quitter votre navire
(sans aller au FN, je vous rassure, il existe un autre parti qui monte et est, lui, sans haine mais également sans ambiguïtés).

4.Posté par Carl GOMES le 09/12/2016 19:46
Je ne pense malheureusement pas que les primaires de la gauche soient du même niveau que celles de la droite...

5.Posté par Patrick LENORMAND le 10/12/2016 11:47
Bref ... tous le monde est gentil !
- Montebourg que j' ai trouvé bien mièvre dernièrement (Hollande aurait dû 'essayer' de
modifier le traité européen)..
- Walls qui a fait passer, entre autres, la loi sur le travail.
- Et pourquoi pas Hamon, très efficace sur le social mais étranger aux problèmes
d'identité nationale et de sécurité.
- Enfin, hors primaire, il y'a Macron ! Lui aussi vous l'aimez bien semble-t-il....

Et tous en commun d'avoir fait parti d'un gouvernement qui a continué à enfoncer le pays dans l'état ou il se trouve (avec un FN à 25%).
Alors bravo à eux ! On en redemande !
Monsieur, pour la France notre patrie, une seule solution... un rassemblement avec Dupont-Aignan. (What else ?)

6.Posté par Constant Sabatier le 10/12/2016 15:40
Sauf que si Dupont-Aignan a de bonnes idées, il lui en manque une: sortir clairement la France de l'Union Européenne.
Et s'il ne le dit pas (tout haut), alors il ne le fera pas car il n'aura pas été élu pour ça (ou en tout cas on continuera avec des politiques qui ne disent pas ce qu'ils font et ne font pas ce qu'ils disent).
Allez donc voir du côté de l'upr si vous voulez rompre avec les ambiguïtés de discours et de pratique.
Et qu'on ne me traite pas de souverainiste populiste: la Constitution française ainsi que la déclaration des droits de l'homme et du citoyen commencent par les mots "la souveraineté du peuple".
Où est-elle passée cette souveraineté du peuple lorsque des commissaires européens non élus décident à la place des peuples qu'on abuse tous les cinq ans en leur faisant croire que leur bulletin de vote va changer quelque chose (ils n'y croient d'ailleurs plus vu l'abstention...)?
Retirer la souveraineté au peuple, c'est supprimer la démocratie. Après, on pourra dire ce qu'on veut sur le sens civique qu'il faut retrouver, le service national ou le retour des blouses à l'école, sans rétablissement de la République et donc retour à la capacité du peuple à décider de son destin, à commencer par ses politiques économiques et monétaires, tout ça ne fera pas longtemps illusion et l'éclatement de la France en eurorégions (voulu par Bruxelles et commencé par Hollande), minées de communautarismes, sonnera la fin d'une histoire nationale à nulle autre pareille.

7.Posté par Carl GOMES le 10/12/2016 18:15
@ C Sabatier
Oui j'avais un peu regardé l'UPR mais c'est un parti groupusculaire qui n'a pas la moindre chance d'émerger sur les médias...

8.Posté par Patrick LENORMAND le 11/12/2016 00:13
Sortir de l'U.E. ou annuler les traités en cours pour les remplacer afin que la France retrouve sa liberté est-ce si différent ?
Si tous les patriotes de l'UPR, de DLF, du RMC etc... ne sont pas capables de s'entendre ... C'est à désespérer et cela démontrera encore une fois la bêtise des hommes notamment en politique !
J'espère et je pense que des hommes comme NDA, JPC, Asselineau, Guaino etc.. sont des politiques qui mettent au dessus de tout l'amour de leur pays. Si c'est le cas ils s'entendront sur un projet pour 2017, sinon ils sombreront avec leurs certitudes et leurs égos.... Mais ce sera la France qui sera la grande perdante.

9.Posté par Constant Sabatier le 11/12/2016 19:33
@ C GOMES
Regardez notre progression en nombre d'adhérents depuis quelques années. Je peux vous dire que nous ne sommes plus groupusculaire depuis longtemps, même si hélas les grands médias continuent à nous censurer complètement car ils savent que si le débat sur la sortie de l'Europe arrive sur le devant de la scène cela fera boule de neige.
Quant aux autres petits partis, s'ils ne sont pas censurées c'est qu'ils ne disent justement pas clairement qu'il faut sortir de l'Europe... Nous n'émergerons peut-être pas cette fois, mais nous émergerons parce que l'Histoire nous donne raison.
@ P. LENORMAND
On ne peut pas modifier les traités autrement qu'à l'unanimité. Il faut donc en sortir.
Bien sûr qu'il faut s'entendre, bien sûr qu'il faut que les patriotes s'unissent. Mais sur un projet clair et une ligne droite ("la voie la plus sûre et la plus courte" disait De Gaulle). Notre projet c'est sortir de l'Union européenne, de l'euro et de l'OTAN. Quel parti de ceux que vous avez cités dit clairement ceci?
Il faut arrêter de tourner autour du pot. N'avez-vous pas compris combien l'heure était grave et n'était plus aux discours ambigus? Il en va de la pérennité de notre pays en tant que nation.

10.Posté par Patrick LENORMAND le 11/12/2016 23:17
@Constant Sabatier
Une U.E. sans la France ne serait pas viable ....Les autres pays le savent bien et seront prêts à de nouveaux traités. Si cela s'avère impossible les choses sont claires à DLF, un referendum sera soumis sur la sortie de l'U.E..
Actuellement pour rassembler les patriotes le programme de l'UPR est une catastrophe ...
Savoir ce qu'il en sera dans 10 ans.... Mais je ne pense pas que le pays peut attendre, en tous cas pas moi !
Et Monsieur Chevènement il soutient qui ? ... et que pense-t-il de l'éviction du MRC des primaires de la gauche ?

11.Posté par Carl GOMES le 13/12/2016 14:12
Suite aux diverses prises de position de Hollande, j'encourage Mr Chevènement à refuser le poste de président de la Fondation pour l'islam de France, afin de ne pas être associé au nom de Hollande d'une manière ou d'une autre.

12.Posté par Constant Sabatier le 13/12/2016 17:37
Aux modérateurs de ce site.
Je constate que mes derniers commentaires n'ont pas passé votre filtre. J'en suis désolé mais je comprends bien que ce n'est pas un forum de libre expression et que j'ai déjà assez monopolisé la parole.
Je vous remercie néanmoins d'avoir relayé mes précédents propos.

En vous priant de croire à mon grand respect et ma grande admiration pour Monsieur Chevènement.

Bien cordialement.
Constant Sabatier

13.Posté par Carl GOMES le 14/12/2016 21:20
Jusqu'en mai, c'est pour la France 5 mois supplémentaires de temps perdu avec Mr Cazeneuve, qui ne sert que de bouche-trou à Mr Valls parti se présenter aux présidentielles. C'est quand même triste pour la France d'en être arrivé là. Hollande n'est pas médiocre, il est mauvais, très mauvais.

Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 11:47 Deux bonnes décisions




Derniers tweets
Une période est close. Le PS est divisé en trois. La droite républicaine entre ds une crise profonde et durable https://t.co/5SaSTYrOGb
Dimanche 23 Avril - 20:49
.@EmmanuelMacron .@EmmanuelMacron devra se souvenir à l'heure des choix du score élevé sinon majoritaire des candid… https://t.co/S50iX2F6zi
Dimanche 23 Avril - 20:48
J'appelle à un vote résolu pour @EmmanuelMacron au second tour. Il faut écarter Marine Le Pen https://t.co/5SaSTYrOGb
Dimanche 23 Avril - 20:46

Abonnez-vous à la newsletter