Carnet de Jean-Pierre Chevènement

Sarkozy, le "junior partner" de Merkel



Le président de la République s'est efforcé de dissimuler son impuissance en se présentant aux Français comme leur meilleur protecteur face à la crise. Derrière l'invocation rituelle de notre union avec nos partenaires européens, Nicolas Sarkozy s'est bien gardé d'évoquer les 5 points de PIB, soit 100 milliards d'euros dont, au terme du nouveau traité européen, il s'est engagé vis à vis de Mme Merkel à diminuer les dépenses publiques.

Nicolas Sarkozy, au sommet de ses talents de prestidigitateur, s'est efforcé de dissimuler qu'il n'était que le "junior partner" de Mme Merkel quant à la définition de la politique européenne face à la crise.


Rédigé par Jean Pierre Chevenement le Dimanche 1 Janvier 2012 à 10:42 | Lu 2784 fois



1.Posté par Yves MARCEL le 01/01/2012 11:32
Face à l'urgence des décisions à prendre pour desserrer l'étau financier, il est certain que Sarkozy a montré son incapacité à faire entendre la voix de la France en choisissant la facilité de" monter le col" dans la roue de Merkel, pour prendre une image cycliste. Mais, au-delà de la crtitique de cette présidence en trompe l'oeil que nous connaissons depuis 4 ans et demi, il y a aussi urgence à ce qu'un véritable front de gauche se constitue pour proposer au pays, mais aussi à nos partenaires européens une autre politique fondé sur le développement et la solidarité des peuples de l'UE.

Beaucoup en France sont faitigués, excédés même, par les divisions et par tout ce qui risque de faire échec au rassemblement de la plus large majorité des Français, il y a une exigence à ce qu'enfin la gauche propose un autre chemin crédible. Ce n'est pas dans 3 mois que cela va se jouer mais dans les jours st toutes prochaines semaines qui viennent face à la droite et face à la crise européenne et ce projet funeste de nouveau traité. Ma seule question (qui est aussi mon principal voeu à votre sujet) : en serez-vous, contribuerez-vous avec tout votre talent à la plus grande victoire de la gauche que la France ait jamais attendue depuis 30 ans, ou bien allez vous mesurer, négocier, discuter longtemps des conditions de votre nécessaire soutien à F.Hollande ?

C'est en grande partie grâce à vous que le PS d'Epinay à tourné le page du molletisme et à pu porter un premier socialiste à la présidence, j'espère que ce sera aussi grâce à vous qu'un second le sera en mai et qu'une redressement radical pourra être DURABLEMENT engagé après la dérive de 30 ans d'ultralibéralisme. Bonne année 2012, dans cet espoir et cette attente !

2.Posté par Marie CABARDES le 01/01/2012 12:28
Que la vraie gauche se rassemble bien vite, en oubliant les divergences de détail : le nucléaire par exemple - oui, c'est un détail j'insiste - surtout face au nouveau traité qui s'annonce et face aux ravages des précédents !
Notre peuple a un besoin crucial de voir travailler ensemble un Chevenement et un Front de gauche volontaires, ambitieux et conscients de leur responsabilités : commencer à nous sortir du marasme dans lequel 30 ans d'ultralibéralisme nous ont enfoncés, entrainant les autres peuples avec nous.
Ensuite, qui les aimera les suivra...
Ce sont aussi mes vœux - que j'adresse ici à Monsieur Chevenement : bonne année 2012.

3.Posté par Jules DUNORD le 01/01/2012 21:54
Un excellent article à lire sur les promesses faites (et non tenues) par N. Sarkozy depuis 4 ans :
http://www.marianne2.fr/sarkofrance/L-abecedaire-des-promesses-non-tenues-de-Nicolas-Sarkozy-2007-2012_a682.html

4.Posté par Vincent GOMES le 02/01/2012 12:12
On reproche souvent aux Français de ne pas se déplacer pour voter. Mais parfois ils peuvent se demander à quoi ça sert. On oublie comment Mr Sarkozy a traité le résultat du referendum organisé en 2005 sur l'Europe (résultat NON à 55%, sur 29 millions de votants) . Il repris exactement le même traité et a modifié juste son nom (traité de Lisbonne en 2008) pour se donner une assise populaire à son arrivée en tant que président de l'Union.

Voilà ce que Mr Sarkozy pense du referendum:
"La France a voté non en 2005...J'ai dit avant les élections que je n'organiserai pas de referendum en France...Je pense profondément que les questions institutionnelles, les règles de fonctionnement sont l'affaire des parlementaires plutôt que l'affaire du referendum."
Nicolas Sarkozy (president UE - juillet 2008)

5.Posté par Roland MAIRE le 03/01/2012 08:25
Meilleurs vœux à tous les militants et militantes du M. R. C.



Quatrains 2012


I Au gui l’An Neuf inattendu
Retournons à l’antique Egypte
Dérober tout l’or de la crypte
Pour nos souhaits bien entendu

Partageons ce fruit défendu
D’un Nouvel An si titanypte
Que le scribe qui le décrypte
S’en relève tout confondu


II Reprenons le chemin perdu
De l’isoloir patriotique
Pour que vive la République
Chevènement seul attendu

°°°°°°°°°
°°°°


6.Posté par Thierry MERLAUD le 06/01/2012 02:08
le Président Chevènement est l'homme politique le plus crédible actuellement que nous ayons en France. Les Français devraient comprendre que cet homme sage, d'expériences et visionnaire, est l'homme idéal pour la situation dramatique que nous vivons actuellement.
Assez de ces petites fatalités socialistes qui pérorent dans leur petit fief et qui n'ont rien de gens de gauche sinon pour y être entrés à des fins personnelles.
On veut des combattants, des couillus, des hommes de devoir !

7.Posté par Yves MARCEL le 06/01/2012 07:23
Thierry Merlaud, l'hommage que vous rendez à JP Chevènement ne nécessite pas que vous fustigiez tous les autres comme des incapables bornés et des carriéristes sans moralité. Il n'y a à mon sens pas plus de "fins personnelles" au PS que chez les élus du MRC et, s'ils ont fait d'autres choix politiques, cela ne fait pas non plus qu'ils soient fondamentalement moins "de gauche" que ceux du MRC. Si débat il doit y avoir c'est sur la POLITIQUE, et pas sur la pureté ou non des motivations supposées. Mais, au delà du débat, la question tous les jours la plus cruciale c'est des savoir qui va vouloir s'unir pour faire barrage à la réélection de Sarkozy. Il n'est qu'à regarder l'agressivité et l'activisme démultiplié du clan présidentiel en ce début d'année pour se rendre compte que ces gens là ne vont pas lâcher leur pouvoir comme çà. Face à cette meute et aux réels intérêts de classe qu'elle représente allons-nous continuer dans la division et les querelles à gauche ou bien réagir par une véritable union pour en finir avec cette droite de plus en plus à droite ? Je me demande si tous se rendent bien compte ici que les plus modestes et les plus faibles n'en peuvent plus de l'humiliation qu'on leur fait subir depuis 10 ans, du fait que la gauche ne parvient pas à se rendre crédible pour les défendre. Alors, libre à chacun de continuer à flinguer Hollande et le PS par principe ou par amertume personnelle, mais va-t-on enfin entendre le cri du peuple pour que CA CHANGE enfin ? Pour ma part je fais confiance à JPC pour que lui sache faire le choix du rassemblement, le plus rapide possible pour donner cette fois-ci le maximum de chance à la victoire de la gauche.

8.Posté par Thierry MERLAUD le 06/01/2012 12:12
@ Désolé Yves Marcel, un ami dit toujours la vérité.
Il faut lire Jean-Pierre Chevènement pour comprendre l'épaisseur de cet homme.
L'homme de Belfort ne triche pas.
Il recadre parfaitement le sens de la laicité républicaine dans le réalisme d'une France malmenée.
Les divisions antérieures ont crée un flou, un brouillard où seule une voix audible porte plus que les autres. Et c'est bien lui !
L'union, c'est le vote et les plus modestes et les plus faibles ne veulent plus de paroles compassionnelles mais des actes, des engagements, du concret.
Sarkozy s'est fait élire sur des thèmes qu'il n'a pas tenu à savoir l'emploi et la sécurité.
C'est un échec patant. Il s'est disqualifié.
Nous avons assez d'un " busch junior " dans notre belle France.

Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:18 A propos des primaires à gauche

Mardi 6 Décembre 2016 - 11:47 Deux bonnes décisions




Derniers tweets
RT @AnouarKbibech: Accueil au Siège du @CfcmOfficiel de @chevenement : échange sur les Projets de la Fondation de l'islam de France et Conc…
Jeudi 8 Décembre - 00:04
A ce stade, j’entends avant tout préserver ma liberté de jugement et d’expression afin de faire valoir ces exigences https://t.co/YK1tUAN3BY
Mercredi 7 Décembre - 13:30
Deux défis pour la France: se plier à un devoir de vérité et accomplir un effort de rigueur équitablt partagé https://t.co/YK1tUAN3BY (2/2)
Mercredi 7 Décembre - 13:30

Abonnez-vous à la newsletter