Actualités

Un défi de civilisation


Le nouveau livre de Jean-Pierre Chevènement, sortie le 12 octobre 2016 (Editions Fayard, 464 pages, 20 euros).


Présentation du livre

Un défi de civilisation
Sidération. les attentats terroristes et le spectre de la guerre civile nous ont pris à l’improviste. Comme en 1870 et en 1940, la France se découvre un ennemi qu’elle n’avait pas vu venir et qu’elle peine d’ailleurs à définir.

D’abord comprendre : nommer les maux, mais avec de justes mots.
La gravité des attentats tient aux faiblesses qu’ils révèlent et que nos élites ont laissé se creuser au fil des ans.
Pour remonter aux causes, déplaçons notre regard du terrorisme djihadiste mondialisé vers une « globalisation » devenue folle. Cette globalisation a modifié la hiérarchie des puissances, créé les fractures sociales, géographiques, générationnelles, miné la démocratie, suscité frustrations et rejets, particulièrement dans le monde musulman. Elle a mis en crise le modèle républicain et périmé le projet européen initié par la France après 1945.

Le fond de l’affaire ne serait-il pas que nous ne savons plus aujourd’hui qui nous sommes ni ce que nous voulons faire ?
Face à une globalisation, mère d’un nouveau chaos mondial, la France a encore les moyens de faire face, en donnant vie, de concert avec l’Allemagne, au projet d’Europe européenne, de l’Atlantique à l’Oural, que le général de Gaulle avait conçu pour elle. Seul levier pour peser au xxie siècle entre les États-Unis et la Chine, et renouer avec l’universel en ouvrant au monde, y compris musulman, un horizon de progrès.

Dans les épreuves, des forces de résilience insoupçonnées sont en train de surgir, qui sont aussi des forces spirituelles : regain d’un patriotisme républicain, à la fois de principes et enraciné dans toute notre histoire, laïcité éclairée par la Raison, universalisme du réel.

Le bateau France a encore les moyens de se redresser. Jean-Pierre Chevènement dessine la carte d’une confiance retrouvée. Le bateau France n’a besoin que d’un cap : un projet politique qui soit aussi un projet de civilisation.

Retrouvez le sommaire intégral du livre sur : www.chevenement.fr/defi-de-civilisation
et :
- faites connaître du livre autour de vous en partageant cette page sur vos réseaux sociaux (Facebook, Twitter) avec les boutons prévus à cet effet
- commandez le livre (format papier ou numérique) sur les plate-formes d'achat indiquées sur la page ou chez un libraire près de chez vous


Rédigé par Chevenement.fr le Vendredi 7 Octobre 2016 à 16:26 | Lu 2347 fois



1.Posté par Carl GOMES le 10/10/2016 18:54
Malheureusement, c'est pas avec l'ectoplasme qu'on a a l'Elysée qu'on pourra faire face à ce genre de défi!...

2.Posté par Carl GOMES le 12/10/2016 23:56
Hollande a réussi la pépite d'avoir brouillé la France avec la Russie.
Je pense que Mr Chevènement, qui est représentant spécial pour la Russie du Quai D'Orsay, devrait réagir...

3.Posté par Antoine GRANGEAC le 13/10/2016 17:59
En effet, l’Occident ne sait plus à quels saints se vouer ; il est en perte de repères. Peut-être sommes-nous dans une ère post-historique au sens où nous avons renoncé, contrits et contraints, à l’ardent désir de conquête qui a fait l’Histoire. Sans doute, également, après avoir renoncé à la fonction sacerdotale en 1789 (Dumézil), nous avons pu, grâce à la technologie – ou à cause d’elle- nous détacher de la fonction guerrière, depuis que les missiles (nucléaires qui gèlent notre élan guerrier) et conventionnels (qui permettent la « guerre zéro mort », si bien que ne demeure actuellement qu’une seule des trois fonctions qui structuraient jadis la société historique : la fonction productrice. Or, des trois fonctions, elle est la moins structurante. Elle organise le monde marchand sur lequel s’est déplacée la guerre mais l’on peut craindre qu’elle ne désorganise la société. Elle est, en tout cas, ce qui permet la fin, en Occident, de l’ordre patriarcal qui se soutenait des deux premières fonctions rendue obsolète. C’est ce à quoi le monde islamique, lié à une tradition ancestrale transcrite dans le Coran, ne peut se résoudre facilement quand il ne lui prend pas d’y résister violemment.
Antoine Grangeac

Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 14 Novembre 2016 - 13:59 Une perte considérable




Derniers tweets
RT @Place_Beauvau: La Fondation de l'#Islam de 🇫🇷 soutient des projets culturels et éducatifs pr une meilleure connaissance de la religion…
Jeudi 8 Décembre - 15:00
RT @Place_Beauvau: [Communiqué] @BrunoLeRoux salue le lancement de la Fondation de l'Islam de France. https://t.co/E662y8efkL
Jeudi 8 Décembre - 14:09
RT @AnouarKbibech: Accueil au Siège du @CfcmOfficiel de @chevenement : échange sur les Projets de la Fondation de l'islam de France et Conc…
Jeudi 8 Décembre - 00:04

Abonnez-vous à la newsletter