Agenda et médias

"Le problème de la résorption de la dette est lié à la croissance"


Jean-Pierre Chevènement était l'invité de Christophe Barbier sur i>Télé, vendredi 2 décembre 2011


Verbatim express
  • A propos du discours de Toulon de Nicolas Sarkozy : J'ai été frappé par la juxtaposition de 2 discours : celui de M. Guaino qui fait la musique et, dès qu'on aborde les propositions concrètes, c'est la voix de Mme Merkel
  • On peut penser que le problème de la résorption de la dette est lié à la croissance. Va-t-on accepter les stipulations extrêmement rigides que l'Allemagne veut imposer à partir de la lecture des traités, qui ont été rédigés sous son impulsion mais qui ont conduit à la récession généralisée ?
  • Si on se coule dans le moule allemand, nous allons vers la catastrophe. Il faudrait que la France soit capable de convaincre l'Allemagne que la spéculation n'attend pas : le défaut italien peut survenir dans les mois qui viennent.
  • Il faudrait répondre aux problèmes qui vont se poser réellement et pas par des règles d'intrusion budgétaire
  • Il faut maintenir le principe de responsabilité de chaque pays et de chaque Parlement. En revanche, on peut faire en sorte que certains pays aient à s'expliquer au Conseil européen. Ce serait normal.
  • La règle d'or a été adoptée en Allemagne il y a plusieurs années déjà. Est-ce que c'est cohérent avec une politique d'ensemble ? On ne parle que de politique budgétaire. On ne parle pas de relance salariale, on ne parle pas de plan d'investissement au niveau européen.

  • Les gens qui sont à la tête de la Banque centrale européenne, M. Draghi notamment, viennent de rappeler qu'ils ne feraient que ce que le traité de Maastricht leur commande de faire.
  • Je serais plutôt pour les eurobonds si l'Allemagne était pour, mais elle est contre. Les Allemands sont contre toute union de transferts financiers.
  • Il serait préférable d'utiliser la Banque centrale européenne. Les avances de la BCE au FESF ne coûtent rien et les risques d'inflation sont minimes. D'ailleurs toutes les Banques centrales dans le monde font cela.
  • Nous sommes dans une Europe que l'Allemagne domine à partir de textes qui ont été négociés sous sa dictée, à partir de règles qui sont les siennes. Nous sommes dans la nasse car l'Allemagne veut imposer sa « culture de la stabilité ».
  • Il faudrait rétablir des frontières y compris en matière de commerce c'est à dire un tarif extérieur commun.
  • Il y a beaucoup de démagogie sur l’immigration. Nous devons être plus intelligents. La France a besoin d'immigration. Une attitude fermée, sur les étudiants par exemple, n'est pas la bonne
  • Il faut que François Hollande conquiert sa liberté sur les Verts, sur le Parti Socialiste et sur les influences qu'il peut recevoir de son entourage. Il doit s'affirmer pleinement comme un homme d’État. C'est comme cela qu'il peut gagner
  • Je crains que Dominique de Villepin n'ait plus beaucoup d'espace mais il peut essayer de peser sur Nicolas Sarkozy.
  • Mon intention est de me maintenir tant que je n'aurai pas fait bouger les lignes.


Rédigé par Chevenement.fr le Vendredi 2 Décembre 2011 à 17:53 | Lu 2206 fois


Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Novembre 2016 - 21:55 "Jacques Berque, mon ami et mon maître spirituel"




Derniers tweets
RT @NLenFrance: "Nous avons besoin d'un djihad laïque", dit Jean-Pierre @Chevenement sur l'#Islam en FR lors d'une réunion des ambassadeurs…
Vendredi 2 Décembre - 11:06
François Hollande a su trouver une issue digne à une situation qui ne l’était pas
Jeudi 1 Décembre - 21:17
Entretien @lArcheMag : "L’idée d’une guerre de civilisations est un piège" https://t.co/J0CjqfxXzJ
Vendredi 18 Novembre - 21:59

Abonnez-vous à la newsletter