Agenda et médias

Jean-Pierre Chevènement invité du Rendez-vous des politiques sur France Culture samedi 26 décembre à 11h


Il sera interrogé par Laurent Bouvet (professeur de science politique à l’Université de Nice et à Sciences Po), Pierre-Henri Tavoillot (maître de conférences en philosophie politique à l'Université de Paris-Sorbonne (Paris IV), président du Collège de philosophie) et Eric Mandonnet (journaliste à «L’Express»).


Jean-Pierre Chevènement invité du Rendez-vous des politiques sur France Culture samedi 26 décembre à 11h
L'émission dure 55 minutes, peut être écoutée sur France Culture et est podcastée sur le blog ci-dessous.

http://www.chevenement.fr/docs/audiovideo/2001226-Rdv_des_politiques.mp3 Le rendez-vous des politiques du 26 décembre 2009




Rédigé par Jean-Pierre Chevenement le Samedi 26 Décembre 2009 à 11:56 | Lu 4822 fois



1.Posté par Claire le 28/12/2009 10:40
J'ai entendu avec intérêt l'interview de JP Chevènement sur France Culture. Au début, j'étais enthousiaste, notamment de son analyse de l'histoire de la gauche française. Puis, j'ai trouvé très regrettable qu'il bagnaude avec le réchauffement climatique. Serait-il plus lucide que le GIEC, qui rassemble des scientifiques du monde entier ? Préfère-t-il un monde de gaspillage, où la machine à vapeur de la finance incite à brûler, d'abord des continents entiers, puis sûrement toute la planète...

2.Posté par Claire le 28/12/2009 16:20
S'agissant du danger climatique

Par exemple, M. Chevènement s'est gaussé en disant que les températures sur Terre variaient de façon habituelle... Mme Jouanno, elle, a dit que, à moins 5 degrés par rapport au temps actuel, c'était l'époque glaciaire. Donc, d'après ces infos, et celles du GIEC, la croissance de la température maîtrisée à + 2 degrés maximum représente une augmentation importante de chaleur.

Personnellement, je tiens aux îles grecques.

S'agissant des causes du réchauffement climatique, je souhaite insister sur le point que -quelles qu'en soient les causes, humaine ou non- il faut faire ce qui est faisable pour éviter un tel réchauffement.

Décroissance est un mot des écolos. Sur Terre, tout va croissant, c'est bien naturel. Mais la mort et la désolation, qu'elles ne croissent pas, non...

N'est-ce pas l'occasion de développer une société plus saine, plus savante, plus subtile ?...

Et qui peut sérieusement nier ce problème, qui est le plus souvent combattu par ceux qui veulent faire de l'argent à court terme. Ce sont eux qui contestent le plus... J'ai bien noté que M. Chevènement propose des allègements d'impôts sur son site, pour les grosses fortunes, mais...

Nulle fortune n'aurait de pouvoir sur une Terre à 200 degrés, disons... Humanité puissance terrestre = fin de l'humanité...

Ne laissez pas cette hypothèse se produire, merci.

3.Posté par Gérard PIERRE le 30/12/2009 11:16
Je n'avais pas écouté l’interview de Jean-Pierre Chevènement avant d'avoir lu le message de Claire, aussi j'étais un peu inquiet en me demandant ce que Jean-Pierre avait bien pu dire sur l’aspect climatique. Ouf, comme d’habitude le propos est mesuré, raisonnable et argumenté.
Le GIEC observe une augmentation des taux de CO2 dans l’atmosphère de l’ordre de 30%. Il observe également une augmentation des températures mondiales moyennes de l’ordre de 0,7 degré, il réalise des modèles climatiques en prenant en compte aussi bien les variations de l’intensité solaire que les données astronomiques ainsi que l’augmentation des gaz à effet de serre. Pour valider son modèle le GIEC cherche à prédire à partir des années antérieures les observations actuelles. Le modèle fonctionne au mieux à condition de ne rien négliger et surtout pas l’augmentation de la concentration des gaz à effet de serre. Il est admis par tous que cette augmentation est d’origine humaine, de là à conclure que l’augmentation des températures est également anthropique , il n’y a qu’un pas que le GIEC ne franchit pas complètement, puisque dans sa grande prudence, il conclu que l’augmentation des températures est à sans doute d’origine humaine à 90 %.
Par ailleurs d’autres scientifiques (Allègre, Courtillot… non spécialistes du climat) contestent ces propositions. Ils ne remettent pas en cause l’augmentation de la concentration des gaz à effet de serre, ni même celle de la température même s’il la minimise, mais ils pensent que les prédictions climatiques du CIEG sont trop pessimistes, sans faire de modèles eux même, et que la terre peut accepter une augmentation de la température sans trop de dommage.
Même si personnellement, je suis beaucoup plus sensible aux positions du GIEC que celles de ses détracteurs, il faut laisser le débat entre scientifiques aller au bout de ses conclusions.
Il n’en est pas de même du débat avec ceux qui développent des visions de catastrophe, comme « Sortir du Nucléaire » par exemple avec des slogans démagogiques et antinomique comme « ni effet de serre, ni nucléaire ». Evitons le catastrophisme, les îles grecques ne risque rien, s’il faut limiter autant que l’on peut l’augmentation des températures, c’est seulement pour le bien être de l’humain en général. Laissons les thèses catastrophiques aux Cassandre vertes.
En résumé j’ai beaucoup apprécié l’intervention de Jean-Pierre Chevènement, toute son intervention, même la partie qui semble poser problème à Claire.

4.Posté par BA le 31/12/2009 00:51
Et si on s'amusait au petit jeu des prévisions ?

Voici mes prévisions pour l'année 2010 en France :

- La crise financière va connaître une seconde vague, encore plus dévastatrice que la première vague. Sarkozy sera contraint de nationaliser les banques françaises.

- La crise économique sera encore plus catastrophique en 2010 qu'en 2009 : faillites, fermetures d'usines, etc.

- La crise sociale sera un peu comme au moment des émeutes d'octobre-novembre 2005, mais en plus sanglante.

- La crise politique provoquera un changement de ligne : Sarkozy durcira sa politique sécuritaire, autoritaire, identitaire. L'ouverture à gauche sera terminée.

Voilà mes prévisions.

J'espère me tromper. J'espère vraiment me tromper.

Rendez-vous dans un an, sur ce blog, pour faire le bilan.

Bonne année, bonne santé, bon courage à tous.

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5jFJyhDU7TnurfC2LxWs16bPF1HDQ

5.Posté par Claire Strime le 02/01/2010 18:57
Si Sarkozy nationalise les banques, alors là ce sera une vraie ouverture à gauche!

Et la gauche ne pourrait être identitaire, sécuritaire, autoritaire? (à condition bien sur de ne pas se tromper d'identité).

Nouveau commentaire :
(*) Votre message est modéré à postériori par le webmestre du blog. Merci de respecter les règles générales de modération de ton et de respect de la loi. Enfin ne monopolisez pas la parole, car cela dissuade les autres internautes de laisser des commentaires.
Détails : http://www.chevenement.fr/Connectez-vous-desormais-pour-commenter-les-articles-du-blog_a950.html

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Novembre 2016 - 21:55 "Jacques Berque, mon ami et mon maître spirituel"




Derniers tweets
RT @vtremolet: La gauche,l'islam,la France.Le 11 janvier @chevenement invité des grandes rencontres du @Le_Figaro Réservations https://t.co…
Lundi 5 Décembre - 22:15
RT @NLenFrance: "Nous avons besoin d'un djihad laïque", dit Jean-Pierre @Chevenement sur l'#Islam en FR lors d'une réunion des ambassadeurs…
Vendredi 2 Décembre - 11:06
François Hollande a su trouver une issue digne à une situation qui ne l’était pas
Jeudi 1 Décembre - 21:17

Abonnez-vous à la newsletter