Agenda et médias

La "règle d'airain" nous conduit au gouffre et consacre le triomphe des oligarchies financières: les candidats socialistes doivent changer de logique!


Jean-Pierre Chevènement était l'invité de Julien Arnaud sur LCI, lundi 5 septembre 2011.


Verbatim Express :
  • Dominique Strauss-Kahn se range parmi les fédéralistes à tout crin. Ce n'est pas vraiment mon cas. Je pense que l'Europe sera forte de ses nations et de l'entente de ses nations et qu'on ne peut pas la coiffer par un mécanisme qui serait aux antipodes de la démocratie.
  • Le président en exercice ne doit pas avoir de comptes à rendre à des juges, sauf en cas de haute trahison, etc. Mais je pense qu'il faut séparer les pouvoirs pendant la mandature du président. Et qu'ensuite il rende des comptes.
    Le procès doit avoir lieu, même en l'absence de Jacques Chirac.
  • A propos des déclarations de Ségolène Royal et de François Hollande déclarant qu'ils pourraient voter la "règle d'or" après 2012 :
    C'est tomber dans le piège ouvert par Nicolas Sarkozy. Cette "règle d'or" est une programmation de l'austérité à perpétuité.
    C'est la fin de la démocratie. Nous avons déjà perdu notre souveraineté monétaire avec le traité de Maastricht, et maintenant la suite logique, c'est que nous perdons notre souveraineté budgétaire.

La "règle d'or" est pernicieuse, elle dessaisit le Parlement de son droit d'élaborer le budget, de son droit d'amendement, de propositions de lois, de son droit d'initiatives. C'est rompre le "fil ténu qui relie encore l'Europe à la démocratie", comme le disait Hubert Védrine.
Et puis la perspective, c'est la récession. Voyez la Grèce : PIB moins 5%. La production grecque a diminué de 9% en deux ans. L'incohérence des marchés est totale : ils veulent serrer la vis mais s'effraient que les perspectives de croissance ne soient pas au rendez-vous.
Cette "règle d'airain" nous conduit au gouffre, elle va dans le sens du triomphe des oligarchies financières. J'aimerai que les candidats socialistes changent de logique. Pour rembourser la dette, il y a deux méthodes : soit vous serrez la vis et vous réduisez le budget, soit vous avez un plan de croissance et des plus values fiscales. Imaginez un plan de croissance au niveau européen. On pourrait demander à l'Allemagne de relancer la machine.
  • A propos de 2012 : je me déciderai à l'automne.
  • A propos de la Présidence du Sénat : il faudrait que le Sénat passe à gauche, et que les socialistes me le demandent. A ce moment-là (ironique), j'y réfléchirais !


Rédigé par Jean Pierre Chevenement le Lundi 5 Septembre 2011 à 10:33 | Lu 3051 fois



1.Posté par J R le 05/09/2011 12:39
"Au gouffre ..." oui, ... comme le 21 avril 2002.

2.Posté par Bernard DECOME le 05/09/2011 19:28
A JR
Et oui! moi aussi je crains que nous allions vers un 21 avril 2002, les programmes du PS et de l''UMP sont si peu différents que même avec un score moins important que celui annoncé par les sondages, ce sont les abstentionnistes qui mettront Marine Lepen en deuxième position.

3.Posté par J R le 06/09/2011 08:01
Je pense au contraire que les "primaires citoyennes" vont créer une dynamique permettant de sensibiliser et de mobiliser le peuple de gauche qui n'en peut plus d'attendre un président depuis plus de 23 ans (1988). L'abstention sera bien moindre dans cette configuration mobilisatrice. C'est enfin un vrai exercice de démocratie moderne susceptible d'éviter la bataille des égos et des (nombreux) candidats autoproclamés, notamment à gauche, et qui sont, effectivement, susceptibles de provoquer un nouveau ras le bol permettant à l'extrême droite d'émerger à nouveau.

4.Posté par Rachid ADDA le 06/09/2011 09:31
Jean-Pierre a d'autant plus raison sur la règle d'or et la perte de souveraineté des Nations en matière budgétaire au profit des desiderata des marches... que le Département Europe du FMI est dirige par Antonio Borges et que la BCE le sera surement par Mario Braghi... deux anciens hauts dirigeants de Goldman Sachs !!! L'un des objectifs de cette règle est aussi de pousser a son maximum les privatisations de ce qui reste du services publics et des bien nationaux restant ( on le voit en Grece avec les ports et aéroports) et faire du business avec ça. Comment croire que ces gens vont faire autre chose la ou ils sont ou seront vu d’où ils viennent !!

Rachid Adda
www.rachidadda.fr

5.Posté par Judith ARDON le 06/09/2011 18:03
Les socialistes (PS) ne changera en rien de système et c'est dramatique. Dans une France que l'on formate à longueur d'audience à ne raisonner qu'en bi-parti, que peut-on faire. Il faut arrêter d'être clément et indulgent avec le PS. Il faut dénoncer le mensonge. Mr Chevènement si vous êtes honnête, vous n'avez rien à attendre d'eux. Il faut couper le cordon une bonne foi pour toute, ramener à vous ceux qui en valent la peine et crier haut et fort vos analyses. Vous êtes bien plus légitime qu'aucun candidat actuel de gauche. Remettez les crabes dans leur panier et retroussez vos manches. Les français sont moins bêtes qu'on ne le pense, il faut juste savoir leur parler vrai. C'est ce qui a fait passer Mr Sarkozy. Au boulot !

6.Posté par Jules DUNORD le 06/09/2011 23:36
Ah, ce cher JR qui essaie de nous enfumer avec sa petite primaire du PS en se persuadant que le peuple de gauche va y courir et que la primaire va réduire l’abstention et empêcher « l'extrême droite d'émerger à nouveau. ».
C’est vrai que le peuple de gauche se languit d’un vrai président de gauche mais pas d’un pseudo comme aurait pu l’être Jospin ou DSK.
Comme le dit si bien Judith, « Les français sont moins bêtes qu'on ne le pense ». En majorité ils ont du bon sens et ils aiment le parler vrai.
Mariane 2 nous dit : « Marine Le Pen profite notamment du discrédit des autres candidats, suspectés de connivence avec les milieux affairistes et financiers, et dont la figure emblématique est Nicolas Sarkozy. ».
A lire : http://www.marianne2.fr/Vote-FN-en-milieux-populaires-le-point-de-rupture_a209855.html
Et lire surtout : « Enquête sur les ressorts du vote FN en milieux populaires »
http://www.jean-jaures.org/Publications/Les-essais/Le-point-de-rupture

Et pendant ce temps que conseillent les bobos socialistes de Terra Nova : que le socialisme abandonne la classe ouvrière.

Tant que le PS ne change pas (et il en est incapable car ses dirigeants sont issus des mêmes moules que ceux de l’UMP), vos espoirs, J.R., ne seront qu’utopies.

Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Novembre 2016 - 21:55 "Jacques Berque, mon ami et mon maître spirituel"




Derniers tweets
RT @Place_Beauvau: La Fondation de l'#Islam de 🇫🇷 soutient des projets culturels et éducatifs pr une meilleure connaissance de la religion…
Jeudi 8 Décembre - 15:00
RT @Place_Beauvau: [Communiqué] @BrunoLeRoux salue le lancement de la Fondation de l'Islam de France. https://t.co/E662y8efkL
Jeudi 8 Décembre - 14:09
RT @AnouarKbibech: Accueil au Siège du @CfcmOfficiel de @chevenement : échange sur les Projets de la Fondation de l'islam de France et Conc…
Jeudi 8 Décembre - 00:04

Abonnez-vous à la newsletter