Agenda et médias

"Le PS reste prisonnier du logiciel néolibéral et européiste"


Entretien de Jean-Pierre Chevènement au Progrès, 6 avril 2011.


"Le PS reste prisonnier du logiciel néolibéral et européiste"
Le Progrès: Considérez-vous qu’à l’occasion des cantonales il y a eu une recomposition du paysage politique ?
Jean-Pierre Chevènement:
Il y a certainement une montée du FN, certes à relativiser du fait de la forte abstention. Il y a une poussée de la gauche mais qui est plus due au Front de gauche et aux Verts qu’au PS lui-même. L’érosion assez forte de la majorité présidentielle est compensée par le maintien des divers droite. Le score de Marine le Pen rend possible que M. Sarkozy soit éliminé au premier tour de la présidentielle.

Y a-t-il une droitisation de l’électorat en France ?
La France vit depuis trente ans une crise profonde. La gauche, depuis le tournant libéral de 1983, a perdu de vue les couches populaires qui se tournent de plus en plus vers l’abstention ou vers les solutions démagogiques du FN. Celui-ci fait de l’immigration la source de tous les maux, exonérant la finance internationale de sa responsabilité, essentielle dans la crise du capitalisme financier. Du fait que la gauche n’offre pas une perspective réellement alternative, beaucoup de gens par désespoir se tournent vers les fausses solutions de Marine Le Pen.

Que pensez-vous du projet socialiste ?
Certaines propositions vont dans le bon sens, même si elles ne sont pas nouvelles, notamment les emplois jeunes et la réforme fiscale. Je réclame la création d’une banque nationale d’investissement depuis 1982 et je me réjouis de voir qu’elle est évoquée par le programme du PS mais quel sera son contenu ? Il y a déjà le Fonds stratégique d’investissement. Cependant les socialistes prétendent vouloir réduire la dette dès 2014. Mais, comment peut-on programmer beaucoup de dépenses supplémentaires, notamment des postes pour la justice, la police et l’Ecole, et en même temps réduire la dette ? Le PS est prisonnier du même logiciel néolibéral et européiste que celui qui l’a conduit à faire une politique aux antipodes des aspirations des couches populaires depuis les années 90.

Est-il possible de sortir de ce logiciel ?
Cela suppose que la France en Europe fasse entendre plus clairement sa voix, qu’elle prône une initiative européenne de croissance, une réforme des statuts de la banque centrale européenne pour que celle-ci puisse racheter des titres de dettes sur les marchés financiers comme le font les Américains.

L’orientation de la politique européenne, symbolisée par le « pacte de compétitivité » de Mme Merkel, nous conduit dans une impasse gravissime et vers une récession générale. M. Sarkozy ne fait rien pour redresser la barre. Et le PS n’a pas le courage de militer pour réformer les règles du jeu qu’il s’est laissé imposer dans les années 1980-1990. Les socialistes sont assis sur la glorification du « bon bilan » supposé des années 1997-2002 et se sont interdit toute autocritique et réflexion novatrice. Je m’en désole.

Vous entretenez le mystère quant à vos ambitions présidentielles. Pourquoi ?
Parce que j’attends de voir quel paysage se découvre et quelles voies sont offertes aux Français. Le moment est venu de changer de route et de changer l’Europe. S’il y a un candidat qui veut le faire, je l’appuierais. Si tel est n’est pas le cas, il faut trouver un candidat qui dans l’espace qui va de Mélenchon à Villepin, puisse offrir une politique réellement alternative à la France.

Qui est le plus proche de vous ?
Arnaud Montebourg dit des choses justes sur le fait que les candidats socialistes sont très proches les uns des autres et ne voient de salut que dans un surcroît d’intégration politique européenne. Mais je ne concours pas dans les primaires socialistes.

Recueillis à Paris par Nathalie Mauret


Rédigé par Chevenement.fr le Jeudi 7 Avril 2011 à 16:51 | Lu 3255 fois



1.Posté par jack simonnet le 07/04/2011 18:33
germinal
Cher Jean Pierre
Comme vous le disiez dans les années 80/90"il faut fermer la parenthése libérale"
ceci et la 1ére guerre à l'Irak m' amené au MDC
Le PS englué dans son europeisme débridé s'est coupé des couches populaires
offrant ainsi au FN ,et ses fausses solutions un magnifique boulevard
Amitiés républicaines

2.Posté par Gilbert Ribes le 07/04/2011 19:01
Vous prônez une "initiative européenne de croissance".
Il n'y aura pas de croissance européenne suffisante sans réindustrialisation européenne.
Il n'y aura pas de réindustrialisation européenne suffisante sans protection commerciale européenne.

1.Réindustrialiser l'Europe.

Le Rapport final des Etats Généraux de l'Industrie,rédigé sous la Présidence de J-F Dehecq et publié par la Documentation Française, propose plusieurs leviers pour réindustrialiser la France.
Ces leviers doivent être mis en oeuvre pour éviter une accélération de la désindustrialisation.
Mais ils ne suffiront pas à inverser le phénomène,face à la concurrence de la Chine dont les coûts horaires de main d'oeuvre sont environ 10 fois inférieurs aux nôtres et dont la productivité est équivalente à celles de nos meilleures usines car elles utilisent les mêmes process,machines ou robots.
La RD et l'innovation nous permettent encore de concevoir certains produits que les chinois ne conçoivent pas encore.Si cette innovation occidentale permet de maintenir ou de créer des emplois dans la RD,le marketing et le commercial,en revanche elle n'entraîne pas nécessairement le maintien ou la création d'emplois de fabrication.Pour s'en convaincre il suffit de constater que les nouveaux produits lancés par Apple,Dell,Sony ou HP par exemple sont immédiatement industrialisés et fabriqués en Chine.
De surcroît la Chine dispose d'un réservoir d'ingénieurs et de techniciens qui lui permet d'ores et déjà de s'affranchir des transferts de technologies dans plusieurs domaines, de maîtriser les technologies les plus avancées(voir les dépôts de brevets par exemple) et de concevoir les produits correspondants(ex.spatial,TGV,ordinateurs, smartphones,avions moyens courriers,panneaux solaires).Le cas des TGV(deux "petites" commandes à Siemens et aux japonais,avec les transferts de technologies ad-hoc,réalisation par les chinois eux-mêmes de la gigantesque extension de leur réseau TGV,commande semble t'-il acquise d'un TGV sud-africain,et perspective sérieuse semble t'-il d'un TGV californien) préfigure ce qui va se passer rapidement pour les avions moyens courriers puis long courriers,puis pour les centrales nucléaires et tous les produits de haute technologie,car les chinois ont une stratégie délibérée d'indépendance et d'autosuffisance dans tous les domaines pour assurer le plein emploi et l'amélioration du pouvoir d'achat de leur énorme réservoir de "main d'oeuvre".
Sans compter que ses 3000 milliards de réserves monétaires lui permettent de racheter non seulement des marques et des réseaux de vente et d'après vente mais aussi certaines technologies qui lui feraient encore défaut(exemple;Volvo).

2.Initiative européenne de croissance.

C'est pourquoi il est indispensable d'instaurer un certain protectionnisme commercial européen,vis à vis des pays qui ne respectent pas les normes sociales fixées par l'ONU et par l'OIT et des normes environnementales et juridiques comparables aux nôtres et dont les balances de paiements courants avec l'UE sont largement excédentaires.
Je pense que ceci ne sera possible que si les peuples européens se dressent pour imposer un débat démocratique sur ce sujet ,en contrepoids aux lobbys de la finance internationale et des firmes transnationales, qui se régalent d'une mondialisation sans foi ni loi.
Dans ce but j'ai proposé l'organisation d'une sorte de référendum européen d'initiative populaire,autorisé par le traité de Lisbonne sous le terme d'"Initiative Citoyenne Européenne".
J'en joins le texte ci-aprés.
Monsieur Chevenement serait-il prêt a à soutenir cette initiative?


3.Posté par Gilbert Ribes le 07/04/2011 19:03




INITIATIVE CITOYENNE EUROPEENNE.


EXPOSE DES MOTIFS



Les normes sociales et environnementales y étant radicalement différentes, la libre concurrence entre les entreprises et les salariés, des pays européens d’une part, des pays émergents d’autre part, a entraîné des délocalisations et des pertes d’emplois massives dans l’Union Européenne.Ces pertes d’emplois auraient pu être compensées partiellement si les échanges commerciaux avec les pays émergents avaient été équilibrés. Malheureusement ces échanges, équilibrés avec de nombreux pays émergents(dont l’Inde), sont très déséquilibrés avec d’autres pays, notamment avec la Chine.


En effet, dans une vision à long terme, la Chine a préféré fonder sa croissance sur les exportations et accumuler plus de 2.700 milliards de dollars de réserves monétaires, plutôt que développer sa demande intérieure et équilibrer sa balance des paiements courants. Du point de vue des pays développés cette stratégie est regrettable. Mais, du point de vue chinois, elle s’explique par la volonté de prendre le contrôle de ressources énergétiques, minières et agricoles extérieures et de réseaux logistiques indispensables à son développement et de racheter des entreprises étrangères dont les réseaux commerciaux, les marques et les technologies lui assureront, dans le monde entier, les débouchés nécessaires à sa capacité de production et d’exportation (voir le récent rachat de Volvo).

A long terme, cette stratégie représente donc un danger majeur pour l’indépendance économique des pays développés et des pays moins avancés, entraîne une abondance mondiale de liquidités, facilitant les excès d’endettements publics et privés dans le monde entier, et limite l’amélioration du pouvoir d’achat des ménages chinois et le développement de la demande intérieure et des importations chinoises.

A court terme,cette stratégie entraîne une désindustrialisation et d’énormes dégâts dans l’Union Européenne : 22 millions de chômeurs,80 millions de pauvres, développement du travail précaire, apparition de travailleurs pauvres, stagnation des salaires et du pouvoir d’achat, creusement des inégalités de revenus, surendettements publics et privés.


Atteinte majeure à la dignité, à l’égalité des chances et à la liberté, le chômage est la première cause d’exclusion sociale, de pauvreté et de désespérance, en particulier pour les plus jeunes, les seniors et les chômeurs de longue durée.
Outre les drames humains qu’il provoque, le chômage se traduit par la perte d’une partie du potentiel de production de richesses, un « gâchis économique ».
Le premier devoir économique et social des pouvoirs publics est donc de créer les conditions du plein emploi et de l’amélioration du niveau de vie de tous les citoyens.

Face aux ravages économiques et sociaux provoqués dans l’Union Européenne et aux dangers à long terme crées par l’accumulation des réserves chinoises, nous proposons que l’Union Européenne taxe où contingente les importations dans l’Union Européenne de certains produits ou services provenant de pays qui ne respectent pas :

-Les normes sociales fixées par la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (articles 23 à 26) et par le Pacte International relatif aux Droits Economiques, Sociaux et Culturels de l’ONU (articles 2 à 15)
-Les Conventions Fondamentales de l’OIT (C87, C105, C138, et C182 notamment)
-Des Normes environnementales et sanitaires comparables à celles de l’Union Européenne

et dont les Balances de paiements courants avec l’Union Européenne sont fortement excédentaires.

Cette décision permettrait à l’Union Européenne de sortir de la crise,provoquant une réindustrialisation,une forte croissance de l’emploi et une réduction des déficits et des endettements publics.

Cette décision conduirait la Chine à freiner radicalement son accumulation de réserves monétaires et à accélérer la croissance de sa demande intérieure, de l’emploi et du pouvoir d’achat des centaines de millions de chinois qui ne bénéficient pas encore des retombées de son développement économique. Pour y parvenir elle serait conduite à renforcer et généraliser son système de protection sociale pour réduire le taux d’épargne des ménages chinois, accélérer le relèvement des salaires minimaux (troisième principe du « fordisme »), réévaluer le yuan dans le cadre d’un nouveau Système Monétaire International et ouvrir davantage son marché aux importations de l’Union Européenne.


LANCEMENT D’UNE INITIATIVE CITOYENNE EUROPEENNE.


Cette décision est contestée par les partisans d’un libre échange mondial non régulé.

Pour trancher le débat sur l’instauration d’un protectionnisme commercial européen «raisonnable et raisonné », prôné par Maurice Allais (Prix Nobel d’Economie), préconisé par un nombre croissant d’économistes (y compris libéraux) et par de nombreux responsables politiques européens.

Pour centrer les campagnes électorales, qui auront lieu dans l’Union Européenne en 2012 et au delà ,sur l’emploi ,qui conditionne le pouvoir d’achat et le désendettement, c’est-à-dire la sortie de la crise.

Pour poursuivre les débats ouverts en 2005, lors du rejet du projet de Traité Constitutionnel Européen.

Pour offrir une solution alternative à l’abandon de l’euro ,qui affaiblirait l’Europe face à la Chine et aux Etats-Unis.

Nous proposons, en application du Traité sur l’Union Européenne (Traité de Lisbonne),de lancer une Initiative Citoyenne Européenne portant sur

« L’emploi et l’instauration d’un protectionnisme commercial européen ».

Ce traité dispose,dans son article 8B,que « Des citoyens de l’Union,au nombre d’un million au moins,ressortissants d’un nombre significatif d’Etats membres,peuvent prendre l’initiative d’inviter la Commission Européenne,dans le cadre de ses attributions,à soumettre une proposition appropriée sur des questions pour lesquelles ces citoyens considèrent qu’un acte juridique est nécessaire aux fins d’application des traités ».

TEXTE DE LA PROPOSITION.


« Nous proposons de taxer ou de contingenter les importations dans l’Union Européenne de certains produits ou services provenant de pays qui ne respectent pas :

-Les normes sociales fixées par la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (articles 23 à 26) et par le Pacte International relatif aux Droits Economiques, Sociaux et Culturels de l’ONU (articles 2 à 15)

-Les Conventions Fondamentales de l’OIT (C87, C105, C138, et C182 notamment)

-Des Normes environnementales et sanitaires comparables à celles de l’Union Européenne

Et dont les Balances de paiements courants avec l’Union Européenne sont fortement excédentaires »


COLLECTE DES DECLARATIONS DE SOUTIEN DE L’INITIATIVE.


Le Règlement du Parlement Européen et du Conseil relatif à l’Initiative Citoyenne Européenne permet de collecter les déclarations de soutien via un système de collecte en ligne,qui implique l’ouverture,dans chaque Etat membre de l’Union Européenne,d’un site Internet spécifique.Dans chaque Etat, le système doit être doté de dispositifs de sécurité adéquats, certifié conformes par cet Etat, et doit garantir la protection des données à caractère personnel.

La Commission Européenne disposera d’un délai de 2 mois pour décider de la recevabilité de l’Initiative et pour l’enregistrer.

Dès lors que 1.000.000 déclarations de soutien auront été collectées,provenant d’au moins 7 Etats membres(avec un minimum dans chacun des 7 Etats,égal au nombre de ses députés au Parlement Européen multiplié par 750) :
-l’autorité compétente de chaque Etat membre disposera d’un délai de 3 mois maximum pour vérifier et certifier les déclarations de soutien le concernant
-puis la Commission Européenne disposera d’un délai maximum de 3 mois pour examiner l’Initiative et présenter l’action qu’elle compte entreprendre pour y donner suite.

Les personnes qui soutiennent l’Initiative doivent être inscrites sur les listes électorales de l’Etat membre dont ils font partie.


4.Posté par jack simonnet le 07/04/2011 19:43
germinal
J'ai du faire une fausse manoeuvre me désabonnant ce que je ne désire pas bien entendu

5.Posté par Michel PILLIER le 07/04/2011 22:17
" L’espace qui va de Mélenchon à Villepin " ? C'est quoi cet OVNI qui revient désormais comme un leitmotiv dans les interviews de JPC ? Cet espace là n'est-il pas déjà passablement encombré ?

6.Posté par Pascal Olivier le 08/04/2011 12:14
Oui, cet espace est encombré d'encombrants personnages, assez peu fréquentables, qui n'ont nullement l'intention de se laisser guider par JPC.

Quant à Arnaud Montebourg et sa ridicule sixième République ( parlementaire et participative, loin , très loin des options institutionnelles de JPC) je me contenterai de dire (pour ne pas être trop méchant) que les chiffres pairs n'ont jamais porté chance à la République, dixit Marie-France Garaud.

7.Posté par FRANCOIS FONTENOY le 08/04/2011 19:07
En réalité, le programme du PS est composé de mesures cosmétiques. Jamais il ne remet en cause les délocalisations...donc les faillites, licenciements et déficits publics et sociaux vont continuer à progresser. Le PS a donc arbitré : l'intérêt de l'actionnaire contre le salarié, voilà l'essentiel...

8.Posté par françois Racine le 10/04/2011 09:49
Quel que soit le candidat qui émergera du marigot socialiste, son programme sera, à quelques nuances, près le même :
— encore plus d'Europe ;
— encore plus d'immigration (pardon de blasphémer contre la religion dominante, que P. Manent
dans "la Raison des Nations" baptise la Religion de l'Humanité")
— encore plus d'impôts;
— encore plus de déficit.

Les "emplois jeunes", comme l'encouragement à l'innovation, dans dans le cadre du credo ultra libéral de l'Europe — la concurrence libre et non faussée notamment— cela reviendra à faire subventionner les entreprises prédatrices de la jungle mondialiste par les portions de capital prélevées sur les patrimoines des classes moyennes et aisées. Confisquer une partie de la richesse, comme l'a fait la Révolution pour le clergé et la noblesse, cela n'a de sens que dans le cadre d'une nation souveraine.

9.Posté par Drauche GOITE le 16/04/2011 00:46
Républicains, nous nous foutons du programme du Parti Soporifique comme de celui de l'UMP.
Urgence d'unir les énergies républicaines françaises: MRC de Chevénement, DLR du Dupont-Aignan et enfin RS de Villepin, voila une union qui aurait de la gueule, non ?

10.Posté par Pascal OLIVIER le 17/04/2011 20:28
Très juste remarque de François Racine : "... cela reviendra à faire subventionner les entreprises prédatrices de la jungle mondialiste par les portions de capital prélevées sur les patrimoines des classes moyennes et aisées."

Quant à la "religion dominante" de l'immigration libre et non faussée on peut être beaucoup plus prosaïque que Pierre Manent. Elle est indissociable de l'idéologie mondialiste, de la libre circulation des marchandises et des capitaux, d'une politique d'Empire. La "citoyenneté" est bien impuissante face à la "contre-colonisation" et au "grand remplacement" (Renaud Camus) en cours. Les notions de résistance ou de lutte de libération sont celles qui conviennent le mieux à la situation.

Le hasard faisant bien les choses, le roman de Jean Raspail, Le camp des saints, paraît en octobre 1973, soit en même temps que le premier choc pétrolier.

C'est justement après ce premier choc pétrolier que l'immigration de travail est remplacée par l'immigration de peuplement, choc pétrolier dont le prétexte fut la guerre isaélo-arabe, mais la véritable raison les effets de l'effondrement du dollar qui a suivi son détachement de toute référence à l'or et son flottement au début des années 1970. Le prix du pétrole quadrupla en trois mois ! Voici un extrait d’un discours de Gaulle qui n’a pas pris une ride en 46 ans et sa prophétie d’une crise majeure réalisée.

http://www.youtube.com/watch?v=YoFJB6LDdHI

Nous sommes depuis lors, et plus que jamais, confrontés, d'une part à la position seigneuriale des Etats-Unis qui veulent continuer à vivre au dessus de leurs moyens en payant en monnaie de singe (dollar), et d'autre part à la volonté hégémonique du richissime monde musulman. La pauvreté savamment entretenue par les élites islamiques favorise une contre-colonisation du continent européen qui se retrouve en position de payer la "jizya" par le biais de son système social et de pratiquer contraint et forcé un "dialogue des civilisations" à sens unique, quelque chose qui ressemble, mais en beaucoup plus fort et en inversé, aux "capitulations" de jadis. Nous ne sommes plus maîtres des flux migratoires. L'immigration légale est principalement liée à des droits, postérieurs au premier choc pétrolier, entre autres le rapprochement familial. L'immigration légale de travail est marginale. Le gros des clandestins correspond à une entrée légale dans le territoire par le visa touristique. La masse des visas touristiques se négocie souvent en même temps que les accords énergétiques. L'Algérie a récemment exigé de l'Europe une fluidification des flux migratoires .

Lors de l'émission du 3 février dernier, "Ce soir ou jamais" sur France 3, dans laquelle étaient invités, entre autres, Jean-Pierre Chevènement et Jean Raspail, ce dernier fit part de son sentiment d'étonnement à propos de l'échouage, en février 2001, d'un navire rempli de réfugiés kurdes irakiens à l'endroit même où il avait écrit Le camps des saints en 1972, la plage de Boulouris. Il y a en effet de quoi être étonné de l'échouage, quelques jours après la reconnaissance par la France du génocide des Arméniens, de ce navire parti d'un port turc. La Turquie n'a pas de pétrole mais elle a d'autres moyens pour nous imposer des "capitulations".


Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Novembre 2016 - 21:55 "Jacques Berque, mon ami et mon maître spirituel"




Derniers tweets
RT @NLenFrance: "Nous avons besoin d'un djihad laïque", dit Jean-Pierre @Chevenement sur l'#Islam en FR lors d'une réunion des ambassadeurs…
Vendredi 2 Décembre - 11:06
François Hollande a su trouver une issue digne à une situation qui ne l’était pas
Jeudi 1 Décembre - 21:17
Entretien @lArcheMag : "L’idée d’une guerre de civilisations est un piège" https://t.co/J0CjqfxXzJ
Vendredi 18 Novembre - 21:59

Abonnez-vous à la newsletter