Carnet de Jean-Pierre Chevènement

Marine Le Pen et les sondages



Certains commentateurs feraient bien de s’aviser que c’est toujours l’incapacité de la gauche et de la droite à offrir une alternative véritable à la poursuite de la « seule politique possible », qui prend aujourd’hui la forme du « pacte de compétitivité » imposé par Mme Merkel à l’Europe, qui nourrit la vague lepéniste. Ce qu’il faut faire comprendre aux électeurs c’est qu’en votant Le Pen ils votent pour une impasse.

Que faire donc ? Faire surgir une alternative, pendant qu’il en est encore temps.
Comment ? c’est ce que nous allons essayer de faire dans les prochains mois.


Rédigé par Jean-Pierre Chevènement le Mercredi 16 Mars 2011 à 16:13 | Lu 4002 fois



1.Posté par François Prévost le 16/03/2011 17:34
"Comment ? c’est ce que nous allons essayer de faire dans les prochains mois"...
Ce n'est pas une réponse au comment mais à un quand ?
Pour le comment, ne doit on pas déjà s'attacher à l'union de ceux qui refusent la « seule politique possible » et veulent promouvoir une alternative progressiste et républicaine (je pense, et ne doit pas être le seul, au Front de Gauche).

2.Posté par Marie Cabardes le 16/03/2011 17:02
"Dans les prochains mois"...
Mais c'est tout de suite qu'il vous faut être présent et limpide !

Ces mots malheureux pourraient laisser croire à vos électeurs potentiels que vous êtes dans l'opportunisme ou l'électoralisme.
Je trouve cela fort dommage.
J'avais voté pour vous en 2002 sans regret et quels qu'aient été ensuite les résultats : je suis contre le "vote utile" (D'autant qu'il est manipulé) !

Tout comme mon prédécesseur ci-dessus (ou dessous !), je songe au Front de gauche : ce sera vous ou eux et SANS VOUS OPPOSER. Mon souhait est à un rapprochement.
Très cordialement.

3.Posté par Marie Cabardes le 16/03/2011 17:19
Monsieur Chevènement,
Je viens ce jour sur ce site parce-que j'estime que vous devez impérativement être présent dans cette présidentielle, (ne fût-ce que pour les courageuses et honorables positions que je vous connais dans votre parcours politique) ou bien faire œuvre commune - probablement salutaire - avec le Front de gauche.

En votant pour vous jadis, j'ai eu, par la suite, le sentiment d'avoir, en cela et sans le rechercher, appartenu à une élite...
Je ne le veux plus.
Je fais partie d'un peuple dans son ensemble et, même si je pense que ce sont des hommes tels que vous qui devraient être portés aux rênes de notre tout petit pays, je n'oublie le petit peuple dont je suis, laminé par des options qui le poussent vers d'inquiétants extrêmes.

4.Posté par Monique MATHIEU le 16/03/2011 17:58
Juste une réponse aux réponses.
Le "Front de gauche", c'est quoi ?
Le Parti de gauche, certes, le Parti communiste ? les Verts ? Qui sait ?
Comment pourrait-il avoir un programme dans ces conditions ? Le Parti de Gauche en a-t-il un lui-même d'ailleurs ?
J'ai l'impression que les sympathisants de ce "Front" lui prêtent les intentions (et la volonté idoine) qu'ils aimeraient voir enfin porter par un parti et, ou, un homme réel.
Chevènement a-t-il un programme ? OUI. Lisez son livre.
Alors, c'est finalement assez simple.
Pour que les choses changent vraiment, en profondeur, soutenez son action, engagez le à se présenter en 2012 et votez, faites voter pour lui.

5.Posté par Edwige BRUN le 16/03/2011 19:37
Les journalistes et les hommes politiques ne devraient-ils pas démontrer l'incohérence et la tromperie du programme du Front National. Ce programme peut-être lu sur le Web (180 pages)
Les Français savent-ils que M.Le Pen veut attribuer un" chèque éducation" afin que chacun choisisse son école privée ou publique. C'est la fin de l'école publique mais aussi, les musulmans ne financeront-ils pas alors leurs propres écoles avec ce chèque? Contradiction!!!
Sa politique de santé, de contraception rétrograde M. Le Pen ne l'évoque jamais, Ne parlons pas de la politique de l'énergie et du logement. Ses propositions fiscales assècheraient les finances de l'Etat car l'Etat serait réduit à ses fonctions régaliennes.
Si la laïcité était respectée ( pas de piscine à horaire préférentiel pour les femmes), si le programme du FN était décortiqué et avec un programme clair, le PS ou le Front de Gauche devrait gagner. Nous subissons tellement d'injustice, d'inégalité, de dangers environnementaux et économiques.

6.Posté par Monique MATHIEU le 16/03/2011 21:15
Un programme cohérent n'est-il pas la meilleure solution ?
Démonter un programme c'est, me semble-t-il, trop parler du programme que l'on critique et ne pas parler du sien.
De bonnes propositions sont plus convaincantes que des critiques.

7.Posté par Pascal Olivier le 18/03/2011 02:38
La droite était passée maître dans l’art de s’approprier par la rhétorique les thèmes de la gauche laissés en déshérence et ainsi de remporter les élections nationales : fracture sociale en 1995, sécurité en 2002, nation en 2007. Mais voilà que le Front National ne se contente pas comme la droite de rhétorique, il est en train de faire valoir une prescription acquisitive sur les valeurs de la gauche.

"Faire surgir une alternative, pendant qu’il en est encore temps" (JPC). Oui, mais rien ne sert de faire opposition à cette prescription acquisitive si on ne veut pas prendre à bras le corps les questions de l'islam et de l'immigration. Autant laisser les clefs sur la porte et s'en aller, le résultat ne serait pas différent.

8.Posté par Michel PILLIER le 18/03/2011 14:28
Dans les mois qui viennent ? Le plus tôt sera le mieux ! "La France est-elle finie " a été à juste titre bien reçu pour son analyse historique et sa hauteur de vue... mais ne constitue pas un programme. Les appels à l'alliance avec le front de gauche ne me paraissent pas pertinents pour l'instant. Je suis partisan d'un "Front de France" construit sur des propositions claires de refondation de la République : Il faut sans tarder mettre à disposition des citoyens une plate-forme politique pour rechercher l'accord le plus large, non avec les appareils, mais avec le peuple français. Ca urge !

9.Posté par Luc Tironneau le 22/03/2011 13:34
Faire surgir une alternative, oui, bien sûr, mais comment le faire au sein de la mouvance socialiste ? Je dois avouer mon franc désespoir quant à l'association du logo MRC avec celui du PS et du PRG (Tapie, quand même...) au bas des bulletins de vote. Je rejoins donc mes camarades ci-dessus pour exhorter le MRC à trouver un accord avec le front de gauche. Méluche en effet est tout sauf un idiot : si nous parvenons à débarrasser le programme du Front de Gauche de la doxa communiste (les concessions faites au PCF dans ledit programme sautent à l'oeil tellement elles introduisent des incohérences quasi ontologiques...), alors oui l'alternative sera crédible. Or depuis des années, je regrette avec amertume la dissolution de notre voix dans le magma social-médiocrate (où va-t-on danser ?! Avec Hamon ou Emmanuelli, ou bien avec DSK et l'illuminée poitevine ?).

10.Posté par Marie Cabardes le 22/03/2011 13:46
"si nous parvenons à débarrasser le programme du Front de Gauche de la doxa communiste (les concessions faites au PCF dans ledit programme sautent à l'oeil tellement elles introduisent des incohérences quasi ontologiques...)"

Bien évidemment je ne suis pas d'accord avec cette approche.
Je demande à Luc Tironneau (ci-dessus) de préciser sa pensée sur l'extrait que je cite.
Qu'entend-il par là, et tout spécialement sur les "incohérence ontologiques" ?...
Merci de nous le préciser.

11.Posté par TOTO KOP le 23/03/2011 01:58
Ha vi , concilier plutôt que de tenter de divisez , les communistes sont des gens engager et sur qui ont peut compter et sans eux la nouvelle gauche ne percerez pas , rendons a césar , le FDG a fait presque 11% aux 1 e tour , pour l instant les choses avance pépère
Et croyez bien que rien n est facile , l UMP ne fait pas campagne ni le Ps d ailleurs ni E.E , les médias laisse en 10 eme page une élection national , normal leur héros prenne l eau , l abstention du coup continue , les institution prenne l eau de toute part , les citoyens Français voient de moins en moins d ouverture dans la carapace Libéral , la parenthèses peut être fermer en tout cas réguler mais il faut continuer a la bousculer dans un monde ou rien n est simple
Les Médias et les dominant en sont arriver a Puber le FN deuis presque 6 mois ses quelque chose quand même et ses gen son devenu fou , inconscient des dangers !
JPC et JLM sont l éthique , ils ont fait des erreurs ok qui n en fait pas ? mais il ne traine pas de boulet et sa de nos temps ses un bien précieux !
Le MRC et tout ceux voulant tourner la page ont l histoire devant eux !
De toute façon leur système aux Libéraux est vouer l échec et ses eux qui font tout pour , la fête est fini pour eux , plus la peine de tenter de sauver un système qui na plus de souffle il faut tourner la page , changer de curseur , retourner la table !
L Union fait la force , le MRC et les autres veulent changer ceux système , pesez , je suis désoler d être cynique mais seul chacun dans sont coin sa n avancera as rien , il faut faire front tous ensemble , aux moins d essayer, qu avant nous a perdre ? tous divisez nous pesons pas assez pour détrôner les libéraux ( PS, UMP ) et même le FN voir EE et le centre , toute la gauche et les vrai républicain pèses les 2 chiffres qui peuvent tout changer a condition que chacun y mettent les notes qui ferons la musique de demain
Ne pas s isoler les pentes vont être dur , les discutions rigoureux , n oubliez personne pour je ne sais quel prétexte , ni le NPA , ni le PCF , ni le DLR pourquoi pas etc.... !
Enfin moi ji croit les Français ont toujours eu les gênes des changement , sa doit venir de leur ancêtre lol et temps mieux , l Humain évolue ........!
Salutation Fraternel !

12.Posté par Philippe GASSIE le 23/03/2011 02:15
Bravo, quelle analyse, incidemment, le Che nous avait habitué à mieux.

Non, les électeurs d'Hénin-Beaumont ne sont pas les descendants miteux de hobereaux austro-hongrois, ni des nostalgiques de Saint Charlemagne, non. Au contraire, c'est l'électorat traditionnel du PCF. "Les extrêmes" donc, dans la terminologie du MRC qui n'a pas surtout pas l'intention d'être élu au deuxième tour, quand on peut jouer les moelleux strapontins de la social-putasserie.

Quelle analyse puissante,une vraie PéeSserie : "Ce qu’il faut faire comprendre aux électeurs c’est qu’en votant Le Pen ils votent pour une impasse."
Ben alors, Youpie... ; c'est pas grave. Quoique l'histoire se porte quelque peu en faux contre cette brillante "analyse" : Mussolini le n°2 du parti socialiste, la Ségolène sans programme de 1922 ; ou Adolf Hitler, agent de la police bavaroise infiltré dans un obscur groupuscule. C'est vieux, antique ! Pas grave donc.

Jules Guesde a tout dit sur l'immigration.

Des commentaires font propagande pour le front de gauche, soit le parti de Gauche,ce flanc-garde de l'appareil stalinien en perdition...
Camarades, si vous avez envie d'adhérer au vieux parti stalinien, la porte est toujours ouverte, dans les deux sens d'ailleurs, sauf que le cours actuel des choses incite moins à vous dénoncer comme ennemi de classe aussi facilement qu'autrefois.

Oui, l'immigration est un vrai problème. Y compris dans les partis démocratiques.

Chez les verts: adhésion sur un seul chèque de 200 tamouls, crédible ?

Le MRC 95 : "laïcité, citoyenneté, mosquée". Les cousins de l'escalier 15 ne viennent que pour bouffer les petits fours di congri et pfitt!

Sa majesté Jean-Pierre Chevenement n'étant que président d'honneur du MRC, n'a pas besoin de s'occuper du bas-peuple...

Bonjour

13.Posté par Luc Tironneau le 23/03/2011 09:23
A Michel Pillier et Marie Cabardes.
=> MP : je suis tout à fait d'accord avec vous sur cette idée de "Front de France" à vocation républicaine et citoyenne. J'aimerais tant que sur la base programmatique du MRC une union puisse se faire avec le Parti de Gauche, mais aussi, apparentements pas si terribles, avec des gens comme Dupont-Aignan ou les Séguinistes, les gaullistes sociaux (rappelons que Max Gallo fut sympathisant sinon adhérent du MDC), Régis Debray, etc. Au travail mesdames et messieurs !
=> MC : nous ne devons pas ignorer les concessions programmatiques (peut-être simplement tactiticiennes) faites par JLM pour calmer les ardeurs, non seulement des orthodoxes du PCF (André Gérin en tête), mais aussi de l'aile droite (Robert Hue et Daniel Cicera notamment), sans compter depuis les départs de Braouezec et 200 militants, ainsi que les remous dans les Bouches du Rhône et en Seine-Maritime. Enfin, il suffit de lire "Qu'ils s'en aillent tous" pour constater à demi-mot certaines divergences de fond (sur l'union avec le PS, la participation à ses primaires, le sort du nucléaire, la gestion de l'immigration...).

14.Posté par Marie Cabardes le 23/03/2011 17:36
à Luc Tironneau
J'ai l'impression que vous ne percevez pas l'insondable différence et l'incommensurable fossé qu'il peut y avoir entre un peuple largué, des électeurs en errance ET les minuscules ou + ou - graves querelles entre programmes et projets similaires ou relativement similaires.
Ce qui nourrit le FN, c'est la parfaite collusion Droite (UMP en premier lieu) et FN : thématique harcelante( sus à l'étranger de terre, de religion, cancer de l'immigration, chasse aux roms, identité nationale, chrétienté de façade, etc). Et politique effective depuis des années : retraites, santé, enseignement recherche, industrie abandonnée, chômage, délocalisation, laminage du pouvoir d'achat, hausse des tarifs de tout, etc.
C'est, ensuite - mais à égalité - le renoncement devant ce que le sens commun (médias et politiques) appelle "les marchés" de la part de gauche néolibérale : PS + FMI : européisme, impuissance politique. On ne saurait mieux confirmer que la politique et les politiques ne servent plus à rien...
Quant au PC et parti de gauche, il leur reste à s'entendre sur un "socle général commun" ! Et non pas à se crêper la tonsure sur des points de détail. Il y a davantage de sujets les rassemblant que de querelles sur des détails ou de vieilles rancœurs...
Que le mouvement de J.P. Chevènement s'attache à fédérer tous les partis incarnant un non au tout marché libéral me paraît la seule issue salvatrice.
Car ce que le FN baptise sous l'appellation (AOC !) d'UMPS me semble recouvrir une certaine réalité (historique depuis 25 ans) et une substance certaine...
Avant de se focaliser sur les querelles entre partis politiques de même obédience et de même tendance "de classe", il conviendrait d'observer le sort réel des catégories sociales en présence et le matraquage qu'elles ont subi(...)
Que le F Haine tire profit de cela n'est que, dans ce contexte, de bonne guerre. /à suivre.

15.Posté par Michel PILLIER le 23/03/2011 17:53
Chercher à fédérer des partis est utile, mais c'est sur la base d'un projet que cela peut éventuellement se faire. Or, la recherche d'un accord avec la Front de Gauche a déjà été tentée... en vain ! Les différences d'analyse et de propositions sont trop grandes. C'est au peuple qu'il faut s'adresser.
Note pour Luc Tironneau : "Max Gallo fut sympathisant sinon adhérent du MDC"... Et même plus puisqu'il en fut le premier président en 1992.

16.Posté par Marie Cabardes le 23/03/2011 19:32
à Michel Pillier.
Au sujet de Max Gallo, je regrette !
Il n'est pas d'intellectuels ou d'hommes politiques qui me dégoutent autant que ceux-là :
On commence au PC. On passe au PS. Puis on devient compagnon de Jean-Pierre Chevènement à la tête du MDC pour... finir par rallier Nicolas Sarkozy !!! C'est ce qui me navre le plus.
Faut pas trop charrier quand même !

Il est des grands écarts qui prêtent irrésistiblement à rire. Mais surtout à pleurer...
D'ailleurs, ce genre de grand écart n'est pas si étranger que cela à la montée du FN, si l'on veut bien y réfléchir un tout petit peu...

17.Posté par Michel PILLIER le 23/03/2011 22:02
A Marie Cabardes.
Pour Max Gallo, je regrette vraiment tout autant, même si ça me paraît un peu excessif d'écrire qu'il aurait "rallié Sarkozy". Mais ce n'était pas le sujet principal de notre discussion....

18.Posté par Marie Cabardes le 23/03/2011 22:09
Au contraire, j'estime que cela fait pleinement partie de notre discussion.

Et le fait qu'il ait rallié Sarkozy n'est pas à mettre, comme vous le faites, entre des guillements pudibonds...
Il faut regarder la réalité en face et dans le blanc des yeux, sans quoi on ne comprend rien à ce qui se passe.
Gallo a non seulement pleinement rallié Sarkozy mais il l'a claironné. Qu'il le regrette ou pas aujourd'hui.

19.Posté par Luc Tironneau le 24/03/2011 09:15
A Marie Cabardes
Je suis d'accord avec vous sur le fond : ce qui nous réunit est plus consistant que ce qui nous sépare. Dans ma rpemière remarque, je regrettais simplement que les tracts du Front de Gauche permettaient de manière bien trop lisible à mon goût de sérier les propositions politiques en fonction de leur origine PG ou PCF, donnant dès lors plus l'impression d'un collage de mesures éparses que d'un programme abouti tel que celui du MRC.

A Michel Pillier (et Marie Cabardes)
Chez Max Gallo, comme chez tous les hyperactifs, il y a à boire et à manger ! Je crois que ce n'est que ce souci de l'action perpétuelle (assez morbide je trouve au sens psychanalytique du terme) qui l'a poussé à rejoindre Sarko, un temps. On a souvent reproché au MDC puis au MRC d'être un parti d'intellectuels sans militants, et ce méridional passionné ne pouvait s'en accommoder. Sans rancune toutefois, c'est sa nature, mais il est finalement heureux que Sarko nous ait démontré de manière irréfragable que l'on ne peut pas faire de la politique en se fondant sur le seul postulat de l'action perpétuelle !

20.Posté par Pascal Olivier le 24/03/2011 16:50
Max Gallo était en effet diablement plus intelligent, plus convaincant et plus efficace avant. Il manque et j'aimerais qu'il nous revienne quand il aura fini de jouir de sa retraite-exil abêtissante à l'ombre du Prince.

Voici un extrait de ce que j'écrivais ici même le 30 août 2009 :
 
"Il semble que nous aurons beaucoup de mal à empêcher que la gauche française ne rejoigne la gauche italienne au Panthéon des gauches défuntes. Les primaires en Italie ont contribué à la disparition de la gauche, mais son islamophilie n’a pas compté pour rien. Notre ex-camarade, Max Gallo, du temps où il était le meilleur niçois depuis Garibaldi, pensait qu’il fallait regarder de près les événements politiques italiens parce que souvent ils se produisent en France un peu plus tard. L’exemple italien, sa connaissance intime de la gauche française et la candidature de Ségolène l’ont probablement convaincu d’opter pour une retraite dorée en habit d’académicien à l’ombre du Berlusconi français. La Coupole en guise d’île de Caprera en quelque sorte. La conséquence est qu’il manque aujourd’hui un maillon dans l’arc intellectuel républicain entre Régis Debray et Alain Finkielkraut. «Islam : ne rien céder à la politique de l’apaisement» écrivait-il en 2006 lors de l’affaire des caricatures de Mahomet. Sur les événements de l’automne 2005, il fut l’un des très rares courageux à aborder la dimension confessionnelle du soulèvement (après la malencontreuse grenade lacrymogène aux abords d’une mosquée en plein ramadan) au milieu des couards qui cherchaient à conjurer le sort en ne voulant pas que se soit autre chose que du social. Entre les «pogroms antirépublicains» d’ Alain Finkielkraut et le «basculement civilisationnel» de Régis Debray, nous avions avec Max Gallo une articulation politique."

21.Posté par TOTO KOP le 25/03/2011 01:43
@Philippe GASSIE

: Mussolini le n°2 du parti socialiste, la Ségolène sans programme de 1922 ;

Vous avez péter les Plombs ou quoi ?

le front de gauche, soit le parti de Gauche,ce flanc-garde de l'appareil stalinien en perdition...

Mouarf ont direz de l Apathie j ai pas dit empathie lol

Oui, l'immigration est un vrai problème. Y compris dans les partis démocratiques.

Pour le FN mais 1 Français sur 4 sur 2 générations est issue de l immigration et depuis des siècles chaque siècle a traverser le pays de flux entrée et sortie , revisiter votre histoire !


@Michel PILLIER

Le MRC na jamais eu d accords avec le FDG vous dite ? ses faux des accords ont lieu aujoud huit même pendant les cantonales entre les 2 parties de plus vous parler du PG d il ya 2 ans non ?
L Eau coule sous les ponds et ya 2 ans qui aurez dit que les médias Puberez a donf le FN et que l UMP l alimenterez jusqua des élections pour éviter que la gauche face un deuxième troue a l UMP ? qui ? vous ? nous ? personne
Qui aurez prédit que nos chefs suivez les plans de l OTAN et de leur dirigeant dans un Choc de Civilisation ? non personne ici même et pourtant tout sa existe actuellement , attention a ne pas ceux mordre les lèvres rien n est jouer !

@Luc Tironneau

Le FDG n avez jamais imposez ces tracts et il mettez dessus de quoi ne pas être bouffer par la social démocrate , ni plus ni moins , ses couleur ses le blanc et le rouge si sa gêne faut leur demander d en changer !
En attendant JLM fut le seul non seulement a parler de ses alliées ( MRC, NPA , Fase ) mais aussi a crier qu il n était pas normal qu il ne fut convier ( comme sur la péniche ) et il boycotta !
La mémoire fout le camp mais quand en 2007 le MRC passa sont programme avec le PS et que le PS une fois qu eu perdu les élection déchiras le contenue pire même bafoua des principe Républicain comme le TDL ne l oublions pas , tout sa est fort déconvenue que quand sa arrange certain ont y voit les wagon du train mais jamais les locomotives , hier s était hier qu ont dit et demain ??
Trouver nous un ancien du MRC ou un actuel du PS qui pense aux copain et reparlons de Fraternité et d Égalité , dans un monde de brute fait par des brutes moi je ne demande que d avoir des diamant brut comme MR JPC et JLM qui ont moins ne passe pas leur temps a courber l échine , vous savez je resterez bien dans mon coin sans ses 2 hautes personnalités car la politique pour moi ses des véritable tables ou grailler des miettes auquel il faut passez dessous , mais ou sont les caractères ? hum ou sont les De Gaulle !

Je vais répondre à une question qui, au fond de la salle, ne m'a pas été posée.
Citations de Charles de Gaulle

Des caractères et non des suiveurs ses sa cas besoin de ceux pays actuellement !
Posez soulever les questions qu ils ne veulent pas , Salutation Fraternel !

22.Posté par Michel PILLIER le 25/03/2011 10:39
Je ne pensais pas générer autant d'interpellations par ma modeste contribution au débat.
A Marie Cabardes, qui me traite de pudibond pour avoir mis des guillemets autour du "ralliement" de Max Gallo à Sarko, je répondrai qu'une pensée un peu nuancée ne nuit pas. Prétendre que la montée du FN puisse être liée au comportement de Max Gallo me paraît une analyse politique un peu courte...
Sur le front de gauche, je souhaite citer TOTO KOP sans déformation :
" Le MRC na jamais eu d accords avec le FDG vous dite ? ses faux des accords ont lieu aujoud huit même pendant les cantonales entre les 2 parties de plus vous parler du PG d il ya 2 ans non ? "
Vous avez raison, cher TOTO, j'ai dû commettre une faute d'accord (humour)
C'est une chose de passer ponctuellement un accord électoral limité le temps d'une cantonale et c'en est une autre, plus difficile, de parvenir à un accord politique sur un projet pour la France.
Il y a, fort heureusement, des points sur lesquels la mouvance chevènementienne et le FDG sont en phase et nous avons le souvenir de notre combat commun contre le traité constitutionnel européen. Mais les difficultés sont immenses et les slogans à l'emporte-pièce ne suffiront pas à faire bouger les lignes. Mélenchon a certes du talent et il est très bon dans la dénonciation. Côté vision et propositions, ça pêche encore. Ce n'est pas en proposant des papiers pour tous ou un fédéralisme européen, voire en courant derrière les verts dans la démagogie anti-nucléaire qu'on entraînera le peuple français.

23.Posté par Luc Tironneau le 25/03/2011 11:16
Tout à fait d'accord avec MP (un peu moins avec la syntaxe de Toto...), mais bon sang, qu'attend alors le MRC pour se dépétrer du PS fédéraliste européen !?

24.Posté par Marie Cabardes le 25/03/2011 15:59
La question ne me semble pas être les tractations à courte vue entre partis candidats, ni les "retournements de veste" de untel ou untel.nnLorsqu'on entend ou lit les propos d'un ministre (oui, celui de l'intérieur) censé représenter la République, on est fondé à se demander ce que le FN aurait d' "anti-républicain"...nnPersonnellement, j'ai plus peur de ceux qui sont aux rênes du pouvoir que du FN ! nCe sont rigoureusement les mêmes ! Que ne le voit-on ?nCes deniers rêvent, mais les premiers sévissent.nnnIls sévissent POUR DE BON tous les jours depuis des années.nn

25.Posté par TOTO KOP le 02/04/2011 21:15

@ Michel PILLIER
Ont fait des maisons avec des poutres , des murs etc... vous voyer ou je veut en venir ?

Le FDG a fait 121 conseillers , le FN 2 , les sondages a la ramasse qui voyer une vague FN , comme dab ont a parler de rien alors qu ont pouvez parler de tout , le FN a presque 16 000 votent de moins quand 2004 le FDG a passer les plus de 300 000 votent de plus qu aux régional , les médias n ont quasiment pas parler du FDG qui sont les seul a augmenter leur pécules alors que tout les autre descendes avec l abstention qui elle monte ,mieux le ministère nous a bouder , le FN a fait un score costaud ok mais a la fin moins ont voter , pas de raz de marré et surtout seulement 2 Élus , voila sa ses les faits et vous verrez qu ont continuera a nous agiter le dFN pour éviter de parler surtout de font !

Le MRC était dans l équipe gagnante ses le principal non ? ont t il garder leur élus ? je l espère de tout cœur !

Le FDG a actuellement 5 piliers forts , il me semble que tout n est pas arrêter chez le FDG donc s il faut discuter il vaut mieux ne pas trop trainer , qui tente rien na rien

http://programme.lepartidegauche.fr/index.php?option=com_content&view=section&id=1&Itemid=13


Pour le Nucléaire je vous direz bien de demander aux Japonnais ceux qu il en pensent mais ceux n est pas correct donc je direz comme beaucoup , ses cher , ses sales et super dangereux et ses dépasser , quand l uranium aura disparue les centrales ne servirons plus a rien et l Uranium sa pousse pas !

Et puits faut évoluer avec sont temps , après le bois puits le charbon maintenant le nucléaire a fait sont temps , il faut penser a le remplacer pépère

Ya pas que le nucléaire qui pose problème mais bon entre gens intelligent je sais pas moi je suis simple militant ,Citoyen rien de plus , j ose espérer que tout le monde a comprit l importance de tourner la page si ses pas en 2012 alors quand ? le système est déjà aux bous et il ne propose rien d autre que de continuer dans le naufrage

Salutation Fraternel ..............

Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 21:19 Communiqué de Jean-Pierre Chevènement

Mercredi 9 Novembre 2016 - 10:59 Alliés des Etats-Unis mais non alignés sur eux




Derniers tweets
RT @vtremolet: La gauche,l'islam,la France.Le 11 janvier @chevenement invité des grandes rencontres du @Le_Figaro Réservations https://t.co…
Lundi 5 Décembre - 22:15
RT @NLenFrance: "Nous avons besoin d'un djihad laïque", dit Jean-Pierre @Chevenement sur l'#Islam en FR lors d'une réunion des ambassadeurs…
Vendredi 2 Décembre - 11:06
François Hollande a su trouver une issue digne à une situation qui ne l’était pas
Jeudi 1 Décembre - 21:17

Abonnez-vous à la newsletter