Carnet de Jean-Pierre Chevènement

Surtout fuir le débat de fond



J'observe que tout est bon pour fuir le débat de fond. Insinuations odieuses, ou tout simplement ridicules comme celles de Mme Voynet.
La monnaie unique peut nous quitter demain. C'est un étourdissant concert de tous les Maastrichtiens pour faire oublier les responsabilités qui sont les leurs et qui les empêche de voir les solutions qui, demain, seraient pratiquables pour permettre à la France de s'en sortir à moindres frais.


Rédigé par Jean Pierre Chevenement le Vendredi 18 Novembre 2011 à 19:06 | Lu 2927 fois



1.Posté par Grégory BAUDOUIN le 18/11/2011 19:26
baudouingregory
quand on a pas d'arguments de fonds, il faut tenter la forme...
ou la politique politicienne ! Quand je pense que d'aucun voulait "faire de la politique autrement" à leur création et quand on voit sur qu'elle base (et surtout pourquoi) ils signent des accords, on se dit qu'au moins il en est d'autres qui ne ne changent pas dans leurs convictions (ce n'est pas être rigide ou statique mais avoir une ligne politique), qui les affirment et avancent et devinez qui retiendra la mémoire de la France ?

2.Posté par Frederic FARAH le 18/11/2011 20:59
Monsieur Chevènement

Tel est le problème et vous le soulignez avec justesse: éteindre le débat de fond. Votre souci du fond et de la réflexion vous honore. Je n'oublie pas vos trois non fondateurs qui ont présidé à la naissance du MDC ( non au tournant de 1983, à la guerre du golfe, à Masstricht). Vous avez su soulever les vraies questions. le plus terrifiant et regrettable est de voir la surdité de vos adversaires. Bravo encore pour avoir ce courage d'aller à la rencontre des français et de défendre avec conviction la République. les temps sont peu démocratiques, votre réflexion est précieuse.

3.Posté par Guillaume DELYE le 18/11/2011 22:24
Contre une opinion généralement répandue, je pense que la candidature de Jean Pierre Chevènement représente plus une sécurité qu'une menace pour la Gauche dans la perspective de 2012. Il est en effet difficile de savoir si François Hollande saura mener à bien sa campagne électorale. Si d'aventure, sa cote de popularité venait à se dégonfler comme un ballon de baudruche en 2012, un peu comme cela s'était produit pour Ségolène Royal en 2007, la présence d'un second candidat de gauche crédible constituerait une alternative de secours et éviterait à, tout le moins, une déperdition de voix vers le centre.

Je me demande si notre candidat n'aurait pas intérêt à afficher davantage sa volonté de gagner cette élection tout en admettant la possibilité d'un désistement à la veille du scrutin si les sondages laissaient planer un doute sur la présence d'un candidat de gauche au second tour. Cela rassurerait un certain nombre d'électeurs qui, devant le spectre du 21 Avril 2002, n'osent plus prendre de risques ni se prononcer sur des questions de fond. Ce serait peut être un moyen de désamorcer l'"extincteur du débat public". Je reconnais cependant qu'il s'agirait là d'un exercice de haute voltige...

Cela étant, je pense que le mécontentement à l'égard de Sarkozy est si fort qu'il laisse la place à une expression plurielle à Gauche. L''essentiel est que l'ensemble des forces de gauche limitent leurs attaques à la seule droite et à la politique anti sociale du Gouvernement qui n'est vraiment pas assez fustigée en ce moment.

4.Posté par Jean François GRILHAULT DES FONTAINES le 18/11/2011 23:16
Tout ça c du bla bla bla .. quid de la mise en faillite organisée du système financiers, de la séparation stricte des activités bancaires, de l'abrogation de l'article 104 de Maastricht (123 de Lisbonne), de la parité fixe entre les monnaies, du Crédit Productif Public, des Grands travaux de développement de l'homme et la nature : pont terrestre ferroviaire Afrique(Europe-Asie-Amériques, remise en eau du lac Tchad, Nucléaire de 4ème génération pour aller vers la fusion, exploration humaine du système solaire .. c'est à dire une perspective d'avenir ! Bref LE programme de Jacques Cheminade et de Solidarité et Progrès ! Point de départ sans un GLASS-STEAGALL Global pour les 130 Glorieuse ! Aller, on se réveille !

5.Posté par Albert Fontez le 18/11/2011 23:16
Facebook
je n ai pas trouve un seul article,qui donne une idée complète de l Euro ..comme si cela était un secret d état...je trouve des brides d un cote ou de l autre ..mais sans aucun rapport souvent..le fait du hasard?...Plusieurs projets se croisent ou se télescopent..s éloignent ou se perdent dans des malandres marécageuses..des suppositions,des hypothèses,..rien de très sérieux..,c est mon opinion ..

6.Posté par gerard pendaries le 19/11/2011 09:39
Twitter
Depuis 1940, la suprématie Allemande nous fut d’abord militaire, puis industrielle, monétaire et politique.
On voit, aujourd’hui, les ravages sociaux que produit l’Euromark dans certains Pays, à commencer par la Grèce, l’Espagne le Portugal, non pas tant du fait de l’appauvrissement général que par l’insupportable montée des inégalités. En Espagne, par exemple, alors que la vente des voitures neuves est en chute libre celle des modèles de luxe a augmenté de 33%.

Il n’empêche que le modèle Allemand tant cité en exemple (au moins sur les deux points d’orthodoxie financière et de rigueur écologique) n’est pas celui qu’on croit :

1) En valeur, l’Allemagne détient le pompon de la dette Européenne. Avec une dette publique qui s'élève à 2100 milliards d'euros, soit près de 84% de son PIB, l'économie la plus performante de la zone euro est le troisième pays le plus endetté du monde. Et la «bourde» qui a soustrait artificiellement plus de 50 milliards à ses comptes ne change rien à cela.

2) L’Allemagne est aussi un champion Européen de production de CO2. Sa consommation d’énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz) est plus du double de celle de la France. Par kWh produit, le coût CO2 Allemand est 6 fois supérieur à celui de la France.

Alors, pour parler poliment, pourquoi est-ce auprès de ceux qui s’oublient sur la table que nous prenons des leçons de propreté ?

Voici le Pays que M. Sarkozy nous donne en exemple, voici l’exemple que les Verts infligent à M. Hollande et voici le Pays qui dictera sa Loi pourvu que l’on reste sourd aux voix réalistes, comme celle de M. Chevènement, qui proposent des solutions adéquates.

Qui a dit : «L'esprit démocratique est ainsi très complaisant envers lui-même, il se pardonne tout ; c'est un esprit curieux et futile, bariolé et sans goût, sans grande ambition avec ses petits plaisirs pour le jour et ses petits plaisirs pour la nuit, satisfait de sa médiocrité tranquille et de son bonheur bovin » ?


7.Posté par Roland MAIRE le 19/11/2011 11:42
Nous commençons à y voir plus clair ! La qualité des commentaires tels les tout derniers de Patrick LENORMAND, Jack SIMONNET , Jules DUNORD et Frédéric FARAH dénote une prise de conscience citoyenne incontestable pour votre débat de fond.

Ne vous en laissez surtout pas détourner par des aboiements à traiter par le mépris, et à renvoyer illico à la niche…

Comme à Poitiers, sachez vous garder à gauche comme à droite, tenez fermement le cap, fuyez comme la peste cette maudite alternative qu’évoque Guillaume DELYE . Aujourd’hui la priorité au social est certes un élément majeur du débat de fond, mais ne doit en aucun cas l’amoindrir ni le supplanter.

Rameutez les Républicains de tous bords, ils sont nombreux , rappelez-leur que vous n’êtes pas seulement une alternative pour la gauche, mais pour la République et pour la France , que vous fûtes le seul homme politique à dire NON au transfuge de Montoire.

Quand on sait avoir raison , comme Georges CLEMENCEAU ou Charles DE GAULLE, il faut aller jusqu’au bout.




8.Posté par Guillaume DELYE le 19/11/2011 22:59
Réponse à Roland MAIRE

Vous savez lire entre les lignes à la perfection !

Je ne souhaite qu'une seule chose : voir Jean Pierre Chevènement nous faire un remake contemporain de cette ancienne vidéo :

http://www.ina.fr/politique/partis-politiques/video/CAF97512141/interview-m-chevenement-parti-socialiste.fr.html

Le discours reste parfaitement actuel et sa reprise (mot à mot !) nous rajeunirait tous !

Je pense qu'il faut absolument éviter une dérive économiciste de la candidature de Jean Pierre Chevènement. Il faut intervenir sur tous les grands sujets de société. Car, au fond, à quoi bon sauver l'euro ou imaginer une solution de sortie "par le haut", si ce n'est pas pour faire du social. Et aujourd'hui, il y a beaucoup à faire en la matière, certainement plus qu'en 1980.

Je pense que JP Chevènement devra muscler son discours sur l'enseignement, les hôpitaux, l'assurance maladie, autant de services publics qui ont été massacrés pendant ce funeste quinquennat. Le discours sur l'euro ne suffira pas : il faudra aussi défendre une transformation des règles du commerce international pour mettre fin au libre échange aveugle qui nous conduit tout droit dans le mur. Notre candidat a, de plus, toutes les cartes en main pour incarner une politique intérieure plus sécuritaire et replacer la politique de l'immigration dans une perspective plus générale de co-développement des pays du tiers monde (au lieu de la concevoir, comme aujourd'hui, comme une exploitation de la misère du monde et un instrument de division des classes populaires).

J'aurais pourtant aimé que mon commentaire me vaille la distribution d'un bon point ! On ne peut pas toujours gagner !

9.Posté par Vincent HAMY le 21/11/2011 14:48
Je donnerais personnellement raison à Voynet sur un point : je pensais voter pour Mélenchon et je trouve dommage qu'il y ait 2 candidatures sur lesquelles j'hésite personnellement. CE qui me prouve qu'elles sont assez proches.

Pourquoi JP Chevènement ne rejoindrait pas le Front de Gauche?
Il resterait indépendant du PCF mais apporterait tout son poids politique. Et avec un bon tribun comme Mélenchon, les idées de ceux qui veulent arrêter les folies maastrichtiennes pourraient s'imposer a l'issue du 1er tour.

JP Che est plus proche de Mélenchon que de Hollande, même si il s'est rangé aux côtés de Royal en 2007. Sinon je n'ai vraiment rien compris.

Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:18 A propos des primaires à gauche

Mardi 6 Décembre 2016 - 11:47 Deux bonnes décisions




Derniers tweets
RT @Place_Beauvau: La Fondation de l'#Islam de 🇫🇷 soutient des projets culturels et éducatifs pr une meilleure connaissance de la religion…
Jeudi 8 Décembre - 15:00
RT @Place_Beauvau: [Communiqué] @BrunoLeRoux salue le lancement de la Fondation de l'Islam de France. https://t.co/E662y8efkL
Jeudi 8 Décembre - 14:09
RT @AnouarKbibech: Accueil au Siège du @CfcmOfficiel de @chevenement : échange sur les Projets de la Fondation de l'islam de France et Conc…
Jeudi 8 Décembre - 00:04

Abonnez-vous à la newsletter