Carnet de Jean-Pierre Chevènement

L’Allemagne aime la France mais la France adore l’Allemagne



Hier soir, lundi 27 avril, au journal télévisé de 20h00 sur France 2 :

Un titre m’interpelle : « l’Allemagne aime la France » et surtout le commentaire du présentateur Julian Bugier : « jamais la France n’a autant exporté en Allemagne : 67,7 milliards d’euros en 2014 ».

J’avais gardé le souvenir d’un commentaire ironique de mon collègue allemand, Otto Von Lambsdorff me disant, en 1982, devant le déficit commercial français sur l’Allemagne, alors 28,5 Milliards de francs : « Le SME est un système de subventions à l’industrie allemande ».

J’aime beaucoup « les Echos », un journal qui rapporte des faits. Effectivement, dans son édition du 27 avril, je trouve un petit article, en bas de la page 5, intitulé : « Exportations record en Allemagne en 2014 ». Mais à côté un petit graphique apparaît : Evolution de l’écart des échanges commerciaux entre la France et l’Allemagne : les exportations allemandes vers la France atteignent 102 Milliards d’euros en 2014. L’écart qui était de 28 milliards de francs en 1982 a bondi, 32 ans après, à 35 Milliards d’euros (1 euro = 6,57 FF), soit neuf fois plus. Sans commentaires.

Comment pourrait-on illustrer mieux l’effet de la monnaie unique qui renforce les forts et affaiblit les faibles ?

L’Allemagne aime la France, certes, mais à ce compte là, la France adore l’Allemagne !


Rédigé par Chevenement.fr le Mardi 28 Avril 2015 à 18:42 | Lu 2883 fois



1.Posté par Jp JP le 28/04/2015 20:08
Pertinente observation de JPChevènement, c’est lumineux, merci !
Sur le même graphique (cliquer sur les 2 drapeaux) on peut visualiser les importations en provenance de l’Allemagne. Les écarts sont colossaux !
http://www.lesechos.fr/monde/europe/02129729884-record-historique-des-exportations-francaises-vers-lallemagne-1114233.php#

2.Posté par Olivier D'AREXY le 28/04/2015 23:00
Triste journée encore. A lire les communiqués de JP Chevènement, on se plait chaque fois à rêver de cette France que nous avons aimée et aimons encore ,et qui portait haut les valeurs de la République Française, celle aussi de la raison cartésienne qui commande avant celle du consentement aveugle à l'opinion générale, de la monnaie unique pour ne fâcher ni Bruxelles, ni Berlin, et nous isoler encore plus de la Grèce sans laquelle l'Europe n'aurait jamais été. Hélas.

Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:18 A propos des primaires à gauche

Mardi 6 Décembre 2016 - 11:47 Deux bonnes décisions




Derniers tweets
RT @InstitutDiderot: 🔴 🔜 FÉVRIER 🔵 #DialoguesDuMatin ✔️ «Le défi de l'#islam de #France» ✔️ L'@InstitutDiderot invite Jean-Pierre @Chevenem…
Jeudi 12 Janvier - 12:07
En 2017, le candidat idéal: Fillon pr la pol. étrangère, Valls pr le régalien, Montebourg pr l'économie et l'Europe https://t.co/CtFGLeAFVS
Mercredi 11 Janvier - 16:14
Entretien @laprovence "Si @EmmanuelMacron l'emporte, que restera-t-il du PS?" https://t.co/be6EVbsfdq
Mercredi 11 Janvier - 16:12

Abonnez-vous à la newsletter