Carnet de Jean-Pierre Chevènement

Un immortel exemple


Ainsi Serge Ravanel nous a quittés. « Il est mort en combattant » m’a confié sa femme, c'est-à-dire comme il avait vécu.


Entré en Résistance à l’âge de 22 ans, il n’avait jamais reculé devant les risques les plus fous, comme chef national des groupes francs. Le colonel Ravanel restera comme le libérateur de Toulouse en août 1944.

Ce qui frappait le plus chez Serge Ravanel c’était pourtant son caractère réfléchi, sa recherche constante de la meilleure solution. Je revois son beau visage, son regard à la fois profond et vif, j’entends son élocution posée, développant la méthode qui lui paraissait la plus appropriée : bref il montrait la meilleur des qualités qu’on prête aux polytechniciens.

Je l’ai vu appliquer toute son intelligence méthodique à la solution des problèmes de la recherche et de l’industrie françaises, quand il m’a fait l’honneur d’être à mon cabinet de 1981 à 1983. J’imagine très bien qu’il appliquait au combat les mêmes qualités. Les risques fous qu’il a pris ne l’étaient pas autant qu’ils le paraissaient : ils procédaient toujours, j’en suis sûr, d’une analyse complète et raisonnée des situations.

Serge Ravanel était viscéralement un patriote. C’est cela qui le motivait fondamentalement. J’ajoute qu’il ne séparait pas le patriotisme de la recherche d’un progrès collectif partagé. Il aimait la justice et la France d’un même élan.

Adieu, Serge. Nous perdons avec toi un grand Français et un grand Citoyen. Mais que dis-je ?

Nous ne te perdons pas, car tu restes, pour tous ceux qui t’ont connu, un immortel exemple de vertu républicaine.

(Billet à paraître dans La Jaune et la Rouge, la revue mensuelle des anciens élèves et diplômés de l'école Polytechnique)


Rédigé par Jean-Pierre Chevènement le Mercredi 29 Avril 2009 à 16:41 | Lu 3133 fois



1.Posté par J-L Soubie le 29/04/2009 18:27
Ses amis toulousains de feu le MDC garderont de lui l'image d'un homme pourvu d'un regard pénétrant, intelligent et toujours bienveillant, capable de répondre à la demande de "jeunes" enthousiastes pour partir au combat politique malgré le poids des ans.

Merci pour tout.

2.Posté par Den85 le 29/04/2009 21:45
Toutes mes condoléances à la famille de Serge Ravanel, qui comme Jean-Pierre Chevènement l'a si bien dit, restera gravé à jamais dans les annales du patriotisme, de la République et de la France comme nous les aimons.


3.Posté par Franc-tireur le 30/04/2009 16:33
Je me rappelle également l'honneur qu'il nous fit lorsqu'il accepta de défendre les couleurs du MDC à Toulouse pour les élections législatives de 1997. Je me souviens encore du slogan :
"Serge Ravanel, la gauche qui resiste".

Tout un symbole.

Je ne l'oublierai pas.

4.Posté par Emmanuel Gilquin le 06/05/2009 01:59
Aujourd'hui, dans les faits statistiques, le Polytechnicien Ravanel ne serait plus officier de réserve ( conséquence de la réforme X 2000).
Il y a un contraste considérable entre les derniers hommes politiques formés par la Résistance et le Maquis, et le personnel "formé" par les lois de décentralisation, qui, souvent, devrait défiler, à la suite des janissaires de Topkapi, derrière une soupière.
En l'absence de missi dominici ou inspecteurs généraux, en nombre suffisant, la décentralisation a développé des féodalités, gouvernées quelquefois par de vrais satrapes orientaux, qui trafiquent sur la constructibilité des terrains, etc.
Grâce à des hommes comme Monsieur Ravanel, à tous les partisans, et à la France Libre, il n'y a plus de rue du Maréchal Pétain.
Mais certains maires maintiennent, en toute connaissance de cause, des rues Alexis Carrel.
Comme Pétain, Carrel à eu une double carrière.
Prix Nobel de médecine.
Inventeur et promoteur des chambres à gaz.
Hitler commença par exterminer les fous comme le conseillait Carrel dans "L'homme, cet inconnu".
Après la conférence de Wannsee, le même matériel servit à la Shoah.
Pensez-y en dégustant votre Prozac ou votre Temesta du matin.

Emmanuel Gilquin.
Viarmes ( Val d'Oise).

Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:18 A propos des primaires à gauche

Mardi 6 Décembre 2016 - 11:47 Deux bonnes décisions




Derniers tweets
RT @AnouarKbibech: Accueil au Siège du @CfcmOfficiel de @chevenement : échange sur les Projets de la Fondation de l'islam de France et Conc…
Jeudi 8 Décembre - 00:04
A ce stade, j’entends avant tout préserver ma liberté de jugement et d’expression afin de faire valoir ces exigences https://t.co/YK1tUAN3BY
Mercredi 7 Décembre - 13:30
Deux défis pour la France: se plier à un devoir de vérité et accomplir un effort de rigueur équitablt partagé https://t.co/YK1tUAN3BY (2/2)
Mercredi 7 Décembre - 13:30

Abonnez-vous à la newsletter