Carnet de Jean-Pierre Chevènement

Retour de vacances



En guise de joyeux Noël, j’ai dû affronter une campagne de coups bas initiée par un opposant belfortain et prolongée au plan national par les déclarations d’un adjoint au maire de Paris, à propos des deux appartements que j’occupe dans les deux villes entre lesquelles je partage mon temps. Ceux qui veulent me détruire, n’ayant rien trouvé à me reprocher ni quant à la gestion des affaires publiques à laquelle j’ai été associé pendant des décennies, ni quant à mon intégrité personnelle, en sont ainsi réduits à la politique des boules puantes. Ils substituent l’insinuation à l’argument.

Retour de vacances, je tiens à préciser vis-à-vis de tous ceux que ce type de campagne pourrait ébranler que je respecte la loi en acquittant notamment un surloyer. On s’est étonné longtemps de ce que je n’aie rien changé à un train de vie relativement modeste, eu égard aux fonctions que j’ai exercées. Aujourd’hui, paradoxalement, on me reproche d’occuper à Paris un logement dans un immeuble à loyer normal (Iln) dont je suis locataire depuis août 1983, date à laquelle j’étais redevenu attaché commercial au ministère de l’Economie et des Finances. Je n’occupe ni un logement du domaine privé de la ville de Paris, ni une HLM et le montant de mon loyer correspond à la prestation fournie. Je ne lèse personne, car au prix que j’acquitte, il n’y a pas de famille modeste qui trouverait à résoudre son problème de logement.

J’ai pu exercer mes mandats politiques en homme libre et je pense l’avoir prouvé en maintes circonstances. J’attends de pied ferme ceux qui pourraient démontrer que je me sois jamais comporté en homme d’argent. Sachant que les positions que j’ai prises, sur maints sujets, m’exposent à toutes les bassesses, comme l’ont montré des livres récents, je ne me laisserai dévier de la ligne politique qui est la mienne par aucune cabale. Je me réserve d’utiliser, le cas échéant, tous les moyens de droit contre ceux qui dégradent la politique par ce type de pratique.

Je pense pouvoir encore être utile à la vie politique française et je continuerai donc à m’exprimer librement en fonction de ce que je crois être l’intérêt de la République.


Mots-clés : belfort, grudler, logement, loyer
Rédigé par Jean-Pierre Chevènement le Mercredi 2 Janvier 2008 à 17:45 | Lu 7482 fois



1.Posté par Couvert Gérard le 02/01/2008 20:16
Je ne doute pas, Monsieur Chevènement que vous tiendrez bon.
Ce message je l'écris en pensant aux citoyens qui nous lisent : souvenez-vous de ceux qui ont hurlé avec les loups : ayez le courage politique de ne jamais voter pour eux ... même au prix de ne pas "voter à gauche".

2.Posté par rajeev le 02/01/2008 22:26
Que Jean-Pierre Chevènement se rassure. Nous sommes nombreux, partisans ou non du MRC et de son action, à savoir que toute sa carrière politique témoigne d'un désintéressement et d'un engagement au service de l'intérêt général et de la République.
La polémique sur les appartements qu'il occupe a certes, alimenté bien des dîners de Noël et du Jour de l'an. Mais j'ai pu constater que pour un grand nombre de personnes, J.P Chevènement reste un exemple d'homme politique intègre.
Rajeev

3.Posté par JOSETTE 63 le 03/01/2008 04:47
N'ayant jamais eu le moindre doute sur votre honnêteté, je vous remercie, Monsieur Chevènement, de clarifier la situation ; et il faudrait le faire dans l'ensemble des médias, radios, journaux et chaînes de télévision . Car rien n'est plus perfide que la calomnie.

Ainsi que vous le dites, vos prises de position non conformistes vous ont valu bien des bassesses de la part de vos adversaires. Je tiens donc à vous apporter mon soutien et vous encourage à persévérer dans la défense de la France, des Français et du peuple républicain.

4.Posté par cedric le 03/01/2008 14:13
Effectivement, ce sujet est revenu maintes fois ces derniers temps dans des discussions entre collègues partisans ou non. Cela m'a donné l'occasion de faire connaitre votre blog à ceux qui ressentaient un peu d'amertume et d’étonnement en apprenant ou plutôt en reniflant cette boule puante digne de collégiens voulant attirer l’attention sur eux.
Merci pour votre pugnacité et votre « droititude » qui restent des exemples à suivre à mes yeux



5.Posté par Elie Arié le 03/01/2008 23:26
L'éternel problème que pose ce type d'accusations est de savoir s'il faut y répondre ou pas;une calomnie est toujours imparable, parce qu'elle joue sur:

-le "il n'y a pas de fumée sans feu",

-le principe de base de la pub, selon laquelle l'important, c'est d'en parler, (ceux qui liront ton démenti et qui n'auraient pas entendu parler de l'accusation seront maintenant au courant).

6.Posté par la fourmi rouge le 03/01/2008 23:55
suite du post n°5

et surtout

" calomniez, calomniez ! il en restera toujours quelque chose "

7.Posté par Yves le 04/01/2008 07:42
Bonjour et bonne année, cher JP Chevènement.

Bien sûr que tout cela est sûrment animé par des adversaires politiques et pas seulement par un adjoint de Paris puisque j'ai entendu Anne Hidalgo, première adjointe de Delanoë tenir à la radio à peu près le même discours, que certes la situation de JPC n'est pas illégale, mais que néanmoins ce serait mieux qu'il déménage. Pourquoi ? Immeuble à loyer normal dites-vous ? Mais ces fameux "Iln" ne sont-ils pas quand même eux-aussi des logements au loyer contrôlé non par le marche libre mais par la ville ? Certes la polémique est assez basse mais on ne peut pas nie non plus que la situation soit tout à fait normale si un ancien ministre peut ainsi bénéficier d'avantages sociaux pour son logement quand des familles sans resources n'ont pas de logement décent. C'est vrai que c'est une questio de principe : qu'accepte-on comme rétribution normale pour le service de l'Etat ? Et à l'inverse qu'aceptons-nons comme citoyens que soient donnés comme avantage à ceux qui font carrière dans la haute admininistration ? Est-ce plus choquant quand c'est le directeru du cabinet de Mme Boutin ou quand c'est Monsieur Juppé en 95, que quand c'est JP Chevènement ?





8.Posté par LABOCA le 04/01/2008 17:06
Vous êtes un homme politique digne de confiance, Monsieur Chevènement. Vous n'étiez pas obligés de vous défendre car vous ête propre moralement.
La France se porterait mieux si toute sa classe politique vivait aussi honnêtement que vous.
Bonne année 2008 et continuez, Monsieur, à animer la vie publique de la France par vos réflexions toujours denses.

9.Posté par universelle le 05/01/2008 13:12
L'être humain est un tout. Ses convictions le font agir à tous les moments de sa vie. Acheter, louer, décider.
Cher M.Chevènement vous êtes un homme intègre et digne. Vous l'avez prouvé maintes fois lorsque d'autres que vous auraient choisi de suivre la meute.
Restez, parlez, contribuez, vous êtes peut-être la seule voie, la ligne qui nous fait encore tenir debout.
Je vous admire, je vous écoute depuis très longtemps (je dirais même que vous êtes mon ami même si vous ne me connaissez pas).
Dans cette société, ce monde insécure, vous êtes celui qui a toujours refusé d'embarquer dans la nef des fous, ceci explique peut-être cela.

10.Posté par gueit le 05/01/2008 17:46
Qu'est ce donc que cet individu,soit disant fini qui réuni ses partisans dans une cabine téléphonique ?Ce Maurassien capable d'avoir fait perdre deux fois la gauche?
Ce mec qui depuis plus de quarante an est connu pour son combat pour la république,pour son abscence de comprommission,pour son honnéteté intrinsèque.Capable de se battre pour défendre l'intégrité de ceux auquels il a fait confiance(cf gigastorage).
Ce pelé ce galeux,je suis fier de faire parti de ses troupes.On veut l'abattre ?Allons donc on ne tue pas deux foi un ressucité.
Il a cotoyé beaucoup de gens,il en a formé,il nous a appris beaucoup de chose et il va nous en apprendre encore,car il n'est pas mort le lion de Belfort !
Ces attaques sont ridicules,mais elles font mal car dans le flux tendu de l'info,ça passe mieux désormais qu'une lettre à la poste,
La cabine téléphonique ne laissera pas faire !

11.Posté par snyckbis le 06/01/2008 14:24
Entier soutien à Jean-Pierre Chevènement de République Moderne Lille-Métropole devant cette campagne de calomnie . Celle-ci démontre que loin d'être marginalisé , celui-ci gêne encore par ses positions courageuses , notamment à gauche.
Si certains socialistes ont la rancune tenace , les nombreux soutien de Jean-Pierre Chevènement ont la mémoire longue...Chacun prendra ses responsabilités.

12.Posté par Gilbert le 06/01/2008 15:30
Volltaire disait: "Mon Dieu, protégez-moi de mes amis, quant à mes ennemis je m'en charge!" Phrase qui demeure hélas toujours vrai sous réserve de diqstinguer les vrais des faux-amis. Nous sommes de ces vrais amis qui placent leurs espoirs en jean-Pierre Chevènement car il est de ceux peu nombreux qui concilent honneteté et démocratie, politique et morale., compétence et exercice du pouvoir, Courage! gardons confiance en la force de la vertu!

13.Posté par Hélène le 06/01/2008 20:01
Bonsoir monsieur Chevènement,

Ma première participation depuis mon retour de vacances sera sur votre blog, pour vous dire que

> si les seules attaques, dans le but de vous affaiblir, se limitent à ces deux appartements faute de trouver mieux, vous ne risquez pas grand chose.
> peut-être que dans le microcosme politico/médiatique, ce sujet suffit à alimenter les conversations, mais je ne vous apprendrai rien en vous précisant que les Français ont malheureusement d'autres problèmes majeurs qui occupent leur attention.
> Aussi, en ce qui me concerne, je m'assoie allègrement sur les discussions qui sévissent dans les "poulaillers d'acajou",
et continue à suivre vos interventions,
> qui me confortent dans la conviction qu'en France il y a encore quelques hommes politiques qui ont des valeurs morales et des qualités de coeur.

Mes meilleurs voeux

14.Posté par Le Heaume Masqué le 07/01/2008 15:05
Conte médiéval drôlatique:

Trichet , les trébuchets et la trêve de Dieu comme ultime recours ?

Le trébuchet est une petite balance de précision utilisée pour vérifier le poids des monnaies. Apparemment, Monsieur Trichet n’en abuse pas !

Le trébuchet c’est aussi une pièce d’artillerie médiévale destinée à détruire les murs des châteaux forts, en martelant systématiquement un endroit précis dans la muraille. Et là, Monsieur Trichet fait fort.

L’Eglise, au Moyen Age, avait aussi inventé « la trêve de Dieu ». C’était une période de trêve des combats, imposée par l’Eglise afin de contrôler la société civile par des moyens non violents. Ne faudrait-il pas faire appel au Saint Père germanique de l’économie pour maîtriser les tirs destructeurs du Grand Argentier européen ?

Le Heaume Masqué

15.Posté par Alain Posteur le 08/01/2008 13:35
Eh bien non, je ne suis pas d'accord avec le concert de louanges qui précède. N'en déplaise aux commentateurs précédents, quelques précisions manquent.
- Monsieur Chevènement insinue qu'il ne lèse personne car le montant de son loyer parisien est élevé, mais il se refuse à le communiquer. Etrange...
- Monsieur Chevènement omet de parler de son logement de Belfort qui, lui, est un HLM à loyer contrôlé.
- Monsieur Chevènement oublie de préciser qu'il est par ailleurs assujetti à l'ISF. Il ne précise pas s'il possède une résidence secondaire.
Il me semble donc que pour être en accord avec des convictions que par ailleurs je respecte, Monsieur Chevènement, faisant partie des 1% de foyers français qui paient l'ISF, aurait dû depuis bien longtemps déjà se loger dans le parc privé, afin que les appartements qu'il occupe, certes légalement, depuis si longtemps, servent à loger des familles plus modestes que la sienne.

Dans cette affaire, le droit est respecté, quant à la morale...

16.Posté par Jean-Paul Rousseau le 08/01/2008 14:56
Outre ce qui est dit ci dessus sur la bassesse de messieurs de l'UMPS je trouve qu'il est à la fois gratiné et révélateur qu'on reproche à JP Chevènement d'être locataire d'appartements ordinaires. Comment mieux dire qu'on considère les HLM comme des ghettos pour pauvres (de préfèrence immigrés)où le Français "normal" n'a rien à faire. Moyennant quoi on peut discourir sur la nécessaire mixité sociale et l'interdire dans les faits.
Ce que ne supportent pas les censeurs de JP Chevènement c'est qu'il ne se plie pas aux usages de la caste politicomédiatique et que, locataire, il est possible qu'il voisine avec des gens dont les ressources sont inférieures à 10 000 euros par mois en d'autres termes, horresco referens, des miséreux. C'est vrai quoi, si comme tout le monde il avait une villa en Toscane, un appart place des Vosges et un château (restauré sur fonds publics) en Corrèze, le problème de l'occupation de logements comme locataire ne se poserait pas. Il pourrait alors, comme bien d'autres, aller faire un tour à la soirée des Enfoirés ou porter des sacs de riz aux petits Somaliens nécessiteux. Hélas, ce dinosaure de la République s'obstine à ne pas comprendre que la modernité exige un autre rapport à l'argent et qu'il est plus seyant pour un élu du peuple d'aller se faire dorer la pilule chez Bolloré que de payer son loyer comme tout un chacun. Que le rêve giscardien d'une France des propriétaires ait été à ce point intériorisé par de prétendus hommes de gauche laisse pantois
En attendant vive les dinosaures (surtout quand ils ont des griffes de lion)

17.Posté par Alain Posteur le 08/01/2008 17:21
Le commentateur précédent mélange tout, une fois de plus. Et botte en touche en parlant de Lang ou de Chirac, sans parler de Sarko. Mais leur situation ne change rien au cas Chevènement. Oui à la mixité sociale dans les HLM, mais quand comprendrez vous enfin qu'il y a une marge ENORME entre un "ghetto de pauvres" et un Chevènement qui paie, je le rappelle, l'ISF !!! Utiliser les deux logements de JPC pour y loger des profs, des magistrats, des infirmières, qui eux ne paieront JAMAIS l'ISF alors que votre idole se logerait, lui, dans le secteur privé, comme locataire ou propriétaire peu importe, mais comme "tout un chacun".

18.Posté par Hélène le 08/01/2008 17:41
@ Alain Posteur

le "seuil de tolérance" en matière de valeur morale s'est très largement élevé ces dernières années ...

Nous sommes bien loin des frais payés de sa poche par le Général, même pour les plus menus.

Devant l'outrance et la débauche bling bling, que les péchés véniels, si toutefois il y a, m'apparaîssent comme bien raisonnables !

Alors, si la tornade blanche doit faire son travail, qu'elle le fasse à travers tous les privilégiés du système et pas seulement les plus en vue, (on en trouve plein les appartements dans toutes les villes de France, cela va des vernis de l'administration qui n'y ont pas droit, aux copains des copains etc.)

Là, je dis oui, demandons un vrai travail de remise en ordre (et pas seulement dans les logements), afin que notre pays ne ressemble plus à une république bananière.

Pour JP Chevènement, il est l'un des rares hommes politiques qui ait encore le courage de s'exprimer et de défendre les intérêts de notre pays avec des mots justes, et sans langue de bois.

"Cela vaut bien un fromage sans doute ?"

19.Posté par la fourmi rouge le 08/01/2008 22:21
Hélène,
Ce que vous écrivez est toujours magnifique !

20.Posté par Hélène le 09/01/2008 09:37
merci fourmi rouge, j'en profite pour vous adresser mes meilleurs voeux pour 2008.


21.Posté par JOSETTE 63 le 09/01/2008 22:10
à Alain posteur
Comment pouvez-vous reprocher à J.P.Chevènement un mode de vie modeste ? Nous avons tous le choix de notre mode de vie, le sien est parfaitement respectable .
Quant aux "infirmières, profs, magistrats ..." que vous évoquez, une partie non négligeable d'entre eux, , ayant bien géré leurs revenus et héritages éventuels, pourront être amenés à payer l' ISF , dont le seuil est à 785.000 euros :la valeur de 1, 2, ou 3 biens immobiliers suivant leur emplacement !.

22.Posté par Jean-Paul Rousseau le 10/01/2008 11:44
@ Alain Posteur,
Pour commencer, bravo pour le pseudo, il vous va à ravir.
Ensuite non, je ne mélange ni ne botte en touche. Je me contente de souligner une contradiction qu'aveuglé par votre détestation de JPC vous vous refusez à admettre. Alors remettons le couvert : je maintiens que ce qui est en question, au fond, c'est le pb de la ségrégation sociale (qui ne date pas d'hier matin, déjà sous les Romains, le patricien moyen préférait l'Aventin à Suburre) et que la grande erreur (explicable par l'urgence reconstructrice) des années 50-60des urbanistes et politiques a été de construire massivement des logements où ont été relégués systématiquement les pauvres. Moyennant quoi on n'additionne pas les pb on les multiplie. En conséquence, si on veut corriger le tir, il faudra bien traiter la question autrement ce qui obligerait les bailleurs sociaux à construire en même temps pour différentes catégories de la population d'où, évidemment, des prestations donc des coûts plus élevés. Je vous accorde qu'au moment où on s'apprête au travers de "l'évolution" du livret A à tarir leurs ressources (et donc à alourdir encore un peu plus les charges pesant sur les locataires)ce genre d'idées a peu de chance de se réaliser. Seuls y trouveront leur bénéfices ceux qui préfèrent s'intéresser à l'écume des choses et qui jouent à bon compte les chevaliers blancs pendant qu'ailleurs les vraies affaires continuent.
PS (si j'ose dire sur ce blog) En fait d'idole, pour moi, c'est toujours ni Dieu, ni César, ni tribun...

23.Posté par François Bouchard le 10/01/2008 22:47
Je voudrais dire simplement mon soutien à Jean Pierre Chevènement. Ce n'est pas la première fois qu'il est attaqué . Ils ont encore peur de lui et ils ont bien raison.

24.Posté par Alain Posteur le 10/01/2008 23:57
Josette je crois rêver en vous lisant !!! Sur quelle planète vivez-vous ? Une partie "non négligeable" des infirmières, profs et magistrats amenés à payer un jour l'ISF ? Parlez plutôt de quelques centaines d'exceptions, principalement des parisiens ayant hérité d'un ou plusieurs biens, mais ça s'arrête là. Si on prend en revanche l'exemple d'un couple gagnant 5000 euros net par mois (ce qui, je vous le rappelle, correspond déjà à 2 fois le revenu moyen des ménages français...) et épargnant 15% de ce revenu (la moyenne en France), leur patrimoine accumulé au bout d'une vie de travail serait de l'ordre de 337 000 euros (à actualiser avec les intérêts, certes, mais on est loin du seuil de l'ISF).

Il est ahurissant de voir à quel niveau de mauvaise foi certains arrivent pour défendre le comportement indéfendable de Chevènement. Je le dis, et je le maintiens : quand on paie l'ISF on fait partie des 1% des Français les plus aisés, mode de vie "modeste" ou pas, et dans ce cas on laisse son logement (pardon, SES logementS) du parc public à un ménage faisant partie des 99% moins riches que soi et on va se loger dans le privé.

25.Posté par jean-louis rival le 11/01/2008 14:25
M. CHEVENEMENT dérange, il pose les vrais problèmes.Il incarne ce qui reste de l'idée nationale et républicaine sans qu'on puisse le soupçonner de nationalisme étroit. Il dénonce le religion révélée Européiste. Il ne s'aligne pas derrière l'uniformisation de l'analyse de la crise économique édictée par les économistes qui réduisent tout aux lois du marché Chevènement dénonce l'individu Roi sous produit du modèle anglo saxon qui nie les grandeurs des Peuples. En bref Chevènement emmerde les Bobos qui méprisent le peuple. On a voulu le détruire politiquement pour tout ça, mais on ne détruira pas sa pensée, il reste l'une des plus brillantes consciences politiques des vrais Républicains et l'avenir montrera qu'il avait raison. Lisez Chevènement et garder ses livres pour vos enfants. Demain Une grande République laique sociale et démocratique renaitra de ses cendres.

26.Posté par Alain Posteur le 13/01/2008 00:08
Dernière intervention car pour moi ce débat est vain. Tous les participants feraient de beaux hommes politiques, car ils ont l'art de ne pas répondre à la question autrement que par une logorhée qui sent fort la langue de bois.

La question est, je vous le rappelle : trouvez-vous moralement acceptable qu'une personne possédant un patrimoine qui l'assujettit à l'ISF, occupe deux appartements du parc public dont un HLM ?

27.Posté par stéphane le 17/01/2008 16:17
Trouvez-vous moralement acceptable qu'une personne possédant un patrimoine qui l'assujettit à l'ISF, occupe deux appartements du parc public dont un HLM ?
Non seulement ce n'est pas moral, mais c'est illégal : ce cumul est rigoureusement interdit. Jean-Pierre Chevènement, assujetti à l'lSF, locataire d’un logement social à Belfort et d'un autre de la RIVP à Paris, doit donc rendre des comptes.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:18 A propos des primaires à gauche

Mardi 6 Décembre 2016 - 11:47 Deux bonnes décisions




Derniers tweets
RT @AnouarKbibech: Accueil au Siège du @CfcmOfficiel de @chevenement : échange sur les Projets de la Fondation de l'islam de France et Conc…
Jeudi 8 Décembre - 00:04
A ce stade, j’entends avant tout préserver ma liberté de jugement et d’expression afin de faire valoir ces exigences https://t.co/YK1tUAN3BY
Mercredi 7 Décembre - 13:30
Deux défis pour la France: se plier à un devoir de vérité et accomplir un effort de rigueur équitablt partagé https://t.co/YK1tUAN3BY (2/2)
Mercredi 7 Décembre - 13:30

Abonnez-vous à la newsletter