Actualités

La France à la reconquête de son destin (vidéo)


Voici la vidéo du discours de clôture de Jean-Pierre Chevènement au Congrès du Mouvement Républicain et Citoyen, Paris, dimanche 27 juin 2010.


Le texte de cette intervention est disponible ici.

Vous pouvez également retrouver cette vidéo chapitrée en six parties sur YouTube, Dailymotion et Facebook.


Rédigé par Chevenement.fr le Vendredi 2 Juillet 2010 à 12:18 | Lu 4737 fois



1.Posté par Claire D le 02/07/2010 16:34
Bonjour,rnrnJe trouve ce texte intéressant. Je me suis inscrite pour pouvoir éventuellement commenter des articles ou poser des questions, afin de mieux comprendre la candidature de M. Jean-Pierre Chevènement à la Présidence de la République.

2.Posté par TONY KOPERA le 03/07/2010 01:22
bonsoir Mr le Sénateur
La France à la reconquête de son destin
vous est cette reconquête sans nul doute , vous en est l histoire , l emblème même de cette république !
Sans cirage de pompe je le pense sérieusement , vous n avez jamais céder aux sirènes qui ont fait temps de mal a ceux pays et as ses citoyens
votre discours et lucide , audible , encourageant , même si certains points pour ma part ne sont peut être pas encore assez analysez , j essayerez de le faire a ma façon tout en respectant l orateur qui encore aujourd huit m apprend beaucoup de cette histoire de France
Votre discours tombe de bon sens et donne de l énergie comme vous pouvez la faire rejaillir par votre prestance
je continue a jubiler quand vous pointer les grossière erreurs des élites de tout poil ceux disant les maitres a pensez et qui chaque jour nous montre leur incompétences et leur ignorances sur bien des sujets que vous n hésiter pas souligner
Merci de continuer le combat , merci des encouragements aux citoyens de tout bords
vos intervention vidéo ou écrite sont toujours pour moi un ravissement dans cette pénombre politico financière médiatique
bonne soirée Mr et merci a vous , salutation citoyenne


3.Posté par B A le 03/07/2010 10:15
Je recopie un passage du dernier discours de Jean-Pierre Chevènement (dimanche 27 juin 2010) :

Nous savons ce que nous ne voulons pas : il ne serait pas réaliste et même franchement contraire à l’intérêt national de vouloir redécouper la zone euro pour en exclure les pays autrefois désignés comme « pays du club Med ». La France ne pourrait pas accepter une union monétaire à cinq ou six avec l’Allemagne et le Benelux. Ce qui reste de notre industrie n’y résisterait pas. Ce serait inacceptable pour l’idée que nous nous faisons de l’Europe. Nous devrons le faire savoir à nos amis allemands. La zone euro doit être défendue dans ses limites actuelles. Il serait inacceptable de revenir à la conception d’un noyau dur à cinq (Allemagne-Benelux-France) tel que proposé en 1994.

http://www.mrc-france.org/La-France-a-la-reconquete-de-son-destin_a171.html

Je relis cette phrase de Jean-Pierre Chevènement :

"La zone euro doit être défendue dans ses limites actuelles."

Je persiste à penser que c'est une erreur historique. Pour moi, la France doit sortir de l'Union Européenne. La France doit revenir au franc. La France doit reprendre le contrôle de ses frontières, de ses lois, de sa défense, de sa monnaie.

Par ses idées, Jean-Pierre Chevènement est donc un homme-clé du système actuel. Jean-Pierre Chevènement est un adversaire.

4.Posté par TONY KOPERA le 03/07/2010 21:28
B A
Bonjour , tout dépend ou ont ceux situe
JPC est plutôt lucide actuellement , je suis désoler de la rappeler mais les états n ont plus mains , encore moins les politiques , dur est la réalité mais le G20 la encore prouver :
G vain ? Persiste et signe
http://blogs.lexpress.fr/attali/2010/06/g-vain-persiste-et-signe.php

Pour changer le curseur actuellement ses mort , si ont sort les fesses de l UE etc.. alors le ou les pays qui oserons sont cuit d avance
seul moyen ses d avoir des politiques qui redessine le tout , la 1 er chose a faire est de redonner le pouvoir aux états ( renationalisez les banques centrales ) ainsi ont enlève le pouvoir des marcher qu ils l ont voler aux état depuis les années 70 en Europe , ont fait 1 pierre 2 coups Récupération du pouvoir de l argent par l états , dans le même temps sa enlève ceux pouvoir que les marcher ont sur les politique actuel et dans tous les pays quasiment en tout cas les pays occidentaux
JPC as raison de dire qu il faut la défendre pour l instant comme elle est ;
temps que la république , que l états , que les politique n ont plus le pouvoir ya pas le choix
mais il faut pensez a redonner les clefs a ceux qui sont élus par le souverain ( le peuple)
Jean-Pierre Chevènement est un adversaire.
je pense le contraire ses un allié , combien de politique ont fait le parcours de Mr JPC ?
3 démissions pour défendre ses idées , combien ? juste aux moins 1 fois ?
aucuns , pour moi ceux Mr est un allié sur , j irez plus loin même
Ses l excuse de la Gauche voire même l excuse de toute politique depuis les années 80
il est pour une monnaie commune et non unique , ont sait que cette monnaie unique plombe tout le monde car chaque pays a ses propres intérêts
bonne soirée

5.Posté par B A le 04/07/2010 09:47
La France à la reconquête de son destin, écrit Jean-Pierre Chevènement.

Il n'y a que quatre bastilles à reconquérir.

1- La France doit reconquérir le contrôle de ses frontières.

2- La France doit reconquérir le contrôle de ses lois.

3- La France doit reconquérir le contrôle de sa défense.

4- La France doit reconquérir le contrôle de sa monnaie.

Voilà.

C'est tout.

Quand elle aura repris le contrôle de ses frontières, de ses lois, de sa défense et de sa monnaie, alors la France aura repris le contrôle de son destin.

Pour finir, je précise que la reconquête la plus urgente est la numéro 4 : la France doit reprendre le contrôle de sa monnaie le plus vite possible.

Retour au franc.

Vite.

Avant qu'il ne soit trop tard.

6.Posté par patrick lenormand le 04/07/2010 16:09
@4 dit :
"JPC as raison de dire qu il faut la défendre pour l instant comme elle est ;
temps que la république , que l états , que les politique n ont plus le pouvoir ya pas le choix " ..... .... Incroyable !
Avec cet état d'esprit vive la pensée unique !
Justement pour que le pouvoir revienne au français, et c'est important , il faut quitter l'euro . Si l'on veut une autre politique financiere, économique (industrielle..) il faut sortir des traités libéraux qui nous emprisonnent !
Lorsqu'au MRC on en sera conscient, sans doute un rapprochement avec Debout La Republique se fera .
C'est en tous cas ce que je souhaite !

7.Posté par Fabien Fabre"Darthé-Payan" le 04/07/2010 20:26
@ Jean-Pierre Chevènement
@ Patrick Lenormand
@ Ba
@Tony Kopera

Patrick Lenormand, Je partage ta remarque adressée à Tony Kopera.

Jean-Pierre Chevènement comme Jean-Luc Mélenchon devront éclaircir et aussi trancher une fois pour toute leur position respective sur la question européenne. On ne peut pas constamment condamner ou dénoncer l'UE, l'orientation libérale et anti sociale - voire a-républicaine - de la commission de Bruxelles et de la BCE est rester dans l'UE, la BCE et le GMT. Un jour il faut que ces deux camarades républicains tranchent !

Le Grand Marché Transatlantique, Mélenchon, Chevènement ... Ils attendent quoi pour réagir et s'opposer puis proposer la reconquête de notre souveraineté et la refondation de notre république ? Attendent-lls le 02 Janvier 2015 pour réagir ? Ce sera trop tard ! Je rappelle que le GMT entre en application le 1er janvier 2015. Dans moins de 5 ans ! C'est court non ? Après on sera, nous la France puis aussi l'Europe vassalisé et simple portion de territoire du vaste marché transatlantique sous tutelle Etats uniennes et policé par l'OTAN. La seule Europe qui existera ce sera l'Europe des Régions et des Communautés !


Pour avoir des marges de maneuvre, pour lutter contre la crise, la toute puissance des marchés, des banques, de la bourse, de la dictature de la Commission europénne, il n'y a pas trente six solutions. La seule qui vaille c'est le retour de la pleine et entière souveraineté pour notre pays et en conséquences la rupture de notre pays avec l'UE, la BCE, le GMT !

On aura des marges de manoeuvre notamment sur l'utilisation des finances publiques, la planification, la monnaie, l'irrigation de l'économie par les banques publiques, la reconquête de notre marché intérieur, le retour à une véritable politique d'industrie lourde et de développement agricole. Etc....

Allons, camarades Chevènement, Mélenchon, Dupont-Aigan OSEZ ! Franchisez le Rubicon et mettez en perspective le retour de la souveraineté de notre pays et les convergeances pour une alternative républicaine. La souveraineté populaire et le gouvernement de Salut public tels devraient être vos urgences politiques du moment ! Alors, Osez ! Osons nous tous et ne tergiversons plus ! Dénoncer le coup d'Etat de la Commission de Bruxelles (mise sous tutelle des budgets des Etats nations) et ne pas réagir et rester pieds et poings liés c'est grave et c'est limite foutage de gueule !

En espérant un sursaut républicain...

Salut et Fraternité.

8.Posté par TONY KOPERA le 04/07/2010 22:33
@ patrick lenormand
@ B A
@ Fabien Fabre"Darthé-Payan
la ou en pense voire une critique ont y voit surtout des idées très proches non ?
pour ma part je les dit et je le redit , ont peut continuer avec l Euro ou refaire le Franc , rien ne changera mais absolument rien du tout , j irez plus loin , pire les choses serons avec le Franc .
Mais enfin ils faut être logique , ont vie dans un monde ou seul l Argent commande , tout les jours ont nous le prouves , les politiques le prouves aussi
Il n aura pas de salut sans redonner le pouvoir aux états , et quel est le pouvoir sur cette terre ?
l argent donc il faut redonner le pouvoir a l état sans être obliger de passez par les marcher
quand l état et la BCE prête a 1% les marcher prête entre 3 a 5 voire 6 % et encore quand tout va bien comme ils dises , ses non seulement du vol pure et simple mais en plus un coup d état des même qui après redemande encore et encore plus et demande aux état de serrer la ceinture a ceux qui prêtes ( les citoyens )
L état doit emprunter pour leur prêter mais enfin ont marche a coter de nos pompes , ont marches sur la tête , ses le monde a l envers
pour les traiters etc... ont ne pourra négocier comme sous de De gaule par exemple que si l état a les moyens de négocier , il faut être logique si l états est aux bon vouloir du marcher , le marcher obligera l état comme il le fait depuis un bon moment parsqu il est dans leur intérêt et parsqu ils ont le pouvoir de l argent !
Je continue a rester dans une logique de mettre la charrue derrière les beus et non l inverse
D abords redonner le pouvoir a l état pour qu il puisse changer les curseurs
ya pas de secret
Et pour le reste je suis entièrement d accords avec vous , JPC , NDA , JLM doivent pouvoir converger pour pesez face aux autre partie qui sont contre le fait de redonner les pouvoir aux citoyens , aux peuple , a l état
Seul chacun dans leur coins ses cuit ! alors qu ils dises a quelque détails prêt la même chose mais que ses 3 la sont têtues ! et ont ceux demande pourquoi le sont ils jusqu aux points des fois de ceux marcher dessus
ses a eux et as eux seul de ceux rendre compte que le rapport de force peut changer que s ils sont assez malins pour comprendre la logique
Nous ont ne peut que continuer a militer pour enfin voir ceux crée ceux rapport de force Face a l UMP , Ps , FN et Centriste , en espérant a la faveur d une vrai république aux service de ses citoyens et non l inverse ( pour de bien communs )
bonne soirée Mr s

9.Posté par Claire D le 05/07/2010 13:26
Bonjour,
A une époque mondiale, l'Europe est nécessaire à la France à certains niveaux. C'est de plus une belle idée qui conforte la paix aux alentours. Il est facile de voir que ceux qui sont contre la France espèrent une chute de l'Euro pour rendre la France plus vulnérable.
Par contre, l'Europe telle qu'elle a été construite depuis quelques années ou décennies, ressemble à un hold-up sur la démocratie française. Les institutions européennes restent confuses pour la majorité des citoyens français (dont moi), et il semblerait que les lois européennes aient été souvent constituées en faveur d'une Europe des multinationales et des places financières, orientation dangereuse.
C'est ma vision des choses à présent.
L'article de la constitution européenne empêchant la BCE de gérer les dettes d'Etat explique une bonne partie des déficits et du glissement des souverainetés européennes dans l'escarcelle us (cf le FMI en Grèce).

10.Posté par patrick lenormand le 05/07/2010 17:23
@Claire
" A une époque mondiale, l'Europe est nécessaire à la France à certains niveaux. . ".
Quitter le traité de Lisbonne, l'euro .. ne veut pas dire bien sûr supprimer l'existance de l'europe (on dirait Alain Duhamel ou..les infos de 20H !).
La commission europeenne actuelle peut être remplacée par des représentants des gouvernements (l'europe des nations),etc..
L'europe existait avant Maastrich... et elle avait alors de nombreuses réussites dont les états profitaient (aéronautique....).
Assez de la pensée unique ! Cela me fait penser aux livres d'histoire actuels qui expliquent qu'avec l'euro les français peuvent enfin aller à l'étranger ! Et les millions de touristes qui se sont rendus en Espagne dans les années 60 comment ont-ils fait ?
"Il est facile de voir que ceux qui sont contre la France espèrent une chute de l'Euro pour rendre la France plus vulnérable"
Ah bon..vous en êtes sûrs ? Cela rendrait en tous cas la France plus libre ! Je suis surpris que des gens "de gauche" supportent encore cette europe. Vous ne voyez donc pas que c'est la fin des services publics ?
qu'elle porte en elle un libéralisme qui nous empeche de sauver nos emplois industriels ? (2 fois moins de voitures produites en 5 ans en France par ex !) et j'en passe ...
Quel aveuglement !
Oser changer cela serait en effet révolutionnaire ! N'ayons pas peur..
Pour une entente des partis républicains "nonnistes".

11.Posté par Fabien Fabre"Darthé-Payan" le 05/07/2010 19:57
@ Claire D

Comment peut-on avoir des marges de manoeuvre pour lutter contre la crise, pour relancer l'économie si par notre maintien dans l'UE, la BCE, le GMT, notre pays reste pieds et poings liés aux dictats de la Commission de Bruxelles, à ses objectifs déflationnistes, d'austérité, d'économie de guerre (rationnement de la production, de l'investissement, de la consommation, baisse des salaires, hausse des impôts, décroissance économique, démantélement des services publics, des droits sociaux et des Etats providence (Retraites, sécurité sociale, allocation chômage) etc..., démantèlement des droits du peuple citoyen et souverain) ?


On ne peut plus continuer ainsi. Nous devons entreprendre les convergences pour une alternative républicain, pour un sursaut républicain, pour un gouvernement de salut public afin que notre pays retrouve sa pleine et entière souveraineté.

Après notre départ de l'Europe, ce que je peux vous dire c'est notre départ, notre rupture secourait le cocotier ! Mais pour que notre pays s'en sorte il faut à la fois reconquérir la souveraineté, s'approprier l'économie, la monnaie et les marchés et procéder à la reconquête de notre marché intérieur.

Posons-nous la question pourquoi en France, il n'y a plus d'économie industrielle et agricole digne de ce nom et une revalorisation de l'instruction publique, de la recherche et des métiers. La dernière tentative industrielle et de recherche - celle de JP Chevènement en 1982 a buté sur le maintien de la France dans le système monétaire européen. (la fameuse parenthèse libérale et européiste jamais refermée !), la dernière tentative de revalorisation de l'instruction publique et des métiers remonte à JP Chevènement (en 1984 et 1985) et à JL Mélenchon (de 2000 à 2002). Pour le reste depuis c'est le libéralisme et la petite France désindustrialiée et offerte aux vents de la concurrence libre et non faussée et de l'Europe fédérale .

Donc, maintenant remettont au gout du jour l'alliance des poltiques, des citoyens, des syndicats, des producteurs, des paysans, des artisans, des instituteurs, des chercheurs et des grands corps y compris de coopération pour reconstruire une France propère, républicaine, universelle.

12.Posté par TONY KOPERA le 07/07/2010 06:54
Ont ne parle que de l Europe ou du monde ou de la France mais n oublions pas que la logique du bien priver ne peut être que contre le bien commun et vice versa
ceux n est pas Européen , ceux n est pas mondiale , ses tout simplement humain , l histoire nous l apprend , l humain de tout temps a toujours voulue dominer sont prochain .
Nos esprits sont bloquer a cette limites car ils faut que l humain invente un système qui devra allez dans un sens ou il na encore jamais était ou qu ils ne la pas assez poussez , ses le bien commun !
Ont ne la essayer que par petites touches et le système dans lequel ont est enfermer a fait qu ont détruit nous même ces petites touches
nous n avons pas encore prit conscience qu ils nous faut luter contre nos propres logiques
tout sa pourrez venir de l éducation ! mais l éducation est aussi a rénover
ses un vaste chantier .
L Europe n est pas le problème ou la solution il est de notre imaginaire d essayer d avancer tous ensemble , ont oublie que si ont donne le pouvoir a quelques personne ont oublie l intérêt collectifs .
car ses humain l intérêt priver dominera puisqu il a actuellement le pouvoir de décision sur l intérêt collectifs
Ses pour sa qu il faut dépasser le pouvoir de l argent
la Clef est la !
le pouvoir sur cette planète ses 2 choses , la reproduction et l argent ,ses la vie de tout humain , certains ont les 2 mais la majorité n ont que seul pouvoir de ceux reproduire et encore même sa ils aimerez le dominer
a notez qu ils en parles de plus en plus
l humanitée si elle veut vivre, évoluer etc.. , si l humain veut continuer sont évolution il doit d abords passez par l intérêt commun , collectif et dépassez l étape individualiste dans lequel ont s enfonce
Ceux faire violence pour ceux l imposez , donc enlever le pouvoir qui domine depuis quelques décennie ( priver)
l étape prioritaire ses sa et non l Europe ou je ne sait quoi
L humain doit pensez collectifs pour évoluer
Nous ne l avons pas encore apprit , la République plus que la démocratie je direz même , cette république nous donne des ingrédients , l école pour tous , le bien commun , transport , énergie etc...
mais le problème ses qu elle est un obstacle a l intérêt priver car ses bien lui qui domine , donc il est humain que ceux qui domine ne veulent pas perdre ceux pouvoir ou aimerez le prendre puisque l avidité est un vieux réflexe humain , aussi vieux que l humanité
Il va falloir l arracher avec les dents , sa aussi ses humain et ses pour sa qu il tentes a détruire la république et les démocratie car ses des obstacles puisque cet un outil normalement pour le bien commun donc opposez aux bien priver ses logique , rien de plus logique
Ses pour sa que je continue a croire que demain ont peut sortir de l Euro mais sa ne servira as rien puisque de toute façon ont na des barrières qui nous empêche d évoluer collectivement mais dans l autre sens ( priver ) ont ouvre toutes les barrières ses sa le monde a l envers dans lequel ont vie
puisque les citoyens , les états n ont plus ceux pouvoir ( l argent )
et qu ils ne retrouverons que si des politique assez fortes l impose contre le pouvoir actuel ( priver )
Le pouvoir des états ses d emprunter sur les marcher et que les marcher n ont pas intérêt a leur redonner les clefs
Un pays , peut être le lanceur oui mais avec le pouvoir actuel ( l argent )
Ses sa la Priorité , le reste suivra celons la politique mener
la base ses de redonner le pouvoir aux états , laissons ceux pouvoir aux intérêt priver qui sont justement le contre poids du collectif ou sont ennemie pusqu il tente a l asservir pour sont propre pouvoir et ont va tout droit dans le mur
et eux le saves puisqu ils tentes a détruire tout sur leur passage
ses gens domines parsqu ont ne comprend pas leurs logiques , ont ne ceux met pas a leur place
Ont n essaye même pas ! parsqu ont nous dit que ses sont eux qui ont raisons , qu ils sont les seul détenteur du savoir ( ses absurde mais ses comme sa qu ont nous le fait croire ) notamment les médias qui je le rappelle appartient as ? aux bien priver
Ses pour sa qu ont as crée des classes , les élites , les grandes écoles etc...
ils ont beaux nous prouver le contraire dans les faits ont continue a nous manipuler dans les dires
ils ne sont pas plus malins que les autres seulement eux saves d ou vient leur pouvoir et nous non , ont nous enfumes , ont nous mens , manipules etc....
Ont est a un tournant ont le sait tous , soit la raison du collectif revient et évolue soit ont fonce tous dans le mur avec ses joyeux bambins , si ceux n est nous ceux serons nos gamins ou les leurs , tout simplement parsqu la logique n est pas respecter et cette logique est ?
qu ont est tous dans le même bateaux mais que certains impose leur pouvoir sur le dos des autres dans l unique but de l augmenter et comment l augmenter ? en enlevant le peu aux autre , ses d une logique imparable .
ses pas le bien contre le mal ou vice versa , ses seul intérêt qui prime , a chacun de savoir lesquels ont veut
désoler des fautes , bonne journée

Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 14 Novembre 2016 - 13:59 Une perte considérable




Derniers tweets
RT @AnouarKbibech: Accueil au Siège du @CfcmOfficiel de @chevenement : échange sur les Projets de la Fondation de l'islam de France et Conc…
Jeudi 8 Décembre - 00:04
A ce stade, j’entends avant tout préserver ma liberté de jugement et d’expression afin de faire valoir ces exigences https://t.co/YK1tUAN3BY
Mercredi 7 Décembre - 13:30
Deux défis pour la France: se plier à un devoir de vérité et accomplir un effort de rigueur équitablt partagé https://t.co/YK1tUAN3BY (2/2)
Mercredi 7 Décembre - 13:30

Abonnez-vous à la newsletter