Carnet de Jean-Pierre Chevènement

Le partenariat franco-chinois et les droits humains et sociaux



Ségolène Royal en Chine a mis le doigt sur ce qui conditionne le développement de notre partenariat stratégique avec ce grand pays : la promotion des droits humains et particulièrement sociaux parallèlement au développement économique. La légitimité de ce développement n’est pas contestable. Ce qui est contestable et sera de plus en plus contesté, c’est la mise en concurrence par les multinationales des main d’œuvre et des territoires dans des conditions de rémunération et de protection sociale si durablement inégales que la délocalisation de l’industrie hors d’Europe en est l’inévitable résultat. Il appartient aux autorités chinoises de faire en sorte que le développement de leur pays se fasse au bénéfice de leur propre peuple par l’instauration d’un système de sécurité sociale et d’un droit du travail moderne. Cela seul à long terme permettra l’harmonie avec la communauté internationale qui est dans l’intérêt de la Chine. C’est dans ce contexte que le partenariat stratégique entre la France et la Chine pourra revêtir une valeur exemplaire.


Rédigé par Jean-Pierre Chevènement le Lundi 8 Janvier 2007 à 15:38 | Lu 6026 fois



1.Posté par RN le 08/01/2007 18:31
Décidément, M. Chevènement, les sujets ne manquent pas aujourd'hui qui grattent votre plume: nulla dies sine linea.
Ceux qui croient encore que vous êtes anti- européen seraient bien inspirés de vous lire.
Quant à votre papier sur la Chine, je vais finir par croire que je ne suis pas capable de puiser mes idées ailleurs que dans les vôtres: doctus cum libro.

2.Posté par Xavier DUMOULIN le 08/01/2007 21:13
Question à Jean Pierre Chevènement

En attendant que les autorités chinoises, sous la pression populaire, acceptent des remises en cause profondes de leur système socio-économique et à terme politique, quels peuvent être aujourd'hui les facteurs d'évolution dans le sens que vous indiquez?

3.Posté par Xavier DUMOULIN le 08/01/2007 21:26
Ségolène Royal semble avoir adoptée un bon équilibre entre une posture de dialogue, utile aux relations franco-chinoises, et une certaine fermeté dans l'affirmation de principes démocratiques. Les marges d'action sont relativement limitées mais des questions ont été posées sur les droits de l'homme et les droits sociaux. Plus largement c'est tout le modèle qui doit assurément évoluer sans perdre de vue l'exigence d' autres remises en cause ; celles des règles de l'OMC et de la vampirisation des marchés par les entreprises multinationales.

4.Posté par Elie Arié le 08/01/2007 22:26
C'est bien la première fois que je ne suis pas d'accord avec une analyse de Jean-Pierre!

Je crois qu'il n'y a pas la moindre chance pour que la Chine instaure "un système de sécurité sociale et un droit du travail moderne": toute la puissance de son économie est basée sur un coût de travail très bas (qui n'a absolument pas augmenté depuis qu'elle s'est ouverte aux échanges internationaux, il y a un quart de siècle), une monnaie sous-évaluée, et une "armée de réserve" (l'expression est de Karl Marx, je crois) constituée de paysans qu'elle fait migrer dans les villes, en jouant sur les prix agricoles fixés par le gouvernement, pour empêcher les revendications salariales.

Il ne faut pas imaginer la Chine comme un pays en train de se "libéraliser économiquement".

Pour moi, il s'agit toujours d'un régime communiste à l'économie totalement administrée, qui a bien analysée les failles du système capitaliste et a conçu un modèle de développement parfaitement adapté pour exploiter ces failles, sans se préoccuper des souffrances qu'entraîne ce modèle pour sa main d'oeuvre- souffrances qui sont, au contraire, la conditiion pour qu'il fonctionne.

5.Posté par philippe prevost le 09/01/2007 04:22
Votre discours m'a souvent séduit et j'ai voté pour vous, pour une idée de la République, de la laïcité, et peut-être d'un certain refus de la démagogie comme mode de gouvernement. Aussi je suis surpris de vous retrouver dans le sillage de mme Royal. Notre système ne laissera malheureusement pas le choix à ceux dont les idées inclinent à gauche que de voter pour elle. Plus de social, moins de travail, plus d'argent, plus de logements mais qui est encore assez idiot pour tomber une fois de plus dans ces panneaux grossiers ? Qui pense encore que l'Etat, les politiques ont une quelconque influence sur la création de richesses et d'emplois ? Ils influent directement sur le train de vie pharaonique de notre administration certes... Nous n'avons plus les mêmes moyens que pendant les trente glorieuses, car le social est la conséquence directe d'une économie en bonne santé. Rémunérer nos syndicats, augmenter les salaires, reverser l'argent à l'URSSAF, aux caisses de retraites, payer l'impôt pour, entre autre, rémunérer les fonctionnaires, tout cela fonctionne dans une société qui crée des richesses. Nous n'en créons plus... Où mme Royal va-t-elle trouver les sous ? Votre article sur la Chine m'attriste, quelle leçon sommes nous en mesure de lui donner ? Je doute qu'ils connaissent même notre existence... Ah si, c'est vrai que nous sommes les champions de la vente clés en mains de ce qui nous reste comme savoir faire... S'ils avaient perdu un peu de temps, ils ont manifestement appris vite. L'amélioration de leurs conditions de travail est en cours avec la richesse qu'ils génèrent, et la France n'est qu'un marché sur lequel ils écoulent des produits de consommation courante à des prix défiants toute fabrication hexagonale, pompant ainsi nos allocations en tout genre et autres retraites, je leur souhaite de ne pas faire les mêmes erreurs que nous et de savoir profiter de leur croissance... Le choix est simple : nous mourrons ou nous devenons chinois... Oui, les politiques de tous bords ont détruits, c'est sûr, nos industries, trop d'impôts, trop de taxes, trop de charges, un droit du travail qui tue le travail, comme d'habitude, les plus riches sont partis, les pme, pmi sont restées en otages, ces entreprises que tout le monde semble découvrir, les artisans... ce petit monde qui fournit la majorité du travail et qui est exsangue, tracassé par l'administration, incapable d'appliquer un droit du travail avec ses conventions collectives qui nécessitent l'intervention de juristes. Pauvre Pays ! Notre système est en faillite, l'AME, la CMU nous n'en avons plus les moyens, nos retraites.... Pourquoi nous faire rêver à l'impossible ? Pourquoi vouloir charger cette barque entrain de couler ! Mais ce n'est que l'avis d'un ex-chef d'entreprise, qui, comme beaucoup dans ce pays, n'a pas gagné un sou et termine sa vie en SDF. Vive la France des petits rentiers et des fonctionnaires, et pourvu que ça dure (pour eux).

6.Posté par david le 09/01/2007 14:05
On peut ajouter que le développement de la Chine se fait au détriment de son environnement ce qui a des conséquences dramatiques pour son peuple mais aussi pour toute la région d'Asie de l'Est. Un partenariat franco-chinois ne peut être exemplaire qu'en tenant compte de cette dimension essentielle.

7.Posté par asse42 le 09/01/2007 17:00
Moi ce n'est pas la première fois que je ne suis pas d'accord avec Elie Arié qui est trop pessimiste sur l'évolution humaine dans le monde.Je crois que la Chine ne pourra pas lutter longtemps et efficacement contre l'information mondiale.Les informations circulent et vont un jour ou l'autre heurter la conscience du peuple qui réagira.D'ailleurs le voyage de Ségoléne est en cela intéressant c'est qu'elle est entre en contact avec des petites structures associatives qui commencent à fleurir et cela montre que l'évolution sociale de la Chine sera inéluctable.
A nous de l'encourager,de l'aider à se développer harmonieusement en respectant les droits humains.C'est le message de Ségoléne il est beau,il est nouveau,il est fort.
Avec Ségoléne ça change fort avec bravitude!

8.Posté par Jenner le 15/01/2007 10:04
A philippe Prevost

Pour un SDF vous ne manquez pas de moyens !

Un portable Wifi dans votre tente du canal Saint Martin ?


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 21:19 Communiqué de Jean-Pierre Chevènement

Mercredi 9 Novembre 2016 - 10:59 Alliés des Etats-Unis mais non alignés sur eux




Derniers tweets
RT @vtremolet: La gauche,l'islam,la France.Le 11 janvier @chevenement invité des grandes rencontres du @Le_Figaro Réservations https://t.co…
Lundi 5 Décembre - 22:15
RT @NLenFrance: "Nous avons besoin d'un djihad laïque", dit Jean-Pierre @Chevenement sur l'#Islam en FR lors d'une réunion des ambassadeurs…
Vendredi 2 Décembre - 11:06
François Hollande a su trouver une issue digne à une situation qui ne l’était pas
Jeudi 1 Décembre - 21:17

Abonnez-vous à la newsletter