Agenda et médias

« Même mort, je reviens... »


Article écrit par Eric Haquemand, Le Parisien, samedi 6 septembre 2008.


« Même mort, je reviens... »
«Etiam mortuus redeo… » : « Même mort, je reviens… » Jean-Pierre Chevènement le dit avec érudition mais conviction : à 69 ans, l’heure de la retraite n’a pas sonné. Pour la première fois dans sa (très) longue carrière, l’ancien ministre de François Mitterrand est candidat aux élections sénatoriales du 21 septembre dans le Territoire de Belfort.

Lire la suite de l'article sur le site du Parisien.


Rédigé par Chevenement.fr le Samedi 6 Septembre 2008 à 15:34 | Lu 5414 fois



1.Posté par furaxauboulot le 06/09/2008 17:04
Yves Ackermann ????
J'ai regardé sur Daily motion qui pouvait bien-être cet illustre inconnu. Avec JPC , " y'a pas photo" !. Le moins qu'on puisse dire est qu'il n'est ni sympathique ni charismatique. Qui plus est , il est né en 49 mais n'a pas un dizième du "peps" du Che...qui a 69 nous épate toujours par sa vitalité et son acuité. J'ose espérer que le PS va ramener à la raison ce politicien mais c'est vrai qu'avec le "guignol's band" , il faut s'attendre à tout et surtout au pire. Je sais que JPC n'aime pas l'expression de "Chevènementistes" mais je puis assurer que ceux-ci ont la mémoire longue et que si le PS lui tire dans les pattes , on s'en souviendra. A bon entendeur , Salut !

2.Posté par furaxauboulot le 06/09/2008 17:09
Encore un petit mot . Lors des Municipales dans une commune du Nord , proche de Lille , des socialistes prétenduement incontrolables dixit la Fédération PS ont joué au petit jeu de l'ostracisation du MRC. Pas de place éligible.
Résultat des courses : un siège de perdu pour la gauche , il a manqué quelques voix qui se sont reportées sur la liste PCF+LCR etc. Dommage non ?

3.Posté par BA le 06/09/2008 18:50
Le plafond du Parlement européen qui s'effondre en août 2008, c'est un signe.
A mon avis, l'Union Européenne est à l'image du plafond du Parlement européen : l'Union Européenne est en train de s'effondrer.
Malgré des décennies de propagande, l'idée européenne n'a pas survécu en France. Malgré des décennies de propagande, l'idée européenne est morte en France.

A propos, avez-vous lu cet article :

« Un sondage de TNS-Sofres du 4 septembre 2008 pour le collectif "Civisme et démocratie" (CIDEM) indique que l'Europe n'est pas une réalité concrète pour une majorité de Français. La connaissance des droits européens serait également très incomplète.

Seuls 38 % des Français se perçoivent comme des citoyens de l'Europe, tandis que 62 % d'entre eux indiquent ne pas se sentir "citoyen de l'Europe".

Ces chiffres sont issus d'un sondage TNS Sofres sur les Français et la citoyenneté européenne commandé par le CIDEM et présenté à l'occasion du Forum civique européen de La Rochelle - Paroles d'Européens - les 4, 5 et 6 septembre.

http://www.latribune.fr/info/ID8FAF894A057EBD99C12574BB004C7D06

4.Posté par furaxauboulot le 16/09/2008 21:37
Le Parisien donc ; extrait :


"le Che doit affronter son ennemi juré Yves Ackermann, officiellement investi par le Parti socialiste et sourd aux appels au calme de la rue de Solferino, le siège du parti, pour épargner Chevènement. « Déjà que Royal l’a remis en selle en en faisant son conseiller pendant la présidentielle… Le Sénat, ce n’est pas la maison de retraite ! » tacle le président du conseil général, qui rêve de tourner la page. Pour le Lion de Belfort, c’est désormais à quitte ou double".

Quelques commentaires :

1. Les Français apprécieront surement la délicatesse Ackermanienne selon la quelle à 69 ans , la seule issue est en définitive l'hospice. Quelle goujaterie ! Quel irrespect pour nos concitoyens ! Quel mépris pout tous ceux qui s'investissent de multiples façons dans la vie de la Cité quelque soit leur age , a fortiori à l'issue de nombreuses années de labeur.
2. Quand on est membre d'un parti , on en respecte la discipline. La transgresser par appétit immodéré du pouvoir ne grandit pas l'individu. D'autant que celui-ci ne semble pas à l'évidence être d'une carrure exceptionnelle , c'est le moins que l'on puisse dire. Son interview télévisée lors du dernier festival Rock à Belfort a fait transparaitre ( c'est moi qui...) une personnalité égocentrique et infatuée.
3. Une hypothétique défaite de JPC aux sénatoriales serait le chant du cygne ? Aimable plaisanterie. Victime de combinaisons médiocres ? peut-être , au rencart ? surement pas. Quelle est sa devise déjà ???

5.Posté par furaxauboulot le 18/09/2008 20:49



La ministre de la Justice Rachida Dati (c) Reuters
Un avocat est poursuivi en diffamation pour avoir fait allusion aux diplômes de la ministre de la Justice Rachida Dati, révèle Le Monde daté du vendredi 19 septembre.
Le bâtonnier de Saint-Pierre de la Réunion, Georges-André Hoarau, est convoqué au tribunal le jeudi 25 septembre, à la demande du parquet.
Selon le quotidien du soir, Georges-André Hoarau comparait pour avoir "diffamé à raison de ses fonctions et de sa qualité de ministre du gouvernement, en l'espèce ministre de la justice, Mme Rachida Dati publiquement au cours d'une plaidoirie en défense (…) en déclarant : 'Un procès qui n'aura jamais lieu, c'est celui de notre grand chef à tous, madame Rachida Dati, qui utilise un faux, un MBA.' Ces propos étant de nature à porter atteinte à l'honneur et à la considération de la personne de la ministre de la justice".

"Un droit d'expression absolu"

Défendant un client accusé d'avoir produit des faux documents, Georges-André Hoarau faisait allusion au fait que la ministre de la Justice n'avait jamais obtenu de MBA à l'Institut supérieur des affaires (ISA). Le magazine L'Express, qui avait révélé l'information, n'avait pas été poursuivi pour diffamation.
Le MBA figurait au dossier de la Garde des Sceaux pour son intégration à l'Ecole nationale de la magistrature.
La Conférence des bâtonniers prend la défense de Georges-André Hoarau. Dans un communiqué, elle rappelle que la mission de l'avocat "implique, dans les seules limites de la préservation de l'ordre public, un droit d'expression absolu indépendant de toute soumission". Pour les bâtonniers, ces poursuites "sont de nature à réguler ce droit et par conséquent à porter atteinte à une liberté à laquelle les avocats n'entendent pas renoncer".
Selon l'article 41 de la loi de 1881, "ne donneront lieu à aucune action en diffamation, injure ou outrage, ni le compte rendu fidèle fait de bonne foi des débats judiciaires, ni les discours prononcés ou les écrits produits devant les tribunaux

Voilà , c'est ça le Sarkozysme , même les règles fondamentales sont bafouées. Un crime de lèse mini-majesté en quelques sorte. Du jamais vu . Mon voisin qui est trés mauvaise langue me dit que c'est du Pétainisme soft.
Quel mauvais esprit. Je vais envoyer à Edvige une lettre anonyme. En plus il n'est même pas en bonne santé alors je ne vais quand même pas me priver.
Bonsoir à tous . petit Nicolas veille sur vous mais Gros Nounours est sur le point de demander l'asile politique.
Quant au marchand de sable , il a trouvé plus fort que lui.

6.Posté par Claire Strime le 19/09/2008 09:19
Vous trouverez d'autres infos sur Rachida Dati dans www.gala.fr (ben oui faut aller là pour en trouver...) et bien sûr dans le n°1 de Siné-hebdo.

7.Posté par furaxauboulot le 19/09/2008 17:05
Vous me permettrez , Chère Claire , de donner un avis personnel , plus général , sur l'état de la justice.
L'appareil monopolistique d'Etat , éminemment régalien ( a priori ) est confisqué de facto par une caste. Qui fait la pluie et la beau temps ( rare ) dans cette institution ? Una alliance objective des oligarchies. Vaste débat me direz vous. Vous avez raison. En deux mots :
- Un corps de magistrats politiquement protéiforme , soumis à une hiérarchie implaquable
- Un personnel des greffes remarquable
- Des avocats représentés par de gros cabinets qui spéculent sur l'individualisme forcené et stérile de la piétaille.
Mme Dati s'inscrit dans cette logique . Les précédents également. Ce n'est ni demain ni après-demain que nous sortirons de cette quadrature du cercle.

8.Posté par furaxauboulot le 20/09/2008 13:20
Sur le site d'Ackermann :

Yves Ackermann, seul candidat investi et soutenu par le Parti Socialiste ( sic )
11 septembre 2008 | La campagne, La presse

A la suite de la dépêche AFP du 10 septembre 2008 titrée :
« le PS soutiendra Chevènement au 2e tour s’il gagne la primaire à gauche » ,

Yves Ackermann, Président du Conseil général du Territoire de Belfort et candidat à l’élection sénatoriale dans le Territoire de Belfort souhaite apporter les précisions suivantes.

Contrairement aux raccourcis qui ont pu être formulés, Yves Ackermann rappelle qu’il est le seul candidat investi et soutenu par le Parti Socialiste. Le Conseil national du Parti Socialiste a officiellement entériné sa candidature le 2 juillet 2008. La dépêche AFP ne faisait que préciser qu’une « primaire est ouverte » à gauche. Bruno Leroux, secrétaire national du PS aux élections s’est en effet mal exprimé mais a voulu dire (sic ) avant tout que le Parti Socialiste, qui soutient Yves Ackermann, espère voir arriver en tête son candidat. L’élection sénatoriale est une élection particulière et rien ne peut être décidé avant le résultat du premier tour ( oui , ça s'appelle la Démocratie si ma mémoire est bonne ) . Yves Ackermann fait confiance aux grands électeurs qui désigneront seuls ( donc sans consigne de vote , alors qu'il se prévaut du label PS ) leur futur sénateur, loin des accords d'appareils parisiens.

Bon , alors ? le PS le soutient-il dés le premier tour ? Il semble que non puisque l'intéressé dit lui- même qu'il y a eu "des accords d'appareil" , dans son esprit en faveur de JPC .

Il est fait en outre référence à Bruno Leroux qui se serait mal exprimé...Dispose-t'on d'un rectificatif de la personne concernée dont la langue aurait fourchée ? Non.

Pas trés cohérent ce monsieur. En plus , toujours sur son site , il accuse JPC de survoler les dossiers ! C'est bien la première fois qu'on lui fait ce genre de reproche ! S'il y en a bien un qui les examine à la loupe ( pour ne pas dire au microscope ), c'est bien lui ! .

Comme on aime les Belfortains , On leur fait pleine et entière confiance pour barrer la route à la médiocrité et aux allégations sans queue ni tête .

9.Posté par furaxauboulot le 21/09/2008 18:44
Jean-Pierre Chevènement, président du Mouvement républicain et citoyen (MRC), a été élu sénateur du Territoire-de-Belfort à l'issue du second tour l'ayant opposé au socialiste Yves Ackermann et à l'UMP Robert Creel.

"Plus que jamais vivant , il revient !"

Ses Amis Lillois de République Moderne lui adressent leurs chaleureuses féliciations !

10.Posté par AUBERT Georges le 21/09/2008 19:53
bravo Jean Pierre, avec yoi l'espoir renait

11.Posté par furaxauboulot le 21/09/2008 21:42
DANS LE TERRITOIRE DE BELFORT

Les résultats du premier tour ont été rendus publics vers 12h30 dans le Territoire de Belfort. Sur 361 grands électeurs inscrits, 355 se sont déplacés pour voter. Parmi ceux-ci, 7 ont déposé un bulletin nul dans l'urne. Jean-Pierre Chevènement (MRC) recueille 127 voix, Yves Ackermann (PS) 111, Robert Creel (UMP) 97 et Marie-Claude Beuret (PC) 13, le Front national représenté par Patrick Jeanroch n'a recueilli aucune voix. Un score dont la candidate communiste se déclare satisfaite "parce qu'il a progressé depuis dix ans, même au delà de nos électeurs traditionnels". Jean-Pierre Chevènement a pour sa part "remercié les grands électeurs qui m'ont placé clairement en tête". Il a appellé "tous les candidats de gauche à se désister" pour lui, "conformément au principe de la discipline républicaine". La candidate communiste a immédiatement demandé à ses électeurs d'appliquer ce principe en se reportant sur le candidat du MRC. A 12 h 30, Yves Ackermann n'avait pas fait état de ses intentions. A 15 h, il maintenait sa candidature. Les grands électeurs du Territoire ont donc le choix entre trois candidats, dont deux de gauche. Une candidature qui n'a pas fait trébucher Jean-Pierre Chevènement. Le deuxième tour a donné les résultats suivants : Jean-Pierre Chevènement (MRC) 149 voix, Yves Ackermann (PS) 127, Robert Creel (UMP) 79.

M. Ackermann ne sort pas grandi de ce scrutin. Il s'est grillé dans son propre parti. Il a refusé la disicipline Républicaine , au prix d'un double manquement. Ce n'est plus une erreur , c'est une faute.



Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Novembre 2016 - 21:55 "Jacques Berque, mon ami et mon maître spirituel"




Derniers tweets
RT @NLenFrance: "Nous avons besoin d'un djihad laïque", dit Jean-Pierre @Chevenement sur l'#Islam en FR lors d'une réunion des ambassadeurs…
Vendredi 2 Décembre - 11:06
François Hollande a su trouver une issue digne à une situation qui ne l’était pas
Jeudi 1 Décembre - 21:17
Entretien @lArcheMag : "L’idée d’une guerre de civilisations est un piège" https://t.co/J0CjqfxXzJ
Vendredi 18 Novembre - 21:59

Abonnez-vous à la newsletter