Carnet de Jean-Pierre Chevènement

L’avenir de l’autorité


J’ai accompagné hier Ségolène Royal à TF1. Elle a exploité au maximum son « avantage comparatif », pour parler un langage ricardien, sur Nicolas Sarkozy, qui pourtant, à la même émission, n’avait pas été mauvais.


Mais seule une femme peut aujourd’hui répondre à la demande de repères et d’harmonie qui sourd d’une société désaxée. Celle-ci ne demande pas n’importe quelle forme d’autorité. Au contraire, il en est qu’elle rejette.

Ce que veut la société française c’est une autorité proche, aimante, attentive à la manière dont tout se noue, très tôt chez l’enfant, qu’il s’agisse de ses handicaps précoces ou des premiers faits délictueux. Ségolène Royal répond à ce besoin profond. On disserte beaucoup sur l’avenir de l’« autorité » dans notre société. Une chose me paraît sûre : si Ségolène Royal est élue Présidente de la République, l’autorité ne disparaîtra pas.


Rédigé par Jean-Pierre Chevènement le Mardi 20 Février 2007 à 17:02 | Lu 5761 fois



1.Posté par Elie Arié le 20/02/2007 20:40
Il est clair qu'on est en face de deux images (car il ne s'agit, bien sûr, que d'images) de Présidentiables:

-avec Sarkozy, celui qui sait et qui explique ce qu'il va faire;

-avec Royal, celle "qui n'a pas réponse à tout" et essaye de faire ce que les gens lui demandent de faire.

En faveur de Royal: le rejet actuel croissant de l'"expert" par l'opinion.

En faveur de Sarkozy, le fait que l'électorat français n'a jamais compté une telle proportion de vieux, habitués à l'image classique du décideur qui sait (et les vieux votent plus que les jeunes).

Le pari de Royal est audacieux, mais sans doute n'a-t-elle plus le choix.


2.Posté par sébastien le 21/02/2007 00:26
Le soutien que vous apportez à Mme Royal est plus qu'utile , il me paraît primordial et au yeux de milliers de français , nécessaire , vous incarnez les valeurs de la République .
Je n'espère qu'une chose si tout se passe bien ; que Ségolène vous choisisse afin de prendre une place incontournable au sein du prochain gouvernement car vous apportez un souffle de vérité , de clarté au sein de notre République mise à mal par les puissances de l'argent.

3.Posté par gilles le 21/02/2007 08:48
Je souscris à 100% à tout ce qui a été écrit par mes prédécesseurs.

4.Posté par Claire Strime le 21/02/2007 09:32
Parmi tout un fatras de commentaires "à la noix", j'ai apprécié celui de Julia Kristeva dans le Nouvel Obs il y a 15 jours (donc avant l'émission de lundi soir) où elle estimait que le côté féminin-maternel de SR correspondait aux attentes d'une société en profonde crise ayant perdu son ancienne grandeur et paumée face à la globalisation (je cite de mémoire donc les termes sont inexacts mais j'espère que le contenu y est).

Dans la tradition politique française il y a 2 sortes d'autorité; l'une est "monarchique" de droit divin (ou naturel), s'impose et ne se discute pas. Les "corps intermédiaires" sont chargés de la relayer et de la faire accepter par le bon peuple;
l'autre est "contractualiste-rousseauiste", est basée sur le libre consentement entre parties, et dans ce cas y compris l'autorité de l'Etat se négocie, chaque individutentant de prendre ce qui lui convient.
La République trouve son autorité au carrefour de ces 2 conceptions traditionnelles (elle n'en est pas 1 synthèse, seuls les Napoléon-le grand et le petit-ayant réussi cet exploit dans des circonstances postrévolutionnaires).

Pas de doute que la version de l'aoutorité que nous propose Mme Royal soit républicaine, mais il y aurait peut-être intérêt à distinguer autorité de l'Etat (dans sa forme républicaine) et autorité dans la famille, la société...

5.Posté par Elie Arié le 21/02/2007 14:56
À Claire Stream: peut-être faut-il faire aussi la distinction entre côté féminin et côté maternel, ce dernier indisposant fortement ceux qui sont tout de même parvenus à l'âge adulte?

6.Posté par david le 21/02/2007 17:51
Le Mouvement Des Citoyens est le parti qui porte le nom le plus noble. Pour moi ce parti est l'image d'hommes et de femmes debout égaux en droit, se comportant avec civisme, et actifs pour le bien du plus grand nombre.

Vous me permettrez de demander à Jean-Pierre Chevènement ce qu'il pense de François Bayrou comme symbole d'autorité dans le rôle du père?

Savez vous que d'anciens électeurs du MDC à la dernière présidentielle sont aujourd'hui à l'UDF? Je me demande si Ségolène a le monopole du soucis social, et je crois que Bayrou le partage. De plus, Bayrou peut être un meilleur cheval que Ségolène au second tour car il battrait Sarko.

Est-ce que changer d'avis dans l'intérêt de la France est déshonnorant?

Qu'en pensez vous? Bonne campagne!

7.Posté par Elie Arié le 21/02/2007 23:15
"Est-ce que changer d'avis dans l'intérêt de la France est déshonnorant? " demande le néo-bayrouiste (néo-baylorien?) David.

Non, mais Bayrou souhaite, lui aussi, qu'à l'entrée au collège, tout le monde maîtrise l' orthographe.

Le changement de candidat n'a donc pas résolu votre problème.

8.Posté par Galeski le 22/02/2007 03:02
bonsoir,

Pourquoi se reférer à une image. toute image est trompeuse , elle n'est que reproduction et reflet seulement de l'Original.

L'image n'est pas l'Original. Par contre la parole donnée elle, est e un gage, un acte d'engagement. La parole donnée n'est pas seulement un discours, elle est porteuse d'engagement pris envers l'autre.
Le candidat en politique ne saurait être un sophiste, s'il utilise la cosmétic se contente de transmettre une image. il mise à coté de l' objectif Mais s'il veut délivrer une vraie promesse, un engagement et c'est ce que Ségolène Royale semble faire elle engendre la confiance.

C'est aussi cela qui est en jeu dans cette élection présidentielle. Les candidats de la droite sont dans le mensonge permanent, dans la manipulation, dans la cosmétic " J'ai changé, " maintenant, je viens vous livrer une autre image, un autre programme un autre discours et une autre politique assise sur d'autres valeurs. Allons donc, Non ! Non ! C'était d'ailleurs le titre d'une ancienne revue du CERES La supercherie a assez duré dans l'Histoire de la Droite de ce Pays .

L'autorité dans la Démocratie , c'est la rencontre du citoyen avec l'autorité naturelle qui émane d'un candidat, C'est ce que nous retrouvons chez Ségolène Royal; Il faut qu'elle y reste fidèle, jusqu'au terme de cette campagne et encore plus après.

C'est en ce sens que son autorité est reconnue et s'imposera toujour plus de par elle même. Pas seulement dans la République mais tous simplement dans l'exercice de la Démocratie, le citoyen consent à la reconnaissance de cette autorité, qu'elle soit paternelle, maternelle, masculine ou féminine, qui ne sont que des images ! Mais qu'en aucun cas l'autorité apparue et reconnue ne se fourvoie avec la supercherie. C'est ce que nous constatons en permanence à Droite. L'histoire de la France depuis le début du XIX ième siècle avec les bonapartismes , est là pour prouver que la supercherie finit toujours par détruire la République. Courage Ségolène. et faisons aussi confiance au Peuple de France.

Galeski (63)

9.Posté par Boiziot le 22/02/2007 13:17
Je vous suis très reconnaissant de vous montrer à ces côtés , vous avez une image "de force tranquille" qui aidera à convaincre des indécis
Merci

10.Posté par Aménité le 24/02/2007 16:00
A trop réclamer d' efforts, on n' obtient rien : ceci s' adresse non pas au monde des enfants, mais à celui de la SANTE, c' est à dire à Ladislas POLSKI en ce qui concerne les médecins libéraux . Si vous pensez à un conventionnement lié au nombre d' habitants, les généralistes vous suivront. Mais laissez une souplesse de choix, une liberté à chacun, arrêtez de penser d' une manière draconienne, drastique. Quand un médecin décide de s' installer dans un canton, il faut qu' il puisse garder le choix d' un village, selon les critères démographiques définis ci-dessus. Si la gauche unie parait autoritariste, vous aurez une levée de boucliers catastrophique .

11.Posté par leon le 13/12/2007 13:51
je hais l'autorité car je suis pour le respect et je reste persuadé que l'émancipation des travailleurs sera l'oeuvre des travailleurs eux-même.


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:18 A propos des primaires à gauche

Mardi 6 Décembre 2016 - 11:47 Deux bonnes décisions




Derniers tweets
RT @AnouarKbibech: Accueil au Siège du @CfcmOfficiel de @chevenement : échange sur les Projets de la Fondation de l'islam de France et Conc…
Jeudi 8 Décembre - 00:04
A ce stade, j’entends avant tout préserver ma liberté de jugement et d’expression afin de faire valoir ces exigences https://t.co/YK1tUAN3BY
Mercredi 7 Décembre - 13:30
Deux défis pour la France: se plier à un devoir de vérité et accomplir un effort de rigueur équitablt partagé https://t.co/YK1tUAN3BY (2/2)
Mercredi 7 Décembre - 13:30

Abonnez-vous à la newsletter