Carnet de Jean-Pierre Chevènement

Le rejet d'une politique de déflation en France et en Europe



Les électeurs ont exprimé un mécontentement qui va bien au-delà du gouvernement et du Président de la République. Ce mécontentement traduit le rejet d’une politique de déflation mise en œuvre à l’échelle non seulement de la France mais de l’Europe tout entière, au prétexte de “sauver la monnaie unique”.

L’UMP aurait tort de se réjouir excessivement des victoires remportées par ses candidats. Le même “effet essuie-glaces” qui lui bénéficie aujourd’hui la pénalisera demain car elle est incapable de remettre en question les choix néo-libéraux européens qui laminent industriellement, socialement et politiquement notre pays et étendent sur la France un jour crépusculaire. Les mêmes causes produiront les mêmes effets. Le Front National, dont la poussée est préoccupante, n’est en aucune manière une alternative. Il n’offre aucune perspective crédible. Il fait partie du système qu’il dénonce.

Pour remettre la France en selle, il faut un gouvernement de salut public capable de créer en Europe plus qu’un rapport de force, un rapport de conviction : l’Allemagne en effet n’a nullement intérêt à vouloir imposer aux autres pays une politique de déflation généralisée. Il faut changer la politique monétaire et rompre en particulier avec la surévaluation de l’euro pour faire refluer le chômage. De cela il faut la convaincre, dans son intérêt même, mais pour y parvenir il faut être soi-même convaincu.


Rédigé par Jean Pierre Chevenement le Dimanche 30 Mars 2014 à 21:11 | Lu 4562 fois



1.Posté par Brahim Djouhri le 31/03/2014 01:15
Facebook
Vous avez exactement la même vision et le même point de vue que Nicolas Dupont-Aignan au sujet de la politique nationale et européenne...
Ne pensez vous pas que ce gouvernement de salut public dont vous parlez pourrait être issu d'une alliance entre le mouvement républicain citoyen et debout la république ainsi que quelques communistes qui vous rejoignent ?

2.Posté par Stéphane Astier le 31/03/2014 10:52
Facebook
hollande a dit lors de la campagne présidentielle : '' la banque centrale doit émettre des euros en direction. des états''.
Il a laissé croire que l'on allait utiliser la création monétaire pour soutenir l'emploi en Europe et en France.
Les français ne sont pas stupides, ils l'ont bien entendu.
Malheureusement ils se sont vite rendu compte que Hollande n'allait pas tenir ses promesses, d'où le résultat de ces élections municipales....

3.Posté par Hugo Da Costa le 31/03/2014 18:03
Facebook
Le plus triste est que vu la médiocrité du débat économique en France, notamment et surtout autour des questions européennes, aucune remise en cause n'est possible dans le débat public, qui préfère se droguer autour de questions extrêmement insignifiantes.

La dérive principale, qui n'est pas de gauche ou de droite, mais des partis appelés à gouverner, vient de cette incapacité à poser de grandes questions et à remettre en cause les erreurs qui auraient pu être faites dans le passé.
D'ailleurs le débat européen n'existe pratiquement pas (plus?) en France (Sarkozy aura fait son effet), et se tourne dans un débat strictement national : une grave erreur dans une union européenne qui prend de plus en plus d'ampleur.

Les français se rendent de plus en plus compte de ces problèmes à force de les subir, et merci à vous de soutenir leur voies, car personne d'autre ne semble vouloir les entendre.
Visez une union des souverainistes, de gauche comme de droite, la France est l'affaire de tous, nous sommes tous concernés par ce projet de construction européenne qui est si ambitieux qu'il en devient déraisonnable.

4.Posté par Dens DOLLARS le 31/03/2014 19:08
Vous savez qu'il y a un dossier sur vous sur le site de l'upr: http://www.upr.fr/tag/chevenement

"EN 2001, IL Y A 11 ANS, JEAN-PIERRE CHEVÈNEMENT RÉCLAMAIT UNE « AUTRE EUROPE »
« Il est temps, Monsieur le Premier ministre, d’organiser le retour de l’État républicain et de faire en sorte que la France pèse à Bruxelles pour qu’une réponse, si possible coordonnée, soit apportée à la crise qui vient. Nous avons besoin d’une autre Europe. ».
Jean-Pierre Chevènement, Discours à l’Assemblée Nationale, le 3 octobre 2001- Le mythe de l'autre Europe, la recette: le bon constat, la mauvaise solution.

Autre lors d'un colloque organisé par la Fondation le 9 mai fut une messe de langue de bois, aussi révoltante que pathétique. Contrairement à ce qui avait été annoncé par la Fondation Fondapol, les participants de l’UPR qui se sont rendus sur place n’ont pas pu placer un seul mot : le « colloque » ne s’est pas fait avec la salle, mais avec les seules personnes sur l’estrade, copains comme coquins. Le seul prétendu « opposant » convié fut M. Chevènement qui entama son propos en affirmant : « Je vais vous étonner mais je suis POUR l’Europe… » Cela n’a “étonné” que les complices. Pour ce qui nous concerne, cela fait bien longtemps que les adhérents de l’UPR (dont le nombre grossit chaque jour) savent à quoi s’en tenir sur les « souverainistes » et les « alter-européistes » de tout acabit.

La seule alternative reste l'UPR. Bonne journée!

5.Posté par David Doumèche le 20/04/2014 01:58
Facebook
Pourquoi, alors que l'on se dit souverainiste, vouloir demander son avis à notre voisin d'outre-rhin alors que c'est lui qui nous met dans cette situation de tension dangereuse.
N'y a t'il pas comme une contradiction ?
Ne pensez-vous pas que la chancelière va se fendre d'un Niet catégorique ?

Il faut se faire une raison, le bon temps de l'amitié franco-allemande a sombré avec la crise. Si tant est-il qu'il ait été autre chose qu'une chimère.

Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:18 A propos des primaires à gauche

Mardi 6 Décembre 2016 - 11:47 Deux bonnes décisions




Derniers tweets
RT @Place_Beauvau: La Fondation de l'#Islam de 🇫🇷 soutient des projets culturels et éducatifs pr une meilleure connaissance de la religion…
Jeudi 8 Décembre - 15:00
RT @Place_Beauvau: [Communiqué] @BrunoLeRoux salue le lancement de la Fondation de l'Islam de France. https://t.co/E662y8efkL
Jeudi 8 Décembre - 14:09
RT @AnouarKbibech: Accueil au Siège du @CfcmOfficiel de @chevenement : échange sur les Projets de la Fondation de l'islam de France et Conc…
Jeudi 8 Décembre - 00:04

Abonnez-vous à la newsletter