Actualités

Les scores des candidats MRC au second tour des élections législatives


Voici les scores des candidats MRC au second tour des élections législatives du 17 juin 2007.


  • Christian Hutin (Nord, 12ème circonscription): 63,95% des voix (résultats complets
    Christian Hutin est élu député.

  • Marie-Françoise Bechtel (Indre, 2ème circonscription) : 45,85% des voix (résultats complets
  • Jean-Pierre Chevènement (Territoire de Belfort, 2ème circonscription) : 45,52% des voix (résultats complets


Rédigé par Chevenement.fr le Dimanche 17 Juin 2007 à 22:10 | Lu 5557 fois



1.Posté par MAUPOUET Serge le 17/06/2007 23:07
Donc, 1 seul député. Evidemment c'est mieux qu'en 2002, mais la stratégie définie en décembre a échoué.
Maintenant, quel avenir pour le parti ?
En tout cas, à titre personnel, hors de question de rejoindre le PS. Etre minoritaire dans l'opinon ne veut pas dire que l'on soit dans l'erreur : je souhaite par conséquent que le MRC continue, mais avec la ligne républicaine de JPC en 2002, et qui avait encore été celle du dernier congrès.

2.Posté par harry lime le 18/06/2007 02:06
M.Hutin sera donc le seul député MRC de la nouvelle assemblée. Le résultat était prévisible au vu du 1er tour. Dommage pour JPC et Georges Sarre.
Reste à savoir dans quel groupe M. Hutin va sièger: avec les communistes et les Verts ou avec le PS.
Et puis, plus important, quel avenir pour le MRC. D'accord avec le précédent intervenant: pas dans une fusion-liquéfaction dans un PS sans identité. La ligne Royal est en fait une ligne sans contenu idéologique. Le relatif succès du Parti communiste devrait éviter une nouvelle discussion à l'interne du parti. Tout semble bloqué et tout va continuer comme avant...Désespérant pour la gauche.
De plus, au PRG, Zucarelli est battu en Corse. Cela n'arrange pas les affaires des républicains
Je crains que la nouvelle assemblée ne compte que 2 députés ayant mes suffrages: un à gauche (le MRC Hutin), l'autre à droite (le DLR Dupont-Aignan)...c'est bien peu.

3.Posté par Couvert le 18/06/2007 08:03
Bonjour,

Quelle tristesse, J. Lang élu et J.P. Chevènement non !
Bien qu'ayant rejoint N. Dupont-Aigan (et nos scores furent calamiteux) je ne peux que partager avec vous le sentiment de l'échec.
Peu importe que "la droite" et la "gauche" se soient équilibrées au second tour, c'est la France qui a perdu un peu plus de son âme, la déconfiture du républicanisme et de l'opposition raisonnée à la mondialisation indique une réelle perte d'influence de l'idée nationale, du concept d'indépendance, au moment même ou nos forces propres pourraient permettrent à la France de mener une politique audacieuse et nouvelle.

Certes il y eu des stratégies perdantes, comme depuis 1995, certes le sectarisme de "gôche" comme l'intolérance de droite ont repris le dessus, pour autant seul le dépassement de nos blocages communs, l'invention pure -mais pas simple- d'un corpus politique républicain, social et national pourra faire revivre notre République.
L'esprit de la Résistance n'est plus suffisant, c'est à 1789, au 4 Août qu'il faut aujourd'hui songer.

Gérard Couvert (Toulouse)



4.Posté par Bernard le 18/06/2007 08:57
deception et tristesse pour la défaite de Jean pierre Chevenement et georges Sarre et de tous les candidats MRC attenuées un peu par la victoire de C Hutin .Nous avons besoin de JPC dans le débat politique national pour la refondation de la gauche qui doit redevenir credible pour le monde du travail ,des catégories deffavorisés et de toutes les couches sociales qui n'ont rien a attendre du gouvernement Fillon /Sarkosi

5.Posté par justin le 18/06/2007 09:34
Le problème c'est que le MRc comme le PRG ne se sont pas posés comme "alliés" du PS mais comme "supplétifs". Ce n'est pas la meme chose. Les supplétifs sont rarement appréciés dans leur propre camps (encore moins quand on est dans le camps du perdant).
Royal semble ne pas encore avoir compris qu'elle vient de perdre 2 élections. C'est la première fois qu'un pouvoir de droite très libéral est reconduit.
Quand on voit des prétencieux comme Montebourg ou Bianco réélus... on peut s'intéroger sur cette vaguelette rose.

6.Posté par Couvert le 18/06/2007 10:16
"refondation de la gauche", "alliés" du PS, il me semble (une fois la traduction droitière faite) entendre les militants de Pasqua il y a quelques années ou certains "vrais gaulistes" de l'UMP ou de "Debout la République" ! le bouche à bouche n'a jamais redonné vie à un cadavre, il faut fonder un mouvement Républicain et National, voilà tout.

7.Posté par HM 34 le 18/06/2007 10:52
Non seulement une page se tourne pour JPC et le MDC-MRC mais je crois que malheureusement le livre se ferme.Dans un courriel précédent je signalais que 50% de sympathisants de notre sensibilité avait voté Sarkosy au 2eme tour selon le CEVIPOF.Finalement la position de Max Gallo n'était pas si iconoclaste que celà,et les réflexions de certains me le confirment. En tant que miltant ancien aprés le congrés de St Pol qui mettait le Pôle républicain aux oubliettes,j'ai remarqué que les anciens du CERES confisquaient le mouvement sans admettre l'apport de militantsnonmarqués par les luttes intestines du PS et de la gauche.Du coup la réflexion sur la nation et la république s'est affaiblie et le mouvement est devenu un parti où la cuisine électorale(régionales notamment) est devenue la seule préoccupation.
Faceàune droite mondialiste et une gauche qui pense à se renouveler dans la même direction ne restera-t-il qu'une Marine le Pen en train de sotir le FN de sa diabolisation comme le montre son score surprenant dans le Pas de Calais?

8.Posté par Antonio le 18/06/2007 15:04
Je suis italien ( désolée pour mon français) et je voudrais exprimer ma solidarité à J. P. Chevènement et à son mouvement politique.
Je estime que votre défaite c’est une défaite pour tout le mouvement politique anti-européen, républicaine, démocratique et nationaliste de notre continent. Je pense que le MRC est une mouvement avec de très justes idées géopolitique, des excellentes analyses économique-social et une claire alternative au libéralisme et au l’Union Européen.
Moi j'ai beaucoup appris de l’ expérience du Pôle Républicain.
M. Chevènement continuez le combat, l’Europe a besoin de vous !

9.Posté par Philippe le 18/06/2007 16:22
Je suis déçu du résultat qu'à obtenu le MRC. 1 député pour les républicains de gauche et un député pour les gaullistes et républicains (Nicolas Dupont-Aignan). Je crois le temps venue de se rassembler tout en gardant nos sensibilités pour les échaéances futures. Le MRC seul ne présentera pas de listes aux européennes comme en 2004 et DLR je pense ne le pourra pas non plus mais ensemble nous pourrons surement présenter une liste voir plus si la dynamique fonctionne bien.
Une question? Alors que nous sommes minoritaires pourquoi s'entretuer entre amis???
Entre Jean-Pierre Chevènement et Nicolas Dupont-Aignan très sincèrement il n'y a pas grande différence. En tout cas sur le principal il n'y en a pas.
Mettons de coté nos différences travaillons ensemble pour la République!!!

10.Posté par Bonaparte le 18/06/2007 17:24
J'aurais voulu avoir tort lorsque j'avais prédit en 2002 devant Sarre lors d'une réunion à Trappes l'impasse dans lequel il allait fourvoyer le MRC en voulant à tout prix l'ancrer à gauche à côté du PS qui lui avait fait perdre pourtant sa circonscription de Paris.
Il préférait perdre mais en restant à gauche plutôt que de gagner en s'ouvrant à droite.
Nous nous retrouvons ainsi avec 2 députés réellement républicains ( Hutin et NDA) entourés de quelques députés globalement proches de nos idées sur la Nation mais pas au point de rompre avec leur famille d'origine ( Gremetz, Brard et Gérin au PCF. Myard, Pemezec à l'UMP; Folliot au Nouveau Centre) ce qui est trés peu.
On a Guaino à côté de Sarkozy pour le freiner dans son ultra libéralisme mais sa position reste fragile.

Il faut maintenant donc reconstruire une nouvelle force politique au centre de l'échiquier politique selon la stratégie de Bayrou ( qui aux Présidentielles a été particulièrement brillant). Nostaligiques du chevènemetisme ou du gaullisme, retrouvons nous, arrêtons les anathèmes. L'heure n'est plus aux bisbilles mais à la reconstruction.
Républicains de droite ou de gauche, n'oubliez pas que dans votre appellation, ce qui doit prévaloir c'est Républicain et non la droite ou la gauche.

11.Posté par FRANCOIS jean M.R.C. 62 le 19/06/2007 12:56
un grand architecte français Mr Mallet a écrit :
'' ce n'est pas l'impossible qui désespère le plus
mais le possible non atteint''
si nous avons fait l'impossible au MRC, il est encore possible d'atteindre notre objectif au MRC, c'est à dire la construction d'un véritable FRONT POPULAIRE ET SOCIAL
j'espère que nousen parlerons dimanche lors de notre conseil national

12.Posté par Olivier le 23/06/2007 18:11
Les résultats sont médiocres tant pour le MRC que pour DLR, mais les républicains ne doivent pas abandonner. Nous devons être capable de nous remettre en question et d'actualiser.

13.Posté par nivet patrick le 23/06/2007 21:50
La Gauche a perdu mais elle l'a bien cherché puisqu'il n'y avait au bout du compte comme seul programme commun que l'accord MRC-PS.
Ségolène a été meilleure que prévu mais vraiment trop isolée dans une gauche dispersée tant au premier tour des Présidentielles que pour les législatives.
Ces derniéres ont eu un caractére surréaliste, personne a Gauche ne souhaitant plus les gagner, les partis ne proposant au mieux que de sauver des siéges ce qui d'ailleurs a été assez bien réussi.
Nous manquions d'un socle commun à gauche, d'un leader reconnu ( Sègolène n'a que partiellement remplie la fonction réussissant d'excellents scores dans les électorats urbains mais d'autres plutôt mauvais dans la France rurale chouchoutée par Sarkosy ou la candidature d'une femme jeune et moderne a été un handicap).
Contrairement au pronostic la Droite a été plus unie, en tous cas son électorat s'est bien rassemblé autour de Sarkosy.
Bien sur qu'il faut continuer. a mon sens notre ligne a été bonne, elle nous a permis d'être au coeur de cette campagne avec nos idées qui ont été trés présentes tant à l'échelon local que National.
Un député sur les dix candidats c'est pas si mal car plusieurs ont fait de bonnes campagnes dans des circonscriptions délicates.
L'échec de JPC est dur a avaler mais il y a visiblement des causes locales objectives, souhaitons lui d'assurer sa succession dans de bonnes conditions à Belfort. Je ne doute pas qu'il rende encore de grands services a nos idées a notre pays et au delà. Nôtre respect n'est en rien entaché par cette défaite.
Dans l'immédiat bien sur le MRC doit a mon sens continuer sur la ligne relever la Gauche avec la France pour offrir une alternative Républicaine aux dérives de la Mondialisation Libérale.

Patrick Nivet ( MRC 33)




Derniers tweets
.@BrunoLeRoux, connaît bien les problèmes de sécurité. C’est un homme d’expérience qui saura « tenir la boutique » https://t.co/x1zLhueHLv
Mardi 6 Décembre - 11:51
La désignation de @BCazeneuve comme Premier ministre répond pleinement à l’intérêt supérieur de l’Etat https://t.co/x1zLhueHLv
Mardi 6 Décembre - 11:49
RT @vtremolet: La gauche,l'islam,la France.Le 11 janvier @chevenement invité des grandes rencontres du @Le_Figaro Réservations https://t.co…
Lundi 5 Décembre - 22:15

Abonnez-vous à la newsletter