Chevenement.fr | le blog de Jean-Pierre Chevènement
Carnet de Jean-Pierre Chevènement

Que le débat commence



Je félicite François Hollande pour sa victoire aux primaires socialistes, qui permet au débat présidentiel de s'ouvrir.

Pour sortir la France de l'impasse, il va falloir parler sérieusement de la crise de l'euro et de la réindustrialisation du pays, condition de la survie de notre modèle social.


Rédigé par Chevenement.fr le Lundi 17 Octobre 2011 à 10:11 | Lu 2445 fois




1.Posté par W for Wendetta le 17/10/2011 12:20
Facebook
Cher Jean Pierre

La relève germe au sein de la "vieille maison" comme le disait Blum au Congrès de Tour. Le résultat d'Arnaud démontre la pertinence de nos analyses depuis tant d'années. Bon sang ne saurait mentir.
Ne gachons pas cette avancée par une stratégie qui serait illisible.
Car après tout, n'avons nous, tout de même, pas plus de points communes avec F Hollande plutôt qu'avec PM Couteaux, avec qui nous avons fait un bout de chemin ?
Il faut battre Sarkosy, qui démolit depuis 4 ans les fondements de la France, il faut aider Montebourg.
Merci

2.Posté par Judith ARDON le 17/10/2011 13:11
Le remède pourrait être pire que le mal. Couper les nouveaux élans, endormir les consciences naissantes, faire passer les couleuvres en les enrobant de miel. Bref, comment crever avec le sourire.
Ce n'est pas la gauche de Hollande qui fera grand chose contre les dérapages de notre société. L'adouber c'est le conforter devant d'un électorat naïf, prêts à tout pour avoir de l'espoir. L'adouber c'est lui permettre d'agir en toute impunité. Et c'est dénigrer l'avenir de nos enfants.
Stop aux apparatchiks. Hollande n'a aucune chance sorti de la maison PS. Il avait tissé sa toile des années durant, réussit à se faire oublier après avoir sabordé le bateau PS (les électeurs ont une mémoire de 2 ans, ceci est connu des politiciens), et est réapparu en sauveur... Franchement que voulez vous qu'il fasse, s'il n'a rien fait à la tête du PS, si ce n'est tisser. On ne tisse pas au G20 en pleine crise... Je suis vraiment dégouté par cette façon de faire de la politique.

3.Posté par Jacques POUZET le 17/10/2011 16:30
Je signe le post de Judith . Bravo aux artistes de l'acharnement thérapeutique du P S.
Y-a-t-il une chance d'un autre équipage pour " Sortir la France de l'Impasse" ?b[

4.Posté par Michel PILLIER le 17/10/2011 17:18
Oui, il est temps que le débat commence, mais il ne peut avoir lieu que devant les français. Pour cela, il faut être VRAIMENT candidat.
Courage Jean-Pierre !

5.Posté par France Franc le 19/10/2011 09:21
Facebook
Les Indignés veulent arrêter les Serial Killers de la Finance Internationale !


Les indignés disent OUI pour s'opposer aux 7 péchés capitaux de la Finance Internationale !


- Oui à l'interdiction des bulles financières spéculatives sur les produits alimentaires de premières nécessités pour se nourrir !

- Oui à l'interdiction des mises en circulation des produits dérivés toxiques sur les marchés financiers mondiaux !

- Oui à la taxation LOURDE des bulles spéculatives financières pour les dégonfler lorsqu'elles atteignent un seuil de déséquilibre trop important.

- Oui au retour de l'argent dans l'Economie Réelle !

- Oui à la taxation des Flux Financiers à l'entrée et à la sortie des Pays, pour canaliser et réduire les départs des Capitaux, et les délocalisations des entreprises dans d'autres pays, avec obligation de réinsérer les personnels d'entreprise dans le même bassin régional d'emploi.

- Oui à l'éradication mondiale des Paradis Fiscaux, et à l'interdiction des levers de capitaux fictifs. 1.700 Milliards d'Euros de déficit en France, cela suffit !

- Oui à la réduction drastique des avantages colossaux financiers et de toute nature versés aux Charges Boursières, aux Traders, aux PDG de la Finance et de l'Economie, ainsi qu’aux Responsables Politiques !

En effet le peuple s'indigne et reprend la main pour construire son Avenir !

6.Posté par Jacques POUZET le 20/10/2011 14:36
à France Franc

le lien sur facebook mène à... une page introuvable
merci

7.Posté par Gustavio WASA le 21/10/2011 15:37
Reste entière la question d'une souveraineté économique globale.
Comment procéder? Taxes, contingentements, mise sous tutelle? (puisque c'est d'actualité).
Merci à Monsieur Chevènement pour sa probité intellectuelle et son engagement.

J'ai découvert ces deux blogs récemment. Citoyens engagés et passionés, le vent tourne...

http://lespoir.jimdo.com
http://www.jaidulouperunepisode.org/Interviews.htm

Gustavio

8.Posté par Bernard DECOME le 25/10/2011 16:06
Plus que jamais je pense comme JPC que se sont les évènements qui vont faire bouger les esprits. Pour s'en convaincre, il suffit d'observer ce qui se passe dans les discutions actuelles entre les Européens, ceux de la zone euro et les autres. On assiste à un véritable acharnement thérapeutique pour sauver l'Euro monnaie unique. Même s'il se dégageait un accord entre la France et l'Allemagne la solution ne serait que de courte durée encore combien de boite de rutines devront-il utiliser. Les chefs d'états négociateurs et décideurs ne font que retarder l'échéance. La monnaie unique n'est pas viable, il faut passer très vite à la monnaie commune c'est une idée qui fait son chemin dans les esprits mais pas encore malheureusement dans ceux qui ont le pouvoir de décision Alors encore combien de souffrances chez les peuples en difficulté dont nous pourrions faire bientôt partie avant que tous les esprits se mettent à bouger.

9.Posté par Jacques POUZET le 25/10/2011 17:35
"Au bord du gouffre", La "France d'en haut" voit se construire une ligne de démarcation qui ne correspond pas à la ligne de partage des eaux politiciennes en campagne pour "gagner les présidentielles".
La "France d'en bas" a le tournis au rythme des chauds et froids permanents de l'information
en boucle sur la météo européenne.

Quel que soit le résultat des rustines anesthésiques, il semble maintenant clair qu'il va falloir passer sur le billard, en espérant que l'équipe chirurgicale ne se trompera pas de diagnostic ni des gestes salvateurs.

Les passagers n'ont visiblement plus guère confiance dans l'équipe de pilotage.
ceux qui ont été depuis des années les plus clairvoyants ont en urgence la responsabilité de donner aux passagers les consignes de survie dans "l'intérêt général"

Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

1914-2014 : l'Europe sortie de l'histoire

RT @JeremyChevreuil: 40 d'ans d'histoire politique: Jean-Pierre @Chevenement sera mon invité dans La Voix est libre samedi. http://t.co/z6z…
Mercredi 1 Octobre - 15:44

Abonnez-vous à la newsletter