Carnet de Jean-Pierre Chevènement

Un nouveau renfort pour François Hollande: le FMI



Les prévisions de croissance négatives du FMI dans la zone euro pour l’année 2012 (- 0,5 % sur le premier semestre, - 0,3 % sur l’ensemble de l’année), sont d’autant plus alarmants que la croissance mondiale est révisée à la hausse à + 3,5 %.

Il est urgent à la fois de revoir le traité européen signé le 2 mars dernier et la politique économique à court et moyen terme au sein de la zone euro : abaissement à 0,5 % du taux d’intérêt de la BCE, retour de l’euro à sa parité initiale avec le dollar (1,16), plan d’investissements financé par un emprunt européen, relance salariale dans les pays de l’Europe nordique.

L’Italie et l’Espagne, avec une croissance négative de – 1,9 % et – 1,8 % apparaissent comme deux maillons faibles de la zone euro d’autant plus exposés que leur taux d’emprunt à dix ans est remonté à environ 6 %.

Le mécanisme européen de solidarité est un pare-feu tout à fait insuffisant. Il faut d’urgence l’adosser à la Banque Centrale européenne si on veut éviter une nouvelle crise de l’euro.

Le fait que Nicolas Sarkozy lui-même ait proposé de revoir le rôle de la Banque centrale donne rétrospectivement raison à la proposition formulée par François Hollande, dans son discours du Bourget du 22 janvier dernier, de réviser le traité. Le changement de position de Nicolas Sarkozy ne fait que mieux ressortir la constance de François Hollande qui a su maintenir le cap qu’il s’était fixé. Pour la droite, les signes annonciateurs d’une débâcle sont dans l’air.


Rédigé par Jean Pierre Chevenement le Mercredi 18 Avril 2012 à 16:34 | Lu 3738 fois




1.Posté par Rejf le 18/04/2012 16:49
Twitter
J'ignore si mon commentaire précédent a été envoyé. Je me contentais de signaler, pour une meilleure tenue de ce blog, qu'a fortiori a priori a posteriori ne prennent jamais d'accent pour des raisons étymologiques. Facile à vérifier dans un dictionnaire. Merci pour l'auteur du blog, que je respecte.

2.Posté par Vincent GOMES le 21/04/2012 15:34
Demain c'est le premier tour de l'élection présidentielle, et la question de pour qui voter se pose donc. Pas si simple!...

Le choix de Hollande peut être intéressant à condition que l'aile gauche du PS (Montebourg) et les ralliés (comme JP Chevènement) puissent avoir du poids dans un futur gouvernement.

Peut être après 10 ans de gouvernement par la "droite" , après l'échec de Jospin à la présidentielle de 2002, une alternance est elle nécessaire...

Hollande apparaît comme quelqu'un de calme, réfléchi et honnête, mais ses propositions restent floues. Même si il n'a pas d'expérience en matière de gouvernement , il a au moins à son actif de ne s'être pas trompé. La récession que commence à connaître actuellement la France provient de l'accumulation des erreurs d'analyse et de solutions amenées par les hommes politiques durant ces 20 dernières années.

Mélenchon , "nouvel arrivé" et 100 fois plus vindicatif que Buffet et Robert Hue autrefois, ne me parait pas crédible.

Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

1914-2014 : l'Europe sortie de l'histoire

#FF la @fondarespublica et son site Internet rénové : http://t.co/YTQxAFpUYg #thinktank #recherche http://t.co/OXKglI3EJA
Vendredi 31 Octobre - 15:53

Abonnez-vous à la newsletter









Dernières vidéos
25/10/2014 | 865 vues
15/10/2014 | 1510 vues
1 sur 59