Carnet de Jean-Pierre Chevènement

M. Lellouche, vous n’êtes pas qualifié pour faire repentance !



La publication de deux lettres de M. Charles Powell, secrétaire privé de Mme Thatcher, sur ses impressions au moment de la réunification de l’Allemagne donne lieu à une polémique indigne et qui pourrait être gravement nuisible à la bonne entente de la France et de l’Allemagne. En effet si Mme Thatcher était arc-boutée contre la perspective de la réunification de l’Allemagne, François Mitterrand, lui, l’acceptait. Il souhaitait seulement qu’elle se fasse dans un contexte qui ne remette pas en cause la paix de l’Europe. C’est le sens de son insistance pour la reconnaissance par l’Allemagne de la frontière Oder-Neisse avec la Pologne.

Il est donc particulièrement choquant que Pierre Lellouche, secrétaire d’Etat aux Affaires européennes déclare : « le doute s’est installé à ce moment-là entre l’Allemagne et la France. Pour rebâtir la confiance, il faut que le gouvernement français réfléchisse aux gestes à faire en direction de l’Allemagne. » Cette attitude est gravement préjudiciable à l’image et aux intérêts de la France. Dois-je rappeler que pendant 45 ans nos soldats ont contribué à la préservation de la liberté de l’Allemagne et particulièrement de Berlin ?


Rédigé par Jean-Pierre Chevènement le Dimanche 13 Septembre 2009 à 22:22 | Lu 3287 fois



1.Posté par Pascal Olivier le 16/09/2009 19:36
"Indigne" est bien le mot qui convient. La carpette Pierre Lellouche, atlantiste et turcophile, c'est presque une redondance, ne conçoit la France que petite, soumise, honteuse et repentante. C'est la nouvelle diplomatie de la France, on croit faire ami-ami en se faisant tout petit.

L'opposition de Mme Thatcher à la réunification allemande est l'unique aspect sympathique de sa personnalité. Le retour et la montée en puissance des deux principaux génocideurs du XXème siècle ne m'a jamais rien dit qui vaille. Il faut cependant reconnaître que l'Allemagne, contrairement à la Turquie, a fait amende honorable.

François Mitterrand acceptait la réunification de l'Allemagne. "II souhaitait seulement qu’elle se fasse dans un contexte qui ne remette pas en cause la paix de l’Europe. C’est le sens de son insistance pour la reconnaissance par l’Allemagne de la frontière Oder-Neisse avec la Pologne." (JPC)

La paix en Europe a bel et bien été remise en cause, en Yougoslavie. C'est l'Allemagne qui a ouvert la boite de Pandore en œuvrant pour la reconnaissance de la Croatie. Si François Mitterrand a bien agi pour la Pologne, il n'a pas fait ce qu'il fallait pour que la réunification allemande ne débouche pas sur la remise en cause de deux autres Etats issus du traité de Versailles : La Yougoslavie et la Tchécoslovaquie. Il ne voulait pas trop froisser l'Allemagne, il avait en ligne de mire L'Euro et le traité de Maastricht dont lune des conséquences fut l'hégémonie monétaire, économique et commerciale de l'Allemagne sur le reste de l'Europe. Sa politique était toutefois plus équilibrée que celle d'un Chirac qui dès son élection en 1995 s'empressa de céder aux petits marquis médiatiques en acceptant les bombardements contre les serbes en Bosnie. Ceux-là mêmes qui déniaient le droit à la Yougoslavie d'exister, défendaient bec et ongle une Yougoslavie en réduction : la Bosnie. Mais il est vrai que cette dernière a l'immense avantage d'être à majorité musulmane.

Le sommet fut atteint en 1999 (Kosovo) . Dans le cadre d'une offensive de l'OTAN sans mandat onusien, on a applaudi au bombardement de Belgrade par l'aviation turque. La Serbie à peine sortie de la nuit ottomane, et après avoir vaillamment combattu à nos cotés durant les deux guerres mondiales se retrouvait sous les bombes de ses anciens bourreaux non repentis.

Si il doit y avoir repentance, c'est auprès de nos amis Serbes, pour avoir compté parmi nous de tels scélérats.


Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:18 A propos des primaires à gauche

Mardi 6 Décembre 2016 - 11:47 Deux bonnes décisions




Derniers tweets
RT @AnouarKbibech: Accueil au Siège du @CfcmOfficiel de @chevenement : échange sur les Projets de la Fondation de l'islam de France et Conc…
Jeudi 8 Décembre - 00:04
A ce stade, j’entends avant tout préserver ma liberté de jugement et d’expression afin de faire valoir ces exigences https://t.co/YK1tUAN3BY
Mercredi 7 Décembre - 13:30
Deux défis pour la France: se plier à un devoir de vérité et accomplir un effort de rigueur équitablt partagé https://t.co/YK1tUAN3BY (2/2)
Mercredi 7 Décembre - 13:30

Abonnez-vous à la newsletter