Actualités

Meeting commun de Chevènement et Dupont-Aignan contre le traité européen


Dépêche AFP, vendredi 23 novembre 2007, 16h12.


Meeting commun de Chevènement et Dupont-Aignan contre le traité européen
Jean-Pierre Chevènement et le député souverainiste Nicolas Dupont-Aignan tiendront un meeting commun dimanche 2 décembre à Paris pour demander un référendum sur le nouveau traité européen, ont-ils annoncé vendredi.
Parmi les personnalités annoncées à cette réunion, figurent également la députée européenne PS Marie-Noëlle Lienemann, l'internaute Etienne Chouard, vedette de la campagne du "Non" à la Constitution européenne sur internet en 2005, ou Pierre Lefranc, ancien chef de cabinet du général de Gaulle et figure des milieux souverainistes.
Le président du groupe Indépendance et démocratie au Parlement européen, Jens-Peter Bonde, est également annoncé.
Le meeting est co-organisé par le Mouvement républicain et citoyen, le parti de Jean-Pierre Chevènement, et Debout la République, le petit parti de Nicolas Dupont-Aignan qui a désormais rompu tout lien avec l'UMP.
Dans un communiqué annonçant l'événement, M. Dupont-Aignan invite les "républicains des deux rives" (gauche et droite) à se manifester pour demander un référendum, reprenant ainsi une expression popularisée par Jean-Pierre Chevènement dans sa campagne présidentielle de 2002.
"Il ne s'agit pas de fusionner", mais "quand l'essentiel est en jeu, il faut travailler ensemble", a-t-il déclaré à l'AFP.
"Puisque la gauche caviar travaille avec la droite libérale" en faveur du traité, "je ne vois pas pourquoi les gaullistes ne travailleraient pas avec les républicains de gauche", a-t-il ajouté.


Rédigé par Chevenement.fr le Vendredi 23 Novembre 2007 à 16:21 | Lu 7071 fois



1.Posté par snyckbis le 23/11/2007 17:29
Oui bien sûr , sachant que bon nombre de Gaullistes dont déjà chez Jean-Pierre Chevènement. , et depuis bien longtemps.
Dupont-Aignan n'est pas titulaire de l'AOC...
Cordialement à tous.

2.Posté par jf cayla (chatou) le 23/11/2007 18:36
Il semble en effet qu'il est plus judicieux d'organiser une réunion avec Dupont-Aignan qui est certainement plus proche de nous que la LCR ou Bové !
RV le 2 décembre. Soyons nombreux.
Amitiés républicaines à tous.

3.Posté par Jacques Kotoujansky le 23/11/2007 19:17
Bravo pour cette initiative salutaire et nationale à JPC et NDA !
Mais les gros bataillons du NON sont aussi dans le nouveau prolétariat marginalisé qui s'exprime dans la vote protestataire, et peu importe qu'il s'agisse du FN ou de la LCR. Sachons parler aux uns et aux autres, au-delà des appareils partisans qui ne reflètent que très partiellement la réalité ! Le peuple, ce n'est pas une salle de cours du Collège de France ! "Il faut leur parler comme à des enfants, et en même temps, il faut leur dire le fond des choses." Ainsi s'exprimait De Gaulle (in A. Peyrefitte, C'était De Gaulle)
Pour que vive la France !

4.Posté par Instit le 23/11/2007 21:25
Déjà, si les républicains des deux rives finissent ce meeting sans s'engueuler, ce sera un exploit.

5.Posté par vanbastien le 23/11/2007 22:32
Cette union c'est ce qu'il fallait faire depuis le début! pourvu que ça se concrétise sur le long terme... La solution vient du rassemblement.

6.Posté par jc le 24/11/2007 00:24
Il est temps! Bonne initiative
http://resistancegaulliste.hautetfort.com/

7.Posté par nanard le 24/11/2007 12:07
En 2002 les citoyens n'ont pas compris que le combat ne se situait plus entre gauche et droite mais entre Libéraux et Républicains. La situation n'était pas encore mûre beaucoup de nos camarades ont refusé ce rapprochement. Aujourd'hui, la situation est plus claire, les libéraux des deux rives se donnent la main pour passer au dessus du peuple souverain. Les républicains des deux rives doivent en faire autant sans complexe, pour défendre la République qui est déjà bien mal en point. Il faut que nous reprenions la formule de JPC à notre compte : Celle-ci pourrait être complétée malheureusement par:> Alors Républicains, battons nous !

8.Posté par nanard le 24/11/2007 15:02
Je suis désolé, j'ai tronqué une phrase dans mon commentaire. La partie manquante était
: celle-ci pourrait être complétée malheureusememnt par :

9.Posté par Xavier DUMOULIN le 24/11/2007 16:22
Alors que nous préparons activement la campagne pour le référendum, F H planche aujoud'hui sur la nation républicaine - celle du ” vouloir vivre ensemble ” et du ” plébiscite de tous les jours ” - chère à Renan aux antipodes - on ne le dira jamais assez - de la conception nationaliste ethnique. Ses ouailles sont partagées sur l'opportunité de la rencontre mais il tient parole. Dans l'ancienne cité des papes, ils devraient être cinq cents à débattre avant que ne sorte la fumée blanche. De quoi peut-il bien s'agir? D'une réhabilitation, d'un approfondissement, d'une actualisation de la pensée socialiste? Et qu'attend-on de cette démarche? Qu'elles en seront les retombées concrètes?

Près de cent ans après Jaurès qui commenta dans ” L'armée nouvelle ” sa proposition de loi sur l'organisation de l'armée, déposée à la chambre en 1910, le parti socialiste se ressourcerait utilement à la relecture de cet ouvrage majeur dans l'évolution du socialisme français. Il y trouverait les raisons oubliées de l'indépendance nationale car “jamais un prolétariat, qui aura renoncé à défendre, avec l'indépendance nationale, la liberté de son propre développement, n'aura la vigueur d'abattre le capitalisme”… Toutes les réflexions sur l'Etat, en tant qu'expression du rapport des classes, conduiront les théoriciens et les militants socialistes d'inspiration marxiste, dans la lignée de Jaurès, à s'interroger sur les spécificités nationales de formations sociales imprégnées des conquêtes démocratiques, ouvrières et sociales. L'accomplissement du socialisme dans l'épanouïssement de la république, constitua naguère la clé de voute d'un socialisme démocratique auquel se rallièrent, dans les années soixante, les partis communistes occidentaux avec l'idée de la transistion démocratique dans le cadre national. Cet approfondissement théorique du marxisme, réconciliant ce dernier avec la pensée républicaine, se double aujourd'hui d'une nouvelle exigence politique concrète.

A l'heure de choix décisifs pour notre destin qui a parti lié avec celui de l'Europe, cette réflexion devrait dicter la conduite à tenir vis à vis du traité adopté au sommet de Lisbonne et soumis à la ratification des Etats.

Les commentateurs ont beau jeu de moquer le décalage de la thématique nationale avec l'actualité sociale. Pour ne pas rester dans le paraître et le verbe mais bien au contraire rentrer de plein fouet dans les enjeux concrets des modes de coopération des nations européennes, dans leurs capacités de promotion d'un modèle économique et social, rempart contre la mondialisation libérale, et dans l'affirmation d'une diplomatie libre de toute allégeance à la puissance dominante, FH aurait fait preuve de plus d'intelligence et de courage à réfléchir d'abord au fond de la question pour en tirer ensuite les conséquences utiles dans un débat majeur pour l'avenir de la gauche, de la République et de l'Europe. Tout le reste n'est que tartarinades et flambées sans conséquences.

Avec “Jacques Mandrin”, “on voudra bien nous pardonner cette faiblesse (parler de la France, de sa grandeur, de sa vocation, cela a un sens), et accepter que nous ayons pris au pied de la lettre, sans ironie et sans distance aucune, les mots de François Mitterrand, ses premiers mots, à l'Elysée : ” Amour sacré de la patrie…” Quand on dit ” La France “, nous n'avons pas le soupir dédaigneux, mêlé d'un haut le coeur discret, de tant de chroniqueurs à la mode ; et quand la France est humiliée, avilie, nous n'avons pas envie de rire.” ( extrait de Jacques Mandrin, Le socialisme et la France, Le Sycomore, 1983).


10.Posté par Pierrette le 01/12/2007 14:56
ET après il faut préparer une procédure de licenciement du "président" c'est à dire une procédure de destitution.
Le pays ne tiendra jamais 5 ans à son tarif !


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 14 Novembre 2016 - 13:59 Une perte considérable




Derniers tweets
RT @AnouarKbibech: Accueil au Siège du @CfcmOfficiel de @chevenement : échange sur les Projets de la Fondation de l'islam de France et Conc…
Jeudi 8 Décembre - 00:04
A ce stade, j’entends avant tout préserver ma liberté de jugement et d’expression afin de faire valoir ces exigences https://t.co/YK1tUAN3BY
Mercredi 7 Décembre - 13:30
Deux défis pour la France: se plier à un devoir de vérité et accomplir un effort de rigueur équitablt partagé https://t.co/YK1tUAN3BY (2/2)
Mercredi 7 Décembre - 13:30

Abonnez-vous à la newsletter