Carnet de Jean-Pierre Chevènement

Le mentor et le coach



Dans un livre de ragots nauséabonds ciblant sans retenue Ségolène Royal (vae victis !), j’apparais comme le « mentor » de celle-ci, et Bernard Henri-Lévy comme son « coach ». Faut-il en rire ou en pleurer ?


Rédigé par Jean-Pierre Chevènement le Lundi 14 Mai 2007 à 17:38 | Lu 6452 fois



1.Posté par Josette le 14/05/2007 21:27
Le sourire radieux de Mmes Baqué et Chemin s'étale sur toutes les chaînes de télévision . (A nous la bonne affaire !)

Leur ouvrage n'améliore guère l'image déjà bien dégradée du microcosme médiatique.
Je n'ai pas lu ce livre, et non, je n'éprouve pas la moindre envie de le lire .
Les chiens aboient, la caravane passe !

2.Posté par Josette le 14/05/2007 22:41
Les sourires radieux de Mmes Baqué et Chemin s'étalent sur tous les écrans de télévision .' (A nous la bonne affaire !")

Leur publication n'améliore guère l'image du microcosme médiatique.

Je n'ai pas lu l'ouvrage en question, et non, vraiment, je n'éprouve aucune envie de le lire.

Mais, comme vous le savez sans doute, M. Chevènement, les chiens aboient, la caravane passe ....

3.Posté par Galodé Bernard le 15/05/2007 09:09
Comment s'offusquer du contenu d'un livre qui ne vous convient pas? qui plus est ne pas l'avoir lu!!! surtout quand celle qui en est le hèros a utulisé les médias pour jouer la mère courage. et sa désignation au travers les sondages. Ou est le socialisme avec elle , y compris rèpublicain? J'ai honte de ce qu'elle a fait , honte de la voire parader aprés une défaite,Sarkosy avait un projet , ou était celui de Mme Royal à gauche , au centre ? elle veut faire exploser la gauche à son profit, tous ensemble non tous avec moi aurait elle dut hurler , aprés le porter moi , à quand la lecture du nouveau testament? Il faut reconstruire à gauche , sur un projet , mais avec qui?

4.Posté par universelle le 15/05/2007 10:11
Je confirme, la presse télévisée se délecte. Pas un seul jour ou Mme R. Bacqué n'apparaît pas en grande "explicatrice" de la biographie politique et privée de Segolène Royal. J'ai lu des extraits de ce livre dans le nouvel obs et j'ai compris : à la Gauche on peut tout faire mais au Sarkoland on courbe l'échine.
Ces 2 femmes voulaient se faire du fric et être connues, c'est plus facile quand on tape sur la gauche (c'est même recommandé). ce livre est indécent, il prouve l'anomie de notre pays.
Jean-Pierre Chevènement est un homme d'honneur et ce n'est pas les ragots de ces 2 sorcières qui vont le rabaisser, il était déjà trop haut pour elle.

5.Posté par Pirovano le 15/05/2007 12:18
La décadence du journal Le Monde (depuis qq décennies) se mesure tout particulièrement au fait que Mme Baqué y occupe la place qui fut naguère celle de Pierre Viansson-Pontet... hélas "il n'y a pas photo" !

6.Posté par Camille Jouffrault le 15/05/2007 12:34
Blaise Pascal a écrit (je cite de mémoire) que le nez de Cléopatre aurait pu changer la face du monde. Et Shakespeare nous raconte l'histoire de l'Angleterre à travers les passions, les rivalités, les jalousies familiales de ses princes. Ariane Chemin et Raphaële Bacqué n'écrivent pas aussi bien que Pascal et Shakespeare, mais ne méprisons pas leur livre : si l'histoire, dans ses moments tragiques, est faite de sang, de sueur et de larmes, "La femme fatale" nous rappelle à propos que la politique, dans ses moments heureusement plus triviaux, est faite aussi de chair et de sperme, de rires et de larmes, comme les larmes qui se devinaient le 6 mai au soir derrière le sourire de Ségolène Royal. Foin d'hypocrisie : comme disait encore Pascal, qui veut faire l'ange fait la bête.

7.Posté par Josette le 15/05/2007 22:14
A C. Jouffrault
"La politique est faite de sang, de sueur et de larmes..."

La politique , hélas! est surtout faite de conflits d'intérêts,souvent personnels ,alors que seul l'intérêt général devrait être son but! (Merci à J.P.Chevènement d'être l'exception en ce domaine, et je conviens qu'il peut y en avoir d'autres...)
Et, lorsque le monde journalistique met sa plume au service de ses propres intérêts, concommitants sans doute avec d'autres, elle ne mérite pas le respect.

8.Posté par Bouchard le 16/05/2007 00:14
C'est quand même un comble que Jean pierre Chevènement ait été au cours de cette campagne un des plus fidèle soutien de la candidate. Quid de Jospin, Fabius, Emanuelli ect...

9.Posté par MERCIER Jean-louis le 16/05/2007 09:35

et ce n'est pas pour leurs réflexions, quelques fois désobligeantes, que ces deux dames, Basqué et Chemin, seront plus honnorablement connues...

10.Posté par Camille Jouffrault le 16/05/2007 12:07
Bouchard a raison, et c'est bien ce qui apparaît à la lecture de ce livre instructif.

11.Posté par Céline RB le 18/05/2007 23:25
Remarquons combien il est facile de publier dans notre inéquitable pays un torchon visant à discréditer (encore !) Ségolène Royal alors que tout livre critique sur Sarkosy ou sa femme a été formellement interdit jusqu'alors ! La liberté des écrits ne joue que lorsqu'il s'agit de la gauche.
Ce livre est malheureusement à l'image de ce que les médias veulent nous faire avaler pendant 5 ans : politique médiatico-jet-setteuse qui vise à occulter les vrais enjeux de la société !
Merci à Jean-Pierre Chevènement, pour lequel j'ai voté en 2002, d'avoir soutenu si activement Ségolène Royal.
J'espère que leur collaboration perdurera et visera à reconstruire la gauche. Ségolène Royal a soulevé un enthousiasme dans notre pays qu'il conviendra de faire fructifier pour être enfin prêts dans 5 ans !

12.Posté par Yves le 09/10/2007 22:21
«Il y en a un qui a fait beaucoup de mal à la candidate, et qui avait déjà fait perdre Lionel Jospin, c'est Jean-Pierre Chevènement. Il a contribué à faire perdre Ségolène Royal en lui fourgant de la mauvaise came. En lui donnant toutes ces histoires, sur le drapeau, les bataillons disciplinaires... »

Ce n'est pas Ariane Chemin ou Raphaèle Bacqué qui le dit mais BHL sur France Inter aujourd'hui 9 octobre. Et cela confirme l'analyse de cette lutte d'influence qui s'est jouée autour de Royal entre BHL et JPC.

Je crois qu'il faut rendre hommage à ces deux journalistes d'avoir bien démonté les mécanismes qui ont conduit à ces alliances contre-nature derrière la candidate. En montrant aussi l'imposture de sa démarche. Il est temps que JP Chevènement s'en démarque d'un tel "camp" où, à l'évidence, il n'a pas sa place.


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:18 A propos des primaires à gauche

Mardi 6 Décembre 2016 - 11:47 Deux bonnes décisions




Derniers tweets
RT @Place_Beauvau: La Fondation de l'#Islam de 🇫🇷 soutient des projets culturels et éducatifs pr une meilleure connaissance de la religion…
Jeudi 8 Décembre - 15:00
RT @Place_Beauvau: [Communiqué] @BrunoLeRoux salue le lancement de la Fondation de l'Islam de France. https://t.co/E662y8efkL
Jeudi 8 Décembre - 14:09
RT @AnouarKbibech: Accueil au Siège du @CfcmOfficiel de @chevenement : échange sur les Projets de la Fondation de l'islam de France et Conc…
Jeudi 8 Décembre - 00:04

Abonnez-vous à la newsletter